Les affaires Comtadine

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Paul Mezzanines le Mar 23 Juin - 21:06

Ferdinand Hautelier était arrivé au Comtat et demanda à être reçu par le Grand-Duc ou, au cas où il ne serait pas en mesure de recevoir, un haut dignitaire du clan.
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1848
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 23 Juin - 21:13

Il fut reçu.


Lord Aethelred de Remoine Saint-Auteuil:

Bonsoir Monsieur Hautelier,

Je suis Lord Aethelred, Marquis de Rivière. Installez-vous.

Ils s'installèrent et le Marquis ouvrit une bouteille de vin de Nieba.

Que me vaut votre aimable visite?
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 1 Juil - 0:14

Il faisait nuit sur la Presqu'île du Nord-Comtat.

Une voix:

Alors, Monseigneur, comment avance le Hen Cyngor? Quand pourrons nous commencer?



Lord Aethelred de Remoine Saint-Auteuil:

Les vieillards du Hen Cyngor n'ont toujours pas prit leur décision. Mais j'ai bon espoir pour une nomination de quelqu'un acquis à notre cause. Mais je vois que vous êtes prêts, pouvez-vous me montrer?


La Voix:

Venez! Je vais vous montrer

Ils entrent dans une salle.


Nous ne savons pas encore leur durée de vie. Mais nous avons à présent la technologie pour continuer... Il nous faut cependant l'argent pour commencer la production. Mais si le Hen Cyngor n'est pas encore tombé d'accord sur un Grand-Duc

Lord Aethelred:

Ayez confiance, ami. J'ai de bons espoirs et quand à l'argent, il vous sera versé très bientôt.

Gardez confiance en la Foi.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Ven 24 Juil - 7:57

On annonça l'arrivée de l'Archiduc Almaréen,  Lord Kold,  en visite amicale.  
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Sam 25 Juil - 19:29

Lord Kold était désormais Ambassadeur d'Almara il avait un important dossier à soumettre au Comptat
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Jeu 20 Aoû - 7:37

Monsieur Kold a écrit:Lord Kold était désormais Ambassadeur d'Almara il avait un important dossier à soumettre au Comptat

Up^^
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Mer 26 Aoû - 17:47

Monsieur Kold a écrit:
Monsieur Kold a écrit:Lord Kold était désormais Ambassadeur d'Almara il avait un important dossier à soumettre au Comptat

Up^^


Je vais commencé par voir cette absence de réaction comme un outrage envers Almara Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 26 Aoû - 20:45

Le tout puissant Consul du Comtat fit irruption dans la pièce.


Lord Consul Aethelred de Saint-Auteuil:

Bonsoir Kold,

que me vaut le plaisir de cette visite?

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Mer 26 Aoû - 20:55



_Très cher Consul, vous me pardonnerez mon insistance a vouloir vous rencontré mais la situation entre nos deux Clans, nos deux Région ne peut perdurer telle qu'elle est depuis des semaines. Il va falloir prendre des dispositions pour "régler" nos différents et j'ai bien conscience que la décision que j'avais prise de m'allier aux Elveotes ne fut pas des plus sages, mais je n'ai jamais eue la réputation d'être un sage.

Je suis venu vous voir pour vous proposer un partenariat entre le Comptat et Almara, de notre coté nous avons dors et déjà choisis de montrer notre bonne volonté en soutenant un homme du Comptat pour la Présidence du Conseil. Souhaitez-vous les entendre?
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 26 Aoû - 21:53

Le Consul invita Lord Kold à s'installer.


Aethelred de Saint-Auteuil:

Soutenir un homme du Comtat? Il ne s'agissait pas vraiment d'un cadeau. Vous nous pouviez pas présenter de candidat et aucun clan n'était prêt à prendre la relève sauf le Comtat.

Ceci dit, vous auriez pu choisir de ne pas voter et d'aller vers l'élection, assez risquée, soit jouer sur la prolongation de Kikojiro... Mais vous auriez probablement déclenché la guerre. Je dirais plutôt que vous n'aviez pas d'autre choix que de voter pour Charles de Mère.

Le ton était froid chez le Consul. Il savait que dans ce cas là, il aurait largement triomphé. Le Consul avait financé une armée assez puissante pour tenir tête à Micropolia, mais il savait qu'une alliance de Micropolia et d'Almara l'aurait mis en difficulté.

Mais il s'est avéré que le très craint, mains néanmoins sage, lord Richard Kold était un pacifiste. Qui l'eu crût?

Rire du Consul. Cela détendit l'atmosphère.

Je suis prêt à vous entendre, mon ami.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Jacques Dubois le Jeu 27 Aoû - 8:11

Kold:

_Nous ne sommes pas stupide. Si il y a un fait avéré c'est bien qu'Almara est en déclin et le Comptat en pleine ascension....et que vous êtes plus puissant que nous, a quoi nous aurait mené une guerre? Mais nous aurions pu nous abstenir, aller jusqu'à l'élection, attendre le réveil des autres clans et nous liguer, encore, contre le Comptat, ils sont nombreux ceux qui, dehors, conspirent a votre chute. Nous n'en avons rien fait alors cadeau ou pas cela reste un signe d'apaisement entre nous n'est-ce pas?

Cher Consul, ce que je vous propose est très simple, c'est une alliance totale de nos deux clans et de nos deux Régions, que cela soit au niveau économique, militaire, culturel, politique, nous y gagnons tout deux un alliée précieux. Vous voyez cher Consul, je suis...admiratif de ce que vous et votre famille avez fait du Comptat et je ne cache pas que je recherche a suivre votre exemple.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 6 Mai - 2:33

Des émeutes éclataient un peu partout à Nieba et dans les villes de la rive orientale du Lac. Des séditions commençaient à se faire entendre. Mais un soir, une réunion secrête tout à fait particulière se tint dans le sous-sol d'une église de Nieba.



Sentant le changement arriver, l'ensemble des représentants du culte Roman Comtadin s'était réuni dans le plus grand secret.

Un Eveque:

Celestin de Saint-Auteuil, pourquoi nous avoir réuni? Il est dangereux pour nous de nous rassembler, surtout à Nieba.



Celestin de Saint-Auteuil:

Mes chers frères, il n'y a jamais eu d'endroit où nous étions en sécurité avec les Jallanistes au pouvoir. Ici ou ailleurs, qu'importe! Nous ne craindrons pas la colère des meurtriers car je vous rappelle que de colère, nous ne craignons que celui de la Déesse.

Les évêques approuvèrent.

Notre église s'est trop longtemps cachée face au pouvoir de nos ennemis. La Résistance se renforce partout, le peuple se réveille. Il est de notre devoir d'accompagner ce mouvement et de résister à notre tour!

Des évêques se montrèrent sceptique.

Comment dites-vous? Mais par le prêche! Souvenez-vous de Boadicée, Reine des Reines, se dressant seule face à l'armée d'Hubert de Mezzanine, souvenez vous de la scène du Alltudiaeth Mawr. Nous, ses fils, devont faire de même: Prêcher contre Tarque, nous dresser entre les persécutés et les persécuteurs.

Sortons de nos églises et battons nous!

Un silence se fit. Puis il fut brisé par des protestations.

Un evêque:

Et qui est tu pour nous proposer cela? De quel droit t'arroge tu le pouvoir de décider de ce que nous devons faire? Tu n'est ni Père Ecclésiaste, il n'y a pas de Comte et il n'y a pas d'Impératrice Occidentale.

Tu n'a aucun pouvoir de nous gouverner!

Celestin ne se laissat pas intimider et pointa l'évêque du doigt.

Celestin:

Et toi qui est-tu pour nous dire de nous cacher et de laisse notre peuple mourir? Qui est tu pour commander des préceptes contraire à notre ordre et notre foi? Le Clan Comtadus Codex est clair! Territoire occupé, Territoire en guerre, Territoire à libérer! Tel est le commandement de nos ancêtres!

Il fut applaudit mais d'autres refusèrent de se plier à ses consignes, jugeant qu'il n'était pas chef.

Un Cardinal:

Tu n'a pas le pouvoir, fils, d'interpréter le Clans Comtadus Codex. Seul le Conseil Cardinal le peut et il est actuellement incomplet, il ne peut siéger comme toi tu ne peux interpréter la loi. Personne ne le peut!

Une voix tonitruante:

Moi je le peut!

Le silence se fit. Tous se retournèrent en direction de la voix. Il virent un vieil homme, vêtu pauvrement, tirant sur sa pipe. Tous surent alors qui il était.



Le Cyffrinied:

Le Clan Comtadus Codex prévoit, en tant de guerre, la nomination par une assemblée majoritaire d'un Commandeur de la Foi, disposant du droit de guerroyer aux côtes du Comte ou de l'Impératrice, de porter les armes de l'Ouest et d'unifier sous ses ordres l'Eglise Romane Occidentale.

Oui, Monseigneur d'Agrolia, vous avez raison, il faut procéder que le nom soit proposé. C'est pourquoi je propose d'élire Monseigneur Celestin de Saint-Auteil, Commandeur de la Foi.

Quelques protestations mais tous finirent par se taire et à approuver la position du vieillard.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 8 Mai - 18:56

Vers 19h, à quelques minutes du couvre-feu instauré par les jallanistes, plusieurs explosions retentirent à Nieba devant des postes de police, postes militaires et zones de ravitaillement en nourriture.



Les soldats jallanistes étaient clairement visés.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Mar 9 Mai - 3:50

La provocation, beaucoup trop grande ces derniers jours sur l'Ouest de la province fut jugée inquiétante par le régime qui décidé de sur-réagir.
La loi martiale s'appliquant depuis décembre 2016 permi à l'armée et à la milice noire de perquisitionner dans la nuit des quartiers entiers.
Des "fichiers T" c'est à dire des personnes placées sous surveillance par le régime pour trahison furent arrêtées tout comme leur famille, leurs voisins et les familles de leurs voisins.
C'est ainsi que le cousin du voisin de l'oncle de la femme d'une personne soupçonnée fut arrêté.


Seuls les enfants étaient placés dans des orphelinats surbondés. Les prisonniers eux au nombre de 3200 étaient emmenés sur des bateaux désaffectés sur le lac de Nieba par manque de place dans les prisons. Les bateaux étaient légèrement au large pour éviter qu'un prisonnier ne puisse s'enfuir. A l'interieur du bateau, aucun policier, ils avaient laissés les prisonniers seuls sans nourriture ni eau. Tout fuyard sautant du bateau était abattu par les gardes cotes présent eux aux abords du bateau. 2 prisonniers ainsi ont voulu tenter leur chance sans succès.


Les miliciens noirs profitait des perquisitions pour voler l'ensemble des réserves alimentaires des prisonniers afin de "financer" l'opération auprès des militaires.
Cependant si celle-ci devait etre courte et précaire, les miliciens n'avaient recu aucun ordre concernant l'envoi des prisonniers quelque part en Francovie. Ces derniers étaient donc de plus en plus affamés. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 9 Mai - 17:11

C'était une journée importante pour la Résistance, Robert Binden souhaitait reprendre le contrôle de la rive ouest du Comtat-Francovin.

Du côté de Nieba, en début d'après-midi, les arrestations se multiplièrent. Un incident survint quand un moine, voulant résister à l'arrestation d'un jeune homme, fut frappé et laissé pour mort par deux soldats. Quelques minutes après, les soldats étaient attaqués par des jets de cocktail Molotov et rapidement des émeutes éclatèrent sur toute la rive est,
encouragée probablement par des agents du Service d'Action Direct.

Du côté de la rive ouest, l'ordre fut donné en milieu d'après-midi, des rebelles infiltrés, envoyés à des points stratégiques la veille, reçurent leurs ordres de mission. Les principaux point de télécommunications furent attaqué avec comme objectif majeur: Couper les télécommunications militaires et radars. Près de 3.000 hommes répartis en plusieurs groupes participèrent à l'attaque. Le second objectif était de prendre les entrepôts de nourriture.

Un autre front fut ouvert sur la ville de Comtat, principale ville de la rive ouest, avec un millier d'hommes accompagnés par " chars mastodontes, un hélicoptère de combat et deux pièces d'artillerie. La coordination, la préparation et la rapidité de l'attaque surpris les soldats jallanistes qui furent rapidement submergés.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Mar 9 Mai - 17:51

Les pertes étaient nombreuses du coté jallaniste mais ces derniers parvenaient également à faire payer cher l'affront des rebelles de les avoir attaquer.
Le commandant des troupes à l'ouest parvient à contacter des troupes sur la rive est pour avoir des renforts juste avant que les communications ne furent coupées. 


Organisant sa tactique défensive sur le principe que les renforts allaient arriver il essaya de gagner du temps au prix de perdre bon nombre de ses soldats.
Les renforts sur la cote essayèrent de venir sur la cote est en passant par les terres au sud ne pouvant atteindre l'autre rive rapidement par le lac de Nieba. Ces renforts avaient cependant commis une grave erreur, ils avaient oubliés qu'Armara disposait de territoire au sud coupant totalement la rive ouest du Comptat de la rive Est. Impossible de ne passer sur ces quelques kilometres de terre armaréennes car cela déclencherait la guerre entre les deux pays.


Les renforts furent obligés de reculer et perdirent plusieurs dizaines d'heures, des heures cruciales car ne pouvant prévenir le commandement du front ouest, ce dernier avait continué sa tactique suicidaire de gagner du temps. S'il parvient à gagner du temps en effet, aucun renfort n'arrivant, les rebelles purent prendre le controle relativement facilement de la région à un prix humain cependant très lourd. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 9 Mai - 18:24

La bataille était dure, on rapportait les premiers chiffres étaient dramatiques: Sur 4.000, plus de 2.300 blessés et quelques 800 morts sans compter les civils utilisés comme bouclier par le régime.

Mais les objectifs étaient atteints: Les communications contrôlées, les stocks de nourriture pris et Comtat venait de se rendre. Caroline Dupont de la Bertière annonça à Robert Binden la reddition du commandement jallaniste de Comtat.




Robert Binden:

Informez-en le Prince Rayal. Dîtes à tous ceux qui on un véhicule d'amener les blessés au Fort Alréas, tout blessé, soignant et matériel médical doivent y être transférés.

Préparez mon escorte, je vais à Comtat. Préparez la mairie pour une allocution radio-télévisée.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 10 Mai - 16:43

Quelques heures après l'opération, Comtat était totalement sécurisée, les rebelles commencèrent par organiser la sécurité de la ville et la remise en marche du système de ravitaillement. Des bons alimentaires étaient distribués à chacun.

Dans l'après-midi, la rumeur avait cour que Robert Binden était à Comtat. Plusieurs milliers d'habitants se massèrent devant ce qu'il restait du Palais d'été pour acceuillir le chef de la résistance comtadine.






Il se lança dans un discours.



Robert Binden:

Comtadins! Francovars! Camarades!

Hier, sous le feu, la menace et la mort, vous subissiez la terreur de l'ennemi, l'horreur de la traîtrise et de l’infamie. Aujourd'hui, sous le feu, les balles et la mort, vous vous êtes libérés de la tyrannie!

Applaudissements.

Le désordre intérieur lié à un régime de terreur, laissant un peuple mourir de faim et de torture, a dévoilé la faiblesse et l'effondrement du jallanisme. Le coup porté par le peuple comtadin à Tarque et ses sbires est majeur: Tout l'ouest du Comtat-Francovin est dorénavant une zone libre! Une zone libérée!

Le Comtat assumera ses responsabilités historiques de fondateur de la Francovie et de la démocratie. Nous nous battrons coûte que coûte pour sauvegarder la seule chose qui vaille: notre liberté!

Face à la terreur qui s'est levée à Micropolia, le Comtat se tiendra debout! Dès demain, les champs seront ressemés, les usines rouvertes, les écoles enseigneront, les hopitaux soigneront, quelque soit l'état de notre pays. Le destin de chacun est dorénavant lié à une unique tâche: La victoire totale!

Applaudissements.



Je jure que nous n'aurons ni paix ni repos tant que Micropolia n'aura pas été reprise par le peuple et que les crimes de Nieba n'auront pas été vengés!

Tarque, c'est à toi que je m'adresse! Toi qui te cache derrière des hommes que tu ne tient que par la terreur, toi qui te cache dans tes somptueux Palais laissant quelques uns faire les besognes que tu a décidé avec quelques tristes sires! C'est toi qui payera le sang versé!

Tarque! Les peuples de Francovie se réveillent! Quitte ton trône d'argile et de sang, rend le pouvoir au peuple si tu est, comme tu le dit, un patriote! Un vrai patriote ne liquiderais pas son peuple contre lui ligué pour se maintenir au pouvoir!

Tarque! Tu ne sera jamais seigneur tout-puissant de la Francovie. Si tu l'est jamais un jour, ce sera sur un tas de cendre que tu régnera.

Parce que la marche des peuples libre est là!

Vive la Francovie et les Peuples libres!
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Mer 10 Mai - 20:41

Après la perte de l'Ouest du Comtat, le gouvernement jallaniste avait décidé de bombarder la ville et ses environs sans se soucier de toucher les civils.
Ils bombardaient meme volontairement les hopitaux et les infrastructures mise en place par les rebelles.

avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Jeu 11 Mai - 7:44

Les jallanistes accentuèrent les bombardements.
Le but était de mettre la pression sur les rebelles. 

avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Sam 13 Mai - 2:22

Suite à l'ordre du Président Tarque depuis l'Etat Major, un bombardier francovar arriva sur la cote ouest du Comtat.
Celui-ci avait évité les grandes villes pour éviter toute possibilité de se faire abattre par l'anti-aviation rebelle.

Les jallanistes qui subissaient défaites sur défaites étaient sur le point d'utiliser le "père de tous les obus" le fameux SUD 1. 
Il s'agissait de la plus puissante bombe conventionnelle à disposition de la Francovie. Ces derniers en possédaient extremement peu, moins d'une dizaine. Les chiffres exacts disponibles sur EcoMicro étaient gardés secret. Le SUD 1 qui est un missile ballistique pouvait théoriquement se lancer de loin mais les jallanistes qui avaient déja essayé de bombarder le Krassland avaient été insatisfait du test qui avait échoué car la cible était trop loin. Par ailleurs les krasslandais ayant détruit une partie des stocks du SUD 1 lors du bombardement de l'Etat Major, les jallanistes souhaitaient éviter tout gachis et préférèrent utiliser la bombe via l'aviation pour gagner en précision.


Le Bombardier disposait donc d'une telle arme et la lacha  dans un gros ensemble de village au sud de la région. 
(de 0 à 15 secondes)



Le bilan était terrible, le but était de toucher les civils, les rebelles et les infrastructures du sud de la région. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 13 Mai - 12:15

Face à la violence des bombardements, Robert Binden réunit le Conseil de Guerre. La Comtesse Eléonore avait été conviée.

Certains voulaient armer chaque homme et femme pour mener un assaut sur la rive est. Mais Robert Binden était sceptique: les moyens étaient faibles et les bombardements violents. Sans soutien extérieur, c'était peine perdue.



Eléonore de Jullanis:

Amiral Binden, Généraux, Commissaire,

Je ne ferais pas subir plus de perte à mon peuple. Cela m'attriste au plus haut point mais je dois être responsable vis-à-vis de ceux qui souffrent. Si le régime utilise le SUD-1 contre nous, nous ne pourrons pas faire face, d'autant que Almara, Fux et Chatillon nous ont abandonné.

Elle marqua une pause.

Donnez l'ordre d'évacuation. Organisez la fuite de notre peuple au-delà des frontières.

Décision est prise. Face à la trahison et la folie de Tarque, nous ne remporterons nulle victoire.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Archimède Parmentier le Dim 14 Mai - 3:15

Face au recul des comtadins, les jallanistes avaient décidé de continuer leur politique de bombardement avant de lancer potentiellement une attaque de reprise de la cote ouest.

avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6654
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 14 Mai - 11:48

Suite aux dernières informations, Eléonore de Jullanis avait infléchit sa position: Tous les hommes et femmes valides devaient se battre, les blessés seraient soignés à Alréas et tous les enfants et personnes âgées avaient ordre d'évacuer le territoire.

Des vivres et du matériel de secours devaient arriver.

Pendant ce temps, à Fort Alréas, Charles de Mère réuni le Tribunal Populaire de la Résistance.


Charles de Mère, Commissaire aux Affaires Judiciaires:

Mesdames, Messieurs,

En application du Code Pénal de la République de Francovie,
Et plus précisément des articles 1006 et 1007 de ce code,

Le Conseil de Guerre du Comtat-Francovin émet un mandat d'arrêt à l'encontre du Général Tarque afin d'être jugé des accusations suivantes:

-Haute-Trahison
-Complot contre l'Etat
-Usurpation de Commandement
-Tueries de masses

Le Comtat-Francovin fera en sorte que le Général Tarque soit traduit en justice dans les voies légales.

Une liste complémentaire d'une centaine de nom fut mise en annexe, il s'agissait de mandats d'arrêts contre des personnalités du régime.




avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Eléonore de Jullanis le Jeu 18 Mai - 0:24

Profitant du combat aérien, un contingent de 1.500 hommes et femmes accosta en plusieurs points de la rive est. Certains d'entre eux rencontrèrent une résistance armée, d'autres purent entrer dans le territoire. L'objectif était de pouvoir sécuriser le port lacustre et d'y amener l'artillerie et le dernier char mastodonte.



Dans l'assaut du petit port de pêche, ils étaient soutenus par l'hélicoptère de combat.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les affaires Comtadine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum