Question au gouvernement

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 16 Nov - 10:27

Hubert de Prat:

A quel moment, monsieur le Ministre, ait-je parlé du Krassland? Vous relirez le compte rendu de séance, je ne cite pas une fois le Krassland!

Enfin vous ne répondez pas à la question! Duvalon a officiellement déclaré que nous n'avions pas le droit de procéder à l'expulsion de son ambassadeur, ce qui relève de NOTRE souveraineté!

Monsieur le Ministre, je rajouterais deux choses. Vos propos reviennent sur la position de la diplomatie, décidée par le Président de la République. C'est un recul grave.

Le gouvernement socialiste à donc décidé d'empiéter sur le domaine exclusif du Président de la République. Nous demandons donc votre démission.


De nombreux sénateurs applaudirent.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Paul Mezzanines le Dim 16 Nov - 11:30

Carl Tissier :

Si, monsieur de Prat, vous avez parlé du Krassland.

Néanmoins je dois dire que j'ai commis une erreur, et je m'en excuse. Effectivement, l'expulsion de l'ambassadeur pryan relève de notre souveraineté. Et je n'allais pas à l'encontre de la décision des représentants du peuple et du Président, j'ai commis une méprise en disant que cela relever des affaires pryannes.
Je ne laisserai pas, comme tous ici, quelqu'un décider de nos actions. Le renvoi de l'ambassadeur pryan dans son pays aura bien lieu, comme l'a décidé la Francovie. Je convoquerai l'ambassadeur pour lui demander de rentrer à Prya dans les plus brefs délais.
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1819
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 16 Nov - 11:49

Applaudissements.

Hubert de Prat:

Ha le débat... J'ai parlé une fois du Krassland...
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 5 Déc - 14:55

Bernard Chateauvin:

La parole est à Sandrine d'Auteuil.


Sandrine d'Auteuil:

Monsieur le Président,

Ma question s'adresse au Ministre des Affaires Etrangères.

Suite à l'agression du Président Duvalon par l'ambassadrice de Prya, Prya a décidé de demander un soutien militaire au Krassland. Demande légitime. Face à l'approbation de ce soutien, le Krassland a décidé d'envoyer une partie de son aviation et de sa flotte.

Le gouvernement francovar, en réaction et par crainte d'un conflit militaire à nos frontières, à décidé de relever le DEF au jaune pendant 24 heures et décidé, ho stupeur, le décollage de 2 chasseur pour surveiller le territoire national... Geste normal en période de tension militaire.

Mais voilà que Prya et ses médias accusent la Francovie d'être infiltrée et de lancer une préparation militaire contre Prya. D'aucun dirait que cette affirmation n'est pas sérieuse puisque ce n'est pas 2 chasseurs qui vont mettre en danger Prya, surtout pour une mission de surveillance tout à fait normal.

Monsieur le Ministre, Arthur Duvalon est seul, son pays est en déclin. Sa décision enfreint même la tradition du pacifisme Pryan vieux de quinze années. Il a été démontré à mainte reprise les diverses collusions avec le Krassland et le Valdisky.

A ce jour, des rumeurs sombres circulent sur l'avenir de Prya et je doit vous avouer mon scepticisme quand leurs médias parlent, je cite, "Il devrait logiquement négocier des traités de protection militaire avec le Krassland et le Valdisky en parallèle de cette officine de défense"... Au passage, il est question par "officine de défense" de développer des armements visant à brouiller les Equipements et radars ennemis... C'est-à-dire développer des équipements qui peuvent avoir une porter de brouillage sur notre territoire!

Monsieur le Ministre, les peurs se réveillent et il est à craindre l'installation durable de forces armées krasslandaises sur le nord du continent avec des équipements mettant en péril notre sécurité.

Monsieur le Ministre, qu'elle est la réaction du gouvernement de la République Francovare?
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Archimède Parmentier le Ven 5 Déc - 15:04

Les deux sénateurs PSR applaudissent.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 12 Déc - 22:49


Robert Auberly, Sénateur d'Almara:

Monsieur le Président... Qui siégez ici depuis un mois sans être élu sénatorial,
Mes chers collègues,

Mon interpellation s'adresse au Premier Ministre.

La situation du pays est catastrophique... Pire que vous ne le pensez à cette heure.

Sandrine d'Auteuil, élue de la République, a été, dans le cadre ses fonctions de sénatrice-Présidente de Région sous protection de l'article 22 de la constitution, visée par un mandat d'arrêt. Et pourquoi? Pour avoir signer un décret contre lequel il y a eu recours. Nous étions allé comme avocat pour défendre ce texte, nous nous sommes retrouvé face à un procès.

La Procureure de la République décide d'arrêter une femme qui a fait preuve de son amour pour la République: Mère de la Nation, femme panthéonisée vivante, elle fut l'une des Fondatrice.

Dans le même temps, contre l'Etat d'Urgence et la demande de vos services, la Procureure refuse d'arrêter 3 personnes qui ursupent l'autorité du Président de la République.

Au Comtat, dont je me fait le porte-parole ce soir, l'incompréhension est totale. Les patriotes sont attaqués, les sécessionnistes défendus. A cette heure, la fermeture du Grand Lac et le refus d'obtempérer de la police locale démontre que la République est en échec et que le Comtat s'en détourne.

Sandrine d'Auteuil refuse de se rendre car sa vie et sa liberté sont ce soir menacé, le Comtat a des armes et se prépare à toutes les éventualités.

Monsieur le Premier Ministre, j'ai peur. J'ai peur pour la République car j'ai peur que la Vieille Terre de l'Ouest ne s'embrase à nouveau comme l'an passé, j'ai peur que ce fameux Hen Cyngor ne déclare cette nuit la non-reconnaissance de la Cour Suprême et de l'autorité de l'Etat francovar.

Ce soir, j'ai peur car la République se craquelle du fait de la dureté de certains et de l'inconsidération des autres.


Dernière édition par Sandrine d'Auteuil le Ven 12 Déc - 22:51, édité 1 fois
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Paul Mezzanines le Ven 12 Déc - 22:51

Les sénateurs de gauches s'agittent et Louis de Vernier lâche "La faute à qui !" en direction des élus comtadins.
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1819
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Archimède Parmentier le Ven 12 Déc - 23:24

Archimède Parmentier , Premier Ministre :

Monsieur le Président ,
Mesdames et messieurs les ministres ,
Mesdames et messieurs les sénateurs ,

Monsieur le sénateur Auberly ,

Vous ne pouvez pas me demander , moi , l'un des chefs du pouvoir executif de commenter ou d'intervenir sur une décision de justice.
La Cour Supreme a prit une décision sur l'article 22 de la Constitution , cette décision se doit d'etre respectée à tout prix comme toutes les décisions de l'ordre judiciaire.
Cette décision permet en effet l'arrestation et la mise en garde à vue de Madame Sandrine d'Auteuil.

Là encore , je n'ai pas le droit et vous non plus de remettre en cause les choix du procureure. Rien n'empechera madame d'Auteuil de contester sa garde à vue devant les juges.

Vous comparez la situation avec Mezenas eh bien comparons.
Les indépendantistes de Mezenas ont organisé un référendum dans les conditions que nous connaissons. Cependant eux ils n'ont pas demandé à des policiers de contester l'ordre du gouvernement. Eux ils n'ont pas commencer selon vos propres mots à ne pas reconnaitre la Cour Supreme. Eux , ils n'ont pas pris les armes monsieur le sénateur.

Actuellement il n'y a qu'une seule région qui est sur le point de faire secession c'est le Comtat-Francovin !

C'est donc à cette minorité du Comtat-Francovin que je m'adresse , car la majorité des habitants de cette région ne soutient pas cette révolte.
A cette minorité je veux leur dire que la Cour Supreme est une institution indépendante qui juge au nom du peuple francovar , que madame d'Auteuil dispose de tous les outils de la loi pour se défendre. A cette minorité je veux leur dire que le gouvernement sera intransigeant quand aux tentatives de sécession.

Mon gouvernement , le Gouvernement de la République , le Gouvernement de la Francovie ne peux autoriser une telle machination. Non nous ne subirons pas un nouveau decembre 2013 !

J'en appelle à l'opposition républicaine ! Au Parti de la liberté , au Rassemblement des Citoyens Indépendants , au PACE de soutenir la République.

J'en appelle aux républicains fier et uni , qui rejette les clivages politiques quand la Francovie est mise en danger !

J'en appelle au bon sens des francovars !

A ces gens là je leur dis que demain la République sera débout.
A ces gens là je leur dis que demain la République sera présente à Mezenas.
A ces gens là je leur dis que demain la République sera également présente au Comtat-Francovin !


Ovation des sénateurs de la gauche et peut etre qui sait des sénateurs de la droite ?
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 12 Déc - 23:42


L'ancien Premier Ministre fut dépité... Le discours martial qu'il venait d'entendre n'arrangerais rien du tout. Pire, il mettait en grave péril la paix et reniait la main tendu qu'il souhait voir se faire ce soir... Il décida alors de demander une audience auprès du Président de la République.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question au gouvernement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum