Dans la banlieue du Comtat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Sam 6 Mai - 3:52

Bregen avait été amené dans une petite maison de campagne de la banlieue du Comtat.
Après lui avoir expliqué la situation et notamment de l'identité de ceux qui l'avaient libéré, il lui fut accordé du temps pour se laver et manger.
Après tout elle avait du vivre quelques sales problèmes en prison.
Alors que certains résistants commencèrent à lui poser plein de question sur la vie en prison en lui demandant comment était traité les prisonniers voire en demandant précisément comment allait certains amis des personnes présentes, Parmentier entra dans la pièce.


Il accueilla la femme désormais agée d'un ton peu chaleureux. Il faut dire qu'il la détestait. Elle lui avait mis des batons dans les roues quand elle était à la Cour Supreme et que lui présidait la Francovie. C'était déja il y a plus de 2 ans mais il lui en voulait encore. Il estimait meme qu'elle méritait son traitement. Cependant il avait besoin d'elle.

Bonjour Bregen

Il aimait la désigner par son nom sans madame

J'espère que tu es heureuse d'etre désormais libre. Tu peux remercier pour ça toutes les personnes ici présente. Maintenant c'est à toi de nous rendre service nous avons besoin de rentrer en contact avec la résistance comtadine ce qui unifiera la totalité des clans.
Est-ce que tu as des infos à ce sujet ? 

Parmentier alla directement au sujet sans perdre son temps. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 6 Mai - 10:50

Brigitte était enfin libre. Enfin, relativement, elle savait que les rebelles ne la laisserait pas partir comme ça.


Brigitte Bregen:

Il est évident que je remercie chacun de vous ici. Je sais le sacrifice que vous avez fait et je veillerais à ce qu'une fois tout cela terminé, vous puissiez bénéficier d'une pleine réintégration dans la société civile ou militaire ainsi que du titre de héros et une pension militaire.

Elle s'installa sur le bord d'une fenêtre, volets fermés pour pas être vue. C'était la première fois qu'elle sentait l'air frais du Comtat depuis son arrestation.

Archimède, je vous connaît bien. Je mesure ce que vous faîtes pour le pays. Mais avant de vous aider, dîtes-moi sincèrement quels intérêts servez vous? Les vôtres ou ceux de notre pays?

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Sam 6 Mai - 16:41

La Bregen avait compris certaines choses. Cependant Parmentier garda son calme :

Il est évident que je sers mon pays comme je l'ai toujours fait.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 6 Mai - 19:20

Elle souriat.

Brigitte Bregen:

Comme nous tous en ces heures si sombres, comme nous tous.

Donc tu veux savoir où se cache la Résistance? Déjà je peux te dire que tu est du bon côté du Lac. Binden et ses troupes sont rassemblés au Fort d'Alréas, à la frontière, dans les montagnes, du moins j'espère qu'ils y sont. Ce sont les ordres. Toutefois, la zone est difficile d'accès et je connais Robert, s'il voit des troupes armées s'approcher, il préférera faire sauter le col de la montagne et vous ensevelir sous la neige.

Elle tira sur sa cigarette. La première depuis de long mois.

Hélas, le temps joue contre nous. Binden ne sait pas l'importance stratégique, du moins il la sous-estime, de la Montagne d'Alréas et les troupes de choc de Tarque pourraient attaquer à tout moment. Et votre petite démonstration de force aura rappliqué toutes les forces aériennes du régime au Comtat, les mouvements de troupes doivent être surveillés et nous risquerions de faciliter leur tâche en allant à Alréas.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Dim 7 Mai - 1:50

Archimède Parmentier :

Il doit bien avoir un téléphone non ? Il nous faudrait juste le contacter.
En le faisant nous aurons rassemblé la résistance de l'Ouest à l'Est.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 7 Mai - 18:06

Brigitte Bregen:

Et utiliser le réseau de Francovie Télécom et avoir dans les 20 minutes des miliciens à nos trousses? Plus sérieusement, nous pourrions les contacter mais il me faut les codes stratégiques de communication. Un manuel rouge que l'on file aux unités de communication de l'armée. Chaque Région a son propre manuel.

Si vous m'en trouvez un, je pourrais vous indiquer les codes pour communiquer avec le Fort Alréas.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Dim 7 Mai - 18:15

Archimède Parmentier :

C'est quoi cette merde encore ?

Parmentier avait été chef des armées mais n'avait pas le moindre souvenir de ce carnet c'était il y a trop longtemps.

Je vous donne des hommes, trouvez en moi et contactez la résistance comtadine !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 7 Mai - 18:28

Brigitte Bregen:

Je connais un homme qui a été dans l'armée et qui collectionne les objets militaires. Il doit habiter pas très loin d'ici. Laissez-moi une heure, deux hommes et une voiture. Au cas où nous ne reviendrons pas, je vous trace sur une carte la position du Fort... Vous pourrez toujours vous y rendre mais au risque de vous faire tirer dessus.

Vous êtes d'accord?
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Dim 7 Mai - 18:31

Oui cela me convient.

Parmentier ne faisait pas confiance en Bregen mais elle n'avait aucun interet à fuire et de toute façon il ne voulait pas en faire une prisonnière.
Il lui accorda donc ce qu'elle voulait. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 7 Mai - 18:42

Brigitte Bregen et les deux hommes partirent donc en voiture. Il y avait une bourgade pas loin, le coin était désert. Lorsqu'ils arrivèrent sur la place du village, une vision d'horreur les saisit tous: Un charnier immense. Et des camions abandonnés.

Apparemment, il n'y avaient eu que les villageois de massacrés. Les jallanistes y avaient brûlés des milliers de corps. Elle s'approchat du tas encore fumant et trouva les papiers d'une femme. Elle y trouva une carte d'Adhésion au Mouvement Merksiste Révolutionnaire, un groupuscule d'extrême-gauche... engagé dans la résistance.

Elle sorti son arme et les deux hommes firent de même. Au coin de la rue se tenait la boutique de l'homme dont elle parlait, ils y entrèrent. Ils fouillèrent la boutique jusqu'à ec que Brigitte trouve un livre rouge, caché sous une toile sous un pot de fleur. C'était le manuel. Ils le ramenèrent au QG.


Brigitte Bregen:

Voilà le manuel. Page 42, envoyez une demande de communication avec le système du SDER du Fort Alréas, un des codes doit vous donner une réponse et vous autoriser à entrer en contact avec le Fort.

Elle prit Archimède à part.


Archimède, je sais que dans la vie politique, nous n'avons pas été très proche ni même amis. Nous avons même été rivaux. Mais ce que j'ai vu là-bas, au village, dépasse tout ce que j'ai pu voir et apprendre comme Ministre de la Défense, Premier Ministre ou Préfet de sécurité.

Jusqu'à ce que tout ça se termine, considère que cette arme, mes connaissances et ma vie sont à ta disposition.

Elle ouvrit une bouteille qui traînait par là et but dedans.

Pour la Francovie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Dim 7 Mai - 18:59

Parmentier en bon politicien souria :

Pour la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 7 Mai - 22:49

Un des résistants s’approcha de Brigitte Bregen.

Madame, Monsieur, nous avons établit un contact, nos codes d'identification sont acceptés, l'Amiral Biden est prêt à recevoir votre appel.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Dim 14 Mai - 3:24

Dans la banlieue du Comtat, les bombardements avaient parfois atteint la région.
Parmentier se trouvait dans un bunker sous la maison de campagne.
Ce dernier était en fait un ancien abris anti-atomique construit par un ancien militaire. 
Cela avait le mérite de protéger les personnes présentes mais c'était très petit et la situation était critique.






Parmentier venait de recevoir comme information qu'une aide humanitaire allait venir depuis les terres de Syldavie du Sud (Armara) frontalier de la cote ouest du Comtat. Les jallanistes ne pourront rien surveiller et cela permettrait donc au comtat d'avoir une aide précieuse.
Il demanda à Bregen de contacter Biden pour le prévenir et de surtout ne pas se rendre ou fuir, la cote ouest devait résister !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Archimède Parmentier le Sam 20 Mai - 3:58

Parmentier allait mieux du fait de la fin du blocus sur l'Ouest du Comtat.
Libéré à la fois de la faim et de pouvoir circuler, Parmentier comptait rejoindre la Picabanie pour participer lui meme au Conseil des Clans.
Il ne dirigeait pas son absence lui qui voulait etre le "chef de la résistance".


Cependant il avait appris que les miliciens noirs avaient découvert le lieu de réunion et l'avait attaqué et que pour l'instant la délégation picabienne n'avait pas rejoint le nouveau lieu de rendez vous.
Il s'inquiétait à la fois de cette absence et du fait qu'il devait y avoir un traitre au sein du Conseil.


Rejoignant la frontière banganaise il découvrit des anciens prisonniers de la prison de Rémipolis en la personne d'Hermes Pattington et de Horatio Kain. Pattingon, ancien ambassadeur à l'ONA était un des proches de Parmentier et lui avait permi d'acceder au Secrétariat Général, il l’accueilli donc avec chaleur. Par contre Kain bien qu'étant son vice-Patriarche aux affaires judiciaires avaient été accueilli plus "mollement".



Ils se dévisagèrent mutuellement.
Les deux hommes étaient liés par un pacte secret que les proches de Parmentier ne parvenaient pas à comprendre.


Parmentier comptait se rendre en Picabanie malgré le danger mais il voulait avant retrouver le contact avec Dereaux. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6202
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la banlieue du Comtat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum