Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Dim 18 Mai - 13:05

Sommet sur la création d'une Organisation Commerciale Micromondiale



Le sommet, à l'initiative du Président Vinago, et du gouverneur de la Banque Centrale, ouvrit donc dans la capitale francovare, à Micropolia. Ce Sommet doit donc servir à créer une organiation entre plusieurs etats-membres d'Eco-Micro, pour mettre en place des règles commerciales fondamentales, pour régir le commerce micromondial, après les rapides ouvertures économiques. Le Chef de l'Etat, accompagné du Gouverneur de la BCF, attendait les autres Chefs d'Etats, du Krassland et d'Armara.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 18 Mai - 13:07

Le premier cortège arriva, c'était celui du Gouverneur de la BCF.


avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Krasslandaise le Lun 19 Mai - 0:19

Le président krasslandais Arnulf Bösemann arriva au sommet accompagné par l'ambassadeur dU Krassland en Francovie, Wulfhard Geldwascher.



Arnulf Bösemann



Wulhard Geldwascher
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 136
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 19:39

Horton était d'une humeur de chien... non seulement Harmann n'était pas élue mais le pays semblait encore en proie à une crise interne à cause de dysfonctionnements stupides... Il arriva en Francovie, le visage fermé, comme d'habitude, ce qui ne permettait pas à ses interlocuteurs de savoir ce qu'il pensait. En revanche, les quelques conseillers qui l'accompagnaient, eux, savaient tous qu'il ne valait mieux pas lui chercher des noises. L'ambassadeur armaréen en Francovie fut briefé sur la situation afin de ne pas commettre d'impair. A la sortie de la voiture, Dean salua le Président Vinago d'un geste militaire et entra dans le bâtiment pour rejoindre le lieu de la conférence. Il n'accorda ni regard ni geste chaleureux aux représentants krasslandais, dont la présence l'indifférait profondément, d'ailleurs...
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Lun 19 Mai - 20:00

Le Président Vinago salua les ambassadeurs, et les deux Chefs d'Etats. On conduisit tout ce beau monde dans la salle prévue au Sommet. Une fois tout le monde installé, le Président francovar fit un discours d'ouverture.

Raphaël Vinago, Président de la République de Francovie :

Mesdames et messieurs,
Monsieur le Président Bösemann,
Monsieur l'Empereur Horton,

C''est un réel plaisir de vous accueillir une nouvelle fois, ici, à Micropolia. Si nous sommes ici, c'est parce que le micromonde change, et avec lui, son économie, ses échanges. Les ouvertures économiques se sont succédées rapidement. La Francovie a désormais des échanges commerciaux avec le Krassland, et avec Armara, et je sais que des projets du même type sont en cours avec Prya de vos côtés, sachez que la Francovie y travaille aussi. Je vous prie d'ailleurs d'excuser l'absence. d'un représentant pryan, notre offre ayant été refusée, suite aux difficultés politique avec la démission de leur président. Je sais, que vos relations krasslandos-armaréennes ne sont pas au beau fixe. Je ne compte pas m'initier là dedans. J'espère tout de même, que nous pourrons nous retrouver, nous rassembler pour mener à bien ce projet. Suite donc à ces changements rapides des frontières économiques, nous ne pouvons pas tolérer l'ultra-liébralisme. Nous ne pouvons pas tolérer qu'il n'y ait aucune règle, mise à part les impôts douaniers. C'est tout l'enjeu de cette Organisation Commerciale des Etats du Micromonde, fixer, ensemble, des règles économiques et commerciales communes fondamentales, pour pouvoir réguler, contrôler nos échanges, qu'il y ait de l'ordre dans les échanges commerciaux micromondiaux, pas de l'anarchie. C'est toute l'idée de ce projet, créer des règles communes, fondamentales, tout en laissant la liberté aux Etats. Je passe donc la parole au Gouverneur de la Banque Centrale Francovare, Hubert Du Prat, qui expliquera les points plus techniques du projet.

Je vous remercie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 19 Mai - 20:44

Le Gouverneur de la BCF prit la parole.


Hubert de Prat, Gouverneur de la BCF:

Excellences,
Monsieur le Président,

J'aimerais saluer la venue de ceux qui sont actuellement nos deux grands partenaires commerciaux. Quel est l'objectif de ce sommet? Proposer la création d'un organisme micromondial rattaché à Ecomicro, qui ne gérerais que le commerce sur ce système. Je regrette l'absence de Prya, mais je pense que nous comprenons tous les problèmes internes que connait Prya actuellement.

Mon constat est clair: Nous assistons à une ouverture sans précédent de nos marchés. Malgré les mesures protectionnistes, nous constatons des échanges et c'est fort positif. Pourtant, nos réglementations sont différentes et il y a des législations différentes entre les pays. J'aimerais citer l'exemple de Tadimondiss, entreprise Krasslandaise, qui a souhaité racheter des déchets en Francovie. Or, cela est exclu par le traité et notre législation.

D'autres exemples pourraient être à venir. Mais ce que je vois, c'est que aujourd'hui, il y a de nouvelles opportunités qui s'ouvrent et de nouveaux intérêts se forment. Ces intérêts doivent et vont transcender les différents entre les Etats. Si les institutions micromondiales ont échouées, c'est parce que les intérêts communs ont disparus.

Grâce à Ecomicro, 2014 est l'année des ouvertures économiques. Je pense que ce doit être aussi celle de la mise en commun de nos intérêt au sein d'une institution qui pourra réglementer au niveau micromondial les échanges inter-états dans Ecomicro.

Cette institution aurait deux missions: Premièrement, une mission de réglementation. Elle pourra proposer et voter, au travers d'un Conseil des Ministres de l'Economie ou des Chefs d'Etats, des réglementations économiques. Cela peut aider à harmoniser certains secteurs où nous avons tous des pratiques différentes et qui peuvent influer sur la compétition entre les entreprises. Par exemple, en Francovie, nous avons voté une loi minière qui réglemente fortement la prospection minière. Nous avons une procédure coûteuse mais dans d'autres Etats, il y aura d'autres règles. Cela peut passer aussi par une réglementation des capacités de production dont le système peut différer entre les Etats. Pour une même usine, on peut produire 200 Pvéhicule à un endroit ou 400 dans un autre.

L'idée est de permettre la sincérité des échanges, surveiller et maîtriser les fraudes et organiser les discussions économiques. Elle pourrait aussi servir de relais pour les appels à projets ou appel d'offre.

Dans un second temps, elle pourrait servir à gérer les litiges commerciaux entre entreprises, entre Etats. Son rôle judiciaire et médiateur pourrait ainsi éviter l'explosion de tensions économiques.

Alors comment serait-elle gérée? Moi, j'imagine un système simple: Un Président et un vice-Président. Le Président serait élus par le Conseil des Chefs d'Etats pour un certain mandat. Le Président nommerais le Vice-Président issu d'un pays différent sur une liste de candidat donnée par les chefs d'Etat.

Ce conseil d'Administration veillerais au respect des réglementations communes et aurait l'initiative, partagée avec le Conseil des Chefs d'Etats, des réglementations. Il s'occuperait aussi des médiations des litiges.

Mais dans tous les cas, la décision appartiendrait au Conseil des Chefs d'Etat. Dans le cas du vote d'une règle, il y aurait besoin de l'unanimité, au nom de la souveraineté des Etats. Pour les litiges, les décisions prises le seraient par majorité simple et leur exécution relèverais des Etats.

En vérité, c'est un système simple que je propose mais qui pourrait permettre de réglementer cette ouverture commerciale sans entraver le développement, sans entraver les souverainetés.

Excellences, l'ouverture économique est là. Nous avons enfin des intérêts communs.

J'espère vraiment que nous pourrons trouver ici, dans ce sommet, ces intérêts communs et porter à la création de cette entité qui sera solide.

Je vous remercie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 21:14

Alors qu'Hubert de Prat venait de terminer son allocution, Horton prit la parole :

- Soit. Qu'en sera-t-il de la monnaie, de la masse monétaire ? Et des taxes ? Comment cette organisation va-t-elle règlementer les marchés ? Des détails plus amples me semblent nécessaires. Par ailleurs, plutôt que d'un vote en petit comité, pourquoi ne pas élire le Président de cette organisation par une consultation directe de nos peuples respectifs ? Les citoyens doivent être associés à l'économie, il n'y a que comme ça qu'elle peut progresser.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 19 Mai - 21:23

Hubert de Prat:

L'initiative viendra aussi des Chefs d'Etat. Donc concernant la monnaie, la masse monétaire, je ne sais pas si cela se fera de suite. Mais si les Chefs d'Etat où le Conseil d'Administration jugent nécéssaire de faire des propositions de règles dans ces domaines, nous le pourrons.

Pour la nomination du Président, je comprend votre position, Excellence mais cela poserais des problèmes pratiques dans chaque pays: Vote par Etat et celui qui gagne le plus d'Etat remporte l'élection? Ou vote par suffrage universel direct par chacun des citoyens? Les deux systèmes ont des avantages et des inconvéniants.

Pour moi, cette Organisation reste un espace de discution et de réglementation. Dans ses débuts, on pourra s'en tenir au système de vote par les Chefs d'Etats. Par la suite, si ceux-ci décident de lier à l'organisation des pans de souveraineté comme la monnaie, moi pour le moment, je pense surtout aux taux de changes; dans ce cas là, on pourra passer à une élection plus démocratique.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 21:32

Anton Novak se pencha et murmura quelque chose à l'empereur...
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 21:46

Lorsqu'Anton se pencha vers l'Empereur, un de ses conseillers blémit. Jamais un diplomate ne s'était permis d'intervenir en pleine conversation entre le chef de l'état et une autre personne. Horton lui accorda cependant une oreille attentive. Il hocha doucement la tête et leva légèrement la main :

- Autant être transparent avec vous dès le départ, je refuse d'abandonner autorité et souveraineté sur la monnaie armaréenne, tout comme sur la masse monétaire.

L'Empereur Armaréen s'était exprimé avec clarté, sans être trop strict, ce qui surpris Anton, assis à côté de lui. Il ajouta :

- Je pensais effectivement à un vote direct des citoyens. Mais nous pouvons aussi nous diriger vers une présidence tournante, 3 mois pour chaque pays membre. Même si le vote démocratique a ma préférence. Pour les taux de change, avez-vous des idées sur les méthodes de calcul ? Cette question revient souvent lors de l'ouverture de relations commerciales et est assez problématique. Nous devrions prévoir une méthode de calcul globale qui mette tout le monde d'accord et sur un pied d'égalité. Il convient également de discuter des différences de fonctionnement entre nos pays. La Francovie disposant d'une fiscalité plus intéressante qu'Armara, il est nécessaire de trouver un point d'équilibre, pour ne pas dire impératif. Sachez que je n'ai pas l'intention de brader l'économie armaréenne à grands coups de baisses d'impôts. Donc il va falloir également une régulation de la concurrence. De la même façon que je n'accepterais pas la perte des monopôles publics armaréens.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 19 Mai - 21:55

Le gouverneur de la BCF mit les choses au clair.

Hubert de Prat:

Je donne ici mon avis technique. Si il doit y avoir abandon de souveraineté, ce sera aux chefs d'Etat d'en décider à un vote unanime, un refus entraînant le rejet. Plus personnellement, je comprend votre position puisqu'elle est aussi la mienne mais mon avis est ici technique. Je n'ai pas de position politique à donner, je ne me substitue pas au Président Vinago.

Sur les taux de change, la question sera longue et dure. J'y ait, personnellement, commencé à y réfléchir et notamment à l'idée d'un "serpent monétaire" mais c'est une question éminemment complexe qui doit accoucher sur une réponse simple ou rien du tout.

Concernant la Présidence tournante, c'est une idée tant que nous restons un nombre limité de nation. A trois, on peut le faire. A 4 aussi si Prya nous rejoint. Mais au-delà, imaginons que le Valdisky en soit un jour, là on dépassera le délai d'attente d'un an. A ce moment là, la présidence tournante ne sera plus envisageable.

Après, il convient aussi de pointer l'autre inconvénient de la Présidence tournante: Si on élit quelqu'un, il sera responsable et devra être engagé dans son action. Une Présidence tournante sera liée à l'activité de la nation.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 22:04

- L'unanimité me convient, je dirais même qu'elle serait la seule chose acceptable pour Armara. J'entends vos arguments et vos explications sur le reste.

Il plaça son regard glacé sur le Gouverneur de la BCF et fit remarquer, impassible :

- Vous n'avez pas répondu à ma dernière remarque, en matière de fiscalité et de concurrence.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Lun 19 Mai - 22:06

Raphaël Vinago :

Je comprend tout à fait vos craintes et votre refus de perte de souveraineté. Je suis de cet avis. Il ne faut pas toucher à la souveraineté des Etats. Cette Organisation de devra en aucun cas imposer une décision qui empièterait sur l'autorité de l'Etat sur la monnaie ou sur la masse monétaire.

Cette Organisation doit fixer des règles fondamentales, un cadre général encadrant le commerce entre nos nations, pas substituer les pouvoirs des Etats souverains.

Concernant l'élection, je ne suis pas opposé à cette idée, mais cela impliquerait donc la création d'une règle électorale pour cette organisation commune. 3 mois me semble une bonne durée. Sur l'idée de la présidence tournante, je rejoins l'avis de Monsieur Du Prat.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 19 Mai - 22:08

Hubert de Prat:

Des mesures peuvent être prises aussi dans le cadre de la fiscalité, mais dans le respect des rêgles de fonctionnement et de la souveraineté des Etats. Si aucun accord n'est trouvé sur la fiscalité ou pour condamner une fiscalité, alors vous resterez souverain en sanctionnant par les droits de douanes.

L'oeuvre que je propose n'est pas là pour organiser une libéralisation sauvage des échanges mais faire en sorte qu'elles se produisent au mieux et dans l'intérêt de tous. Sur les monopôles public, votre législation resterais souveraine tout comme en Francovie.

Tant que les Chefs d'Etat ne votent pas une résolution de transfert de compétence, donc un abandon de souveraineté, vous restez souverain dans votre législation. Toutefois, il vaut mieux pour chacun d'appliquer les résolutions votées, je le rappelle à l'unanimité.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Lun 19 Mai - 22:21

Horton caressa sa barbe impeccablement taillé. Autour de lui, les conseillers attendaient qu'il tranche. Anton savait que ça n'allait pas tarder, mais difficile de dire dans quel sens irait l'Empereur d'Armara, connu pour son absence totale de demi-mesure. Après une bonne minute de silence, qui sema la gêne dans ses rangs, il finit par dire, rigoureux :

- L'organisation telle qu'elle est exposée me surprend. C'est sans doute la première fois que quelqu'un propose un projet pragmatique au niveau micromondial. Je n'aurais finalement pas perdu mon temps en me déplaçant ici, comme j'ai pu le perdre autrefois pour des sommets profondément inutiles et soporifiques au Valdisky ou encore pour la Ligue des Etats Modernes. Ce projet, s'il reste tel que vous le décrivez a toute mon attention.

Horton ne se laissait pas démonter le moins de monde par la présence du Krassland. Il était de notoriété publique qu'il considérait la LEM comme une erreur monumentale et il n'avait pas peur de le rappeler à qui voulait l'entendre.

- Peut-être faudrait-il une concertation entre nos différents Grands Argentiers pour le taux de change. Sir Picsou est le meilleur dans ce domaine en Armara, je ne doute pas qu'il soit capable de travailler à une méthode de calcul juste et simple.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 19 Mai - 22:23

Honoré du compliment, le Gouverneur inclina la tête. Toutefois, on attendait l'avis du Krassland.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Lun 19 Mai - 22:24

Le Président Vinago, soulagé.

Raphaël Vinago :


Si nous parvenons à mener à bon port ce projet, ce sera une avancée historique.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Krasslandaise le Mar 20 Mai - 1:22

Le président krasslandais avait laissé parler les francovars et les armaréens en écoutant les arguments des uns et des autres. Il avait jugé certains propos pertinents et d'autres moins. Il voulait d'abord entendre ce que les uns et les autres avaient en tête avant de s'exprimer. Lorsque le moment fut venu il prit la parole.

Arnulf Bosemann
: - Messieurs, en premier lieu je tiens à dire ke je regrette l'abscence de Prya et du Valdisky à cette réunion, kar ces deux pays ayant aussi une ékonomie basée sur Ecomicro ils devraient aussi avoir leur mot à dire. Le Krassland voit donk la présente réunion komme une première diskution exploratoire et nous espérons ke pour la suite nos amis pryans et valdiskes seront aussi konviés.

J'entends déjà les uns et les autres débattre du mode d'élektion du président de la future organisation mais je trouve ke c'est mettre la charrue devant les dahus. Avant de débattre de la forme il faut préalablement s'akkorder sur le fond. Une organisation est un outil destiné a avoir une ou plusieurs fonktions. Définir la forme d'un outil sans être au klair sur ce ke sera sa fonktion c'est la certitude de se retrouver au final avek un outil inadapté.

Les principales kestions ke nous devons nous poser c'est d'abord pourkoi mettre sur pied une telle organisation, avek ki le faire, pour kels objektifs et au final komment atteindre les objektifs définis.

Le Krassland a ouvert depuis kelkes semaines le kommerce avek la Francovie et Prya et la première konklusion ke l'on peut en tirer c'est ke cela s'est fait sans veritables problèmes. On pourrait donk être tentés de se dire ke pour le moment les kestions kommerciales peuvent se règler sur un plan bilatéral et k'une organisation multilatérale n'est pas indispensable.

Le Krassland prône la liberté du kommerce et ne souhaite pas k'il soit entravé par un trop grand nombre de régulations bureaukratikes ki seraient autant d'obstakles kommerciaux. Mais nous sommes néanmoins favorable a une organisation multilatérale ki garantisse une certaine ékité tekhnike et une saine konkurrence. Nous devons veiller à garder un sokle reglementaire kommun tout en laissant chake état libre de l'assaisonner a sa manière. Les lois de la physike doivent être les mêmes pour tous, les lois juridikes ou la fiskalité en revanche peuvent diverger d'un pays à l'autre. Je pense ke la future organisation en charge du kommerce devrait rester avant tout un organisme teknike plus k'un forum politike. Il m'apparait donk kontre produktif de vouloir faire élire au suffrage universel le président de cette organisation kar cela politiserait immankablement cette fonktion au riske de la voir okkupée par des personnalités plus habiles à gagner les élektions k'a maitriser les kestions teknikes du kommerce international.

Le Krassland pense ke les cink pays utilisant aktuellement Ecomicro devraient faire part de la future organisation, soir le Krassland, Prya, la Francovie, Armara et le Valdisky, pour autant k'ils le veuillent bien.

Komme objektifs de la future organisation, nous voyons essentiellement trois axes. La régulation pour éviter ke la konkurrence de soient faussée par l'applikation de règles différentes, l'arbitrage des litiges kommerciaux et la kréation d'un espace de dialogue intergouvernemental sur les kestions kommerciales internationales.

Enfin, pour ce ki est de la forme de la future organisation, je reste kelke peu sceptike sur la nécessité de kréer une nouvelle strukture alors ke l'AELEM ki a le mérite d'exister déjà pourrait ce voir akkorder ce rôle. Prya et le Krassland en sont déjà membres la Francovie et le Valdisky sont kandidats pour la rejoindre et Armara pourrait très bien rejoindre cette organisation sans pour autant rejoindre la LEM, cette possibilité étant prévue dans les statuts.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 136
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 20 Mai - 8:54

Sur le fond, Hubert de Prat aquiescait mais concernant l'AELEM, il était très sceptique car toutes les institutions de la LEM s'étaient distinguées par leur inactivité. De plus, l'AELEM n'était pas une organisation liée uniquement à Ecomicro.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Mar 20 Mai - 15:46

Arthur Duvalon, en charge de la suppléance à la Présidence de Prya, accompagné de Roger Bajalbert, célèbre commentateur sportif et assistant du premier, arrivèrent enfin au sommet économique. Il furent introduit dans la salle du sommet par les huissiers présents. Ils prirent place discrètement. Les débats cessèrent un instant le temps que les deux pryans prennent place. Avant de s'asseoir, Duvalon eut un mot pour l'audience.


- Messieurs les Présidents, Monsieur l'Empreur, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Mesdames et Messieurs....Prya remercie chaleureusement le Président pour son invitation de dernière minute. Nous regrettons la décision de l'ancien Président Hautellier qui, je le crains, n'avez plus toute sa tête. Merci pour votre accueil.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Mar 20 Mai - 17:22

Le silence régnant dans la salle, Duvalon le prit pour une invitation à s'exprimer. Il devait s'exprimer clairement et rapidement. Il ne resterait pas ce soir en Francovie et ferait un retour à Prya en soirée pour participer au débat télévisé de la campagne présidentiel.

- La position de Prya est proche de la position énoncée par le Président Krasslandais. Tout d'abord, si le Valdisky doit, à terme, faire partie de l'aventure, il apparait qu'il soit admis à participer à tout réflexion visant à prendre des décisions concernant cette organe de gestion économique. Nous ne pouvons pas décider pour le Valdisky. Pour l'heure, je pense que l'essentiel est de nous entendre sur des objectifs communs, ou du moins une volonté de faire converger nos réflexions vers la création d'une organe de régulation et d'administration de la zone économique micromondiale que nous sommes en train de créer. Débatte du fonctionnement bureaucratique, des modalités de gouvernance et de la légitimité de celle-ci nous semble prématuré. En outre, Prya ne souhaite pas imposer aux autres participants l'adoption de la LEM. Certes, cette institution n'a que peu fonctionné pour le moment. Elle a, cependant, le mérite d'exister au travers d'une texte d'ores et déjà ratifié par une partie des participants de cette assemblée. Elle existe aussi physiquement dans certaines de nos nations. Nous comprenons cependant que son inactivité n'encourage pas à son adoption. Cela ne signifie, cependant, en rien qu'une nouvelle organisation fera mieux.
En conséquence, l'Ecodémocratie de Prya propose de suggérer au Valdisky de se joindre à cette assemblée. Nous suggérons aussi la rédaction d'une texte d'entente visant à l'adoption d'une institution commune de régulation de notre zone économique, ledit texte spécifiant l'objectif global de ladite institution ainsi que l'organisation d'un second sommet visant à définir le fonctionnement de celle-ci.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Mar 20 Mai - 19:05

Horton enchaîna :

- Il y a de bons arguments qui ont été avancés quant à ce que doit être et ne doit pas être cette organisation. Je suis favorable à ce que nous invitions un représentant du Valdisky. En revanche, Armara n'adhèrera pas à l'AELEM. D'une part parce que cette organisation m'apparait profondément inactive et d'autre part parce qu'elle ne semble pas servir à grand chose. Nous cherchons une organisation pour réguler les échanges entre nos deux nations, pas un fourre-tout qui se prend les pieds dans le tapis et s'écroule avant même d'avoir fait un pas, comme ce fut le cas pour l'AELEM et ce qui y est rattaché.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Mar 20 Mai - 19:07

Raphaël Vinago :

Monsieur Bösemann, j'approuve votre argument sur la nature de l'élection à la présidence de l'organisation. Il ne faut pas politiser cette organisation, qui doit rester technique.

Je vous rejoins sur le fond de votre vision sur projet de cette Organisation.

Tout ne pourra pas bien sûr se faire en un seul sommet. J'espère que mon successeur poursuivra ce travail lors d'une prochaine réunion.

Concernant l'AELEM, il est vrai que l'échec de cette agence de la LEM n'incite pas vraiment à la rejoindre. Et, je préfère être sincère avec vous : Je n'enfoncerai pas la Francovie dans l'échec de la LEM.

Cependant, souhaitez-vous que nous invitions le Valdisky dès maintenant pour ce Sommet, ou qu'il soit convié à une future assemblée ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Mar 20 Mai - 19:19

Raphaël Vinago :

D'ailleurs, pour assurer la bonne continuité du projet, je propose que l'on nomme un responsable diplomatique commun, chargé des négociations afin d'assurer que le projet se poursuive, et qui sera chargé de veiller à la construction du projet.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Mar 20 Mai - 19:32

- Bonne idée. Anton Novak représentera Armara dans ce processus. Il parlera en mon nom.

Novak regarda Horton, l'air surpris mais il se tut.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum