Au siège de la Milice Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Jeu 2 Fév - 1:19



La milice noire est la police politique et militaire du régime.
Composée de 3000 hommes nommés "milicien" ou "milicien noir" qui ont totalement les pleins pouvoirs y compris de vie et de mort sur la totalité de la population sauf sur l'élite politique (sénateur, membre du gouvernement) et militaire (à partir de Lieutenant-Colonel).


Théoriquement sous la responsabilité du ministère de l'interieur, elle est cependant dans les faits directement soumise au Président de la République.


Elle est dirigée par le Colonel Jongor.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Ven 3 Fév - 22:33

Le Colonel Jongor était dans son bureau.
Il venait de recevoir les résultats des enquêtes sur les cadavres retrouvés durant les attentats.
Le Président lui mettait la pression depuis plusieurs jours pour retrouver les auteurs.
Quand il réfléchissait il parlait souvent à voix haute mais il était seul dans son bureau.



Deux des terroristes sont nés à Bourg-Mezenas si j'en crois les archives des hopitaux.
Ce n'est pas une coïncidence.
Soit ce sont des résistants de ce traitre d'Hautchamps soit pire encore ce sont des mézènes.

Spécialiste des enquetes et du renseignement Jongor compara les résultats entre les deux dossiers.


La Francovie a eu des difficultés avec ses archives durant la période anarchique mais si j'en crois ce qui est écrit ici, l'un des terroristes continua de payer ses impots et d'exister financièrement jusqu'au ... grand exil des mézéniens.


Tout se concorde. Ce sont des mézènes. 

Le Colonel éprouva un mouvement de recul.
Il était surpris de ses propres constatations.

Allons pourquoi les mézènes oseraient nous faire ça ?
Certes les jallanistes detestent en partie les ex-mezeniens pour leur krasslandophilie et inversement mais pour avoir dirigé le service de renseignement à Mezenas moi meme je suis persuadé que le gouvernement Minnaud ne souhaite pas de problème avec la Francovie. D'ailleurs le Chancelier est ici.


Par contre je ne suis pas parvenu à surveiller le Prince-Padischa. Cela doit etre surement lui sans qu'il ne demande l'aval au Chancelier.
Ou alors ce sont les memes terroristes qui ont frappé Mezenas en décembre.
Ces derniers d'ailleurs n'avaient pas non plus revendiqués leur attaque meme si les merksistes sont fortement soupçonné.

La question était très complexe. Le Colonel se leva. Sa carrière était en jeu.

Le Président ne me pardonnera pas si je lui apprend que c'est Mézenas.
Pire encore il serait capable d'etrangler sur place Minnaud.


Mieux vaut-éviter qu'il ne l'apprenne.

Il rengea scrupuleusement le dossier dans un casier de son bureau.
Ce n'était pas la première fois qu'il gardait un grand secret au gouvernement. 
Il resta pensif pendant de longues minutes mais le téléphone sonna.

Allo ? Oui ? 
Comment ça Hautchamps a attaqué un avant-poste ?
Bien entendu envoyez une 20taine de milicien noir mettre la pression sur les habitants des environs.
Je vais prévenir le MAED. 

Il raccrocha. 

C'est bizarre qu'est-ce que voulez faire Hautchamps ? S'il n'envoyait pas toute son armée il n'aurait aucune chance de reprendre Fux.
A moins qu'il ne souhaitait briser le blocus qu'à titre provisoire ou sur une légère partie dans un autre but !

Il pris de nouveau le téléphone. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 0:52

Cette fois ci, c'était le bon bureau dans le bon endroit. Le professeur Linghartner allait rencontrer une personnalité de grande importance dans le régime Jallaniste, lui étant qu'un simple professeur d'université. Les miliciens Jallanistes toquèrent à la porte avant que celle-ci ne s'ouvre. Étant dans un espace militarisé, le professeur attendait l'autorisation de pénétrer la salle de réunions.

Professeur
Bonjour, je me présente. Professeur-Chercheur Pierre Linghartner à l'Université des Sciences d'Evrain dans le département de la cryptologie et des algorithmes de chiffrement. Que me vaut l'honneur de cette rencontre ?
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Dim 5 Fév - 1:04

Le professeur fut emmené dans un couloir accompagné de milicien noirs.
Ici il n'y avait pratiquement que ça.
Ils marchèrent un long moment avant d'arriver dans un grand bureau, le plus grand du siège.
C'était le bureau du Colonel Jongor.


Un milicien tocqua avant d'ouvrir la porte.
Il laissa ensuite seul le professeur avec le chef de la milice noire.


Sans dire un mot mais souriant, le Colonel invita l'élvéote à s’asseoir.



S'asseyant à son tour, le Colonel mis la main dans sa poche et en sortit un pistolet.
Visant le professeur il mima tirer mais se retira au dernier moment tel Kikojiro copulant avec un cochon mais ne souhaitant pas le mettre enceinte. 
Rompant le lourd silence le Colonel souria.

Professeur Longhartner !
C'est un véritable plaisir pour moi de vous rencontrer.
J'ai entendu parler de vous.
Etant un ancien agent du renseignement, enfin je le suis toujours un peu mais mes prérogatives sont un peu différente ...

Il ria.

j'ai beaucoup entendu parlé de vous.
Vos travaux sont terriblement interessant ! Je comprends que vous soyez le professeur populaire de l'université !


Si j'ai été obligé de vous convoquer ce soir c'est parce que j'ai besoin de vous.

Il se leva et regarda par la fenetre, continuant de toucher son arme.

Les terroristes élvéotes nous posent quelques soucis ces derniers temps.
Ils mettent en place toute une serie d'information et de renseignement, bref typiquement le comportement ubuesque d'anti-patriote.
Nous aurions besoin de vos connaissances pour mettre fin à leur "comportement".


Vous auriez des crédits quasi-illimité et vous serez bien entendu rémunéré !


J'espère que vous accepterez ce petit CDD pas très difficile ? 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 1:10

Pierre Linghartner
Votre proposition est alléchante, mais en homme de sciences vous vous doutez bien que j'apprécie recevoir quelques détails supplémentaires, dans le but de conduire à bien mes missions. Que devrais-je faire pour mettre fin à leur comportement ? Vous renseigner ? Mon domaine de prédilection est la cryptologie pourtant, je ne suis pas tellement apte à jouer les espions.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Dim 5 Fév - 1:26

Je ne vous demande pas de jouer les espions non mais de trouver un moyen pour nous permettre de mettre fin technologiquement à ces terroristes.
Concrètement je vous demande de nous apporter une aide avec vos connaissances technologiques pour soit nous permettre de suivre les actions et les communications des terroristes soit en y mettant fin d'une façon ou d'une autre comme je ne sais pas moi casser leur serveur.

Jongor n'était pas un spécialiste de la technologique.

Ce seront nous ensuite que joueront les espions. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 2:13

Le Professeur n'en croyait pas ses yeux. Le chef de la milice noire lui proposait un poste d'une si haute importance alors qu'il est lui-même elvéote. Au début, il ne savait pas quoi dire, dépassé par ce qu'il venait d'entendre. D'autant plus qu'il tenait à protéger l'Elvéotie. Mais... L'opportunité qui lui est présentée ne se produira pas une seconde fois, d'autant plus qu'il aura des ressources illimités.

Professeur Linghartner
Je... J'accepte. Mais je recquiert à ce que mon bureau soit toujours à l'USE. Je voudrais continuer à enseigner en parallèle. Et si possible, j'aimerais avoir accès à des ressources illimitées puisque le décryptage demande des supercalculateurs, plusieurs machines, enfin bref une quantité d'instruments. Pour finir, je sais que c'est beaucoup mais je m'engage à de grandes responsabilités, je souhaite avoir l'immunité. C'est absurde, mais on ne sait jamais. En échange, je parviendrais à vous léguer les secrets des communications des Elvéotes.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Dim 5 Fév - 2:17

Vos demandes sont légitimes, elles sont acceptées.
Je suis heureux de voir que nous sommes d'accord.

Un milicien noir vous suivra tout le temps afin de vous protéger et de protéger les informations que nous vous communiquerons.
Dès que vous aurez besoin d'une information importante il faudra lui demander. Il transmettra le message et vous permettra d'obtenir tout ce que vous voulez.

J'espère que vous nous amènerez des résultats rapidement.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Timothée Allëscquot le Dim 5 Fév - 2:22

Très bien. Je vous ramènerais les résultats le plus tôt que possible. Y a-t-il autre chose que je puisse faire ou ce sera tout ?
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Dim 5 Fév - 2:43

C'est parfait vous pouvez disposer.
Bonne chance et au travail ! 


Le colonel était souriant.
Un milicien noir raccompagna le professeur jusqu'en Elvéotie.
Il allait etre son aide de camps afin de l'aider ... mais aussi pour le surveiller.
Après tout le professeur restait un anarchiste d'elvéote !
C'est moins chiant qu'un zoophile almarien mais quand meme. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Ven 10 Fév - 23:19

Dans son bureau le Colonel Jongor était dans une rage absolue.
Les résistants utilisaient désormais la radio pour lancer des appels divers à la population francovare.
Impossible pour les jallanistes de tracer les communications, ce genre de chose n'est possible que pour internet ou la télévision. C'était d'ailleurs tout l'interet de l'utilisation de la radio par les résistants.


Le chef de la milice noire avait par ailleurs appris que le Marechal Allecquot chef de la résistance élvéote était allé à Mezenas. La milice noire avait en effet infiltré le pays notamment dans dans le camps des éxilés francovars mais aussi à l'interieur meme de la capitale Kaitan.


Jongor aurait une réunion avec le Président très bientot et ce genre de mauvaise nouvelle n'était pas accepté par le régime. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Lun 13 Fév - 22:11

Le Colonel Jongor en personne venait de recevoir les informations venant de Bregen.
L'affaire étant sérieuse il décida de garder cela pour lui ne prevenant ni le ministre ni la présidence.


Il prit sa veste et se dirigea vers la prison nationale. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Mar 9 Mai - 4:04

Jongor enrageait. Il était au téléphone avec un subalterne. 



- Cette petite catin m'a emmené dans un piège ! Elle le paiera de sa vie ! Fouillez moi tout le Comtat je veux sa tete. Profitez des perquisitions dans la région pour la chercher.
- Et pour les prisonniers ?
- Quoi les prisonniers ?
- Ils n'ont pas à manger ?
- Et alors les francovars non plus ne peuvent pas manger.
- Mais qu'est-ce qu'on fait alors ?
- Laissez les se manger entre eux pour l'instant on verra bien.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Mar 16 Mai - 0:48

Au siège de la milice noire le Colonel Jongor venait de recevoir un rapport des plus intéressants.



AHAHAHAH 

Son rire était maléfique.

En voila une bonne nouvelle !
Rassemblez moi mes troupes je veux mes meilleurs miliciens !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Archimède Parmentier le Sam 20 Mai - 21:15

Le téléphone dans le bureau du Colonel Jongor sonnait depuis maintenant de longues minutes toutes les heures.
Personne cependant ne décrocha ce qui avait tendance à agacer le Présdient Tarque au bout du téléphone justement.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6107
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au siège de la Milice Noire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum