Canal Francovie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 6 Juin - 17:18

Marie Delorme:

C'est la fin de notre débat. Je vous remercie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 6 Juin - 20:41

[quote="Rose-Marie Debré"]
Les marionnettes de l'info



Xavier Durand:

Bonsoir,

L'info du jour, c'est la nomination du gouvernement et le vote de confiance... Madame Debré?


Rose-Marie Debré:

Bonsoir, Monsieur Xavier Durand. Je tiens à préciser que je soutien entièrement ce gouvernement.

Xavier Durand:

Heu pourtant vous êtes de l'ancienne majorité?

Rose-Marie Debré:

Et alors? Une femme qui change de majorité c'est une garce et Boncoeur qui pousse Dubois dans les orties, c'est un héros? C'est ça? Vous ne diriez pas la même chose si j'étais un homme! Sophia!!! Y a un gars qui respecte pas la loi égalité!

Sophia Larisse arrive


Sophia Larisse:

HoHoHo! Hé le journaleux! Tu va te calmer direct parce que sinon tu va être vite remplacée sur ordre du Président de la République!

Xavier Durand:

Heu mais et la liberté de la presse?

Sophia Larisse:

Et quoi? Tu veux ma charentaise dans la tronche?! Allez, la suite!!! Et toi tu la ferme!

Changement de décor


Xavier Durand:

Autre information du jour, l'ancien gouvernement n'aurait pas vue que Armara a envahit pendant une semaine son ambassade... Mais, Monsieur Coty? Quel est cette tenue?


Jean Coty:

Ca? C'est ma tenue de guerre, Durand! Je prend les commandes! On va bouter l'Armaréèn hors de Francovie!

Xavier Durand:

Mais l'affaire est finie, le Président Franchet a...

Jean Coty:

Franchet?!!! C'est une couille-molle! Moi, de mon temps, on aurait déjà raser Armara! Ma méthode: DIF Rouge, Loi Martiale et on rase tout, même les écureuils!

Xavier Durand:

Pfff... Trois moi comme ça, ça va être long...
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Jeu 21 Aoû - 23:53

Demain soir, en exclusivité, Rose-Marie Debré, Ex-Premier Ministre, parlera pour la première fois depuis son retrait de ministère lors d'une interview.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 14 Sep - 13:42


Marie Delorme:

Mesdames, Messieurs,

Bonsoir et bienvenu pour cette première soirée d'élection législative. Avec la question cruciale: Dans une semaine, quelle majorité pour Antoine de Carpentier?

La gauche est en difficultés, la droite est majoritaire et pourrait le rester.

Nous voyons ici notre swingomètre sur la situation actuelle des blocs politiques:

Le bloc de gauche (PCF-Socialistes-DVG-BC) est en difficulté. Il manque 11 sièges pour avoir une majorité.



Le bloc libéral (BC-UD-IV) s'en sortirait mieux puisque cette alliance éventuelle, à se jour, est plus importante que le bloc d'union de la gauche:


Mais il est clair que la droite est largement avantagée avec un bloc de droite (UD-IV-MNF-DVD) qui a 11 siège d'avance:



A 7 jours du vote, nous présentons le premier sondage et projection des résultats:


Le parti présidentiel serais largement en tête avec 37 sièges mais serait tout de même affaiblit par la montée du BC. Et Paradoxalement, l'UD-IV pourrait être en position de force.

Selon le Swingtometer, les blocs de Gauche et de Droite conserveraient le même nombre de siège... Mais un bloc libéral (BC-UD-IV) remporterais 47 sièges. Soit une montée de 7 sièges et un risque pour le Président de voir le bloc libéral passer la barre des 50 sièges.

Le pays se retrouverais avec 2 majorités possible et le Premier Ministre serait donc, de fait, de l'UD-IV, même si il est en perte de siège.A ce jour, le Président de la République a plus a craindre de la montée du Bloc Comtadin que de perdre lui-même quelques sièges.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 20 Sep - 21:10


(Mettre sous-titres français)
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 21 Sep - 16:24

Eudes Berthelot a écrit:

(Mettre sous-titres français)


A regarder après:
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 21 Sep - 16:57

Journaliste:

Ha réaction après la nomination du gouvernement. C'est Sandrine d'auteuil qui prend la parole.


(Sous titrage français)
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 8 Nov - 20:16

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 8 Nov - 22:49

Le Premier Ministre est annoncé


Mettez les sous-titres français
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 20 Avr - 11:36

La chaîne diffusais alors son habituel feuilleton journalier, Derreck, quand l'image fut interrompu par le message "Le Grand-Duc du Comtat Francovin va s'adresser au peuple". A la surprise de beaucoup, ce fut Andrew de Saint-Auteuil qui prit la parole. L'homme était en tenu de chef de guerre, digne et froid.


Andrew de Saint-Auteuil:

Francovares, Francovars,
Monsieur le Président de la République,

Au péril de ma vie, pour la Grandeur du Comtat, par loyauté à mon pays, je m'adresse à vous ce soir.

Le mensonge, la calomnie, la ruse et la félonie sont à l'oeuvre dans notre République. La souffrance et la mort sont à l'oeuvre en Comtat Francovin. La recette de la vérité doit être connue: Un fils poussant son père à partir, des conseillers malhonnêtes disant une chose à Comtat, une autre à Micropolia et une autre à Evrain, et des traîtres jusque dans nos propres rangs.

Louis de Saint-Auteuil, sang de mon sang, fils héritier du Comtat, a crut pouvoir prendre le contrôle du Comtat par la force par un putsch sur le Hen Cyngor. Chef indigne, tout seigneur du Comtat sait que ce pays ne se prend ni par la force, ni par la ruse, mais par le respect de ses habitants. En prenant le Hen Cyngor, en t'attaquant à l'Université de Nieba, Louis, tu a signé ta défaite.

En ne me tuant pas, tu a signé ton arrêt de mort. Quand dans une famille de haut-rang, des branches viennent à pourrir, il est du devoir du tronc d'en éliminer les branches nécrosées.

Louis, tu n'est pas Grand-Duc ou Comte Comtadin. Tu n'est rien d'autre qu'un putschiste mal conseillé et enfermé aujourd'hui sur l'Île au Phare.

Monsieur le Président de la République, l'heure est grave. En vertu de l'Article 6 de la Constitution de la République Francovare, je vous demande une assistance militaire immédiate.

Peuple du Comtat, tu a toujours été un grand peuple. Lève toi contre l'ennemi. Contre chacun d'entre vous, il peut agir, mais contre vous réunit, il ne peut rien.

"Mae arglwydd am y noson, mae pobl ar gyfer y diwrnod. Un seigneur pour la nuit, un peuple pour le jour"

Fin de la retransmission
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 20 Avr - 18:30

Alors que la chaîne diffusait son programme Derreck fut à nouveau interrompu.


Louis de Saint-Auteuil:

Francovars, Comtadins,
Mes chers compatriotes,

C'est un message de vérité que je vous livre ce soir. Lorsque les clans signèrent la chute de Jallan et proclamèrent la République, un des point fondamental de l'unité de notre pays fut l'équilibre des forces. Notre pays à toujours vécu en paix dans cet équilibre. Certes, il y eu des moments où la balance penchait pour tel ou tel clan, mais jamais l'équilibre ne fut rompu.

Aujourd'hui, Parmentier a rompu cet équilibre. Les membres dirigeants du Clan de Picabie et du parti de Parmentier ont infiltré tous les pouvoirs: l'Etat, le parlement, les régions, la BCF et la Cour Suprême.

Sans équilibre des forces entre les clans, il ne peut y avoir de paix. Il ne peut y avoir de paix, oui, quand un clan ou quand un chef décide de tout. Et là, je ne défend pas mon égo, je défend la démocratie. Je défend la Francovie.

Mes chers compatriotes, l'heure est très grave. C'est pourquoi j'ai décidé de lancer une rébellion ouverte, non pas contre mon pays que j'aime tant, mais contre un despote qui soumet ce pays à sa volonté.

Les peuples francovars doivent se rassembler sous une seule et même bannière pour le salut de la patrie. J'en appelle à vous tous et pas seulement les glorieux comtadins, mais aussi tous les autres, de tout clan, de tout bord politique. Socialiste, communiste, libéral, souverainiste, on s'en fiche.

Ce soir, le Comtat indépendant entre en guerre contre Parmentier. J'en appelle à tous nos alliés de venir se battre comme nous nous sommes battus contre Jallan.

Et laissons vivre ce cri de résistance: A moi Evrain! A moi Remipolis! A moi Fux! A moi Picabie! A moi le Vernier! A moi Almara! Venez défendre la République, pour la paix et la gloire, pour le peuple et la Francovie!
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 12 Mai - 19:52



Législatives mai 2014



Marie Delorme:

Mesdames, Messieurs, Bonsoir.

Ce soir, nous recevons une femme. La femme de cette élection, elle a su rallier les centristes, les cotyistes, des communistes et les régionalistes. Elle a été Premier Ministre, aujourd'hui elle se relance dans la bataille.

Ce soir, nous recevons Rose-Marie Debré, Présidente de l'Alternative Républicaine et Verte

Bonsoir.


Rose-Marie Debré:

Bonsoir, Marie Delorme. C'est un plaisir que d'être ici.

Marie Delorme:

Alors Madame Debré, vous avez quitté la scène politique pendant un moment. Pourquoi revenir aujourd'hui?

RMD:

A la vérité, je ne suis jamais partie. J'ai été député pendant un moment puis j'ai estimée qu'il me fallait prendre du recul sur la politique nationale.  Quand on a été Premier Ministre, il faut pouvoir se reposer un peu après. C'est épuisant, mais c'est une aventure formidable.

Pourquoi revenir aujourd'hui? Le pays à besoin d'un renouveau. La droite s'est effondrée, la gauche sociale-libérale à triomphé. Si je ne crois pas au discours raciste du complot Socialo-Picabien où le PSR et Picabie auraient investis tous les pouvoirs, il faut reconnaître que le pays a été plus ou moins lobotomisé. Je ne critique pas le PSR, mais une situation qui n'est pas saine pour la démocratie.

Avec l'AReV, j'ai décidé de proposer une alternative à gauche, en opposition à la libéralisation du pays prônée par Jean-Christophe Mariani.

MD:

Oui, on voit bien que la bête noire de la gauche de la gauche est en effet le Ministre de l'Economie. Les résultats économiques sont d'ailleurs tombés, et ils ne sont pas bons. Doit-il démissionner, comme le demande Larry Caterin?

RMD:

Il faut avant tout faire la part des choses. Nous avons eu une crise économique, suivie d'une crise fasciste. Cela a ralenti gravement le redressement du pays. Hubert de Prat, dont nul ne conteste la lucidité, a d'ailleurs salué le bilan du gouvernement.

MD:

Donc vous dîtes que la voie empruntée est la bonne?

RMD:

Attendez, laissez-moi finir. Hubert de Prat a dit aussi qu'il fallait un changement de cap, fort et violent. Jean-Christophe Mariani a pêché dans un domaine où d'autre se sont cassé les dents: la production législative. A force de faire des lois, il en a oublié l'investissement. Or l'Etat doit être le moteur de l'investissement, et il n'a pas assuré ce rôle.

C'est pourquoi à l'AReV, nous prônons la mise en place d'un plan trimensuel de 300.000 R$ pour la modernisation de l'économie et la relance.

MD:

C'est un plan très lourd financièrement, ne serait-ce pas une erreur de s'endetter comme ça?

RMD:

Nous sommes à croissance nulle! Le pays ne consomme pas, il n'y a pas de travaux! Oui, il y aura de la dette, probablement, je ne le cache pas. Mais cette dette sera uniquement dans de l'investissement et sera financé par l'épargne populaire par un système de bonds. Et ce sera remboursé par le retour de la consommation et les taxes. Nos recettes ne sont que des taxes, plus il y aura d'investissement et de consommation, plus on aura de recettes.

C'est mathématique. Oui à l'investissement, non au monétarisme.

MD:

Autre domaine, l'attribution du prix prestige à Arthur Duvalon où celui-ci a crée la polémique par son attitude outrageante. Votre réaction?

RMD:

Il est égal à lui-même. Mais il faut faire attention et ne pas confondre un homme, ambassadeur au micromonde, ayant une attitude inadmissible pour son titre, qui porte atteinte à l'image de Prya; et un Etat ami.

Concernant la décision de l'Académie, faudra m'expliquer comment on a pu donner cette récompense à un homme qui a manoeuvré pour suspendre la Francovie de l'ASLEM en totale violation des traités.

MD:

C'est la fin de notre interview. Bonsoir.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 23 Mai - 17:00



L'interview



Marie Delorme:

Mesdames, Messieurs, Bonsoir.

Ce soir, nous recevons un homme. Il est ministre depuis moins de 2 jours. Il a déjà mit en colère 4 syndicats, s'est attiré les foudre des mineurs, les fleurs du patonnat. Pourtant, il est issu de la gauche, la gauche communiste. C'est là bas qu'il a fait ses classes avant de rejoindre l'AReV et le Ministère de l'Economie. Réformateur, maniant le dialogue social autant que le poing. Nous acceuillons ce soir le Ministre de l'Economie, Robert Gérard!

Bonsoir.

" />

Robert Gérard:

Bonsoir, Marie Delorme. C'est un réèl plaisir que d'être ici avec vous.

Marie Delorme:

Alors, Robert Gérard, comment se passent vos premières heures comme tout jeune ministre de l'Economie. Un peu éprouvant, non?

Robert Gérard:

Jeune Ministre oui. Ministre jeune, je ne sais pas.

Rires

Et bien, oui. Ces premières heures ont été intenses tant la tâche est grande. Le Premier Ministre a voulu que l'on aille de suite au combat et qu'on s'atelle aux réformes nécessaires de notre pays. Et la première étant la réorganisation de l'économie et du secteur primaire.

Marie Delorme:

Alors vos premières heures ont été mouvementées avec la fuite dans le Plébeien de votre plan pour l'économie primaire.

Robert Gérard:

Oui, et je trouve ça assez désolant. Cette fuite et ce qu'en a tiré le Plébeien est assez... Comment dire? Cela manque de Fair-play. Très bien, il y a eu une fuite d'un projet. Cela arrive, je ne vais pas m'embêter à mener des enquêtes et des poursuites judiciaires pour ce qui allait, de toute façon, être présenté. Non, ce qui manque de fair-play chez le Plébéien, c'est tout ce tissus de conclusion hâtive qu'il y a eu avec des licenciements, des fermetures annoncées.

Alors même que le projet n'était pas encore fixe! Moi-même ce matin, j'hésitais encore sur la participation de l'Etat dans cette réforme et sur comment nous allions aider.

Marie Delorme:

Pourtant, les craintes sont fondées, non? Il y aura bien des fermetures et des licenciements?

Robert Gérard:

Non! Absolument pas! Ce projet part d'un constat: Il y a trop d'entreprise dans le primaire ce qui réduit mathématiquement la productivité réèlle. On se retrouvait donc avec des entreprises qui investissent dans du matériel qui étaient plombées par des entreprises qui n'avait même pas un local.

Grâce à cette refonte, nous pousserons les entreprises à compenser par l'investissement, soutenu par des aides de l'Etat.

Ce ne sont que des fusions, il n'y aura pas de perte d'emploi. Et si nous constatons que si, effectivement, il y a des pertes d'emploi, notamment dans les administrations de siège sociaux avec la disparition de doublons, cela sera assumé par l'Etat qui engagera un plan de reclassement assortit d'un investissement d'aide à l'emploi.

Ce projet est bon et nécessaire à l'économie et fait partit de ce projet national que nous avons à appliquer en trois mois. Le Premier Ministre l'a bien dit: On doit rattraper en 3 mois 3 années de retard.

Marie Delorme:

Pourtant, les syndicats sont inquiets. Ils menacent même de faire grève.

Robert Gérard:

Je suis au courant et là, c'est légitime. Mais maintenant que le plan est approuvé, car il l'est, par les entrepreneurs, je vais réunir les syndicats et présenter mon projet et les filets de sécurité dont je viens de parler. Le dialogue social sera respecté et préservé.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 24 Juin - 12:48


Marie Delorme:

Mesdames, Messieurs,

Nous interrompons votre émission pour un flash spécial: Le Grand-Duc Andrew de Saint-Auteuil est décédé dans la nuit.

Cette information, qui n'a pas été confirmée par les autorités, nous est parvenu suite à la demande du Hen Cyngor de faire sonner les cloches du Comtat-Francovin. Privilège annonçant la guerre ou le décès du Prince régnant.

C'est une grande figure qui s'est éteint et ne manquera pas d'émouvoir à travers la Francovie.

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Canal Francovie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum