Annonces du Gouvernement régional

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annonces du Gouvernement régional

Message  Vladimir Septimus le Mar 9 Fév - 23:24

Communication du Gouvernemental comtal

Comté de Brindas a écrit:
Le Gouvernement comtal annonce avoir eu des discussions avec les représentants du milieu agricole au sujet de leurs inquiétudes concernant le Code de l’Économie porté par Monsieur Jean-Christophe Mariani. Il prend aussi note de la décision du Président de la République, Édouard Maréchal de proclamer un état de vigilance renforcé au Brindas.

Les autorités comtales refusent l’application du code orange de la DIF dans les territoires du Brindas. Les actuels agissements sont des réactions inacceptables, mais le pouvoir central n’a pas à intervenir dans les affaires régionales sauf s’il est appelé à faire ainsi par les autorités locales. Ce principe de subsidiarité est considéré comme non-négociable par le comté.

Aussi, le Gouvernement comtal exige de l’État frôceux des gages de sécurité par rapport au respect de la propriété privée des agriculteurs et la liberté d’entreprise dans le secteur agricole. Faute de quoi, les autorités comtales organiseront, comme exigé par les représentants du milieu agricole, un référendum pour savoir si le Brindas veut continuer à rester dans un état reniant les libertés économiques les plus élémentaires et immuables.

Au nom du peuple du comté de Brindas,



avatar
Vladimir Septimus

Messages : 126
Date d'inscription : 16/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annonces du Gouvernement régional

Message  Vladimir Septimus le Dim 21 Fév - 23:54

Communication de l'Assemblée régionale

Assemblée régionale a écrit:
Les représentants communaux déclarent avoir approuvé une constitution pour la région de Brindas après une semaine de délibération. L’Assemblée continuera à siéger pour nommer le premier président de la région de Brindas selon les termes fixés par la nouvelle constitution.


Annexe a écrit:
Constitution de la République du Brindas


Préambule : Sous le regard de Dieu Tout-Puissant, les représentants des huit communes du Brindas ont rédigé cette constitution afin de créer un état bien ordonné et laissant à chacun la possibilité de poursuivre son bonheur. Les communes déclarent ce texte comme la pierre angulaire de l'organisation politique du Brindas pour le temps présent et les générations à venir, assurant ainsi la protection contre la tyrannie et le despotisme.

Article 1 : La République du Brindas est un état souverain faisant partie de la République de Francovie. La souveraineté appartient au peuple du Brindas qui peut déléguer temporairement sa souveraineté à des représentants afin d’assurer la bonne gestion des affaires publiques. Toute souveraineté cédée par le peuple l’est de manière temporaire et limitée. Toute tentative d’usurper la souveraineté populaire revient à un acte de trahison.

Article 2 : La République de Brindas possède un Gouvernement. Celui-ci est dirigé par un Président qui est nommé en temps normaux par le Parlement pour un mandat de quatre mois. L’Assemblée régionale peut nommer un Président si le Parlement n’est pas constitué. Le Président assure la constitution d’un Gouvernement, assure l’exécution des lois et la gestion quotidienne de la République du Brindas.

Article 3 : La République du Brindas possède un Parlement. Cette assemblée est constituée de cinquante délégués qui sont élus chaque six mois dans le cadre d’une élection au suffrage universel ouvert à tous les habitants du Brindas. Le Parlement siège à Lille dans l’hôtel de ville au moins une fois par mois. En cas de crise, les séances parlementaires peuvent être déplacées vers un autre lieu défini par le Président.

Article 4 : L’évêque de Lille ne pourra pas exercer des fonctions politiques. L’évêché est également interdit de financer des structures partisanes et politiques. Les prêtres romans sont autorisés à participer à la vie politique locale à condition de ne pas procéder à des agitations politiques allant à l’encontre de l’ordre constitutionnel.

Article 5 : La République du Brindas est divisé en sept communes et un district central. La ville de Lille et ses territoires environs sont déclarés comme le district central faisant office de capitale de la République. Le district central est dirigé directement par le Gouvernement qui peut nommer un gouverneur général en cas de nécessité pour gérer la ville. Les sept communes jouissent de l’autonomie selon le principe de subsidiarité. En cas de conflit de compétence, c’est au Parlement de prendre la décision qui possède quelle compétence.

Article 6 : La République du Brindas assure la liberté religieuse sur tout le territoire de la région. Cette liberté peut être restreinte en cas d’activité criminelle ou actions visant à sabrer l’ordre constitutionnel en place. Les communautés religieuses peuvent construire et entretenir des édifices voués au culte, organiser des manifestations respectant les lois et coutumes locales ainsi que constituer des associations.

Article 7 : La présente constitution peut être modifiée sous initiative parlementaire avec un vote recueillant les deux-tiers des voix du Parlement. Le Président de la République du Brindas peut en tout moment mettre un veto sur tout projet de révision de la constitution. Le veto du Président de la République du Brindas peut être cassé avec un vote recueillant les quatre cinquième du Parlement du Brindas.

avatar
Vladimir Septimus

Messages : 126
Date d'inscription : 16/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum