Conférence de presse d'Archimède Parmentier sur sa candidature à l'ONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conférence de presse d'Archimède Parmentier sur sa candidature à l'ONA

Message  Archimède Parmentier le Sam 16 Jan - 19:06

Archimède Parmentier tenait une grande conférence de presse dans le centre des Congrès de Micropolia.
Il voulait faire de sa candidature un événement national voir international.



Bonjour à tous citoyen de la Francovie et ami diplomate du Micromonde,
je suis très heureux d’être ici avec vous car nous sommes rassemblés pour un seul objectif commun : Protéger le Micromonde.

Oui protéger le Micromonde !

Le protéger de lui même car cette année 2015 a été marqué par une guerre infâme et lâche orchestrée par Eridan contre l'ensemble de la communauté micromondiale par son bombardement sur le siège de l'ONA. 
Malgré ce bombardement l'ONA a survécu, elle a survécu à des défis que d'autres organisations n'avaient pas su réaliser. 

Cela fera bientôt un an maintenant que l'ONA existe, j'ai eu de la chance de faire parti de ses fondateurs, d’être présent à la table des chefs d'Etat. 
L'ONA a selon moi réalisé une partie de ses objectifs mais à présent qu'elle est entrée dans le cœur des nations, nous devons la réformer, l'améliorer pour lui donner de nouveaux objectifs.
Si la paix et la souveraineté des nations restera une priorité, l'ONA doit permettre de dynamiser le Micromonde, d'augmenter les échanges entre les nations qu'ils portent sur l'Economie, le sport, la culture ou l'éducation. 
Cependant l'ONA est touchée par un mal important : la complexification. 

L'ONA a besoin d'organe pour fonctionner, elle a même besoin de nouveaux organes internes selon moi mais nous ne devons complexifier l'ONA que si les résultats escomptés sont suffisants. Pour moi, créer des organes tels que des Conseils de la Culture et du Patrimoine est une bonne chose mais au lieu de donner la présidence, la vice présidence, le secrétariat général, le secrétariat adjoint et patati et patata ...

Plusieurs rires dans la salle suite à cette exagération

Oui (rire) ... de ces conseils à de nouvelle personne, je pense qu'il faudrait mieux confier ce role au Secrétaire Général de l'ONA. Le Secrétaire Général de l'ONA doit être une sorte de chef de l’exécutif de l'ONA, il doit diriger le Conseil Permanent mais aussi les organes annexes ce qui permettra à la fois à l'ONA de se simplifier mais de rendre son action beaucoup plus efficace puisque son dirigeant aura beaucoup plus de pouvoir. 

Alors je sais aussi que le secrétaire général de l'ONA a déjà beaucoup de pouvoir, que ses pouvoirs sont parfois remis en cause, on a pu voir que de donner le pouvoir d'interprétation de la Charte au Secrétaire Général posait problème lors des débats sur la souveraineté. Je partage cet avis. Pour moi le Secrétaire Général doit être très puissant au niveau des actions de l'organisation mais par contre tout ce qui touche à l'interprétation des traités doit être un pouvoir confié à des juristes, à des juges même.

Aussi, je pense que l'ONA doit réformer sa Charte pour y inclure une Cour Micromondiale de Justice (CMJ). Cette cour composée de 5 juges nommées par les Etats membres et présidé par un des membres nommés par le Secrétaire Général doit avoir plusieurs rôles au sein de l'ONA. 
Premièrement, la CMJ serait l'organe juridictionnel de la Charte, se serait elle qui interpréterait la Charte quand plusieurs nations ne seraient pas d'accord dans un débat du Conseil Permanent. Meme chose dans l'interprétation des résolutions et des motions ou lorsqu'il y a un problème dans l’élection d'un fonctionnaire de l'ONA.
Deuxièmement, la CMJ pourrait donner son avis sur saisie du Secrétaire Général de l'ONA ou d'une des nations membres dans l'interprétation d'un traité, d'une coutume ou d'une action d'un Etat. Cet avis serait purement facultatif. L’intérêt ici serait que la Cour pourrait entendre l'avis de politique ou de juriste concerné par l'avis ce qui serait le prémisse de la participation des citoyens dans l'organisation. 
Troisièmement, la CMJ serait une cour arbitrale dans les conflits entre les états membres. Elle pourrait être saisi uniquement si les états concernés sont d'accord. Chaque état nommerait parmi les membres de la CMJ (ou une autre personne sur autorisation du Président) un arbitre. Les arbitres se mettraient d'accord pour nommer un arbitre-Président qui présiderait l'instance arbitrale. Les arbitres entendraient ensuite les Etats conflictuels avant de rendre leur décision. Cette fois-ci étant donné que les états concernés étaient d'accord au départ, leur décision devraient s'appliquer.
Quatrièmement, la CMJ serait une cour de justice pénale uniquement si l'ensemble des nations membres de l'ONA seraient d'accord et donc elles jugeraient notamment les criminels internationaux comme par exemple certains prisonniers de guerre eridanais. 

Cette nouvelle Cour pour être mise en place, devra mobiliser un changement unanime de la Charte de l'ONA.
Ce changement sera difficile à être mis en place mais il faut être confiant car la mise en place de la CMJ se ferait dans le stricte respect de la souveraineté des Etats. 

L'ONA, avec un Secrétaire général puissant et une Cour Micromondiale de Justice, serait tellement plus influente au sein du Micromonde que celui-ci serait actif et en paix.
L'ONA aurait également besoin de nouveaux organes secondaires tels qu'un organe sur le sport là aussi sous la direction du Secrétaire Général afin de dynamiser le Micromonde.

Pour réaliser tous ses objectifs, j'ai décidé de me présenter pour être le prochain Secrétaire Général de l'Organisation des Nations de l'Archipel. 


Ovation du public largement composé de partisan de l'ancien Président de la République. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum