Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Mar 20 Mai - 19:39

Duvalon donna un léger coup de coude à Horton et se pencha lentement à son oreille.

- (chuchotant) Mon cher, je crois que Vinago veut parler d'un responsable unique du projet...commun à toutes les nations...Un chargé unique du projet si vous voulez...


Dernière édition par Arthur Duvalon le Mar 20 Mai - 21:55, édité 1 fois
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Mar 20 Mai - 21:39

Peu coutumier de ce contact trop proche à son goût, Horton fusilla Duvalon du regard. Anton s'approcha de lui pour murmurer à son oreille. L'Empereur fit un geste de la main comme pour effacer ce qu'il venait de dire :

- Dans ce cas, il m'apparaitrait normal que ce soit le Président Vinago qui assure cette mission, l'idée étant de lui à la base.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Mar 20 Mai - 21:59

Duvalon leva un pousse approbatif qu'il accompagna d'un large sourire à destination d'Horton
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Mar 20 Mai - 22:50

Raphaël Vinago :

Je suis très honoré de votre proposition, mais je préfère décliner cette offre. Vous savez, je quitterai bientôt la présidence, je me retirerai de la vie publique. Je ne me vois pas continuer ce travail si important que serait de superviser la construction de cette organisation. Je me permets de proposer plutôt Hubert Du Prat pour ce poste. Je crois qu'il a démontré à tous ses connaissances sur le projet, ses idées et objectifs. Il saura assumer ce rôle.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Krasslandaise le Mer 21 Mai - 0:11

Arnulf Bösemann : - Et bien nous pourrions demander a monsieur Du Prat de nous préparer un premier projet de traité ke nous pourrons diskuter et amender lors d'un prochain sommet aukel serait aussi konvié le Valdisky. K'en pensez vous ?

avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 136
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 21 Mai - 7:43

- J'approuve.

Horton était quand même déçu que Raphaël se retire de la politique. Il avait espéré qu'il revienne sur sa décision mais visiblement, son ami tournait la page. L'Empereur d'Armara se tourna vers Du Prat. Il espérait que celui-ci soit à la hauteur, mais s'il avait la confiance de Vinago, ça lui suffisait.

- C'est donc acté ?
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Mer 21 Mai - 8:23

Duvalon réitéra le coup du pousse approbateur.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 21 Mai - 10:00

Le Gouverneur prit la parole.

Hubert de Prat:

Je serais honoré de mener cette mission. Et c'est avec plaisir que j'ébaucherais un traité.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 21 Mai - 21:52

Horton se montra impassible, attendant la réponse du Krassland. Pour lui, de toute façon, la réunion était terminée.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Krasslandaise le Mer 21 Mai - 22:42

Arnulf Bösemann : - Bien, puisk'un akkord semble s'être dégagé nous poursuivrons lors du prochain sommet en présence des valdiskes et des nouveaux présidents ki vont être élus à Prya et en Francovie. Je vous invite a réfléchir d'ici là aux missions ki pourront être konfiées à la future organisation et à la strukture k'elle pourrait avoir. Lorske monsieur Du Prat aura un premier projet a nous présenter un nouveau sommet sera konvoké.

Le président Krasslandais se leva et alla ensuite saluer Duvalon qui était préssé de partir à Kaora où l'attendait un débat électoral. Bösemann, victorieux de trois présidentielles consécutives, lui prodiga quelques conseils pour l'élection qui s'annonçait.

Il se dirigea ensuite vers le président Vinago pour le remercier de son hospitalité et lui souhaiter ses meilleurs voeux pour sa retraite. Le président krasslandais rappella à son homologue francovar que s'il voulait venir au Krassland en touriste ou pour affaires il y serait toujours le bienvenu.

Bösemann s'apprétait à kitter la pièce mais il s'arrêta en passant devant Horton et lui adressa kelkes mots.


- Vous faites erreur en attribuant à la LEM son inaktivité. Ce n'est pas l'organisation ki a failli mais ses membres. Peu après la kréation de l'organisation trois des katres membres ont traversé une krise ki les a détourné de l'international. Le Krassland s'est retrouvé seul membre réellement aktif jusk'au réveil de Prya. Mais les kestions krasslando-pryannes ont alors été abordées sur le plan bilatéral, une organisation multilatéral n'ayant de sens k'avek trois membres aktifs ou plus.
avatar
Diplomatie Krasslandaise

Messages : 136
Date d'inscription : 23/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Jeu 22 Mai - 0:25

La tension entre Horton et Bösemann fut palpable lorsque ce dernier s'adressa à lui pour lui donner tort. Les diplomates armaréens se crispèrent et ne purent empêcher l'Empereur de rétorquer :

- Appelez cela comme vous l'entendez. Il n'en reste pas moins qu'une organisation micromondiale où un seul pays reste actif est un échec. La LEM était un projet mort-né dès le départ. Je l'avais déjà prédit. Mais je ne rouvrirais par le débat sur là-dessus avec vous. J'avais exposé mon opinion à l'époque et elle n'a toujours pas changé. Armara n'adhèrera pas à la LEM, c'est définitif. Et il est inutile de prêcher un convaincu, c'est une perte de temps.

Froidement, Horton s'éloigna de son homologue krasslandais, sans lui accorder un regard. Son entourage avait blêmi mais pour autant aucun ne tenta de passer la pommade à Bösemann. Ils en avaient l'interdiction formelle. Horton n'était clairement pas disposé à faire le premier pas vers le Krassland. Il s'avança vers Raphäel et lui glissa :

- Un coup de maître la désignation de Sir Du Prat. C'est finement joué. Finalement je n'aurais pas fait le déplacement pour rien. J'espère que votre successeur sera aussi efficace. Si votre retraite vous amène en Armara, faites-moi signe, je serais ravi de vous montrer moi-même la splendeur de mon pays. Vous allez manquer à la politique francovare tant qu'à la scène micromondiale. Et vous savez que je ne suis pas coutumier des compliments.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Jeu 22 Mai - 9:24

Duvalon imita ses homologues et se leva pour prendre la sortie. Pensant qu'il ne participerait peut être plus à cette assemblée, l'élection présidentielle à Prya en déciderait, il savoura les échanges de mots et de poignées de mains. Il assista incrédule à la démonstration de snobisme armaréenne d'Horton et se dit que les choses se dérouleraient plus facilement... si Horton retirait le tronc d'arbre qui lui obstruait le c..
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Jeu 22 Mai - 18:31

Le Président Vinago salua également les Chefs d'Etats et représentants. Les les remercia pour leur venue à ce sommet. Et, il glissa à Horton qu'il sera très heureux de le revoir en Armara.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Jeu 22 Mai - 19:41

Sur le chemin le conduisant à l'aéroport, Horton et Novak échangèrent. L'Ambassadeur en profita pour discuter avec Horton :

- Je crois qu'Arthur Duvalon semble plutôt amical à notre égard, qu'en pensez-vous ?

- Il n'y a que trois personnes qui m'ont été amicales. Hubert Jonas, Jake Clayton et Raphaël Vinago. Je n'ai pas besoin d'un nouvel ami, qui plus est qui agite son pouce comme un clown.

Novak parut surpris. L'Empereur ajouta :

- Je préfère cent fois que les gens me méprisent. Le contact humain est souvent une perte de temps. Disons qu'il est utile pour servir nos intérêts mais que ça s'arrête là. De toute façon, Arthur Duvalon m'a laissé une première impression. Il entre dans le groupe des opportunistes, celui auquel j'accorde le moins de confiance. S'il remporte l'élection, il y a fort à parier que nous ne nous entendions pas.

- Laissez-lui une chance, il est peut-être sincère...

- Il a sa chance, mais je ne vais pas lui faire des courbettes et jouer un jeu totalement faussé au nom de la diplomatie. Ceux qui ne sont pas satisfaits de la façon dont je dirige mon pays, je n'en ai cure. Je l'ai déjà dit.

Il balaya l'air d'un revers de main. Anton resta silencieux. Il ne put s'empêcher de se demander si Arthur n'était pas injustement jugé... après tout, lui, il l'avait trouvé amical, plutôt enthousiaste et ouvert. Il regarda à l'extérieur de la voiture, en rêvassant à cette ravissante brune francovare qui l'attendait à l'Ambassade. La douceur du foyer lui ferait oublier cette journée tendue, car Horton était loin d'être facile à gérer. Son indépendance le rendait imprévisible, même si lui, calculait chaque acte et chaque mot avec minutie.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Jeu 2 Oct - 23:34

Les préparatifs pour le second Sommet sur l'AMRCE étaient presque bouclés. Le Président De Carpentier ouvrira le Sommet Vendredi vers 19H.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Ven 3 Oct - 18:41


Le Président de la République, Antoine de Carpentier, était arrivé sur place. Tout le monde attendait désormais les représentants étrangers. Si tout le monde n'arrive pas ce soir, il prononcera son discours d'introduction demain.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 3 Oct - 18:52


Le Sénateur Hubert de Prat, rédacteur du projet, est arrivé.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Ven 3 Oct - 20:29

Anatole Picsou arriva à son tour, il était probablement le seul représentant non politicien du sommet. mais son air renfrogné en disait long sur son envie d'être là...
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Arthur Duvalon le Ven 3 Oct - 21:34

Arthur Duvalon, fraichement élu Président pryan pour un second mandat, arriva accompagné de l'ambassadeur de Prya en Francovie. Les deux hommes semblaient guillerets. Peut être avaient-ils d'ores et déjà fêté l'élection du nouveau président pryan.
avatar
Arthur Duvalon

Messages : 70
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : Prya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Vladimir Medvedev le Sam 4 Oct - 2:15

Le Commissaire au gouvernement valdiske, le colonel Boris Koloskopy venait d'arriver en provenance de l'aéroport de Micropolia. Le jet gouvernemental venait de se poser dans la soirée. Le colonel arborait un air affable, pas mécontent de cette visite diplomatique qui le changerait de sa routine bureaucratique merksiste.
avatar
Vladimir Medvedev

Messages : 24
Date d'inscription : 28/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Sam 4 Oct - 13:57

Le Président de la République salua tous les représentants étrangers. Il allait faire son discours d'introduction. Il espérait que le Krassland arrive prochainement.



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mesdames et messieurs,
Chef d'Etat, représentants étrangers,

Je vous souhaite tout d'abord la bienvenue en Francovie. Si j'ai pris la décision de vous inviter pour ce second Sommet, c'est parce le projet de l'AMRCE est capital pour l'économie micromondiale, et pour les relations entre pays utilisant Eco-Micro. Il est donc normal d'avoir invité tous les pays utilisant ce système. J'espère d'ailleurs que le Krassland nous rejoindra bientôt.

Au mois de Mai 2014, la Francovie avait été à l'initiative de ce projet. A l'époque, nous nous étions mit d'accords sur le sujet. Nous avions confié la tâche, à Hubert de Prat, rédacteur du projet et ancien gouverneur de la BCF, d'assurer la continuité, et de travailler sur un premier traité. Malheureusement, ce projet a subit un net coup d'arrêt avec la présidence Franchet, qui plongea la Francovie dans un marasme sans-précédent depuis la Libération.

J'ai décidé de relancer cette belle idée, d'unir les pays du micromonde autour d'une organisation économique qui régulera le commerce micromondiale, sans atteindre la souveraineté des Etats.

Nous espérons tous que ce Sommet soit prolifique, nous comptons tous sur les efforts de chacun pour débattre, pour discuter, afin de faire émaner de cette rencontre, un traité qui conviendra à chaque pays.

Je laisse maintenant la parole au rédacteur du premier traité, Hubert de Prat, qui expliquera plus techniquement le traité de départ qu'il a écrit.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 4 Oct - 15:15


Hubert de Prat, Sénateur:

Merci, Monsieur le Président.

Excellences,

Je suis ici devant vous pour répondre du mandat qui me fut confié par nos différents Etats, lors du dernier Sommet: Celui de rédiger un premier traité. J'aimerais d'abord réitérer les remerciements du Président De Carpentier pour votre présence.

Je vais d'abord commencer par vous rassurer sur ce projet. Je sais que certains d'entre vous sont sceptiques et n'admettrons aucun abandon ou menace de souveraineté. Cette idée là, celle du respect de nos souverainetés respectives, elle est présente dans le texte. Je lui ait d'ailleurs donné une place primordiale parce que je sais que c'est le seul moyen aujourd'hui de faire parvenir à un accord des Etats si différents. Certains sont libéraux, d'autres défendent les valeurs du socialisme, d'autre défendent le marché régulé. Chacun défend ses intérêts et la question du respect des souverainetés est centrale.

L'AMRCE a trois visées: La Coopération, la Régulation et la Connaissance.

Parlons d'abord de la connaissance. Il s'agit de la création d'une base de donnée statistique commune qui permettra de réunir les données statistiques officielles de chaque Etat: Croissance économique, Masse Monétaire, Richesse Nationale etc. Tout ce qui peut améliorer la connaissance de la situation économique de chaque Etat. Il ne s'agit en aucun cas du viol d'un potentiel secret bancaire puisqu'il s'agit juste de réunir les données économiques que chaque Etat acceptera de dévoiler. A terme, il est possible d'imaginer des indices économiques et mode de calculs propre à l'AMRCE.

Le deuxième objectif est la coopération. L'AMRCE devra, en collaboration souveraine de chaque Etat, mettre en place une coordination des règles commerciales, monétaires mais aussi dans des grands thèmes comme la lutte contre la fraude, la criminalité financière et contre les pratiques mafieuses micromondiales.

Enfin vient la régulation. C'est le coeur du projet. Il s'agit de permettre à l'AMRCE de gérer les conflits commerciaux, sur la base des législations nationales et des règlements communs, entre Etats et les autres entité nationales ou économiques. La question de la gestion de ces conflits passe par un processus simple: Médiation, jugement sanction.

Mais à chaque moment, la décision revient aux Etats qui décident souverainement, avec des votes à l'unanimité sur les décisions réglementaires, règlements qui seront donc à la recherche du consensus le plus large.

Il ne s'agit donc pas d'une entreprise de dérégulation que je propose mais une entreprise de coopération, de dialogue, de travail. Cela est nécessaire car, malgré les revers que l'ouverture peut connaître, nous allons chacun vers une multiplication des accords bilatéraux de commerce. Et c'est afin d'éviter l'anarchie commerciale que je propose ce texte.

Je vais donc vous proposer, si vous le voulez bien, de prendre la parole chacun votre tour afin de dire si , dans l'idée même, vous seriez favorable à un tel texte. Si ce projet obtient la faveur générale, je vous proposerais d'étudier ensemble Titre par Titre les améliorations, changements et suppressions d'articles.

Je sais qu'il y a des points qui ont déjà attiré l'attention de certains d'entre vous, Excellences, mais l'idée est de parvenir à un traité consensuel. Je part donc du principe que tout ce texte est aujourd'hui modifiable dans le fond.

Je vous laisse donc la parole.

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 4 Oct - 18:18

Picsou avait prit des notes durant l'allocution de De Prat et  demanda la parole :

Monsieur De Prat, vous nous dites que votre texte ne s'immisce pas de les affaires du pays, ce n'est pas vrai et vous le savez parfaitement. A partir du moment où vos demandez à chacun d'entre nous de respecter des règles qui ne sont pas forcément dans nos intérêts, vous vous immiscez forcément.
Bien ceci étant dit, vous dites je cite :
Il s'agit de la création d'une base de donnée statistique commune qui permettra de réunir les données statistiques officielles de chaque État: Croissance économique, Masse Monétaire, Richesse Nationale etc.

Alors je vous pose la question : Sur quel base commune ? A l'exception de la masse monétaire nous savons tous que nous avons des modes de calculs de croissance ou de richesse nationale différents... Il va donc falloir établir des règles communes sur ce point de vue. Vous demandez de transmettre il me semble ces données tous les mois, c'est trop en tout cas pour ma part.

Votre second objectif, bien que louable, me parait illusoire, vous dites et là encore je vous cite :


Le deuxième objectif est la coopération. L'AMRCE devra, en collaboration souveraine de chaque Etat, mettre en place une coordination des règles commerciales, monétaires mais aussi dans des grands thèmes comme la lutte contre la fraude, la criminalité financière et contre les pratiques mafieuses Micromondiales.

J'ose espérer que vous n'allez, là encore, rien imposer, pour notre part, nous considérons que pour pouvoir vivre correctement, la masse monétaire d'un état peut tourner aux alentour de 2 à 2.5 million d'unité monétaire. Ce n'est pas l'avis de tous ici. Mais ceci nous a permis de mettre en place une société avec de haute prestations sociale. Qui ici dispose d'un système de retraite ou de sécurité sociale ? Je le dis haut et fort : Nous ne renoncerons pas à nos prestations au nom d'une économie libéralisée à outrance.
Lutte contre la fraude, ou contre les pratique maffieuse ? Illusoire et vous le savez un individu qui veut se soustraire aux règles le fera en trouvant toujours la faille dans la législation.


Et enfin le troisième volet, probablement le plus contestable :

Enfin vient la régulation. C'est le cœur du projet. Il s'agit de permettre à l'AMRCE de gérer les conflits commerciaux, sur la base des législations nationales et des règlements communs, entre États et les autres entité nationales ou économiques. La question de la gestion de ces conflits passe par un processus simple: Médiation, jugement sanction.

Mais à chaque moment, la décision revient aux États qui décident souverainement, avec des votes à l'unanimité sur les décisions réglementaires, règlements qui seront donc à la recherche du consensus le plus large.


Nous voyons ici une atteinte sérieuse aux libertés fondamentale de nos pays il ne saurait-être question pour nous de nous soumettre à une quelconque sanction de qui que ce soit. Si il y a divergence, cela doit être réglé dans le pays où le conflit se déroule et selon la législation de se dernier... Une entreprise qui s'implante dans un pays doit en adopter la législation ou le quitter voilà tout. Ou alors, nous demandons un droit de véto lors de ces réunions aux cas où les intérêts supérieurs du pays seraient en jeu.

Et enfin ceci qui m'amuse particulièrement, enfin presque  :

Cela est nécessaire car, malgré les revers que l'ouverture peut connaître, nous allons chacun vers une multiplication des accords bilatéraux de commerce. Et c'est afin d'éviter l'anarchie commerciale que je propose ce texte.
En quoi des accords différents entre nous vous dérange ? Nous n'avons par exemple, un traité de marché avec nous. Vous avez un traité différent avec le Krassland et le Valdisky, nous n'avons aucun traité avec eux pour des raisons historique... Picsou n'avait pas cité Prya car il espérait bien envoyer la présidente conclure un accord avec eux. Allez vous nous imposer de conclure un traité avec des gens qui nous snob et nous ignorent ? Je préfère un bon accord bilatérale qu'un machin mal foutu et contraignant, sachez le !

voici monsieur De Prat, j'en ai fini pour le moment.

Et Picsou se rassit avec la tête des grands jour : Sérieux et déterminer à ne pas laisser son pays s'embarquer dans un traité mal cousu.


Dernière édition par Diplomatie Armaréenne le Sam 4 Oct - 19:45, édité 1 fois
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 128
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 4 Oct - 18:38

Hubert de Prat:

J'entend vos craintes, Monsieur Picsou... Bien que j'eusse espéré que vous décidiez de suivre le scepticisme plus modéré des anciennes autorités. Enfin, bon...

De Prat, déjà choqué par la présence d'un technicien non élu et non représentatif à cette table parler en le nom du gouvernement d'Armara, tenta de cacher son exaspération.

Je vais répondre point par points puis nous laisserons la parole à un autre des intervenants.

Le texte, oui s'immisce dans les affaires du pays. C'est comme tout traité. Vous...Armara a signé un traité avec nous. Il y a forcément création d'inter-relation donc chaque Etat s'immisce un peu dans la vie économique de l'autre. Une hausse de la TVAU chez nous impactera, certes faiblement, Armara au travers de la GMF. On ne peut pas s'ouvrir et en même temps critiquer l'ouverture au prétexte que l'autre veut regarder chez soi. Enfin, ce traité répond de facto à vos attentes parce que à tout moment, Monsieur Picsou, les Etats ont leur souveraineté qui est protégée.

Sur votre second point. Je vous demande, du moins au gouvernement Aramréèn, de transmettre ou de laisser être transmis les données économiques majeures. Cela permettra d'avoir une connaissance de la situation économique globale des Etats du Micromonde membre du Système Ecomicro, donc potentiellement partenaire (même si vous ne reconnaissez pas le Valdiksy ou le Krassland). Sur les modes de calculs, le traité n'impose rien. Je pense même que l'AMRCE développera ses propres calculs qui pourront, s'ils le souhaitent, repris par les Etats.

Sur le troisième point, je dit "coordination" et pas "convergence", d'ailleurs ce terme qui est dans le premier jet du traité devrat être remplacé. Contrairement à la convergence, la coordination est la mise en relation particulière des Etats partenaires dans le cadre de ces missions. En vérité, il n'y a rien de nouveau... Quand vous voulez modifier les taux de change, ils doivent être discutés entre les deux Etats. C'est toujours le cas.

Enfin, sur votre remarque sur les pratiques mafieuses, vous parlez de la faille dans les législations. Oui, je suis d'accord. Et l'AMRCE, par la mise en relation des Banques Centrales pourra repérer les failles et faire des propositions en ce sens.

Enfin, sur votre dernier point, je me doit de laisser la parole au Président De Carpentier puisque cela relève de considération diplomatiques et,moi, je n'ai pas la prétention d'incarner l'autorité diplomatique de la Francovie.

(EL: Je me rend compte que je n'ai pas filé le lien de la proposition de traité. Dsl : http://francovie.desforums.net/t357-premier-projet-de-traite-sur-l-amrce )
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Edouard Maréchal le Sam 4 Oct - 19:18



Antoine de Carpentier :

Sur le dernier point que vous évoquez Monsieur Picsou, certes, on pourrait penser, qu'après tout, il n'est pas nécessaire de coordonner nos règles commerciales. On pourrait penser que chaque Etat à le droit d'avoir des traités différents avec chaque pays. C'est un point de vu qui peut s'entendre.

Mais, avant de m'en expliquer, je tiens d'abord, à rappeller, que ce Sommet n'est pas là pour être le théâtre d’agressivité. Nous sommes là pour bâtir et avancer, pas pour détruire et reculer.

Je répond donc au dernier point. Monsieur Picsou, je ne sais pas si cela est de notoriété publique en Armara, mais je suis un souverainiste convaincu. Comme monsieur De Prat. C'est pourquoi nous avons voulu protéger la souveraineté des états dans ce traité, contrairement à ce que vous affirmer.
Etres souverainiste, c'est bien sûr vouloir protéger les intérêts de son pays. Mais pour moi, être souverainiste, c'est également vouloir, protéger son pays des dangers du libéralisme sauvage micromondial. C'est vouloir protéger son pays de l'anarchie économique du micromonde. Car, c'est un fait, il y a une anarchie au niveau commercial. Tout le monde part dans des sens opposés, tout le monde à des règles différentes. On n'y comprend plus rien, c'est de l'anarchie.

La coordination que propose la Francovie avec l'AMRCE, permettra, aux acteurs économques du micromonde, de pouvoir s'épanouir clairement, car les règles seront claires pour tous. Car le commerce micromondial sera égal pour chaque pays. Et alors enfin, on aura un commerce micromondial clair et réguler, permettant l'épanouissement économque, et la protection des intérêts de chaque pays.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet sur l'Organisation Commerciale micromondiale.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum