Programme de "Rééducation" des merksistes prisonniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Programme de "Rééducation" des merksistes prisonniers

Message  Archimède Parmentier le Ven 6 Jan - 22:03

Le gouvernement jallaniste souhaitait mettre fin à la folie merksiste.
A ce titre il esperait pouvoir rééduquer les merksistes via l'instauration d'un vaste programme issus d'une thèse d'un ancien professeur du début du 20e siècle dont meme le nom avait été perdu.
Un budget assez important avait été developpé à l'occasion.
Il s'agit de forcer les merksistes d'une façon ou d'une autre à renoncer à leur idée économiques, politiques et religieuses.


Ainsi les luninistes nombreux parmi les merksistes n'ont plus accès à la lune la nuit ou le jour quand elle est présente le matin.
Une piscine remplie de billet de 10 nouveau rons (la monnaie actuelle valait bien moins que celle sous Ecomicro suite à une forte dévaluation mais cela representait quand meme une somme importante) était à disposition des merksistes qui étaient forcés à nager à l'interieur. Certains dans leur folie suite à leur emprisonnement n'hesitaient pas à plonger la tete en avant provoquant leur décès rapide car les billets bien que nombreux ne ralentissait que peu et le choc à la tete était souvent mortel.


Toute aide ou partage entre les prisonniers étaient interdites.Chacun devait se débrouiller seul.
Chaque jour les merksistes devaient jurer fidélité au patronat. Plusieurs d'entre eux étaient placés en situation de bourgeoisie et devaient dominer les autres dans leur action sous peine de perdre leur poste et d'aller dans la piscine à billet.


Si le programme fonctionnait réellement pour certains d'entre eux qui étaient meme libérés après un test qu'aucun merksiste ne pouvait faire semblant de réussir, une bonne partie dépérissait du fait de leur emprisonnement. D'autres résistant au programme chantaient l'intermicromondial mais cela était souvent condamné par la peine de mort où les condamnés étaient emmenés dans une salle où il devait écouter des propositions de réformes de l'ONA de Julius Muller. La plupart mourrait d'une douleur infinie à la fin de la 3e partie de l'addendum de l'introduction de l'avant-Projet du sous amendement 457C Bis de la Réforme. 
Les conditions étaient inhumaines.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 5352
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum