Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Message  Paul Mezzanines le Lun 12 Juin - 9:27

Spoiler:
Il y a déjà la rencontre entre l'ambassadeur et le gouverneur dans l'autre sujet donc j'en ouvre un nouveau.

Le Roi avait convoqué Nicolas Vasseur et Robert Binden pour parler de la situation diplomatique du pays après la rencontre avec le Duc. Mezzanines savait que Vasseur devait vouloir demander à l'Assemblée les pouvoirs du Roi en matière de diplomatie, mais il voulait le mettre au courant de ce qui pourrait l'attendre. Le Ministre de la Défense était également concerné, puisque le Duc avait fait part de son hostilité envers plusieurs nations du Continent Sud.

Une fois les deux hommes arrivés, le Roi commença, en regardant la carte détaillé du Continent posée sur son bureau.


Paul Mezzanines : Je sais que vous pensez que cette visite a été un échec, et moi-même je le pense, j'en ai peut être été l'un des acteurs, mais j'ai choisi de respecter mes convictions, tout en offrant des alternatives au Duc. Ce dernier a en effet demandé à la Francovie de soutenir sa politique impérialiste visant, selon ses propres mots, à former une "Grande Syldavie" à partir de Pirée. Le Duc convoitait des territoires banganais et la Syldavie du Sud, qui appartiennent légitimement à deux états que la Francovie reconnaît ou est en passe de reconnaître. J'ai choisi de ne pas soutenir cette politique, puisque le Duc ne m'a jamais fait part d'un quelconque soutien des populations de ces territoires. Je n'irai jamais contre l'avis d'un peuple, que ce soit le peuple armaréen qui a choisi de devenir yssois, ou le peuple banganais. Par ailleurs, si Pirée comptait s'emparer de ces territoires par des jeux diplomatiques, le Duc m'a affirmé ne pas exclure d'autres options. Cela aurait impliqué une déstabilisation du Continent Sud et de la Francovie, qui vient à peine de se remettre d'une guerre, que je ne pouvais pas accepter non plus.

Pour autant, je n'ai pas refusé en bloc cette proposition, j'ai donné comme gage de soutien de la Francovie l'accord et le soutien des populations locales. Je le redis, le Duc ne m'en a jamais fait part. Il a pris ma position comme une trahison, alors que je souhaite seulement rester parfaitement neutre dans cette affaire. La trahison vient plus du Duc, qui a soutenu notre combat en faveur de la liberté et de l'émancipation, mais qui est aujourd'hui prêt à annexer des territoires sans aucun motif. Il m'a seulement semblé que le Duc souhaitait satisfaire son égo ou régler des comptes, puisqu'il semblait acquis que ces territoires devaient rejoindre Pirée, de gré ou de force.

Monsieur le Premier Ministre, nous savons tous que vous pourriez demander à l'Assemblée de vous confier mes pouvoirs, mais je ne pense pas que vous puissiez y faire grand chose. Pirée vous demandera toujours de soutenir sa politique impérialiste désastreuse pour la Paix.

Monsieur le Ministre de la Défense, je vous ai fait venir également parce que la Francovie contient des minorités syldaves à l'ouest, vous êtes bien placé pour le savoir. Si le Duc n'en a pas parlé, la Francovie semble être une étape vers la reformation de la Syldavie historique. Et, comme il est prêt à employer la force, il est plus que jamais nécessaire de mettre en place cette politique de reconstruction de l'armée.
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1856
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 12 Juin - 11:35

Binden était bien au courant de cela. C'était d'ailleurs pour cela qu'il faisait renforcer la surveillance aux frontières ouest.

Robert Binden:

Cela concorde avec la renaissance d'un groupe terroriste pro-Syldavie au Bangana. Et en effet, je ne pense pas que le Pirée se contentera de prendre le Bangana et la Syldavie du Sud et laisser en son sein, le Comtat-Francovin.

Pour moi, à partir du moment où j'ai une menace terroriste au nord et une volonté impérialiste d'un Etat voisin, j'estime qu'il y a une menace. Même si nous devons privilégier la diplomatie, je préfère être armé pour le jour où des chars du Pirée passeront la frontière. Et étant donné notre faiblesse actuelle, celle du Bangana et de Syldavie du Sud, je pense nécessaire une réorientation de notre diplomatie.

Le Pirée est aujourd'hui un rival et une menace.

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Message  Edouard Maréchal le Lun 12 Juin - 15:39



Nicolas Vasseur :

Je suis navré que cette visite se soit terminée ainsi, votre Altesse. Loin de moi l'idée de vous accabler, nous connaissons tous ici autour de cette table le caractère intransigeant et spécial du Duc de Pirée. Mais, en effet, je vous confirme les vents qui courent et je tenais à vous en informer personnellement avant : je compte demander les prérogatives diplomatiques à l'Assemblée Nationale.

Je sais ce qu'en pense le Ministre de la Défense et je respecte ses convictions, mais je pense faire le bon choix et nous ne sommes pas là pour débattre sur ce choix mais plutôt sur la situation diplomatique actuellement. Loin de moi l'idée de vous exclure des affaires diplomatiques votre Altesse, mais j'estime nécessaire de centraliser d'avantage la diplomatie francovar dans ces temps difficiles. Je connais les dossiers et je pense que si la Lenterne obtenait ses prérogatives, cela rendrait notre politique plus centralisée et espérons le efficace.

Encore une fois, je ne veux pas vous exclure car au fond, nous partageons les grandes lignes diplomatiques. Et vous participeriez toujours aux affaires diplomatiques, seulement sans en avoir la tête. Nous inverserions nos rôles actuels en matière diplomatique, au fond.

Pour en revenir sur Pirée, les revendications piréeenes sont inacceptables et consistent, comme la dit le Ministre, une menace. Une réorientation vers Ys de notre diplomatie sur le continent devrait être envisagée. Pirée nous a soutenu contre Tarque, mais aujourd'hui, obligés de constater que leur impérialisme est une menace.

Je tenais donc à vous informer de mes intentions en personne votre Altesse, je demanderai ces attributions aujourd'hui.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Message  Paul Mezzanines le Lun 12 Juin - 18:29

Paul Mezzanines : Je suis heureux de voir que nous partageons la même idée de la diplomatie francovare. Je vous remercie de m'avertir de votre décision sur l'article 23, je laisse l'Assemblée se prononcer sur ce sujet.

avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1856
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion avec le Premier Ministre et le Ministre de la Défense

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum