Attroupement devant le Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attroupement devant le Palais

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 6 Oct - 17:22

Cela n'avait pas été prévu par les forces de l'ordre. Sans l'annoncer, à la surprise générale, 175 personnes arrivèrent , dirigés par Marguerite D'Aurale, et s'installèrent devant la grille du Palais des Louvrières, bloquant la circulation.

Des banderoles avaient été déployés: "Justice pour les Justes!"

Des renforts de police avaient été mobilisés.


avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attroupement devant le Palais

Message  Jacques Dubois le Lun 6 Oct - 17:39

La Ministre de l'Intérieur avait fait placé sur place des forces de Police "pour assurer l'ordre et non s'attaquer aux Manifestants"
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attroupement devant le Palais

Message  Archimède Parmentier le Ven 29 Jan - 19:02

Une quinzaine de personne était devant le palais présidentiel.
L'article du patriote avait revigoré un anti-krasslandisme toujours présent en Francovie.


La venue de la chancelière était l'occasion pour ceux-ci de manifester.
Ils étaient très fortement entouré et était en minorité façe aux forces de police. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6196
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attroupement devant le Palais

Message  Eléonore de Jullanis le Ven 29 Jan - 23:32

Des nationalistes Comtadins partisans du FNC étaient présent. Georges Patraski était avec eux, il saluait les personnes présentes.



Il était entouré d'un service d'ordre. La tension était là mais la police n'avait aucun motif pour l'arrêter. Il se planta devant eux avec un paquet marqué "Pour la douce krasslandaise, avec amour."

Les policiers ouvrirent le paquet que George leur tendait: Une tête de cheval coupée et sanguinolente. Les policiers voulurent en profiter pour le mettre en garde à vue mais son avocat était présent et objecta qu'il n'y avait aucun motif pour l'arrêter, qu'offrir de la viande à quelqu'un n'était pas condamnable.

Il repartirent dans la limousine qui les avaient amenés.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11136
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attroupement devant le Palais

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum