[Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Ven 15 Jan - 20:08



Le Président de la République avait réussi à former un gouvernement. Il n'était pas satisfait de certains postes mais il estimait avoir globalement réussi son pari. Secrètement, il espérait une victoire des conservateurs aux législatives pour appuyer d'éventuels remaniements. Le Président a donc décidé de présider le premier conseil des ministres aux Louvrières. Il a convoqué l'ensemble des membres du gouvernement.

Ce premier conseil des ministres est d'une importance capitale pour la suite. Le Président doit fixer le cap et les priorités de l'action du gouvernement, notamment la relance économique (il attendait beaucoup de Mariani, qui l'avait choisit pour son expérience et sa connaissance accrue du système économique).

Le Président entra dans la salle où attendaient déjà le Vice-Président Vincent Migaud et les différents ministres, qui se levèrent à son arrivée pour le saluer. Sans un mot, ni un regard, le Chef de l'Etat s'assit, suivit après par les ministres.

Édouard Maréchal allait prendre la parole pour ouvrir ce premier conseil des ministres.




Édouard Maréchal, Président de la République :


Monsieur le Vice-Président,
Madame et Messieurs les ministres,

J'ouvre officiellement le premier conseil des ministres de ma présidence.

Je tiens d'abord à vous féliciter pour votre sens des responsabilités. Vous avez fait honneur à la République en ayant accepté vos postes. Je vous ais chacun choisit car j'ai la conviction que vous êtes les personnes, vu les circonstances politiques actuelles, les plus à même d'accomplir avec réussite vos différentes missions au sommet de l'Etat.

Ce gouvernement, est évidemment un gouvernement d'union nationale. Mais je vous préviens de suite, je ne veux en aucun cas que ce soit un gouvernement d'union au consensus mou et faible. Je veux que vous travailliez ensemble menez des réformes fortes pour redresser le pays. Je veux un consensus, mais un consensus fort et dynamique.

Nous avons plusieurs priorités : Sécuriser la République, ce qui passe par un renforcement des mesures de sécurités sur l'ensemble du territoire national. Nous ne devons tolérer aucune zone de non-droit.

Relancer les relations micromondiales, j'ai déjà nommé notre ambassadeur à l'ONA, mais le principal dossier diplomatique actuel est le nouveau traité de la LEM. Nous devrons travailler dessus avant de le présenter au futur Parlement.

Relancer l'économie nationale. Redresser le pays passe par redresser son économie. Monsieur Mariani, je souhaite que vous nous exposiez clairement la situation économique actuelle, la situation financière de l'Etat, le système économique à privilégier et à mettre en place. C'est la priorité numéro une.

Chaque ministère a une importance capitale, mais je souhaite mettre la priorité en ce moment sur l'Economie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 15 Jan - 20:47

Marie-Hélène Denièvre Chatelain, nommée comme Ministre du Développement, était arrivée au Conseil. Elle était satisfaite. Politiquement, ce poste était une aubaine avec la défaite de Mandragore face à la coalition des "réac". Avec ce ministère, elle serait protégée et pourra rappeler sa compétence en la matière.


En arrivant, elle salua le Président de la République et les autres ministres avant de s'installer avec ses dossiers.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Ven 15 Jan - 23:03

Mariani remarqua que la pauvre Marie-Hélène Denièvre Chatelain s'était perdue du coté du secretariat des Louvrières avant de venir ici au bon endroit pour ce Conseil des Ministres. Incontestablement la preuve que les femmes n'étaient pas prete pour le pouvoir.


Il remercia le Président et pris la parole :


Monsieur le Président,
Monsieur le Vice-Président,
Mes chers collègues,

La situation économique de la Francovie est , comme vous le savez très certainement,  dans une situation catastrophique. Si la flémingite a provoqué un repos forcé et intégral de nos usines, il faut aussi noter que la complexité de notre fonctionnement nous empeche aujourd'hui de nous relancer.

Differents systèmes ont été mise en place sans qu'il y ai eu vraiment de transition efficace lors de leur mise en place.
Ce qui fait que l'Etat notamment ne sait plus où se trouve l'intégralité de ses finances. Il y a énormement de compte bancaire mis en place et je pense que l'on ne pourra retrouver l'intégralité des finances que dans plusieurs mois, voir meme je pense que dans plusieurs années on retrouvera par hasard des comptes inactifs. 

La mise en place de la VIe République est une chance. Nous voyons que l'on fait table rase du passé au niveau de nos institutions pour les rendre plus efficace. Il faut faire de meme pour notre économie.

La VIe République va permettre d'ailleurs au ministère des finances d'etre aidé à la fois par la BCF et par la Cour des Comptes.
Aussi je travaillerais avec ses institutions pour l'élaboration du budget mais il ne faudra du temps et de toute façon l'assemblée nationale n'entre en fonction que dans une semaine.

En attendant il nous faut mettre en place à la fois un nouveau système économique et permettre une transition très efficace. 
Monsieur Thomas Viketty, ancien gouverneur de la Banque Centrale, devrait me présenter ce soir un projet de nouveau système économique dérivé du Portalysme et de Cotyisme tout en ayant des valeur libérale chere aux elvéotes et permettrait les echanges commerciaux avec les autres nations.

Il nous appartiendra de, cette fois-ci, permettre une transition efficace.
A ce titre, l'Etat va pouvoir etre très influent dans la relance économique et cette transition puisque normalement nous devrions obtenir la propriété de la SCBM. Une propriété batarde néanmoins puisque meme si nous aurions l'usus (le fait de pouvoir utiliser comme on veux l'entreprise via la direction) et le fructus (le fait d'avoir les fruits de la propriété avec les dividendes notamment), nous n'aurions qu'une partie de l'abusus (le fait de pouvoir vendre l'entreprise) que nous partagerions avec la Comtesse de Jullanis. Malgré tout cette propriété batarde serait satisfaisante car en échange nous ne donnerions qu'une sorte de loyer ou rente viagière, l'accord étant encore à discuter. Il nous faudra d'ailleurs attendre de voir quelle sera l'influence de la SCBM dans le nouveau système économique avant de se mettre d'accord sur le prix de la rente.

Autre chose à discuter ensemble c'est de savoir comme nous réorganisons les finances de notre pays. Devons nous donner une subvention aux clans, comme il y avait eu au départ de la IIIe République afin de relancer les finances des clans, certains clans sont assez riche globablement mais d'autre n'ont aucune finance. 

Il me faudra du temps avant de faire un bilan précis de nos finances, je compte obtenir l'aide de la BCF et de la Cour des Comptes mais je peux d'hors et déja vous dire que l'Etat dispose de plusieurs centaines de milliers de Ron, je dirais meme si ma marge d'erreur doit etre grande aux alentours de 400 000 R$. Peut etre plus, peut etre moins.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Ven 15 Jan - 23:27

Le Président écouta attentivement son ministre expliquer la situation. Il allait clairement agir en faveur d'une simplification du fonctionnement économique. Sur la question des Clans, Maréchal hésitait. A la fois il pensait que les clans n'avait pas un besoin immense d'argent pour financer que peu de projets, mais il se souvenait que ce sont les Clans qui l'ont porté aux Louvrières.

Edouard Maréchal :

J'ai bien conscience que nous ne pourrons relever notre économie en seulement quelques semaines. L'enjeu de ma présidence étant de lancer les grandes lignes, nous devons rebatir complètement notre système économique et son fonctionnement. Je vous demande évidement de me tenir au courant des propositions des différents économistes que vous allez rencontrer sur le futur système.

Je veux que l'on rende notre économie plus simple, que nous permettons à chacun de s'épanouir et de se développer. La Francovie doit être une nation de créateurs, d'entrepreneurs. La Francovie doit avoir une économie lui permettant de réaliser ses ambitions.

Concernant l'accord avec la SCBM, je laisse votre ministère gérer les négociations concernant cette "rente", en fonction de l'influence de la SCBM comme vous dites. Vous me tiendrez au courant, lorsque le moment sera venu des négociations, et je donnerai mon arbitrage.

Concernant les clans...

Le président fit une pause et bu un verre d'eau.

La VIe République est née grâce à l'appuie des clans. Je pense qu'il faut retisser le lien entre l'Etat et les Clans comme lors de la IIIe République. Je suis donc favorable à des subventions, mais pas très importantes. Elles seraient plus symbolique qu'autre chose, ce qui n'empêchera pas l'Etat de soutenir un Clan qui se retrouverait dans une crise très grave exceptionnellement.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Ven 15 Jan - 23:33

Jean Christophe Mariani nota les recommandations du Président :

Bien entendu j'en resterais à vos arbitrages.
Dois-je lancer un débat à votre avis au Conseil Economique et Social ou au contraire l'éviter ?

Mariani était assez intéressé par cette nouvelle institution du Conseil d'Etat dont plusieurs économistes étaient membres mais il s'en méfiait aussi, elle était rempli de syndicalistes merksistes qui se foutaient royalement de la logique économique du pays et parfois meme les syncidats patronaux n'aidaient pas au débat. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Ven 15 Jan - 23:39

Édouard Maréchal :

Je pense que lancer un débat au CES, se serait nous embourber dans un débat sans fin, bloqué par une infinité de différentes revendications. Mais en même temps on nous reprocherait de ne pas assez impliquer les acteurs économiques nationaux.
Pensez-vous avoir besoin de leur avis ?

Monsieur le Vice-Président, que pensez-vous ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Ven 15 Jan - 23:43

Mariani avait un avis claire sur la question qui aurait pu faire rire les ministres conservateurs mais il y avait Lourre au sein du Conseil, aussi il se retient de dire certaines choses ... :

Eh bien c'est un Conseil interessant si il est constructif.
Tout dépendra de savoir comment les débats seraient menés mais je pense qu'on ne pourra pas y échapper.

La mise en place d'un nouveau système économique se doit d'etre consensuelle et un débat au Parlement ne suffirait pas je pense puisque un seul parti, le majoritaire, pourrait décider de tout sans aval de la minorité. 

Tous les regards se retournèrent vers le chef du Gouvernement, le premier Vice-Président toute République confondues de la Francovie. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 15 Jan - 23:46

La ministre du Développement prenait note de la discutions. Elle était favorable aux positions de Mariani.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Jacques Dubois le Sam 16 Jan - 0:14

Edouard Maréchal a écrit:Édouard Maréchal :

Je pense que lancer un débat au CES, se serait nous embourber dans un débat sans fin, bloqué par une infinité de différentes revendications. Mais en même temps on nous reprocherait de ne pas assez impliquer les acteurs économiques nationaux.
Pensez-vous avoir besoin de leur avis ?

Monsieur le Vice-Président, que pensez-vous ?
 
Vincent Migaud: 


_Nous pourrions voir le Conseil à titre consultatif, il nous ferait part de ces propositions et de ces idées. Mais l'arbitrage final doit être pris par vous et uniquement par vous Monsieur le Président. Nous ne devons pas nous laisser submergé par un débat sens fin. Il se peut cependant que les avis du CES rejoignent notre ligne et que tout soit pour le mieux mais même en cas de désaccord au moins on ne dira pas qu'on a agis sens consulter nos partenaires.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Sam 16 Jan - 0:16

Le Président eut un sourire. Il était satisfait de l'avis de son VP.

Edouard Maréchal :

Bien, dans ce cas Monsieur Mariani, lorsque Viketty vous aura transmit son rapport, vous me le communiquerez pour vous donner mon avis. Ensuite vous pourrez lancer un débat au CES, mais je prendrai la décision finale.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Sam 16 Jan - 0:17

Jean Christophe Mariani :

Le Vice-Président a raison en effet.

Je prend note de vos décisions Monsieur le président.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Sam 16 Jan - 17:56

Jean Christophe Mariani :

Voici le résumé du nouveau système Economique présenté par le Gouverneur de la BCF.

Il veux mettre en place un nouveau Code Economique.

Celui-ci prévoit de donner le monopole de la production (MP,PV, PAL, PE, PM etc...) à des grandes centrales de l'Etat (une par secteur de préférence).
Les entreprises privées elles ne pourraient plus produire. Cependant, les centrales de l'Etat ne pourraient pas vendre des produits. Les entreprises privées iraient donc acheter les matières premières (PV, PAL, PE ...) à un prix fixé par l'Etat pour faire leur produit.

Les entreprises faisant leur produit, se concentrerait uniquement sur le Marketing et la vente et non plus sur la production des matières premières ce qui va permettre une simplification du système Ecomicro. 

Ex : Un constructeur de voiture va acheter des PV directement à la centrale PV pour ensuite pouvoir vendre ses voitures




Le Gouverneur précise qu'il faudra bien donner le monopole de "Vente" aux entreprises privées afin que l'Economie tourne.
Par exemple meme dans le secteur des PE, il faudra que cela soit une  (ou plusieurs) entreprise privée qui vende l'electrécité aux consommateurs meme si elle achete les PE à l'Etat.

----
Cela a de multiples avantages notamment pour les Elvéotes qui n'ont jamais réussie à s'adapter. Ici ils vont pouvoir créer plusieurs entreprise très facilement sans s'occuper de la production. Cela va aussi séduire je pense les autres clans qui en ont marre de s'occuper de la production, cela prend trop de temps.

Autre conséquence, il n'y a plus de limite à la création d'entreprise, chacun peut créer son entreprise de MP etc... sans que cela ne touche la capacité de production.
----



Le Gouverneur demande également que l'on développe l'économie tertiaire ou que l'on continue du moins en reprenant certains modèles du Portalysme.
Il parle notamment de la subvention aux médias en fonction de leur résultat mensuel (via le sondage). Ce principe a en effet permis de developper fortement les médias et on est un exemple dans le Micromonde.

Il faudrait également confier la consommation au Conseil Economique et Sociale de Préférence (HRP : En gros à l'admin Economique c'est à dire Aliéna) et obliger la consommation des clans sur certains sujets (Electricité, nourriture etc...).

Tout en restant assez simple.
Le système Fillin pourrait aussi etre repris avec les maladies mais à condition de le simplifier ou de le passer d'une utilisation mensuelle à une utilisation sous deux mois ou encore de le confier au Conseil Economique et Sociale.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Jacques Dubois le Sam 16 Jan - 18:01

Le Vice-Président avait écouté attentivement. Il était d'accord avec ce plan qui rendait effectivement le système économique du pays plus simple.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Sam 16 Jan - 19:26

Édouard Maréchal :

Ce système est très intéressant Monsieur Mariani. Je l'approuve. Par contre, cela signifie que les agents économiques privés ne pourront avoir des entreprises des matières premières non-vendables en produit ? (comme les MP par exemple)
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Sam 16 Jan - 19:35

Jean Christophe Mariani :

Théoriquement non mais dans les faits si.

Par exemple pour une entreprise de MP.
L'entreprise de MP va acheter les MP à l'Etat mais pour pouvoir les vendre aux consommateurs il lui faudra acheter des camions pour le transport etc... ce qui fera tourner l'économie.

Pour les PE, meme chose.
L'entreprise de PE devra acheter les PE à l'Etat mais pour la revendre aux consommateurs elle devra par exemple developpé un réseau electrique etc...

En gros pour le secteur primaire la revente n'est possible que si l'entreprise dispose d'infrastructure sinon se serait un peu idiot : l'entreprise achete des PE pour les revendre plus cher.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Sam 16 Jan - 19:58

Édouard Mariani :

Très bien, merci de vos explications. Je pense donc que vous pouvez lancer un débat au CES. Rappelez leur que la décision finale sera prise par les Louvrières. Évitez de nous embourber dans un long débat. Et félicitez Viketty de ma part.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Sam 16 Jan - 20:11

Jean Christophe Mariani :

Très bien monsieur le Président.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Sam 16 Jan - 20:35

Le Président souhaitait aborder un autre sujets, celui de la LEM. Il foudroya donc son ministre des Affaires Etrangères pour le réveiller.



Édouard Maréchal :

Maintenant que nous avons débattu de l'Economie, nous devons attendre de voir comment avance le débat au CES. Je souhaite donc aborder maintenant un volet diplomatique de ce Conseil des Ministres. Monsieur le Ministre Lourre, j'aimerai avoir votre expertise sur le nouveau traité de la LEM qu'on nous demande d'adopter pour rester dans l'organisation.

Vous savez que je ne suis pas extrêment favorable à la LEM, mais étant lucide je sais très bien que cela serait une occasion pour la Francovie de retrouver une place forte sur la scène micromondiale.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Paul Mezzanines le Sam 16 Jan - 21:17

Lourre déglutit en sentant le regard dur du Président Maréchal se porter sur lui. Il s'éclaircit la gorge avnt de prendre la parole pour la première fois. Ayant été Président du Sénat, Lourre connaissait bien les positions des cotyistes et des souverainistes à propos de la LEM. Lui n'était pas réellement opposé au nouveau traité, mais il savait que ce n'était pas le cas de tout le monde.

Emile Lourre :

Monsieur le président, monsieur le Vice-président, chers collègues,

Lors du derniers sommet trimestriel de la LEM en Valdisky, les Etats-membres ont retravailler la Charte de la LEM. À l'heure actuelle, le Valdisky et le Krassland l'ont adopté, la CSH et Abalecon l'ont signé.

Charte de la LEM:
CHARTE DE LA LIGUE DES ETATS MODERNES


1. Nature et Buts

1.1 - La Ligue des Etats Modernes (LEM) est une organisation internationale ayant pour mission d'encourager, d'initier, de lancer, d'organiser, de soutenir et de renforcer les projets communs dans tous les domaines où les pays membres le jugeront utile.


2. Membres

2.1 - Il existe deux types de membres. Les membres actifs et les membres dormants.

2.2 - Les Etats membres qui participent régulièrement aux activités de l'organisation et assistent aux sommets sont des membres actifs.

2.3 - Un Etat membre qui n'est plus en mesure d'assister aux réunions de la LEM en raison d'une crise ou d'une période d'inaktivité, passe au statut de membre dormant.

2.4 - Chaque pays membre met à disposition de la LEM un bâtiment, situé dans une ville de son choix. Ce bâtiment peut servir de siège permanent à une agence spécialisée et héberge aussi les réunions du Conseil de la Ligue au cours du trimestre de présidence.

2.5 - Un nouveau pays peut être admis comme membre si aucun des membres existants n'y oppose son droit de veto.


3. Organes

3.1 - La Ligue des Etats Modernes poursuit la réalisation de ses buts au moyen du Conseil de la Ligue, des agences spécialisées et du Parlement de la Ligue.


4. Conseil de la Ligue

4.1 - Le Conseil de la Ligue est l'organisme diplomatique permanent de l'organisation où chaque pays membre est représenté par un représentant ayant statut d'ambassadeur auprès de l'organisation.

4.2 - Chaque Etat membre y dispose d'un droit de veto.

4.3 - La présidence du Conseil de la Ligue est assurée à tour de rôle par les membres actifs de l'organisation pour une durée d'un trimestre, le tournus se faisant par ordre alphabétique.

4.4 - Le pays assurant la présidence organise le sommet trimestriel des chefs d'Etat de la LEM et héberge sur son sol les réunions du Conseil de la Ligue,


5. Agences de la Ligue

5.1 - Les agences spécialisées sont :
- L'Agence Economique de la Ligue des Etats Modernes (AELEM),
- l'Agence Cultuelle de la Ligue des Etats Modernes (ACLEM)
- l'Agence Sportive de la Ligue des Etats Modernes (ASLEM)
- l'Agence Humanitaire de la Ligue des Etats Modernes (AHLEM)
- l'Agence des Transports de la Ligue des Etats Modernes (ATLEM)
- l'Agence Spatiale de la Ligue des Etats Modernes (ASPALEM)

5.2. Des agence supplémentaires peuvent être crées sur décision du Conseil de la Ligue.

5.3 - Le Conseil de la Ligue décide de la répartition des sièges des agences spécialisées entre les Etats membres.

5.4 - Si un Etat membre hébergeant le siège d'une agence spécialisée devient un membre dormant, le Conseil de la Ligue peut décider la réatribution du siège de l'agence à un autre Etat membre.

5.5 - Chaque Agence se dotera de son propre fonctionnement interne.

5.6 - Il est possible pour un pays non membre d'être affilié à deux Agences maximum. Le Pays non membre a alors un statut d'affilié et est consulté en cas de modifications des règles de l'Agence. Cependant, il ne peut pas prendre part au vote modificatif.


6. Parlement de la Ligue

6.1 - Le Parlement de la Ligue est composé de cinq représentants par Etat-membre.

6.2 - Le mode de désignation des représentants au Parlement est laissé au libre choix de chaque pays membre.

6.3 - Le Parlement siège sur un navire en mer ou amarré à un port du pays assurant la présidence trimestrielle de la Ligue.


7. Budget

7.1 - La Ligue des Etats Modernes se dote d'un budget financé par les Etats-membres, grâce à une cotisation trimestrielle.

7.2 - Le montant de la cotisation trimestrielle est fixée par le Conseil de la Ligue.

7.3 - Le budget est géré par le Parlement de la Ligue des Etats Modernes.


8. Représentation vexillologique

8.1 - La Ligue se dote de symboles communs à ses pays membres, à savoir un Drapeau commun ainsi qu'un Drapeau décliné sur le Drapeau commun pour chaque Agence.

8.2 - Les Drapeaux des Agences sont uniformisés dans le but de donner une réelle visibilité des actions de la Ligue.

8.3 - Le Drapeau de la Ligue et/ou le Drapeau d'une Agence peuvent être hissés sur tout le territoire d'un pays membre aux côtés du drapeau national.

8.4 Les symboles vexillologiques de la Ligue n'ont aucune préséance sur les Drapeaux et Pavillons nationaux.

Cette nouvelle charte crée un Parlement de la LEM, qui siègerait sur un navire afin de n'avantager aucun pays membre. Ce parlement a surtout pour objectif de rapprocher la LEM des citoyens.. Le parlement est en effet composé de cinq représentants par Etat membre, dont la nomination est propre à l'Etat.

La mission principale de ce parlement est surtout de gérer le budget de la LEM. C'est une des autres modifications qu'incluent cette charte. Chaque Etat membre doit payer une cotisation trimestrielle qui est établie par le Conseil de la LEM (les chefs d'Etats ou leurs ambassadeurs auprès de la LEM), ce afin de permettre de financer les projets des agences de la Ligue.

Cette charte crée en effet deux nouvelles agences : une concernant les transport, et une agence spatiale. La localisation de leur siège n'a pas encore été établie. La Francovie, si elle participe au prochain sommet, pourrait s'arranger pour en accueillir une.

Enfin, le dernier point rajouté à l'ancien traité concerne les drapeaux de la LEM. Il indique juste que les drapeau des agences sont uniformisés sur celui de la LEM, et que le drapeau de la LEM peut éventuellement être hissé sur le territoire d'un état membre, sans préséance sur le drapeau national.

Ce traité va poser de nombreux problèmes au niveau de la souveraineté de la Francovie, monsieur le président. Payer une cotisation à une organisation internationale ne va pas plaire à tous, mais je pense personnellement qu'elle ne sera pas véritablement excessive et qu'elle pourrait permettre la réalisation de projets internationaux majeurs, surtout avec les nouvelles agences qui viennent d'être créées.

Néanmoins, ces projets aurait tout aussi bien pu être financés au cas par cas par les Etats y participant. Mais les Etats présents au Valdisky ont préféré cette solution, qui ne manquera pas de faire réagir les plus souverainistes, d'autant plus que le rôle du Parlement reste plutôt flou - on pourrait penser qu'il a les pouvoirs d'imposer des normes ou des lois aux Etats membres, même si je vois mal la LEM faire cela.

Si vous souhaitez faire adopter ce traité, et donc rester au sein de la LEM, il faudra batailler. La possibilité de le rediscuter me parait faible alors que des Etats l'ont déjà adopté, Etats qui aujoud'hui sont plus ou moins en sommeil et renfermés sur eux-mêmes. La Ligue semble être plutôt peu active ces derniers temps.

Adopter ce traité serait donc un moyen pour la Francovie de rester au sein de la Ligue, mais pas réellement de revenir au devant de la scène internationale vu son état actuel. L'élection d'Archimède Parmentier à l'ONA (même s'il es totalement indépendant vis-à-vis du gouvernement) et une participation active au sein de l'Organisation me parait être un moyen bien plus efficace pour cela.

Emile Lourre avait conscience que Maréchal, qui n'était déjà pas réellement enthousiaste envers la LEM, ne montrerait pas plus joyeux à propos de ces modifications...
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1854
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Sam 16 Jan - 22:46

Le Président de la République faisait une drôle de tête pendant l'explication du ministre. Les différents ministres commencèrent à angoisser. Apparemment, il n'avait pas l'air d’apprécier ce que lui racontait son ministre.



Édouard Maréchal :

Au moins, votre explication est claire et précise, merci monsieur le ministre.

Et bien, en écoutant ce que vous me dites, vous avez renforcé mon scepticisme quant à cette organisation. Devoir payer une cotisation me semble être un très mauvais symbole pour notre souveraineté nationale. Et se voir obliger des normes par ce machin serait tout simplement inacceptable.

De plus, comme vous le soulignez, si cette organisation est assez peu active, cela n'aidera en rien la Francovie à regagner une place d'importance sur la scène micromondiale. Nous allons donc nous focaliser sur l'ONA pour retrouver notre influence diplomatique.

J'attends les différents avis, mais je vous annonce que je suis contre cette charte.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Archimède Parmentier le Dim 17 Jan - 1:06

Jean Christophe Mariani commençait à penser aux relations économiques qu'il voulait engager avec les autres pays. Incontestablement cela ne pouvait se faire qu'avec la LEM. Il faisait parti du courant le moins souverainiste, il était d'ailleurs celui qui était, de gauche comme de droite, le moins enclin aux relations internationales meme lors des grandes tensions avec le Krassland et Prya il y a un an. Il savait cependant qu'il était ultra minoritaire sur ce sujet, y compris dans son propre parti :

Monsieur le Président , il faut tout de meme rappelé que la LEM fonctionne sur la base de l’unanimité. Cela est d'ailleurs rappelé dans la Charte. Ainsi le montant de la subvention, qui n'a pas encore été décidé, ne pourrait etre désigné qu'avec l'aval de la Francovie qui dispose d'un droit de véto. Aussi au cours des négociations, la Francovie pourrait faire reposer des réserves et obtenir des concessions à la fois sur le montant de la subvention mais aussi sur la façon de les dépenser. Aussi nous pourrions signer cette Charte tout en bloquant ensuite toute mesure impropre au développement de la Francovie.


L'analyse de Lourre était objectivement bonne, Mariani le savait, la LEM était peu active et ne parvenait à etre active que lorsqu'un leadership fort se faisait entendre. Aussi Mariani tenait à profiter de cette idée :

De plus, monsieur le Président, comme l'a dit le ministre des affaires etrangères, la LEM est en difficulté. Elle a besoin d'un leadership, poiurquoi ne pas donner ce role à la Francovie ?
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6691
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Jacques Dubois le Dim 17 Jan - 9:45

Vincent Migaud: 


Diplomatiquement la LEM ne vaut pas l'ONA mais comme le souligne Le Mariani elle est faible, si la Francovie venait à en prendre le lleadership cela représenterait un atout supplémentaire pour nous. Surtout si en plus de ça nous avons Le Parmantier à la tête de l'ONA.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 17 Jan - 11:15

La Ministre du Développement prit enfin la parole.


Marie-Hélène Denièvre Chatelain:

Monsieur le Président,

Je pense que nous ferions une erreur en étant si catégorique. Les deux nouvelles agences sont, pour moi, de nouvelles opportunités pour la Francovie d'assumer un leadership économique.

Il y a plusieurs leadership possible. Le diplomatique, le militaire et l'économique. Aujourd'hui, la Francovie dispose de technologies majeures justement dans le transport et l'aérospatiale aboutissant à des produits exportable à forte valeur ajoutée. Ces deux nouvelles agences peuvent donc constituer un moyen pour les débouchés de notre industrie.

Aujourd'hui, si nous n'arrivons pas à vendre dans ces domaines, c'est d'une part de la situation passée mais aussi parce qu'il n'y a jamais eu d'organisation micromondiale de ces secteurs. En tant que Ministre du Développement, je me doit d'appuyer la position de mon collègue de l'économie. La LEM, avec un bon leadership, pourrait être un moteur de la croissance francovare et nous replacer en tête des économies du micromonde.

De plus, comme le disent mes collègues, tant que le vote à l'unanimité est maintenu, nous sommes souverains.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Dim 17 Jan - 12:36

Édouard Maréchal :

Il est vrai que le vote à l'unanimité est une bonne protection pour notre souveraineté.

Je conçois vos arguments, qui sont recevables et pertinents. J'ai conscience en effet, que la LEM peut avec un leadership, qui pourrait être francovar, nous donner l'opportunité de développer notre économie.

De plus, comme vous le soulignez, la Francovie est très performante concernant les transports et l’aérospatial.

Bien. Je prend en compte vos arguments.

Le Président Maréchal essayait de se forcer à être plus pragmatique. Il savait que cela était nécessaire pour sa mission à la tête de l'Etat, c'est pour ça qu'il modulant sa position avec lucidité et pragmatisme.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Edouard Maréchal le Lun 25 Jan - 19:12

Edouard Maréchal :

Monsieur Mariani, où est en on concernant le code économique ? Je veux présenter un texte définitif devant l'Assemblée Nationale cette semaine.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gouvernement Maréchal] Conseil des Ministres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum