Opération "Muraille Olfaktive"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération "Muraille Olfaktive"

Message  Diplomatie Krasslandaise le Jeu 15 Déc - 11:22

Le sous-marin Krassburg après son rendez vous nocturne en mer du Saraland avait pu approcher discrètement des côtes francovares sans se faire repérer par les navires aux mains des jalanistes. L'opération "Muraille Olfaktive" pouvait débuter.

Sept hommes, membres des commandos de marine de l'Armée de l'Eau krasslandaise, sortirent du sous-marin par les tubes lance-torpille, nageant sous l'eau en direction d'une plage fuxéenne.




Au lever du jour, les sept Krasslandais émergèrent sur une petite plage très prisée par les baigneurs en été mais complètement déserte à l'aurore un jour de décembre. Selon les informations glanées auprès du gouvernement francovar en exil à Neu Krassburg, cette zone devait être aux mains de la résistance mais le commando préféra ne pas prendre de risques et s'assura que la zone était déserte avant de sortir de l'eau.



Une fois sur la terre ferme, ils planquèrent leur matériel de plongée dans une petite cabine de plage et revêtirent des habits civils avant de se mettre en marche vers l'intérieur des terres. Il leur fallait maintenant se procurer un moyen de locomotion et il ne mirent pas longtemps à le trouver. A l'entrée du premier village était parquée une fourgonnette de livraison à l'enseigne des distilleries Gorvel. En moins de deux minutes, Werner qui avait accumulé une grande expertise dans le vol de voitures par le passé, parvint à ouvrir la portière et à faire démarrer le véhicule. La fourgonnette pris la direction de la capitale mais en privilégiant les petites routes plutôt que l'autoroute. Même si les sept hommes avaient en main de fausses cartes d'identité francovares devant leur permettre de franchir sans encombre les barrages routiers, il valait mieux contourner par le nord la ville de Fux siège d'une importante base aérienne et qui devait être plus surveillée par les jallanistes. Pour le moment, ils roulaient dans une zone aux mains de la résistance mais ils n'allaient pas tarder à arriver en secteur jallaniste. Les armes et tout l'équipement spécial contenu dans de grands sacs noirs étanches avaient été dissimulés à l'arrière du véhicule sous des caisses de bouteilles. Trois hommes avaient pris place dans la cabine à l'avant et les quatre autres étaient installés à l'arrière parmi les caisses d'alcool.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 133
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Muraille Olfaktive"

Message  Diplomatie Krasslandaise le Sam 17 Déc - 0:55

La fourgonette des distilleries Gorvel avait pu atteindre Micropolia sans rencontrer de problèmes. En chemin elle avait dû stopper à deux reprises à des barrages routiers tenus par des jallanistes. La premières fois, en entrant dans la zone tenue par les putschistes, la présentation des faux papiers réalisés par d'excellents faussaires krasslandais - les meilleurs faussaires du micromonde sont krasslandais - avait suffi à leur ouvrir la voie. La deuxième fois dans les faubourgs de la capitale des miliciens assez bornés avaient failli se lancer dans un examen approfondi du véhicule mais Heinrich avait pu éviter la fouille en prétendant qu'ils étaient des ouvriers de l'usine Gorvel adeptes du jallanisme qui avaient décidé de monter à la capitale pour soutenir le nouveau régime et se mettre au service du "Grand patriote Torque". Heinrich parlait un francovar sans accent car il avait vécu une partie de son enfance à Rémipolis à l'époque où son père y exerçait comme représentant en Francovie des brasseries Krassbrau. Il faut dire aussi que les marins krasslandais, des jeunes gaillards musclés et vêtus de noir avec les cheveux coupés court,  pouvaient facilement passer pour des jallanistes. Et il faut aussi reconnaitre que les quelques bouteilles distribuées aux miliciens avait aussi facilité le passage.

Une fois arrivée à Micropolia, la fourgonette se dirigea vers le quartier des ambassades mais à 200 mètres de l'ambassade krasslandaise elle bifurqua à droite dans la cour intérieure d'une petite imprimerie. L'endroit avait été choisi car cette imprimerie était spécialisée dans les livres scolaires et elle ne travaillait pas le weekend. La cour intérieure était donc un endroit discret, désert le weekend et surtout doté... d'une plaque d'égout.

Les sept membres du commando descendirent du véhicule après l'avoir parqué de manière qu'il masque depuis la rue l'accès aux égouts puis entreprirent de descendre dans les égouts l'un après l'autre en emportant avec eux les grands sacs noirs étanches avec leurs armes et leur matériel. Heinrich descendit en dernier et pris soin de remettre en place la plaque d'égout avant de rejoindre ses compagnons dans le cloaque de la capitale francovare.

L'ambassade krasslandaise cernée par les militaires francovars était impossible à atteindre par la rue. Les jallanistes devaient sans doute redouter une opération héliportée et avaient dû probablement renforcer les défenses aériennes, les Krasslandais étant réputés pour l'excellence de leur armée de l'air. L'Etat major krasslandais avait donc estimé que le moyen le plus sûr et le plus discret de parvenir à l'ambassade était de passer par les égouts...
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 133
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Muraille Olfaktive"

Message  Diplomatie Krasslandaise le Dim 18 Déc - 2:01

Cela n'avait pas été aisé de trouver son chemin dans le réseaux des égouts de Micropolia car le plan dont disposait le commando semblait dater un peu, mais au final ils parvinrent a trouver l'entrée secrète qui donnait sur les sous-sols de l'ambassade krasslandaise. Cet accès avait été aménagé à une époque où l'ambassade krasslandaise était régulièrement ciblée par des manifestations anti-krasslandaises car on avait jugé prudent d'aménager une voie de fuite au cas où quelque chose tournerait mal. Le commando s'engouffra par la porte dérobée, prenant bien soin d'effacer derrière lui toute trace de son passage.

Quelques étages plus haut et quelques minutes plus tard, l'ambassadrice Notburga Krasswarder vit débarquer une demi douzaine d'hommes armés vêtus de noir.Elle crut un instant que les militaires francovars avaient lancé l'assaut de manière prématurée et plongea derrière un canapé pour se mettre à l'abri. Après un bref moment de confusion elle réalisa qu'elle avait face à elle un commando de l'armée de l'eau krasslandaise venu renforcer les défenses de l'ambassade. Si les Francovars donnaient l'assaut ils allaient trouver une résistance bien plus consistante et armée qu'attendu.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 133
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Muraille Olfaktive"

Message  Diplomatie Krasslandaise le Lun 19 Déc - 15:48

L'ambassadrice krasslandaise avait pu atteindre la zone aux mains des rebelles fuxéens ralliés au gouvernement de Maréchal avant la fin de l'ultimatum et le début de l'attaque contre l'ambassade krasslandaise. Elle cherchait désormais à rencontrer les dirigeants locaux de la rebellion pour leur offrir le soutien militaire du Krassland et coordonner les opérations.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 133
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Muraille Olfaktive"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum