Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Jeu 9 Fév - 23:23

21h à la prison de Haute Sécurité du Régime. Le repas fut apporté au prisonnier CF-HP-18BB. C'était toujours un moment assez spécial avec une atmosphère tendue pour ces militaires. La prisonnière n'était pas n'importe qui. Le matricule était assez clair: CF pour Comtat-Francovin, HP pour Haute Personnalité.

Pour ceux qui se posaient la question du BB, il ne mettaient pas trop de temps avant de découvrir le nom de cette femme considérée comme ennemie de la nation par la dictature mais dont la vie était trop précieuse pour la faire disparaître, sans quoi une partie de l'armée et du pays pourrait se révolter.

Ce soir là, c'était un nouveau petit jeune de l'armée qui vint apporter le repas à CF-HP-18BB.



Brigitte Bregen:

Bonsoir, jeune homme. Je vous remercie. Quel est votre prénom?

Le jeune homme hésita puis donna son nom.

Je ne vous ait pas demandé votre nom mais votre prénom.

Il le donna.

Bien, Francis. Tenez prenez mon dessert, je vous l'offre. Je ne mangerais pas tout... Vos généraux ont apparemment peur que je meurt de faim. Prenez ce dessert et partagez le avec vos camarades. La vie n'est pas facile pour vous, non plus, jeune homme... Je pense que vous espériez autre chose de l'Armée.

Le jeune homme remercia timidement puis parti partager son butin avec les autres.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Sam 11 Fév - 14:46

Horacio Kain, ancien proche de Parmentier qui avait participé à l'écriture de la Constitution de la VIe République et ancien Président de la Cour Supreme avait été emprisonné en tant que ténor de clan.
Il était moins bien traité que Bregen et était assez jaloux pour ça.


Il profita que les militaires face sortir l'ensemble des prisonniers dans la cour pour aller parler à Bregen.
La prison était de Haute Sécurité et à ce titre devait empecher toute visite des prisonniers mais la prison étant totalement surbondé à plus de 400% de taux d'occupation les jallanistes étaient souvent obligés de faire sortir les prisonniers dans la cour pendant quelques heures chaque semaine. Cela restait cependant une exception.


Kain était accompagné de deux gros bras.  




Alors Bregen comment ça se passe tes vacances ici ? 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 11 Fév - 22:03

Brigitte Bregen regardait, par un mur de verre, des gardes en train de discuter. Elle réfléchissait quand elle entendis une voix familière.



Brigitte Bregen:

Horacio, ainsi donc, ils n'ont pas cherché à tuer tous les membres de la Cour Suprême...

Elle hésita un instant.

Remarquez, il y a peut-être une raison à ce que Tarque nous garde en vie... Peut-être souhaite t'il créer un musée des retraités de la République?

Elle lâcha un léger rire.

Mais sinon, ça va bien. Et toi?
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 0:01

Bregen n'avait pas eu peur.
Il faut dire que Kain avait ses deux gros bras pour sa protection personnelle.
Il s'était lié avec eux bien avant leur emprisonnement et ils lui rendaient service souvent il faut dire que le milieu carcéral était propre à créer des conflits.


D'ailleurs les gardiens se précipitèrent vers le couloir nord pour mettre fin à une baguare. Kain en profita pour parler de sujet sensible.

Tu as appris pour la résistance Cotyiste ? 

Des nouveaux prisonniers avaient fait état de cette nouvelle résistance. 
 
Les miliciens noirs risquent de t'interroger sur la question.

Parlant plus discretement.


J'ai entendu parlé d'une possibilité de sortir de la prison de façon relativement facile mais je ne sais pas si ce tu es pret à prendre ce risque. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 1:44

Evidemment, Brigitte était au courant. Ses nombreuses fonctions passées l'avait habitué à trouver les informations et elle avait trouvé le moyen d'être au courant de la situation du pays.

Brigitte Bregen:

Il n'y a pas de résistance cotyiste. J'ai vu de mes propres yeux la défaite de Nieba. J'ai vu l'une des armées les plus forte du continent être terrassée par la trahison et un piratage informatique qui a paralysé toutes nos défenses.

Ce n'était pas une bataille, Horacio, c'était un massacre.

Elle feignit un moment d'émotivité. Elle ne savait pas de quel camps était Horacio, elle devait donc feindre de ne rien savoir pour Binden.

Il n'y eu guère de survivants.

Elle changea lorsqu'il lui parla de fuir.

Cela est tentant mais c'est impossible. Je sais certaines choses, Horacio. Je connais l'ensemble d'un projet qui tiens à coeur aux jallanistes. Je sais quelle puissance ils cherchent à maîtriser, pourquoi cela est dangereux et pourquoi ils ont du mal à maîtriser cette arme.

C'est la seule raison pour laquelle je suis en vie. C'est la seule raison pour laquelle si je fuis, je mettrais en danger les Résistances.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 2:10

Horatio Kain fut horrifié à l'évocation de Nieba. C'était le genre de rumeur que tout le monde parlait mais personne n'avait de réelle information sur la question. Bregen étant présente avait du assisté en effet à un véritable massacre. 
L'ancien juge répliqua au sujet de l'évasion. 

Bon très bien. Moi de mon coté je tenterais surement l'aventure. Je ne veux plus rester ici.
Il ...


Des gardiens arrivèrent rapidement en présence également d'un milicien noir.
Ce dernier expulsa violemment Kain de son chemin qui parti la queue entre les jambes.
Pénetrant dans la cellule de Bregen il ne lui adressa meme pas la parole :

Emmenez la prisonnière dans la salle d'interrogatoire A. 
Immédiatement. 


Bregen allait surement subir un nouvel interrogatoire. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 10:47

Brigitte Bregen suivit les gardes sans opposer de résistance.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 17:57

La salle était fermée et dans un endroit ultra sécurisé de la prison.
Bregen était menotée tandis que le milicien noir était seul dans la salle avec deux gardiens juste devant la porte en dehors ne pouvant entendre la conversation.
Le milicien noir enleva ses gants noirs et s'exclama en criant :

OU SONT LES DOSSIERS BREGEN ?
OU SONT LES DOSSIERS DE COTY ?

Le milicien noir voulait avoir accès aux informations de Coty sur un ensemble de chose que ce soit l'armement lié à la Bombe T que les jallanistes étaient en train de mettre en place mais aussi des enquetes sur les personnalités ou des lieux secrets en Francovie. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 20:06

Brigitte Bregen resta impassible.

Brigitte Bregen:

Vous pensez sérieusement que l'Administration Coty aurait caché les dossiers à un endroit? Jean Coty n'était pas aussi bête. Il savait pertinemment que conserver les dossiers Coty dans un seul endroit connu des ministres et de l'armée serait un danger.

Elle fit une pause.

Les dossiers ont été dispersés au gré du vent, dans ce qu'on a appelé le "Réseau fantôme", un cabinet de renseignement ultra-secret rattaché à la Présidence de la République. Que sont devenus ces dossiers? Je l'ignore.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 20:23

Rattaché au Président de la République bien entendu ...


Bizzarement aucun successeur de Coty n'a eu accès à ce cabinet fantome de façon totale.
Le Président Tarque par exemple apprécierait désormais y avoir accès.


A vous de me permettre de lui transmettre les informations nécessaires.
Votre libération serait dans un tel cas immédiate. 


Le milicien s'assit et croisa les bras. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 20:33

Elle souria.

Brigitte Bregen:

Jean Coty a fait dissoudre le Cabinet à son départ. Aucun de ses successeurs n'étaient au courant. A l'époque, nous étions que deux à connaître l’existence de ce cabinet. Et encore! Aucun de nous ne connaissions les gens y participant.

C'était l'avantage de ce cabinet. Personne ne connaissais réèllement l'autre... En cas de défaillance, il suffisait de supprimer la personne.

Les seuls secrets que Coty a laissé de lui-même, c'est le projet militaire de l'IceStop. Une technologie trop imprévisible et impressionnante, aucun successeur ne l'a remis au goût du jour. Sauf Kikojiro, me semble t'il.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 20:35

Si ce que vous dites est vrai vous ne me servez à rien et constituant un danger nous devrions vous executer sur le champs.


Le milicien se leva et sorti son arme pointant vers la comtadine.

Donnez moi l'ensemble des informations dont vous disposez sur l'iceStop.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 20:44

Elle ne souriait plus.

Brigitte Bregen:

De mon temps, on avait des méthodes plus musclées mais au moins on restait polis et on ne menaçait pas d'un revolver...

Bon, l'IceStop est une technologie Elvéote pour la sécurité nucléaire développée par le GERAS. L'idée était, en cas de problème du réacteur d'une centrale, de le descendre au zéro absolu... Soit, me semble-t'il, 275 ° en dessous de zéro.

Pendant que le GERAS travaillait à le perfectionner, Jean Coty decida de lancer un programme parallèle sur l'Île au Phare. L'objectif: développer l'IceStop à usage militaire dans l'idée que sa maîtrise offrirait une capacité défensive totale au pays.

Hélas, cela ne s'est pas passé comme prévu. Hormis que l'accès au zéro absolu nécessite une quantité d'énergie astronomique, il s'est avéré que ça ne réglait pas le problème. Une fois que vous avez stoppé le déplacement de la matière à un niveau atomique, que faîtes vous? L'IceStop ne détruit pas, ne tue pas, elle stoppe juste... Dans une durée limitée dans le temps.

Mais tout cela, vous le savez déjà, je pense.

Oui, ils savaient probablement cela... Mais elle espérait qu'il pensait que le projet s'était terminé là, ce qui n'était pas le cas.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 20:54

Le milicien disposait de certaines informations sur l'IceStop mais pas de l'ensemble.
Les jallanistes voulaient justement avoir accès à la totalité des informations.

Nous savons de source sure que la Francovie a disposé de missile intercontinentaux capable d'envoyer l'IceStop à l'étranger.
Nous voulons avoir accès aux informations techniques de ce type.


Les jallanistes étaient en effet totalement bloqués pour leur propre Bombe T. Avoir accès à l'ensemble des informations de l'IceStop leur permettrait déja d'avoir accès à l'IceStop ce qui ne serait pas si mal que cela mais en plus de pouvoir envoyer potenetionneemnt une Bombe T par missile intercontinental.

Vous etiez au courant Bregen !
Arretez de mentir et donnez moi l'ensemble des informations ! 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 20:57

Elle poussa un rire.

Brigitte Bregen:

C'est assez cocasse à la vérité. Si vous n'aviez pas exécuté mon Etat-Major après la bataille de Nieba, vous n'auriez eu aucun mal à accéder à ces missiles intercontinentaux. Mais non seulement vous avez rasé l'université disposant des plans mais en plus vous avez liquidé l'Etat major qui avait les codes.

Mais si vous voulez tenter de pirater les codes de lancements, vous devriez aller à la base aérospatiale de Rémipolis.


Elle était soulagée. Cette information n'était rien comparée à ce qui gisait sous l'Île au Phare.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 21:03

Dans l'élite jallaniste la question de l'execution des Etats-Major que ce soit celui de la Francovie mais aussi globablement de beaucoup de résistant et donc notamment Nieba s'était posée posterieurement au Coup d'Etat.
Cependant au 3 décembre, ce genre de chose parraissaient nécéssaire pour prendre le controle de la Francovie.
Aujourd'hui les jallanistes payent le prix fort.
Cela faisait longtemps déja qu'ils controlaient la base spatiale de Rémipolis mais ils ne parvenaient pas à craquer les codes, ils avaient juste les missiles intercontinentaux "conventionnels" à disposition.


Le milicien n'était donc pas convaincu par les informations de Bregen :


Vous ne m'apprenez rien Bregen !
Si vous ne m'apprenez rien vous ne servez à rien.

Il s'approcha de la porte.


Je vous laisse une dernière chance. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 21:12

Elle s'enfonça dans son siège.

Brigitte Bregen:

Il y a bien quelque chose qui pourrait consacrer la toute-puissance de la Francovie.

Le milicien eu l'ai intéressé.

Quel est votre prix pour cette information?
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 21:13

Le milicien était interessé.

Je vous l'ai dit votre libération.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 21:19

Brigitte Bregen refusa.


Brigitte Bregen:

Vous savez, je ne me bat pas pour ma vie. Que je sois libre ou non, je sais pertinemment la valeur que j'ai aux yeux du régime. Si vous me libérez, je serais placée sous surveillance constante et n'aurait probablement pas de visa pour quitter le territoire.

Laissez-moi faire une contre-offre... Retirez-vos troupes de Nieba, soutenez les autorités locales à reconstruire la cité et acceptez qu'elle soit un territoire neutre, autonome. Cela ne vous coûtera rien, elle n'aura jamais la capacité de devenir une menace.

L'information que je vous donne, elle vaut tout ce que vous savez déjà et bien plus. Elle dépasse largement la valeur de ma propre vie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 21:27

Le milicien ne demanda meme pas l'avis à son hierarchie :

Le gouvernement refusera toute indépendance ou toute autonomie de territoire.
N'oubliez pas que vous vous adressez à un régime jallaniste c'est contre toutes les valeurs patriotiques.

Tout au plus nous pouvons financer un redressement de la ville de Nieba très touché lors des combats patriotiques.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 12 Fév - 21:42

Elle se pencha vers le Milicien.


Brigitte Bregen:

Je pense que Tarque tombera d'accord avec moi avec ce que je vais vous dire.

Lorsque nous avons constaté l'échec du programme militaire de l'Ice-stop, le "Réseau fantôme" a ouvert un second centre de recherche. Beaucoup plus secret, entouré des meilleurs système de défense électronique et militaire.

Des recherches non-conventionnelles ont débuté sur d'autres applications de l'Ice-Stop. Si cette technologie n'était pas utilisable militairement, elle nous permettait de faciliter l'isolement de certaines matières afin de travailler dessus.

Au départ, nous nous sommes lancé sur la production et la stabilisation de l'anti-matière. Ce fut un nouvel échec. C'était l'époque de la fin de la Monarchie de Saint-Auteuil, Jean Coty repris les Louvrières. Il décida de mettre un terme aux recherches militaires, ferma la base de l'île au phare mais conserva la seconde. Il demanda à ce qu'on lance un projet visant à isoler et dupliquer la molécule de savonite.

L'objectif étant de pouvoir produire des quantités illimités de savonite à partir des déchets de combustion de la savonite... En vérité, réussir une opération inverse.

Et c'est là que nous fîmes une découverte extraordinaire... La savonite noire. Une molécule intermédiaire extrêmement instable ayant une courte durée de vie mais ayant une capacité énergétique exceptionnelle. Grâce à un stabilisateur à l'IceStop, nous avons pu en produire certaines quantités avec des résultats impressionants.

Un litre de ce combustible équivaut à une puissance de 10 kilotonnes. Faîtes le calcul, à 1.000 litre, 10 mégatonnes. Soit une capacité nucléaire quasi illimité.

Le milicien avait l'air stupéfait.

Si vous voulez connaître le site où se trouve le centre de recherche, adressez à Tarque la liste de mes demandes: Reconstruction de Nieba, constitution d'une zone neutre et 20% de l'or détenu par la Banque Centrale devra être déposé à la Banque Royale Comtadine.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Dim 12 Fév - 22:00

Le milicien accepta d'aller en parler à sa hierarchie.
La prisonnière fut reconduite dans ses quartiers. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Lun 13 Fév - 22:20

Le Colonel Jongor arriva à la prison nationale.




Sa visite devait rester secrete aussi on le présenta dans un quartier sécurisé où les prisonniers étaient absents.
Du moins la plupart.
Un prisonnier qui était ici pour cuisiner pour la populace de la prison appercu le Colonel :

Eh mais vous etes le Colonel Jontruc là de la milice noire !


Le colonel n'apprécia pas s'etre fait repéré. Il ordonna qu'on coupe la langue du téméraire pour qu'il ne répéte pas ce qu'il a vu.
Ces hommes executèrent l'ordre. Le prisonnier tomba à terre de douleur la bouche en sang.
Un milicien noir s'adressa au Colonel.

- Il risque de pouvoir vous identifier quand meme ...


- Alors coupez lui les mains, comme ça il ne me montrera pas.

L'ordre fut exécuté immédiatement


Oh et puis meme comme ça il pourra m'identifier. Executez le ce sera plus aisée.


L'homme fut emmené aux peloton d'execution.
Jongor lui se dirigea vers la salle des interrogatoires.
A sa demande on lui presenta Bregen. Elle était menotée des pieds et des mains et étaient dans une tenue de prisonnier très sales.
Son emprisonnement s'était endurcie depuis la veille.
Jongor était souriant ce qui était assez rare.


Madame Bregen ! Quel plaisir de vous voir.
Vous savez que vous avez été l'une de mes nombreuses superieures hierarchiques ? Comme c'est drole de voir que les roles s'invercent parfois.

Il se leva.


Je suis ici par rapport à certaines de vos remarques.
Je souhaiterais avoir un peu plus d'information et avoir un accord bien plus réaliste pour le régime jallaniste. 

Il présenta un verre d'eau à la comtadine.

Voulez vous boire un peu avant ? 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 13 Fév - 22:26

Brigitte fut stupéfaite de voir Jongor ici. Il faut dire qu'elle n'avait que très peu d'estime pour cet odieux personnage.


Brigitte Bregen:

Vue votre réputation, j'éviterais habituellement d'accepter. Mais au regard de la situation, je vais accepter votre offre.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Archimède Parmentier le Lun 13 Fév - 22:32

Le Colonel sorti un dossier et lis une fiche rouge et noir :

Vous nous proposez un accord assez interessant.
Cependant nous n'avons aucune information nous permettant de prouver votre bonne foie.


Je pourrais convaincre le Président Tarque d'acceder à vos demandes mais il nous faudrait autre chose, quelque chose qui nous permettrait d'avoir une zone neutre d'importance ...

Le Colonel attendait un peu avant de faire sa demande.

Où est Binden madame Bregen ?
Je suis à la recherche de ce vieux brigand depuis quelques temps maintenant il doit se cacher dans l'une de vos bases secretes. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6264
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule du Prisonnier CF-HP-18BB

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum