Dans les couloirs du MNF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mar 15 Avr - 22:35

Dans les couloirs du MNF. Toute informations dans ce topic sont privés dans le RP.


Dernière édition par Antoine de Carpentier le Mer 15 Oct - 22:57, édité 3 fois
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mar 15 Avr - 22:45

Tout le monde au parti pensait déjà au premier Congrès. On ne savait pas encore qui se présentera exactement, on évoque des noms comme Étienne Hennebeau, l'ultra-libéral, Marie Rochet, la traditionaliste, ou encore le social-étatique, Antoine de Carpentier.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Sam 3 Mai - 17:12

Conférence d’Étienne Hennebeau, Président du MNF, sur les élections régionales de Mai 2014



Étienne Hennebeau, Président du Mouvement National Francovar :


Mes chers amis, militants, francovars. Nous nous approchons, à grand pas, d'une échéance électorale, importante, pour notre pays, pour nos régions. Dans une semaine, vous serez appelés, à élire, huit nouveaux présidents de régions, et donc, huit nouveaux sénateurs. Il est l'heure, pour tous, de faire un bilan, de ces premiers mandats, régionaux. Le MNF, a des présidents de régions, dans sept régions, sauf Almara. Je vais être franc avec vous, malgré que les derniers régionales furent un franc succès pour nous, sept régions, cela est beaucoup trop. Cela ne nous permet pas, de nous concentré sur un effort, car nous sommes trop éparpillés. Il nous faut donc, revenir à l'essentiel, et nous concentrer, sur trois régions. Trois régions très importante pour nous, et où nous avons mener une bonne politique. Ces trois régions, ce sont Fux, notre bastion historique, où le Président du Sénat, Alain Tissot, sera candidat à sa réélection. C'est également Rémipolis, où depuis la victoire aux municipales, une politique de relance économique est menée, et où notre candidat sera le président sortant, Albert Dumonfort. Et c'est également, Châtillon-Vernier, terre certes historiquement à gauche, mais où notre sénatrice Marie Rochet, mène avec la Maire Michelle Massonna, une politique de redressement de cette région appauvrie. Marie Rochet sera candidate pour poursuivre le redressement de la région.

Mes chers amis, ces dans ces trois régions que nous concentrerons nos efforts, que nous mènerons une politique locale forte, une politique de relance, de redressement, une politique audacieuse. Alors, j'en suis conscients, cette élections, est avant tout un exercice politique. Nous l'avons tous remarqué avec l'alliance du centre et du centre-droit. C'est très bien qu'ils s'allient, s'ils partagent les mêmes idées. Mais, il partagent aussi les mêmes ambitions, mais c'est une autre histoire. Je regrette cependant, que le MNF, premier parti de la majorité en députés, et en sénateurs, soit, oublié, et donc avec lui, ses millions de sympathisants. C'est un choix, que nous respectons, et nous ne serons pas ceux, qui déstabiliserons la majorité présidentielle. Car, la majorité doit rester unie pour continuer les réformes engagées. Mais nous ne pouvons qu'être déçu, de voir, au sein même de la majorité, des candidats se dresser les uns contre les autres. Que cette alliance soit bonne pour eux, surement, mais, sachez que nous nous ne souviendrons. Mais, nous ne ferons pas payer à la Francovie ces batailles politiciennes.

Malgré les alliances, le MNF reste soudé, et nous sommes convaincus, que ces trois régions resterons, avec nous, dans une perspective de redressement, dans une perspective, forte, et courageuse. Une perspective locale, et au dessus des enjeux politiciens. Mes chers amis, si nous conservons ces trois régions, ce sera pour nous, une pleine et entière réussite, et une excellente nouvelle pour ces régions, et ses habitants !

Merci à tous,

Vive la République, et vive la Francovie !
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mar 13 Mai - 19:11

Il y avait de l'activité au parti, la direction et le bureau politique s'apprêtait à recevoir un invité de marque...
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mar 13 Mai - 20:13

Le Président Vinago arriva, discretement, secrètement, au siège du Mouvement National Francovar. Il était reçu pour une discussion sur l'avenir du parti avec les ténors et la direction, et sur l'avenir.

Le Président, fut chaleureusement accueilli pour cette visite officieuse.


Raphaël Vinago :

Merci, Etienne, merci à tous. Je suis très heureux de vous rendre visite, au MNF, parti qui m'a soutenu. Nous nous connaissons tous depuis longtemps. Et je viens vous parler, certes en Président, mais aussi en ami. Je tiens à vous parler de l'avenir, mon avis, votre avenir, et de la Francovie.

Je suis là, pour vous annoncer, d'abord à vous, les francovars le sauront également rapidement, que je ne serai pas candidat à ma réélection, pour plusieurs raisons : Je suis fatigué, et je vous cache pas, que les troubles causés par l'UD-IV m'ont minés, exaspérés. Qu'il ne compte pas sur moi pour soutenir Dubois. Mais, c'est aussi pour vous, pour le parti. Si je décidais de me représenter, ce serait empêcher votre émergence d'encore trois mois. Je ne le souhaite pas. Je souhaite, que vous défendiez dès la prochaine présidentielle, votre projet, que vous émergiez, que chacun d'entre-vous se fasse connaître.

Enfin, un autre conseil, du fond de mon coeur : Aller à l'essentiel, aux racines même de nos idée profondes, de nos convictions ! Nous ne sommes pas, vous n'êtes pas, des ultras-libéraux, prêt à ne rien toucher, à laisser faire, pour les grands groupes, et aveugles, au méfaits que l'ultra-libéralisme peut engendrer. Nous ne sommes pas non plus des ultras-conservateurs. Revenons, revenez, aux belles valeurs républicaines, à un État fort, qui trace les perspective, qui fasse son travail de protection, d'action. Revenez au souverainisme, à l'idée de la Francovie grande et forte, à l'initiative ! A la Francovie debout, avec le micromonde, mais pas isolée. Revenez à l'intêret général, républicain, qui puisse parfois enjamber le simple clivage lorsque c'est nécessaire. Revenez à un libéralisme modéré, certes, pour soutenir les entreprises, mais sans mépriser les citoyens, un libéralisme modéré au service du progrès citoyen. Mais les gens, ne votent pas pour vous pour un ultra-libéralisme ou pour un ultra-conservatisme.

Et pour moi, le mieux placé ici, de part ses convictions profondes, pour défendre ses idées, ce nouveau projet pour la Francovie avec votre parti, c'est Antoine de Carpentier !

Etienne, tu as très bien lancé le parti, je te félicite pour ton travail, mais tu incarne encore cet ultra libéralisme/conservatisme, contraire, à nos convictions profondes, à nos valeurs.
Je n'ai en aucun cas à vous obliger d'adopter cette ligne, mais ce serait selon moi, une excellente chose pour le parti, et pour la Francovie ! Je serai fier de vous.

Quant à moi, même si je ne serai pas candidat, j'assumerai pleinement mes fonctions jusqu'à la fin, notamment avec le Sommet sur l'Organisation Commerciale entre les Etats du Micromondes.

Je vous remercie encore à tous, pour tout.

Applaudissements chaleureux, très enthousiastes, des figures du parti, même si Hennebeau faisait grise mine. Au fond, le Président Vinago disait là tout ce que tout le monde pensait et voulait au fond d'eux. Nul doute que Antoine de Carpentier à le vent en poupe après ce plébiscite présidentiel, pour le Congrès de Vendredi, et pour la présidentielle.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Ven 30 Mai - 21:22

Après le meeting final du candidat Antoine de Carpentier, il y avait de l'actualité au siège du MNF. Tout le monde savait que le parti ne serait pas au second tour, mais le score prédit par les sondages, très proches de ceux de Dubois, donnait le sourire. La question de la consigne de vote se posait.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Sam 31 Mai - 15:49

Les sondages s'étaient donc confirmés : Le MNF n'est pas au second tour. Au fond, tout le monde était soulagé ! Etre au pouvoir pendant trois mois, avec ses hauts et ses bas, avait usé le parti, ses membres et ses barons. Ces résultats sont idéaux : Le MNF n'est pas au second tour, mais est à seulement 1,6 point du candidat de l'alliance. Une performance d'Antoine de Carpentier.

Le Président du MNF préparait son discours post-résultats, où il compte bien se projeter vers l'avenir, et s'installer durablement. Le parti lui fait désormais confiance, ainsi que les militants.

Il commença également à réfléchir à sa lettre ouvertes aux deux candidats, et à sa décision quant à une consigne de vote.

Enfin, le calendrier des législatives ayant été annoncé, le parti pensait également aux législatives. Le but est bien sûr de voir la gauche l'emporter, mais de ne pas non plus être ridicule.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Dim 1 Juin - 17:56

Le Président du MNF était plutôt satisfait de sa lettre. Il n'avait pas tenu à appeler clairement à voter pour Dubois. Il ne tenait pas à s'attacher en public à cet homme, qui allait connaitre une longue traversée du désert, même si sa campagne lui a plutôt plus. Il a gagné le respect d'Antoine de Carpentier.

Mais, il avait fait en sorte qu'on comprenne, en lisant entre les lignes, que le leader de la droite conservatrice apportait son soutien à Jacques Dubois et à l'UD-IV.

Antoine allait suivre avec attention ce débat. Et, il est bien content de ne pas y être !
Il va convoquer prochainement, peut être aujourd'hui, peut être demain, une réunion des leaders du partis, à propos de la législative.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Lun 2 Juin - 21:08

Le Président du MNF a réuni les ténors du parti pour une réunion sur les législatives.



ADC : Bon, il faut que l'on se décide pour les élections législatives. Je vous écoute.



Nicolas Mandragore : Pour moi, il serait sage que tu te protège. On doit s'attendre à une vague rose, voire rouge. Que ce soit clair, la gauche va triompher lors de ces législatives, comme lors de ces présidentielles. Nous aurons un mauvais score, pas si sûr qu'on atteigne les 15 députés, vu les finances du partis, et la victoire de Franchet qui poussera les électeurs de gauche. Je préconise donc, vu ton succès aux présidentielles, d'être dans le trio de tête de la liste, mais pas tête de liste. Protège toi. Tu pourras ensuite te placer en opposant à la gauche.



Christine Ruiz : On est donc obligé d'avoir un remplacement, un fantôme ? Pourquoi tu n'assumes pas ton leadership Antoine ?!



ADC : Je l'assumerait une fois le Parlement élu. En tant que Président du parti, je ne peux pas me permettre de gâcher lors de ces législatives, notre succès aux présidentielles. Qui souhaiterez mener cette liste ?



JF Maillard : Christophe, tu sais ce qu'il te reste à faire ?



Christophe Demarchet : J'ai compris, je vais encore faire le sale job. Mais bon, j'y suis prêt.



Vincent Lacombe : Une bonne nouvelle ! Heureusement que t'es là Christophe. On va se prendre une branlée aux législatives, mais il faudra qu'Antoine soit au premier plan dans l'opposition aux gauchistes.


ADC : Bien, réunion terminée, merci à tous.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mar 3 Juin - 22:58

Suite à la nomination d'Alvia Glasuez au poste de Premier Ministre, il y avait eu de nombreuses réactions au sein du parti, et au sein des parlementaires. Une nomination qui a poussé Antoine de Carpentier, à réunir une nouvelle réunion pour un changement de programme.



ADC : Bon, j'imagine que vous connaissez tous qui est Madame le Premier Ministre ! Et j'imagine aussi que vous êtes aussi sceptiques que moi. J'ai du mal avec l'idée qu'on puisse la laisser faire sans rien dire. C'est pourquoi, j'ai décidé de finalement, mener notre liste aux législatives. Vos avis ?



Christine Ruiz : Une excellente nouvelle ! Je te l'avais dis, il faut que tu assumes ton leadership, et que tu t'opposes clairement à cette Première Ministre.



Nicolas Mandragore : Si au départ, je prônai le fait que tu te protège, quand j'ai vu le décret de Franchet, j'ai changé d'avis. Il est important que tu mène ce combat, et que tu te dresse clairement en opposant. La quasi totalité de nos parlementaires partagent cet avis.



JF Maillard : J'approuve pleinement. Christophe, soulagé ?



Christophe Demarchet : Bah, on va dire qu'il ma'arrange Franchet ! Ca va m'éviter de faire semblant.



Vincent Lacombe : Ah là là, la pauvre, je sens qu'elle va pas durer longtemps ! Et encore, on a pas vu son gouvernement !


ADC : Bien, réunion terminée, merci à tous.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Lun 18 Aoû - 18:05

Une réunion avait actuellement lieu au siège du MNF, sur la stratégie à adoptée pour les régionales, et pour préparer les présidentielles. Qui sera le candidat du MNF ? Il y aura t-il des primaires ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Sam 6 Sep - 11:49

Au siège du MNF, l'ambiance ne pouvait être plus joyeuse et optimiste. Leur chef avait été élu Président de la République ! C'était une victoire personnelle, mais aussi le résultat des efforts du parti. Antoine de Carpentier était encore au siège du MNF. Il préparait son discours d'investiture, qu'il prononcera vers 17h au Palais des Louvrières.

Le nouveau Président va démissionner de son poste de Président du MNF. Le Conseil National réfléchit donc au fait de nommer un président intérimaire, et d'organiser plus tard, un Congrès. La succession à la tête du parti s'annonce rude.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Lun 15 Sep - 0:05

Au MNF, on avait appris amèrement le dépôt de la liste de Catherine Vaillant. On savait que cette libérale ne soutenait pas le souverainisme social du Président, mais on ne s'imaginait pas qu'elle irait jusqu'à présenter une liste. Mais, on ne s'inquieté pas plus que ça. On savait qu'elle fesait cela surtout pour influer sur la politique de la future majorité, pas pour priver le Président de majorité.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Dim 12 Oct - 19:22

Les élections municipales étaient mitigées pour le MNF. Certes, ils remportent la capitale et la droite sénatoriale gagne un siège supplémentaire, mais la perte de Rémipolis a du mal a passer. Charles de Mont-Robert est un des fondateurs du parti. Il tenait la ville depuis le début de la IVe République. Sa défaite a une conséquence lourde, et aura un impact sur les rapports de forces au sein du parti. Il est le soutien le plus puissant de Rose Ambert. Cette dernière voit donc son principal allié durement affaibli. L'aile droite du parti sort donc affaiblie de ce scrutin, alors que les libéraux sont plutôt satisfaits, notamment Etienne Hennebeau, qui voit deux soutiens l'emportaient (Ruiz et Walker).

On assiste donc a du mouvement au sein des courants du parti. Le Président du MNF, Christophe Demarchet, évite pour l'instant de s'associer clairement à une motion du parti. Il tente de rassembler tout le monde, le temps de la présidence de De Carpentier. Car c'est bien le Président de la République qui a placé Demarchet à la tête du parti, notamment pour barrer la route à son riva historique Etienne Hennebeau, et afin de mettre le parti en pause le temps de sa présidence. S'il a été élu, Demarchet n'assure en réalité qu'une parenthèse à la tête du MNF. Il ne sera pas à l'initiative, il gère.

Mais, ce rassemblement fait par Demarchet, semble se fissurer, jour après jour. De plus en plus de voix demandent, un nouveau Congrès, fin Octobre, ou début Novembre, afin de renouveler la direction. Le courant libéral emmené par Etienne Hennebeau le réclame le plus. L'ancien président du parti souhaite prendre sa revanche en reconquérant la présidence du MNF, afin de barrer la route au Président De Carpentier, en l’empêchant de se représenter. Problème majeur pourtant, les libéraux sont très peu représentés au gouvernement, parmi les piliers. Mandragore reste un fidèle au Président. Maillard lui adopte un jeu plus trouble. Il semble faire consensus entre libéraux et souveranistes.

Le Président et le gouvernement restent donc populaires au parti, mais des doutes s’élèvent, et des manœuvres débutent. De plus, les contacts se sont multipliés avec les frondeurs de Vaillant. On a peur ici qu'ils fassent chuter le gouvernement lors du vote de la loi contre la récidive.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Mer 15 Oct - 23:23

Au siège du MNF, une rencontre avait lieu entre Vincent Lacombe, Etienne Hennebeau, et le nouveau député Raphaël Villeneuve.



V.L : Bon, si je vous ai demandé de venir, c'est parce qu'on va devoir agir. Nos projets ont fuités dans la presse, dans le Politicard. Ils sont au courants qu'on veut renverser Demarchet, et obliger le Conseil National, à organiser un nouveau Congrès. Mais, maintenant que cela est révélé, il va falloir qu'on se décide une bonne fois pour toute. Etienne, on t'écoutes. Tu proposes quoi et pourquoi ?



E.H : Ecoutez, moi c'est très simple. On sait tous que je déteste De Carpentier. C'est lui qui m'a viré avec l'aide de Vinago de la présidence du parti. Franchement, j'avais bien lancé le parti ! J'ai trouvé cela injuste, et je compte bien prendre ma revanche. Mon objectif, c'est pas tellement de reprendre la présidence du parti, c'est de barrer la route à De Carpentier pour Décembre.

Le jeune député, fraichement élu, et qui avait réunis plus de 23% des voix aux législatives partielles, commenta :




R.V : Vous ne voulez quand même pas, par simple esprit de vengeance, saborder le mandat du Président ? Saborder son mandat, via des magouilles au sein de la majorité, ce serait pas seulement le ruiner lui, ce serait ruiner tout notre parti et la droite en général.



E.H : Pas saborder... Mais le gêner de temps en temps, oui c'est ce que je souhaite si on renverse Demarchet. Mais mon principal objectif, c'est de l'obliger de passer par des primaires pour Décembre. Un Président de la République, obligé de passer par des élections internes pour se représenter, cela ferait mauvais genre ! (rires)



V.L : Je pense qu'on peut prévoir d'allier nos proches au Conseil National pour renverser Demarchet, vers la fin Octobre. La semaine prochaine par exemple.



E.H : Ouais, ça me convient. Mais, je pense que d'ici là, il sera mit au courant et va prévenir De Carpentier. Il garde une énorme influence. Il pourrait même se procurait les voix des Amberistes s'il s'y prend bien... Mais toi Vincent, pourquoi tu veux renverser Demarchet ?



V.L : Mais pareil que toi ! De Carpentier nous mène droit au mur. Il va tuer le MNF.

Raphaël Villeneuve paraissait perplexe, mais Hennebeau très satisfait.



E.H : Haha, alors parfait Vincent. A bientôt dans ce cas.

Etienne Hennebeau serra la main des deux hommes et quitta la pièce. Lacombe et Villeneuve restèrent seuls.



R.V : Je ne vous crois pas Vincent.  Depuis le début vous êtes un fidèle du Président, pourquoi le trahir maintenant ?



V.L : Ce n'est pas De Carpentier que je vais trahir. Tu as des doutes, c'est bien tu apprends vite. C'est Hennebeau que je vais rouler dans la farine. Me servir de lui pour prendre la tête du parti. De Carpentier se représentera, il perdra et j'aurai un boulevard devant moi.



R.V : Je comprend mieux à présent.. Mais, pourquoi m'avoir demandé de venir ? Je ne suis qu'un jeune député inconnu du grand public, ou très peu.



V.L : Parce qu'il est temps de foutre un coup de pied dans cette fourmilière qu'est le MNF. J'aurai besoin de jeunes qui en veulent comme toi. Et puis, franchement, 23% pour ta première apparition, c'est plutôt pas mal. Mais bon, assez parler. On se reverra assez vite.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Edouard Maréchal le Ven 31 Oct - 13:59

Au MNF, les tensions internes semblent se calmer. Demarchet a fait le forcing et s'est renforcé, et il y a eu un accord De Carpentier-Lacombe. En échange de la BCF, il cesse de manigancer avec Hennebeau. Le Président De Carpentier voit donc le calme revenir au sein de la sa famille politique.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les couloirs du MNF

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum