Université Nationale d'Évrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Dim 11 Déc - 12:29



Dernière édition par Timothée Allëscquot le Mer 7 Juin - 19:35, édité 4 fois
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Sam 4 Fév - 19:02

Un professeur de l'Université des Sciences d'Evrain fait cours devant un amphithéâtre composé d'une centaine de personnes, sous le regard attentif et perçant de la Milice noire qui s'assure qu'aucune idée indépendantiste ne soit véhiculée.


Rassurez-vous chers Miliciens, malgré mon apparence de "pur elvéote krasslandoïde", je n'ai pas l'intention d'endoctriner ces étudiants.

Rires dans la salle

Aujourd'hui chers élèves, nous abordons un thème crucial. Cette science a permit aux informations sensibles d'être véhiculées secrètement entre personnes, ce sur de longues distances. «Tu n'auras de savoir sans clé». Il s'agit d'un célèbre dicton elvéote qui résume parfaitement cette science qui, grâce à elle, permet de rendre tout message inintelligible aux personnes non disposées ou non autorisées à le lire. Parlons de cryptographie et de cryptanalyse, en gros parlons cryptologie. La cryptologie existe depuis bien longtemps. De grands empires y ont consacré une importance considérable, et pour cause elle permettait de transmettre des informations cruciales sans que l'ennemi ne puisse l'intercepter. Cette science est la fondation des Armées modernes, des réseaux d'espionnage et d'intelligences, mais aussi des grandes entreprises et j'en passe. Votre réseau social favori, Touetteur, se dote d'outils de cryptographie afin de protéger vos messages. Enfin, en pratique... (regard narquois vers la Milice noire et rires dans la salle) C'est une boutade, je n'ai rien contre vous ! (dit-il avec grande ironie) Le fait est que notre monde est fondée sur le secret, sur la défense de nos informations les plus précieuses, sur la protection de nos intérêts. Il est donc naturel de considérer la cryptologie comme les fondations d'un État pleinement fonctionnel. Tenez, prenons par exemple la Francovie. Afin de lutter contre les rebelles, le Gouvernement Jallaniste doit communiquer des positions stratégiques à l'Armée dans le but de neutraliser des forces rivales. Cette communication se fait obligatoirement via cryptographie, en quel cas les messages qui seraient interceptées pourraient être lues, ce qui serait vraiment vraiment mauvais pour notre bon vieux et aimé Président Tarque. (rires, mais la Milice Noire semble agacée) Écoutez les copains, vous pourriez pas être un peu plus cléments, je fais la promotion de votre régime je vous signale ! Revenons à nos moutons... je disais donc que si ces messages stratégiques venaient à être intercepté, alors il y aurait trois cas de figures. Le premier, le message n'est pas crypté du tout : compréhension des messages immédiates. Deuxième cas, à l'opposé du premier : l'algorithme de cryptographie est extrêmement sophistiqué, si bien que son décodage est impossible par les moyens technologiques actuels. Il est possible de tester le potentiel de décodage de nos machines actuelles grâce à un savant calcul inventé par Markus-Eughen Eiatsönn, encore un cryptanalyste elvéote au nom sonnant krasslandais, désolé. (rires) Nous aurons l'occasion de nous attarder sur ce calcul impliquant fonctions logarithmiques, exponentielles, infinitésimales et tout le tralala scientifique. Non, ce qui m'intéresse, et ce qui vous intéresse aussi sans doute j'ose l'espérer, c'est le troisième cas de figure : un algorithme de cryptographie capable de coder un message mais dont le potentiel de décodage est accessible aux machines actuelles. Dans ce cas, il serait possible de décrypter le message en question et de pouvoir ainsi le consulter. Ce type de cas de figure est associé aux algorithmes de chiffrement faible, à opposer aux algorithmes de chiffrement symétrique et asymétrique. Avec une machine décemment puissante, un programme informatique capable de reconnaître l'algorithme de départ (par un processus de détermination de primitives mathématiques entre autre) et un algorithme de décryptage, il serait naturellement possible de déchiffrer le message. Mais attention, ne dites pas ce que je n'ai pas dit : ne faites pas ça chez vous, vous risquez gros. Car c'est illégal de tout bonnement déchiffrer des messages confidentiels. Je dis ça parce que mes potes vont m'inculper pour endoctrinement. (rires dans la salle) En tout cas, avec nos moyens modernes il est théoriquement impossible de déchiffrer un message optant pour des algorithmes de chiffrement symétrique et asymétrique, le potentiel de décodage étant trop faible. Ce sera tout pour ce cours ! La semaine prochaine, explication du potentiel de décodage de Markus-Eughen Eiatsönn.

(Les élèves quittent peu à peu l'amphithéâtre, accompagnés par la Milice noire. Le professeur se retrouve seul dans la grande pièce, pensant au cours qu'il vient de donner.)
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Archimède Parmentier le Sam 4 Fév - 22:41

Au sein de l'université, 7 miliciens noirs étaient chargés de surveiller les cours des professeurs et les activités des étudiants.
Les universités étaient historiquement des foyers de contestation et les miliciens étaient là pour veiller aux grains.


Un professeur de cryptographie avait interessé la milice noire.
Celui-ci utilisait beaucoup l'humour, c'était le genre de prof "cool" populaire chez les étudiants.
Il n'hésitait pas à mettre en avant les miliciens dans son cours ce qui avait tendance à agacer les soldats jallanistes.


Ils avaient cependant laissés tranquille le professeur pendant plusieurs jours. 
Mais un soir alors que le professeur était seul, 2 miliciens arrivèrent dans l'amphithéatre.
S'approchant doucement du professeur l'un des deux lui remis une lettre.


Apparemment le professeur était convoqué au siège de la milice noire.
Ce n'était généralement jamais une bonne nouvelle. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6681
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Sam 4 Fév - 22:53


Professeur Linghartner
C'est pour moi ? Merci les gars. Youpi, une invitation à un anniversaire ! Je peux ouvrir la lettre ici, si ça ne vous gène pas ?

Il ouvrit la lettre pour voir ce qu'elle contenait. La réaction des deux miliciens était une source de satisfaction pour ce taré de Linghartner.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 0:29

Le Professeur Linghartner fut accompagné par les deux miliciens vers les QG de la Milice Noire en Elvéotie.

Professeur Linghartner, souriant
Ça sent le caca tout ça.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 12:18

De retour en Elvéotie, le Professeur Linghartner voyait du mauvais œil la présence permanente du milicen à ses côtés. Après tout, il était en réalité consultant pour la SRE. Il avait peut être une solution pour pallier à ce problème et parvenir à communiquer avec les résistants, tout en exploitant les ressources des Jallanistes. Cependant, Linghartner se questionnait encore sur son rôle dans la Milice Noire. Lui qui était un pur elvéote, donc haït des Jallanistes, pourquoi viendrait-on le choisir lui plutôt qu'un autre ? Serait-ce que la Milice Noire attende secrètement de lui qu'il trahisse sa parole afin de débusquer les résistants puis ensuite l'assassiner ? Pierre se trouvait devant une situation complexe. Mais pour lui, cette situation pourrait être le moment rêvé de libérer l'Elvéotie.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Lun 6 Fév - 21:56

Pierre Linghartner était dans son bureau. Le milicien noir s'assurait de sa protection et de sa surveillance, il était donc à l'intérieur de la salle. Bien entendu, ce milicien ignorait tout des conditions de santé du professeur, qui s'avérait être schizophrène paranoïaque. Autrement dit, ses hallucinations prennent la forme d'êtres humains, de chair et d'os.

Pierre Linghartner
Raconte-moi cette blague Clara. Comment ça ? Kikojiro, un cochon de président ? il éclata de rire sous les yeux écarquillés du milicien Elle est bien bonne celle là. Hum.

Linghartner essayait de construire un stratagème qui lui permettrait à la fois de servir la cause Jallaniste et la cause résistantialiste. Son implication avec la milice noire ne serait qu'un leurre pour les tromper et exploiter leurs ressources. Il devrait rencontrer le recruteur de l'ORS afin de discuter davantage de sa situation, mais avec le milicien sous la botte ce serait impossible. Secrètement, il s'empara d'un petit bout de papier et d'un petit crayon pendant que le milicien observait le tableau près de la porte.

Pierre Linghartner
Je veux faire caca, tu peux m'accompagner jusqu'aux toilettes. Ah ça non, tu voudrais quand même pas m'aider à ouvrir la braguette non plus !

Il ricana, le milicien lui lança un petit sourire. Arrivé au toilette, il s'enferme et commence à penser au message qu'il écrirait sur son petit bout de papier. Il fallait que son message soit crypté, mais que cet encryptage soit familier du SRE. Il opta pour la méthode Eiatsönn, bien connue en Elvéotie. Il prit chaque lettre de son message à qui il associait une matrice de 2 colonnes et 2 lignes. Après plusieurs opérations mathématiques sur les matrices, qu'il prit bien soin de noter sous forme pictographique au bas de la feuille, il obtint un nouveau message, cette fois-ci codée. La clé de décodage de ce message étant les pictogrammes représentant les opérations effectuées sur les matrices correspondant aux lettres codés.

Pierre Linghartner
C'était un bon moment. il tire la chasse d'eau J'en ai plus pour longtemps. Il rangea son petit message dans sa poche.

Une fois au couloir, Pierre Linghartner fit un clin d’œil à l'un de ses étudiants les plus intelligents. Il luit donna le bout de papier de façon secrète.

Pierre Linghartner
Oh, jolies chaussures !

Élève
Merci prof !

L'élève se cacha ensuite dans une salle, protégée de la surveillance des miliciens. Il mémorisa le contenu du papier puis le mangea.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Mar 7 Fév - 9:45

Le recruteur est parvenu à rentrer en contact avec l'élève du Professeur Linghartner

Élève
J'ai un message pour vous. Je pourrais avoir deux bouts de papier ?

L'élève nota le message codé ainsi que la clé de décodage sur le bout de papier. Étant un élève en cryptologie, il n'eut aucune peine à déchiffrer le message de lui-même. Il nota le véritable message sur le second papier qu'il tendit au recruteur.

Recruteur, lisant attentivement le bout de papier
Comment ça ? Ce salaud a pactisé avec les Jallanistes ? Et il est maintenant sous la surveillance permanente d'un milicien...

Élève
Si vous voulez mon avis, je doute que le professeur ait fait cela par plaisir, mais qu'il a plutôt été contraint de le faire. Après tout, il aurait pu être tué pour refus de coopérer... Maintenant, bien que la situation soit délicate, il est toujours temps de l'utiliser à notre avantage. Si la milice noire a recruté le plus grand des cryptologues du pays, c'est sans aucun doute parce qu'elle veut détruire les défenses du système de communication de la SRE, ce qui en résulterait de la défaite pure et simple de notre combat. Toutefois, nous pourrions éviter ce problème si nous parvenons à faire croire à l'ennemi qu'il nous a débusqué sans pour autant que cela soit concrètement vrai. Autrement dit, posons un leurre aux miliciens : ils décoderont des communications qui ne sont pas les nôtres, ils receveront des informations éronnés et seront donc contraints de faire des actions éronnées, l'occasion rêvée pour la SRE.

Résistant, intéressé
Effectivement petit, tu en as de l'intelligence. Sauf que c'est presque impossible, d'autant plus que la milice noire est consciente d'avoir recruté un Elvéote. Je pense qu'elle fait tout pour que le Professeur Linghartner la trahïsse, comme ça cela justifierait son assassinat qui serait un très grosse perte pour la SRE. Il faut redoubler de prudence.

Élève
Si c'est l'ultime but de la Milice Noire, alors faisons en sorte que notre leurre soit le plus réaliste possible. Il faut qu'elle croit que nous réalisons des pertes à mesure où elle décode nos communications. Comme cela, le colonel Jugor aura une opinion positive du Professeur. Evidemment, il faudra progressivement induire en erreur la milice noire tout en essayant de rendre cette manipulation réelle.

Recruteur
J'aurais un message à faire passer au Professeur. Si jamais il souhaite pour l'espace d'une soirée me rencontrer afin de discuter de votre stratégie, dites lui de récupérer des somnifères au bar Hiatus du Petit-Bourget. Il faudra dire à la serveuse, qui s'appelle Marthe, "cochon d'inde" et elle comprendra.

L'élève nota le stratagème ainsi que le message sur une feuille A4. Il prit plus d'une heure à chiffrer le message au moyen du même système que le précédent, la clé de décodage étant notée sur une feuille à part. Les deux feuilles de papier ont ensuite été soigneusement caché dans le sac de l'élève qui s'empresse d'aller au prochain cours du Professeur.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Mer 8 Fév - 12:06

L'élève donna les documents au professeur à la fin du cours, en totale discrétion.

Professeur Linghartner, dans son bureau
Dites-moi vous, vous m'avez pas donné votre prénom. Pour faciliter la discussion, je vais vous appeler Hubert ce sera plus simple. J'ai chopé une grosse migraine et je dois prendre mes médicaments le soucis c'est que je peux plus bouger. Pourriez-vous aller à l'infirmerie me prendre du Dollypraline? Je vous remercie.

Maintenant seul dans son bureau, Linghartner décoda le message des documents.

Professeur Linghartner, chuchottant
Le recruteur est au courant de mon implication avec les Jallanistes. Même si ça ne lui plaît pas, il y trouve un moyen d'exploiter les failles des Jallanistes. Il souhaite me renconter dans un bar du Petit-Bourget. Je devrais utiliser un somnifère pour neutraliser temporairement le milicien...

Linghartner garda le papier pour ensuite le brûler. Arrivé de l'infirmerie, le milicien lui apporta les médicaments.

Merci Hubert, tu assures ! Pour te récompenser, ça te dit de faire un tour dans un bar du Petit-Bourget ? T'inquiète pas, c'est moi qui régale.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Mer 8 Fév - 12:11

Sur leur chemin vers le Petit-Bourget, l'élève de Linghartner vient en courant.

L'élève
Monsieur, je n'ai pas compris votre dernier cours sur les équations d'Eiatsönn. N'auriez-vous pas des ouvrages à me conseiller qui m'aideraient à comprendre mieux.

[b]Lingharnter[b], recevant secrètement un bout de papier
Oui, alors tu as le célèbre livre écrit par Eiatsönn...

Après avoir énuméré une longue liste de livres, Linghartner et son Hubert se rendirent au Petit-Bourget
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 18:07

Le lendemain, le milicien noir se reveilla avec un mal de crane.
Il s'était endormi et ne se souvenait de plus grand chose.
Il aurait voulu signalé l'incident avec sa hierarchie mais cela était risqué pour lui et donc il se taisa sur le sujet.


Allant de nouveau vers le professeur à l'université il avait recu des pressions du Colonel Jongor :

Professeur, le colonel vous demande si vous n'avez pas trouve quelque chose en faveur de notre cause ?
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6681
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Dim 12 Fév - 18:17

Linghartner avait profité du sommeil alcolisé d'Hubert pour déchiffrer le message et le retranscrire sous forme de listes indépendantes d'équipements. Ces listes seront distribuées séparément afin d'éveiller les soupçons.

Pierre Linghartner
Alors oui, afin de déchiffrer les communications il me faut un matériel que j'ai listé sur cette feuille. Cela me permettra de construire des supercalculateurs permettant d'analyser l'algorithme de cryptage utilisé par les résistants elvéotes. Transmettez cela au GERAS pour qu'il me fournisse en conséquence.

Linghartner donna la première liste à Hubert.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 18:20

Le milicien transmis rapidement le message.
Le GERAS allait pouvoir lancer le programme. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6681
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Timothée Allëscquot le Dim 12 Fév - 22:25

Le premier supercalculateur quantique, nommé Eva, a fini d'être construit et est opérationnel. La communication quantique a été mise en route.


Professeur Linghartner
Magnifique. Pur chef d'oeuvre de technologie. On peut dire que les Elvéotes sont précurseurs à tout.

Milicien
Vous avez fini de vous jeter des fleurs ? Décryptez-nous cette fichue communication !

Le Professeur et les scientifiques se regardèrent droit dans les yeux. Ils savaient qu'il ne restait plus qu'une chose à faire : leurrer les Jallanistes.

Professeur Linghartner
Laissez trois jours supplémentaires à l'équipe. Les derniers réglages ainsi que la réfrigération doivent encore être paramétrés.

Le Professeur Linghartner fut raccompagné à son bureau par Hubert, qui était presque devenu un "pote" pour lui malgré son engagement aux côtés des Jallanistes.


Professeur Linghartner
Hubert, la routine.

Hubert
Oui Professeur, je vais le chercher votre café.

Pendant l'absence d'Hubert, Linghartner prit le temps d'écrire un message concis, de le crypter et de le distribuer secrètement à son élève fétiche. Maintenant qu'il avait l'habitude, c'était beaucoup plus simple.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Archimède Parmentier le Sam 20 Mai - 4:36

Les miliciens noirs évacuèrent l'université.
Ce n'était plus une priorité du régime. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6681
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Université Nationale d'Évrain

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum