Débat sur le nouveau régime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat sur le nouveau régime

Message  Archimède Parmentier le Sam 10 Déc - 21:36

Le Conseil allait se réunir pour la première fois.
La junte au pouvoir était bien sur déja organisée depuis de nombreux jours, avant meme le coup d'Etat mais pour la première fois une réunion allait etre tenue en tant qu'organe "légitime" de la Francovie.
Le Président Tarque n'était pas encore présent mais le Secrétaire Général du palais Présidentiel Macaron était déja présent.
Il tenait sous bras la première version de la Constitution de la République jallaniste de Francovie. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Paul Mezzanines le Sam 10 Déc - 22:39



Richard Louvois était l'un des grands vainqueurs de ce putsch jallaniste. Ancien colonel dans la Milice, il avait dû vivre caché après la libération dans une Francovie gouvernée par des clans qu'il détestait plus que tout. Avec le coup d'Etat il avait non seulement pris le pouvoir au Vernier, mais il était aussi devenu président du Sénat. Bien que le poste n'avait pas encore d'attributions, il lui permettait d'être membre du Conseil de Stabilité, le véritable gouvernement du régime pour l'instant.

Alors qu'il arrivait dans la salle de réunion, il trouva Joseph Macaron avec, sous le bras, ce qui semblait être l'objet de cette réunion : la Constitution du nouveau régime. Louvois le salua avec sa froideur habituelle, n'étant pas quelqu'un de particulièrement sympathique, avant de s'installer à sa place en attendant les autres "vainqueurs".
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1819
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Edouard Maréchal le Sam 10 Déc - 23:09



Léopold de Ferrand, arriva au Conseil de Stabilité. Il était le chef du parti jallaniste et avait la mainmise dessus. Cet homme était depuis des années un grand ennemi du Duc de Fuxanie, Edouard Maréchal, qui a disparu de la circulation. Certains disent qu'il serait mort, d'autres qu'il se cache et prépare une terrible vengeance. Léopold de Ferrand, fidèle jallaniste, a enfin réussi à prendre la tête de la Fuxanie. Ce petit homme bien portant agé de 65 ans, est réputé pour son caractère vicieux et sa tendance à la paranoïa, mais faisant preuve d'une grande autorité. Cela explique sa position de chef du parti.

Il arriva au Conseil, et après avoir salué les participants, s'installa.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Archimède Parmentier le Sam 10 Déc - 23:23

Alors que les civils du Conseil, c'est à dire ceux en dehors de l'Armée francovare au moment du Coup d'Etat étaient déja arrivé, les 3 généraux ainsi que le Colonel-Président Tarque se faisaient attendre.
C'est le Général de l'Armée de Terre Yvon de Mangien qui fut le plus prompt à arriver à l'heure.



Cet ancien capitaine dans l'artillerie, fidèle du Président de la République avait été promu Général après le putsch. Homme avec peu de charisme et dont la compétence reste à prouver en tant que général est l'un des responsables du massacre de Nieba. Massacre dont il refuse d'assumer même officieusement la responsabilité. 


Le Président Tarque était proche du Conseil mais il souhaitait attendre l'arrivée des deux généraux restant afin de pouvoir présider la séance.
La tension était palpable dans la salle. Si Tarque dominait le pays de façon claire et avait pris le leadership de la junte, celui-ci était quand meme potentiellement en danger face aux autres membres du Conseil hors peut etre le SG Macaron qui avait une influence certes mais pas sur l'armée. Cette réunion risquait d'établir les forces en présence de façon quasi-définitive dans le régime. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Edouard Maréchal le Sam 10 Déc - 23:26



Alexandre Tillinac, le Général de l'Armée de l'Air francovare était arrivé.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Archimède Parmentier le Sam 10 Déc - 23:49

Spoiler:

Je ne suis pas certain que Ferdi sera là ce soir, on part du principe que l'Amiral Marland était arrivé.
De toute façon sinon on l’exécute.


Après que 6 des 7 membres du Conseil soient présent, le dernier membre et Président arriva dans la salle. 
Le Très grand patriote William Tarque, Chef de la Junte Jallaniste, Président de la République par interim faisait son entrée. 





Les soldats se levèrent ainsi que les membres du Conseil alors que les 3 généraux firent également le salut militaire.
Le Président Tarque incita les membres à s’asseoir, la réunion pouvait commencer. 


Amis patriotes du Conseil de Stabilité 


Le terme patriote était désormais utilisé en signe de respect de la meme manière qu'un merksiste dirait "camarade".


Nous avons réussis à vaincre une grande partie de nos ennemis.
Il nous reste encore certaines choses à régler mais nous y parviendrons facilement.
Aujourd'hui nous devons mettre en place un régime politique qui d'une façon ou d'une autre nous permettra de faire de la Francovie un grand pays de nouveau afin d'etre le phare de ce Micromonde moribond.


Le patriote Macaron va nous proposer son modèle de régime puis nous déciderons si celui-ci est le plus profitable pour la Francovie.
Si nous nous mettons d'accord nous publierons une décision, pas besoin de référendum, les francovars nous remercierons.


Allez y patriote Macaron.


Le Secrétaire Général des Louvrière se leva.





Patriotes-membres du Conseil,


Je vous propose que notre république jallaniste soit un régime où le Président dispose de pouvoir réel et non pas symbolique comme dans les précédentes républiques.
Ainsi le Président de la République nommerait le Gouvernement sans investiture par le Sénat.
Il nommerait les emplois civils et militaires les plus important notamment les membres du Conseil de Stabilité.
Il pourra par Ordonnance faire des lois qui s'appliqueront avant meme le vote par le Sénat. Si le Sénat rejette l'ordonnance, la loi sera invalide. Cependant le Président disposera également d'un pouvoir de Decret-Loi permettant de ne pas avoir besoin de vote au Sénat. 
Il serait élu tous les 2 mois au suffrage universel des francovars.


Le Sénat serait l'organe législatif, composé de 100 membres élus à la proportionnelle au niveau national et non plus régional tous les 2 mois. 
Il propose et vote les lois mais le Président de la République dispose du pouvoir de Decret-Loi ainsi que d'un droit de Véto sur toute loi votée par le Sénat.


Le Conseil de Stabilité lui composé de 7 membres serait présidé par le Président de la République, les membres sont nommés par le Président de la République également. Il jouerait le role d'organisateur des elections présidentielles annonçant le vainqueur et serait le protecteur de la Constitution. Il est l'organe supreme du régime correspondant à une Cour Supreme, un conseil Constitutionnel, un Conseil de la magistrature et un organe responsable de la censure. 


Le système particulièrement simple donnait concrètement les pleins pouvoirs au Président de la République pouvant notamment se passer à tout moment de l'autorité du Sénat. Seul le Conseil de Stabilité était capable de contester le pouvoir présidentiel mais ses membres étant nommés par le Président de la République, il paraissait prévisible qu'il serait d'une manière ou d'une autre soumis au Président. Quant aux élections qui elles aussi pourraient renverser le Président il était là aussi évident qu'elles ne permettraient pas de faire gagner le candidat de l'opposition qui serait d'ailleurs un jallaniste quoi qu'il arrive puisque le Conseil de Stabilité controle les candidatures.
Reste à savoir si l'ensemble du Conseil allait soutenir une telle proposition qui bien qu'étant dans l'esprit du dogme jallaniste ne rendait pas forcément service à l'ensemble des membres du Conseil ici présent. 


Le Président cassa le silence.

Alors etes vous d'accord ? 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Edouard Maréchal le Mar 13 Déc - 20:42



De Ferrand, qui était assez simplet et égocentrique, n'entendit rien de la part de Macaron le concernant et concernant son rôle à la tête du parti jallaniste.

Léopold de Ferrand :

Patriotes membres du Conseil,

Je suis tout à fait d'accord avec ce projet qui donne toute la légitimité au Président Tarque de diriger notre pays. Il est notre chef incontesté, celui qui a reçu pour mission de redonner à la Francovie toute sa grandeur et toute sa force !
Toutefois, je n'ai rien entendu concernant le parti jallanniste. En tant que leader du parti, j'aimerais toutefois connaitre mes pouvoirs...



Alors que De Ferrand s'excitait de peur de ne pas avoir de pouvoir et ne pas profiter de sa nouvelle position, le Général de l'Armée de l'Air, Alexandre Tillinac, était silencieux et observateur, plongé dans ses pensés. C'était un militaire, dévoué à servir la Francovie. Il a suivit les jallanistes, car il était convaincu qu'ils étaient la seule chance de rendre la France de nouveau grande. Mais, il observait attentivement les tractations, pensif.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Archimède Parmentier le Mar 13 Déc - 22:41

C'est Joseph Macaron qui répondit en premier.
Il avait la ferme attention de controler de Ferrand. Les deux hommes allaient surement se rencontrer souvent étant donné que leur poste auraient de fort lien dans le régime.
Il redoutait l'homme qui de part sa position pouvait constituer l'héritier politique de Tarque et donc N°2 du régime théoriquement.



Eh bien cher patriote De Ferrand ton role sera décisif. Tu devras constituer un parti fort et puissant permettant au courant jallaniste légitime de briller dans les elections. Le parti devra disposer de militants dans la politique mais aussi dans la justice, dans l'education ou chez les fonctionnaires.


Meme si le pouvoir du chef du parti allait etre très puissant étant donné que Macaron proposait précisément d'infiltrer toutes les sphères influentes de la société pour en faire des adhérents du parti, cela ne faisait du Président du Parti qu'un simple plot au final. Un plot puissant mais un plot quand meme.

Voyant la difficulté de la situation le Président Tarque de sa voix grave interpella De Ferrand :






Que voudrais tu comme pouvoir et compétence patriote De Ferrand ? 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Edouard Maréchal le Mar 13 Déc - 23:03

Léopold de Ferrand :

Et bien les propositions du patriote Macaron me conviennent et je suis rassuré concernant mon rôle à vos côtés, Président. De plus, je serai évidemment attentif à l'attribution des candidatures du parti, estimant avoir mon mot à dire. Mais sinon, je suis d'accord avec les propositions sur notre régime. Il faudrait parler des modalités de sa mise en place, et de son calendrier.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur le nouveau régime

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum