Liste des Chefs de l'Etat Francovar (Empereur, Présidents et Rois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liste des Chefs de l'Etat Francovar (Empereur, Présidents et Rois)

Message  Jacques Dubois le Jeu 6 Mar - 20:05

Cet article dresse la liste des personnes ayant exercé la fonction de Chef de l'Etat Francovar.



Ière République

La Première République n'eut pas de Président de la République.

IIème République



Félix Parmantier (décédé)

1er Janvier 1848 - 1854

Gauche - Parti de la Nouvelle République (PNR)

Il est le premier Président de la République Francovare, il présida six années au cours desquelles le pays vécu le début de la grande révolution industrielle. Il mit en place diverses mesures de protection des travailleurs avec l'avenement de l'industrie notamment l'ancetre des premiers contrats de travail légaux et permis le maintien de la République malgré les pressions monarchistes. Populaire , il décide cependant de ne pas se representer étant très agé et ne voulant pas mettre en danger la République par un possible décès durant son mandat. Il est le fondateur de la famille des Parmentier de Picabie.




Jules Massintat (décédé)

1854 - 1890

Gauche - L'Union Républicaine (UR)

Président d'origine chatillonnaise , il detient le record du nombre de mandat consécutif (6) et d'année au pouvoir (36 ans) toute république confondues. Sa longévité s'est expliquée par sa capacité a faire des complots et des alliances et par le mode de scrutin de l'election du Président sous la IIe République qui était élu non pas par le peuple mais par l'Assemblée Nationale. Il fut élu logiquement en 1854 suite à la victoire de son parti aux elections législatives précédantes. Il poursuit la politique sociale de son prédecesseur mais subit une hausse importante du chomage du fait de ses règles sociales jugées trop nombreuses. La droite gagne les elections legislatives suivantes mais étant divisée , il parvient à etre réélu en 1860. Par esprit tactique il laisse un pouvoir plein et entier à ses premiers ministres et ses gouvernements en echange de soutien aux elections présidentielles suivantes. Ainsi il parvient à se faire réélire en 1866 malgré que les gouvernements successifs de gauche et de droite font et défont leur réforme. Son parti remporte les elections legislatives de 1870 lui permettant d'etre réélu pour un 4e mandat en 1872. Redevenu durant ce mandat très impopulaire et laché par ses habituels soutiens de la droite , il parvient pas divers complot à faire gagner les monarchistes lors des elections législatives de 1878 obligeant la droite républicaine a voté pour lui par défaut pour l'election présidentielle qui a suivi plusieurs semaines plus tard. Réélu pour son 5e mandat en 1878 , il doit travailler avec les monarchistes ce qui provoque de fortes tensions dans le pays et diverses manifestations qui se termine mal et rend impopulaire le gouvernement monarchiste. Se présentant comme le candidat de la gauche pacifiste , son parti remporte les élections législatives de 1882 ce qui lui permet d'etre réélu pour un sixième mandat en 1884. Sa politique pacifiste ne fonctionne pas , si les monarchistes restent impopulaire , les tensions sont grandes dans le pays. Il parvient à garder le controle de l'Assemblée Nationale par une dissolution préventive mais son gouvernement grandement impopulaire perd les elections législatives précédant l'election présidentielle de 1890. Voulant se présenter pour un 7e mandat consécutif , il se rend compte que la droite républicaine vainqueur des elections est unie autour d'un meme candidat , sa défaite étant assurée , il décide de ne pas se representer et prononce sa célèbre citation : "c'était peut-être un peu long".




André-Louis Dubauchamp (décédé)

1890 - 1902

Droite - Parti Conservateur (PC)

Premier Président de Droite , il parvient à rassembler la droite républicaine et une grande partie de la droite monarchique au sein du parti conservateur lui permettant de gagner l'election présidentielle. Il parvient lors de son premier mandat a ramener le calme en Francovie par des mesures particulièrement strictes avec notamment l'arrestation de tout manifestant et en modifiant la loi sur la grève et les manifestations , interdisant presque leur utilisation. Particulièrement populaire grace à la réussite de sa politique sécuritaire , il est très facilement réélu en 1896. Son second mandat est marqué par une tolérance plus importante envers les demandes des grévistes tout en continuant une politique sécuritaire efficace. Il profite également de la faiblesse des monarchistes pour se liberer de ses derniers et augmenter le pouvoir de la droite républicaine. Toujours aussi populaire il subit de plein fouet les scandales de corruption qui touche l'ensemble des partis politiques républicains entre 1900 et 1902. Bien que lui meme ne soit pas corrompu , ses scandales provoquent une victoire des monachistes et une grande défaite de son parti , la gauche limite la casse. Il est candidat pour un troisième mandat mais les parlementaires après plusieurs semaines de discussions préfèrent se tourner vers un consensus entre la gauche républicaine et les monarchistes. Originaire de Beaujardin-Le-Lac , la famille beaujardin est descendante de la sienne.





Hubert Mezzanine (décédé)

1902 - 1908

Gauche - Mouvement de la Gauche Nationale (MGN)

Les monarchistes gagnant de l'election ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un candidat unique. Le choix s'est donc porté sur un consensus avec la gauche et sur Hubert Mezzanine qui est le Descendent direct du Roi Hubert de Mezzanine. Originaire de Mezenas , il promet qu'il sera un président de l'union entre les monarchistes et les républicains. Pour autant il profite de son poste pour permettre la stabilisation de la République. Son mandat est marqué par une instabilité gouvernementale importante limitant grandement le nombre de réforme. Il est cependant candidat à sa réélection en 1908 suite à la victoire de la gauche mais il est trahis par un autre candidat de la gauche et perd dès le premier tour.





Henri Buissons (décédé)

1908 - 1912

Gauche - Rassemblement Gauche Radicale (RGR)

Premier Ministre sous la présidence de Jules Massintat , originaire de Comtat-Francovin , il parvient à devenir Président de la République suite à un affrontement contre l'autre candidat de la gauche. Il trainera pendant tout son mandat cette trahison et ne parviendra pas à gouverner si bien qu'il devra faire appel à la droite et aux monarchistes. Le chomage ne faisant qu'augmenter et face à l'ingouvernance dont il est rendu responsable , il devient très impopulaire et est destitué en 1912.




Jean-Philippe Leveaux (décédé)

1912 - 1930

Droite - Parti Libéral Conservateur (PLC)

Originaire de Fux , il profite de l'impopularité de la gauche en général , il parvient à rassembler de nouveau la droite au sein d'un meme parti ainsi qu'une franche des monarchistes. Il est élu en 1912 et lance une grande politique de libéralisation , la première du genre en Francovie. Il supprime les diverses mesures sociales votées sous les présidences Parmentier et Massintat et donne un pouvoir important aux patrons pour l'embauche. Le début de son mandat est donc marqué par une grande campagne de grève qu'il parvient à mater avec sévérité tout en gardant un talent pour les négociations mais il fait peu de concession. Il devient très impopulaire mais ses mesures fonctionnent et le chomage baisse en continu tout au long du mandat. Il devient très vite extremement populaire , atteignant un niveau important et qui avoir la longévité record des présidents de la IIe République. Il est réélu très facilement en 1918. Son deuxième mandat est marqué par de nouvelle baisse du chomage et par des mesures très conservatrices notamment dans le domaine de la famille (où le divorce est interdit) et en matière de religion où la laicité est partiellement remise en cause. Toujours aussi populaire bien que clivant à gauche , il est réélu pour un troisième mandat (le seul avec Massintat) en 1924. Alors qu'il est toujours aussi populaire et le chomage ayant atteint un niveau le plus bas record , la Francovie est victime du Krack de 1926. Les patrons ayant peur de la tournure économique licencient à tour de bras , chose qu'ils peuvent faire très facilement suite aux réformes libérales  précédantes si bien que le chomage explose et augmente de façon record. Leveaux engage pour mettre fin à la crise de nouvelles mesures toujours plus libérales qui ne fonctionne pas sur le cour terme , le chomage continuant d'exploser tandis qu'inversement la popularité du gouvernement chute. Alors que les mesures commencent à limiter la casse , le Président trop impopulaire est laché par son parti. Les divers gouvernements tombent les un après les autres et la crise économique s'accentue. Il parviendra à terminer son mandat à un niveau d'impopularité important et ne se representera pas.





Marcel Tacquin (décédé)

1930 - 1932

Gauche - Union des Francovars Solidaires (UFS)

Originaire de Micropolia , il remporte facilement les elections de 1930 après une débacle de la droite suite au krack boursier. Pour mettre fin à la crise économique il engage des mesures sociales via la création des allocations pour les chomeurs. La tension sociale baisse grandement dans le pays mais le déficit de l'Etat atteint un niveau record après seulement quelques mois de mandat. Il décède cependant après avoir glissé dans sa baignoire après seulement 2 ans de mandat.





Michel Javard (décédé)

1932 - 1944

Gauche - Union des Francovars Solidaires (UFS)

Originaire d'Evrain , il est élu suite au décès de son prédécesseur. Changeant de tactique économique il lance un grand programme de construction d'infrastructure pour créer des emplois. Cette politique économique est efficace et fait baisser le chomage mais la dette de l'Etat explose de plus belle et il refuse de supprimer l'allocation chomage qui le rendrait impopulaire. Pour financer sa politique il lance des grands prets nationaux avec l'epargne des francovars et avec les grandes banques du pays. Il est réélu en 1938. Son deuxième mandat est marqué par le défaut de paiement de l'Etat , Javard refuse d'augmenter les impots pour rembourser les prets . La crise économique est considérée comme terminé puisque le chomage a atteint un niveau tolérable et que le pouvoir d'achat de la population est à un bon niveau. Pour autant l'epargne des francovars étant en danger , il décide de rembourser les prets via la saisi de bien du patronat et décide de nationaliser sans compensation les grandes banques du pays. Cette politique étatique provoque une nouvelle crise financière , les patrons n'investissent plus dans le pays et garde l'argent sous leur lit (littéralement). Le Chomage remonte de nouveau et rapidement. Face à la récession , Javard refuse toujours d'augmenter les impots et décide de mener une politique interventionniste et d'aide aux chomeurs accentuant l'allocation chomage. Cependant les caisses sont vides et l'Etat est proche de la faillite et n'a plus les moyens d'obtenir des prets. Candidat à sa réelection , il perd au second tour en 1944.




Aristide Radin (décédé)

1944 - 1950

Droite - Parti Populaire National (PPN)

Originaire de Remipolis , il est élu pour mettre fin à la crise financière nationale. Son programme des plus pragmatique est mis en place rapidement. Il augmente les impots , supprime l'allocation chomage et met en place des mesures libérales tout en evitant de tomber dans les excès ultra-liberaux. Il met ainsi en place une loi de protection de la propriété afin d'eviter les nationalisations abusives futures. Sa politique fonctionne puisque les finances de l'Etat se rétablissent et le chomage baisse mais le pouvoir d'achat des francovars chute tout comme la popularité du gouvernement. Les tensions sont grandes mais la politique sécuritaire du gouvernement parvient à maintenir le calme. L'election législative de 1948 est un tournant du mandat. Les tensions sont au plus haut et il y a des scissions au sein des partis. La droite et la gauche sont divisées comme jamais. Les résultats ne donne de majorité à personne. Le pays est ingouvernable , le Président Radin parvenant cependant à maintenir un semblant de gouvernement dans les deux années qui reste. Candidat à sa réélection il perd au 4e tour.






Roger Pointrenaud (décédé)

1950 - 1952

Gauche - Parti de la Liberté Economique et Sociale (PLES)

Originaire de Nieba , il est élu au 12e tour de scrutin en 1950 en tant que leader d'un des partis de la gauche. Ne pouvant gouverner seul il parvient à faire une grande coalition entre la gauche et la droite et parvient à mettre en place quelques réformes à la fois pour relancer l'Economie et pour aider les francovars. Cependant la criminalité explose sous son mandat et le gouvernement se divise sur les modalités pour la contrer. Le Président Pointrenaud défend une politique de laisser faire et veux privilégier la fin des problèmes économiques qui selon lui résorberons par la suite les problèmes de la criminalité. A ce titre il défend une grande réforme des libertés. Celles-ci prévoient une réforme du divorce permettant plus de facilité à le pratiquer , un relachement massif des prisonniers afin de faire des économies ainsi que diverses libertés économiques se rapprochant du programme libérale , il accompagne ses idées de mesures sociales importantes. Si le texte est soutenue par une partie de la gauche et par les liberaux , il choque les conservateurs. Pointrenaud y engage sa propre responsabilité pour faire adopter le texte mais cela ne changera rien le texte sera rejeté. Pointrenaud déposera sa démission le lendemain en 1952.




Théodore Machetot (décédé)

1952 - 1953

Droite - Parti Réformiste Modéré (PRM)

Originaire d'Almara.Après de très longues négociations entre les partis politiques il est désigné au 28e tour de scrutin (un record) parce qu'il est une personne de relatif consensus. Cependant dès le début de son mandat il ne parvient pas à gouverner , il lui est impossible de nommer un gouvernement. Il décide de dissoudre l'Assemblée Nationale mais cela ne change rien à l'equilibre politique sauf à part se faire detester par la quasi-totalité de l'Assemblée. La criminalité continuant d'exploser et les menaces de la fin de la République par les monarchistes et de secession par certains clans l'oblige à mener une politique ambitieuse en nommant un militaire avec des pouvoirs non prévus par la Constitution. Il décide de nommer un colonel et non pas un général afin d'eviter les risques de coup d'Etat , il se tourne ainsi sur Edgard Jallan qui est un anti-monarchiste convaincu mais également un anti-clan , la personnalité parfaite pour contrer les divers ennemis de la république. La nomination d'Edgard Jallan change les choses , la criminalité baisse , cependant ce dernier devenu populaire avec ses discours charismatique prend de plus en plus de place. Le Président Machetot menacé de destitution par l'Assemblée décide de limoger le colonel Jallan. Ce dernier replique par un coup d'Etat qui provoquera la mort du Président Machetot lors de son arrestation après un mauvais coup dans le ventre provoquant l'eclatement de sa rate. Il a été reconnu plus tard que la mort du Président Machetot était accidentelle et non prévu par le colonel Jallan.  



IIIème République






Daniel Morgan ( décédé)

17 Février 2013 - 1er Avril 2013

RDR

Premier Président de la IIIème République de Francovie, il est élu à 65,16% (49,9% au 1er tour) par les Francovars. Très vite il doit faire face a deux cohabitations (avec les gouvernements Maurier et Hautelier) avant la victoire de la Droite aux législatives de Mars 2013 qui lui donnent une vrai majorité. Sa Présidence verra la mise en place de quelques réformes notamment la créations d'universités d'Avenirs ainsi que de la signature d'un traité de reconnaissance avec le Krassland, renouent ainsi le lien d'amitié entre les deux pays. Il perd la Présidentielle de Mars 2013 face a Stephane Maurier, son rival et ancien Premier Ministre de Cohabitation, il recueille 47,28% des voix au second tour après avoir pourtant remporté le 1er tour avec 49,49% des votes .

Stéphane Maurier (Décédé)

1er Avril 2013 - 15 Mai 2013

PPC

Ancien Premier Ministre de cohabitation sous la Présidence de Daniel Morgan il est battu a l'élection Présidentielle et se retire temporairement du jeu Politique. Il réapparait en Mars 2013 pour défier son vieux rival qu'il bat avec 52,72% des voix! Il est lui même contraint a la cohabitation avec le Gouvernement de Raphael Vinago nommé quelques jours plus tôt. Sa présidence verra de grandes améliorations économiques et sécuritaire ainsi que la création des conseils locaux. Elle verra egalement l'adoption d'une grande Réforme de la Constitution et des changements dans le fonctionnement du Palais Présidentiel ainsi que l'ouverture des relations avec Armara. A nouveau candidat en Mai 2013 il est battu par Raphael Vinago.

Raphael Vinago

15 Mai 2013 - 28 Juillet 2013

RDR

Ancien Premier Ministre de cohabitation sous la Présidence de Stephane Maurier, il est élu avec près de 59% des voix face a ce dernier le 15 Mai 2013. Il entreprit de nombreuses réformes. Il convoqua un grand Sommet à Micropolia où il y a eu la participation d'un nombre important de pays mettant en place un traité (cependant non applicable) de l'Alliance du Continent Sud. Son mandat sera egalement marqué par le Concours Francovision de la Chanson.

Stéphane Maurier (Décédé)

28 Juillet 2013 - 16 Septembre 2013

PPC

Réélu face a Raphael Vinago, Stéphane Maurier redeviens Président de la République et entreprend de nobreuses réformes telles que le système de santé, la Loi sur les salaires et instaure le Portalysme, un nouveau système économique. Sur le plan international il participe avec l'ACS a la guerre de Laurasie et négocie des contrats economiques avec Armara et Nadur qui ne seront jamais appliqué par la suite. Il est à nouveau candidat en Septembre mais touché comme Picabie par la flemingite qui ne peut voter pour lui , il est éliminé dès le premier tour et met un terme définif à sa carrière politique.


Pierre Kikojiro (Décédé)

16 Septembre 2013 - 18 Novembre 2013

RDR

Ancien Premier Ministre de Raphaël Vinago, il tenta par deux fois de se présenter a l'élection Présidentielle sens réussir. Il est finalement élu le 15 Septembre 2012 avec 54,98% des voix. Il réforme l'ACS et la refonde avec Armara et le Krassland, fait face a une fronde indépendantiste et établie plusieurs nouvelle réformes notamment au niveau pénal. Il est battu a l'élection de Novembre 2013 ou il n'arrive pas au second tour.


Jean Coty

18 Novembre 2013 - Décembre 2013

MPF

Candidat du MPF il est élu face a Emile Bogendorfer, candidat PTF, dans un second tour présidentiel exclusivement de Gauche, avec 50,80% des voix, le score le plus serré de la IIIème République.


Nicolas Vasseur

PLF

Interim

Il assure l'interim suite a la demission de Jean Coty


Monarchie Parlementaire:


George Ier (Décédé)

janvier 2014 - 3 Mars 2014

Sens étiquette

Désigné par le Conseil Etroit a la chute de la IIIème République, il est le premier et unique Roi du Royaume de Francovie.


Jean Coty

3 Mars 2014 - 13 Mars 2014

Sens étiquette

Ancien et dernier Président de la IIIème République, il est rappelé suite a la renonciation de Natacha de Saint-Auteuil. Il refuse le titre de Roi et prend le nom de Prince-Président pour assurer la transition vers une nouvelle République.

IVème République:


Raphaël Vinago

Sens étiquette

13 Mars 2014 - 3 Juin 2014

Déjà élu une fois sous la IIIème République il est réélu le 13 Mars 2014 face a l'humaniste Alicia Beckkel, il devient le premier Président de la IVème République. Sous sa Présidence sont réformés la Justice, l'écologie et le code économique, le Portalysme est abandonné et le pays connait une vague de privatisation sens précédent. Il rouvre la Francovie vers le Micromonde après l'isolement de la Monarchie.


Eric Franchet

PTR

3 Juin 2014 - 30 Août 2014

Premier Ministre sous la IIIème République, il remporte les élections de Juin 2014 face au Libéral Jacques Dubois. Sa Présidence voie se succéder les Gouvernements, un de Gauche, un du Centre et deux de Droites, les uns après les autres. Il dois faire face a une grave crise Economique et a une épidémie de flemmingite dont il sera lui même atteint, l'empêchant d'achever son mandat. Le 30 Août 2014, la Cours Suprême le juge inapte a assurer la fonction et prononce la Vacance du Pouvoir. 


Robert Auberly
interim

UD-IV

Il assure l'interim suite a la prononciation de la vacance du pouvoir d'Eric Franchet



Antoine de Carpentier

MNF


5 Septembre - 7 Décembre 2014

Il est élu avec 54% des voix face au Libéral Nathan Boncoeur dans ce qui fut la première élection présidentielle ne comportant qu'un seul Tour! En Novembre 2014 il dissout l'Assemblée Nationale, entrainent la chute de sa majorité. Il est candidat à sa réélection en Décembre 2014 mais il est battu par Adam de Fratelli.



Adam de Fratelli

Sens étiquette

7 Decembre 2014 - 14 Janvier 2015

Elu avec 59% des voix, présenté comme le "candidat du peuple" il bat le sortant Antoine de Carpentier très largement. Le 14 Janvier 2014 il tombe dans le coma alors qu'il était atteint de Flemmingite depuis des semaines. Le même jour la Vacance du pouvoir est prononcer par la Cours Supreme.


Archimede Parmantier

Interim

PSR

Il assure l’intérim a la suite du coma du Président Fratelli et a la vacance du pouvoir de ce dernier. Il est investi par le Parlement avec une rare unanimite.





Archimède Parmentier

PSR

16 Mars 2015 - 10 Juin 2015

Il occupa la fonction d'intérim avant de se présenter officiellement a l'élection présidentielle de Mars 2015. Son élection est historique avec 52% des voix dès le premier tour face a quatre autres candidats. Il est également le dernier Président de la IVème République. Malade a la fin de son mandat il ne peut pus assurer sa fonction et est remplacé pour une brève période par son Premier Ministre avant la dissolution de la IVème République.


Rose-Marie Debré

Intérim

AREV

Premier Ministre d'Archimède Parmantier lors que celui-ci est déclaré inapte a assurer sa fonction pour la fin de son mandat, elle assure un court intérim, le plus court de l'histoire, avant de signer une Résolution Exceptionnelle votée unanimement par le parlement pour donner le pouvoir de gouvernance au Conseil des Clans et a son Président. 


Dernière édition par Monsieur Kold le Mer 17 Juin - 14:51, édité 3 fois
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liste des Chefs de l'Etat Francovar (Empereur, Présidents et Rois)

Message  Jacques Dubois le Mer 10 Juin - 23:08

Confédération Clanique Démocratique:



Alifred Stenford

Intérim


Almara

Premier Président du Conseil des Clan dans la Confédération Clanique qui succède a la IVème République, il assure la transition entre deux régimes après un coup d'état visant a éviter un putsch. Bien que la façon de faire fut très contesté c'est dans le calme que se fit la transition.




Antoine Kikojiro

Almara 

18 Juin 2015 - 22 Août 2015

Premier Président du Conseil officiel après la transition d'Alifred Stenford, il est élu grâce a un ingénieux système d'alliance avec les Clans d'Evrain et du Comptat-Francovin. Son mandat sera toutefois parasité par une pandémie de flemmingite, la plus grave de l'histoire de Francovie, au cours des mois de Juillet et Août 2015. Lui même gravement touché par la maladie il n'est plus apte a poursuivre son mandat et laisse le Président de la Cours Suprême Charles de Mère assurer l'intérim.




Charles de Mère

Intérim


Comptat-Francovin

Il assure la transition suite a la plus grosse pandémie de flemmingite qu'ai connu le pays.




Charles de Mère

23 Août 2015 - 10 Janvier 2016

Comptat-Francovin

Ancien Président de la Cours Suprême, il assure l'intérim suite a la maladie d'Antoine Kikojiro puis lui succède suite a un vote unanime des clans du Comptat et d'Almara. Touché a son tour pas une vague de flemmingite sens précédent il ne sera pas en mesure de réaliser son programme. Il réunis cependant en Janvier 2016 le Huat-Conseil des Clans pour faire voter une nouvelle Constitution qui aboutira a la naissance de la VIème République! Il démissionne ensuite pour laisser le Président de la Cours Suprême et Président par intérim Horatio Kain le soin de mettre en place la nouvelle République.

avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liste des Chefs de l'Etat Francovar (Empereur, Présidents et Rois)

Message  Jacques Dubois le Mer 13 Jan - 19:39

VIème République:

Horatio Kain

Intérim


Président de la Cours Suprême, il succède a Charles de Mère et assure l'Intérim pour mettre en place la VIème République.

Edouard Maréchal

Intérim

Elu Président du Haut-Conseil des Clans, il assure l'intérim conformément a la Constitution de la VIème République affin d'organiser les premières élections Législatives et Présidentielles de cette nouvelle République.

Raphaël Villeneuve



Parti Conservateur

22 Février 2016 - 19 Juin 2016

Il est élu face au Ministre des Finances en place, Jean-Christophe Mariani, et malgré une dissidence historique du Courant Centriste du Parti Conservateur qu'il dirige alors.




Marie Rochet

Intérim

Présidente du Haut Conseil des Clan, elle assure l'intérim suite a la brusque cessation d'activité du Gouvernement du Président Villeneuve.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liste des Chefs de l'Etat Francovar (Empereur, Présidents et Rois)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum