Visite des Présidents Parmentier et McRoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite des Présidents Parmentier et McRoy

Message  Archimède Parmentier le Dim 17 Mai - 19:36

La visite d'Etat du Président McRoy était basée sur l'amitié entre les deux pays et leur soutien mutuel dans les défis contre les nationalistes qui avaient touchés les deux pays. 
Ainsi il était logique que le chef d'Etat armaréen se dirige sur demande du palais des Louvrières au Comtat Francovin.


Ainsi un cortège impressionnant de sécurité accompagnait les deux chefs d'Etat qui avaient eu tout le temps de discuter dans la voiture principal.


Tout le monde arriva sur la place du Conseil Régional où une grande scène avait été mise en place.
Un pupitre au centre était accompagné de plusieurs sièges sur le coté pour notamment le Grand Duc , le Premier Ministre du Comtat et la Présidente de la Région du Comtat.


Une foule nombreuse était présente juste derrière les journalistes.


Les représentants des familles des policiers tués étaient en rang devant la scène , il y avait des veuves , des maris , des enfants plus ou moins grand , des parents , des grands parents. Certains avaient le drapeau francovar dans les mains , d'autre le blason du Comtat et certains avaient le blason de d'autre région de Francovie , les gendarmes venant de ses régions là et n'était basé dans le Francovin que pour le travail.


Le Président Parmentier et le Président McRoy passèrent devant les familles en saluant un à un les familles des victimes.
Puis pénétrant sur la scène , le Président Parmentier invita le Président McRoy à s’asseoir , le Président Parmentier allait ouvrir la petite cérémonie par un discours.





Dans ces terres historiques du Comtat , la Francovie aura connu là encore un de ses épisodes les plus importants.
Si ici s'est soulevé un mouvement raciste , totalitaire , barbare , ce que je retiens c'est que surtout un contre courant , bien plus fort , bien plus prestigieux , bien plus majestueux s'est lui aussi soulevé. Le mouvement de la démocratie , de la prospérité. Le mouvement de la Francovie.

Non , ni la Francovie , ni le Comtat n'ont de leçon à recevoir sur son amour pour la démocratie. La Francovie et le Comtat se sont soulevés contre ce totalitarisme ubuesque. Oui des hommes et des femmes sont morts pour cette cause mais ces morts ne seront pas inutiles et auront permis à ces héros de permettre une Francovie libre et unie.

Ses héros sont mort pour que le Comtat reste uni dans la Francovie et pour que la Francovie soit le socle d'un peuple heureux. La Francovie est quelque chose qui nous dépasse , au dessus de toute  vie et nous ne pouvons pas , nous ne laisserons pas ces policiers , ses gendarmes morts pour rien.

Nous aurons une Francovie forte , capable de resister aux complots des ombres lugubres de notre nation.

Les jallanistes en Francovie , les nationalistes en Armara. Car oui si il y a quelque chose que partage le peuple francovar et le peuple armaréen c'est la capacité à se défendre face au nationalistes de tout genre. 
Armara a subit elle aussi la noirceur de ce courant du chaos. Et elle aussi a réussis à la vaincre tout en ayant elle aussi des victimes.

Si nous sommes ici aujourd'hui c'est pour dire que la Francovie et Armara ne laisserons jamais ses barbares prendre le pouvoir et mener leur projet fou.
La Francovie et Armara seront toujours amis et auront toujours comme objectif commun de s'entraider pour atteindre ce but.

Saluons la mémoire des héros morts pour la nation , saluons les protecteurs du peuple !


Applaudissement cérémonials , le Président Parmentier se retira et laissa la place au Président McRoy pour qu'il puisse faire un discours. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6482
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite des Présidents Parmentier et McRoy

Message  Diplomatie Armaréenne le Jeu 21 Mai - 1:06

Peter avait été particulièrement ému par la poignée de main faite aux proches des victimes. Il était toujours affecté par la peine des autres, surtout lorsqu'elle concernait des gens innocents. Il écouta attentivement le discours d'Archimède, puis il l'applaudit avec conviction. Difficile d'enchaîner avec cela. Il s'approcha pourtant du pupitre, dépliant le discours qu'il avait préparé :

Chers amis francovars.

J'aimerais tout d'abord remercier le Président Parmentier et les personnes ici présentes de m'avoir accueilli à cette cérémonie d'hommage dont je mesure tout l'importance. Bill Garrison, un de nos écrivains, a écrit un jour dans une de ses oeuvres : "L'héroïsme n'est pas incarné par le nombre de cadavres que l'on trouve à ses pieds, mais par le nombre de larmes que nous avons versées. Et la légende n'est que le fruit de toutes ses larmes".

Je suis ému d'être ici aujourd'hui... profondément ému... il va m'être difficile de suivre mon discours. Je sens la douleur qui habite chacun d'entre vous et j'aimerais pouvoir vous dire que nous pouvons réparer cela, que nous avons le moyen de faire revenir ces héros que vous avez perdus. Face à votre détresse, face à ces pertes que rien n'effacera jamais, je suis impuissant. Présider un Conseil Fédéral, représenter un pays est une chose si absurde et insignifiante comparé à des vies humaines.

Ici, j'ai perdu des amis, j'ai perdu des frères. Ici, Armara est en deuil. Nous nous sentons francovares. Nous sommes là, présents, attristés, meurtris par toutes ces pertes. Mesdames, Messieurs, s'il est un instant que le micromonde tout entier doit retenir, c'est celui-ci. Parce que chaque larme versée, chaque sanglot fait de vous des héros. Des héros qui ont sacrifié ce qu'ils avaient de plus précieux pour protéger la Francovie. Des héros qui ne tremblent pas, qui pleurent, mais qui sont toujours debout, prêts à se battre à nouveau s'il le faut. Des héros qui honorent la mémoire de leurs légendes.

Oui, l'humanité doit se rappeler, se souvenir que les libertés qu'elle chérit, que les droits qu'elle défend l'emporteront toujours tant qu'il y aura des légendes et des héros pour lutter. Quelle leçon de courage et d'humilité vous nous offrez aujourd'hui ! Quelle force nous pouvons puiser et sentir à travers vous ! Quelle grandeur que celle de la Démocratie et de la République ! Oui, vous êtes grands parmi les Grands, justes parmi les Justes.

Je m'incline devant votre exemplarité et celle du peuple armaréen. Rien ne peut lui faire injure, rien ne peut nous faire oublier ce moment, celui où le peuple se rappelle, se souvient, du combat qu'il a vaillamment mené et qu'il doit poursuivre au quotidien !

Vive la Démocratie, vive la Francovie et vive Armara !

EL/ J'ai d'importants problèmes de connexions, je te prie de m'excuser pour le retard.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite des Présidents Parmentier et McRoy

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 26 Juin - 11:40

Marie Rochet était venue à l'inauguration de la Cité Sociale de Nieba.


Marie Rochet:

Mesdames, Messieurs,
Mes chers concitoyens,

Je suis ici avec l'ancien Premier Ministre Jean-Pierre Rochenbach et le Ministre-Président Robert de Soignon pour inaugurer cette grande cité sociale. Ce projet est le fruit d'une longue réflexion et d'une véritable chaîne de solidarité de l'investissement. Cette demeure qui concentrera ouvriers avec la classe moyenne dans un cadre serein est un symbole fort.

Un symbole de solidarité tout d'abord. Mais aussi un symbole de volontarisme. Le Comtat s'est démené pour mener à bien ce projet malgré les difficultés financières. C'est la preuve que pour développer le pays, il faut agir, se mouiller et investir. Et là, le Comtat s'est pris en main. Cela faisait des années qu'il attendait des crédits de l'Etat, il a finalement eu la volonté d'imposer un contrat Etat-Région dont le taux de réalisation pourrait bien atteindre 50%.

C'est la preuve qu'il y a une place pour les clans et les régions dans notre pays. Le gouvernement pour agir a besoin de l'assentiment de tous, de jouer collectif vis-à-vis des intérêts de tous. Les clans et les régions, excusez-moi le terme, on cette chance de pouvoir être plus égoïste et d'agir pour eux.

L'échelon régional est essentiel pour notre pays. L'Etat doit passer son temps à payer des dépenses de fonctionnement, à légiférer, à négocier au plan diplomatique. Il n'a pas toutes les forces pour mener de grands projets d'investissement. L'Etat à besoin que les régions le pousse. C'est aux région de développer les projets d'aménagement du territoire, l'Etat s'y associera pour financer, coordonner. Peut-être répondrons nous non, ce n'est pas possible. Mais nous voulons des propositions et un dialogue.

Sans les régions, il n'y aura jamais de redressement national. Alors, j'ai envie d'appeler au réveil de région! De leur dire: agissez! Votre liberté d'agir est là! Et de n'avoir qu'un seul credo: Investir! Investir! Investir!
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite des Présidents Parmentier et McRoy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum