Allocutions du Président de la République

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Jeu 13 Mar - 22:36

Le Prince-Président arrive à l'écran

Jean Coty, Prince-Président:


Francovares, Francovars,

Mes chers concitoyens,
La commission pour l'avenir du pays à rendu son avis. Mon très cher collègue et estimé Président de la Commission, Raphaël Vinago, m'a présenté hier soir la nouvelle constitution. Le choix fut fait de suivre l'histoire et l'avis du peuple. C'est donc la République qui revient.

Dernier Président de la République élu, je souhaite être le premier, en Francovie, à saluer ce choix que je respecte et approuve. La parenthèse monarchiste est maintenant finie. Pour autant, elle n'est pas balayée. On ne balaye pas son histoire. Cette commission à prit conseil du passé pour garantir notre avenir. Les institutions ont été consolidées et je souhaite que la IVème République dure plus longtemps que la IIIème.

Mes chers concitoyens,
Cette commission a prouvée que la République, c'était le dialogue et le consensus national. Elle est la seule forme de gouvernement qui peut garantir à chacun une écoute. Elle est la seule à avoir assez de force pour décider de notre avenir. Car c'est toujours de notre avenir que l'on parle et que l'on doit se soucier. Prendre des mesures pour aujourd'hui? Mais qu'est-ce réellement sinon être en retard? Les mesures que l'on prend aujourd'hui sont faîtes des leçons du passé mais elles sont pour demain. Demain matin, demain dans un mois, demain dans 50 ans. La République forte, la Francovie forte, c'est le bien le plus précieux qu'on lègue à nos enfants. Et quel bien! Nos enfants n'auront pas les mêmes problèmes que nous à gérer. Ils devront gérer des problèmes que nous, aujourd'hui, nous ne pouvons pas comprendre ou que nous ne pouvons pas résoudre. Alors, ne leur léguons pas un pays en haillon.

Chaque progrès que nous faisons, c'est une victoire pour nous mais c'est un don pour nos enfants.

Oui, lourde est la tâche de la République, de ses membres, de son peuple et de son Président. Le Président Vinago et moi-même le comprenons mieux que personne. Je comprend le poids de la décision politique. Aussi je souhaite que la nouvelle République soit celle du dialogue et que le Président ne soit plus seul à prendre ses responsabilités et que quand l'avenir commun de chacun d'entre nous est engagé, ce soit la nation entière qui s'unisse. Cela, toujours pour l'avenir et pour nos enfants.

Mesdames, Messieurs mes chers concitoyens,
Je sais que certains s'attendent à me voir candidat à la Présidence de la République. J'y ait réfléchit, je l'avoue. Mais comment faire un discours pour une République tournée vers l'avenir quand ont à été le Président d'une autre République.

J'espère que le peuple prendra toute la mesure de ce vote quand il élira le Premier, ou la Première, Président, ou Présidente, de la République.

Mes amis, c'est probablement la dernière fois que je ferais une allocution depuis le Palais des Louvrières. C'est non sans une certaine émotion que je remettrais les clefs de la Présidence à mon successeur.

Et ce n'est pas sans une émotion très profonde que je prononce pour la dernière fois ces mots ici: Vive la République et vive la Francovie.


Jean Coty fait une pause de 15 seconde puis se tourne et part.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Dim 23 Mar - 0:02

Allocution du Président de la République
Monsieur Raphaël Vinago




Raphaël Vinago, Président de la République :

Mes chers compatriotes,

Aujourd'hui fut un jour très important pour la Francovie. Ce fut un jour de vote, démocratique. Un jour exprimant la volonté du peuple, maître de son destin.

Avant de tirer les enseignements politiques des résultats de ces premières élections législatives et sénatoriales, je souhaite d'abord saluer, chaque citoyen, chaque citoyenne, qui a fait le déplacement à son bureau de vote, afin d’honorer son devoir, et de respecter ses droits.

Le bon déroulement de ces scrutins, et la participation élevée, valide le bon fonctionnement de la IVe République, et confirme la confiance des francovar, envers nos institutions, envers la République. Aujourd'hui, avant toute formation politique, c'est bien la Francovie qui sort vainqueur de ces élections.

La Francovie retrouve, sa grandeur, et le Peuple, la maîtrise de son destin, et avec lui celui de la Nation toute entière.

Lors des élections sénatoriales, les francovars ont choisit, d'accorder à la droite une courte majorité relative. Je saurai utiliser cette majorité sénatoriale à bon escient, celui de la protection des peuples, et celui de la défense de la paix, car la Francovie sera toujours du côté des opprimés du micromonde, c'est le message de la Francovie, c'est l'identité de la Francovie, c'est l'histoire de la Francovie.

A la suite des élections législatives, les francovars m'ont de nouveau accorder leur confiance, avec une courte majorité absolue. Je salut la victoire de l'Union Démocratique de la IV e République, et du Front Libéral. J'ai désormais une majorité solide, bien décidée à donner la Francovie le sursaut qu'elle mérite.

Je salut également les élus et candidats de la gauche, le peuple a de nouveau montré sa pluralité intellectuelle. L'opposition ne sera pas méprisée, ne sera pas bafouée, ne sera pas maltraitée. Elle représente, tout comme la majorité, le peuple de Francovie. Elle aura des responsabilités, je pense notamment à la Présidence de l'Assemblée Nationale.

Je salut également les élus conservateurs et nationalistes, je compte sur eux pour préserver la bien séance, et la sérénité des travaux du Parlement.

Robert Auberly était jusqu'à maintenant le chef du gouvernement. Il devient à présent aussi, le chef de la majorité parlementaire. J'ai donc décidé, sans aucunes hésitation, de réitéré ma confiance, envers le Premier Ministre. Je lui réaffirme mon soutien, car je suis certains qu'il continuera d'assurer avec compétence, les lourdes responsabilités qui sont les siennes, en tant que chef du gouvernement.

Nous travaillerons, main dans la main, avec tout le gouvernement, et le Parlement, pour faire avancer la Francovie, pour qu'elle retrouve tout sa force.

Mes chers compatriotes, vous avez décidé de me confier toutes les cartes nécessaires pour que je puisse gouverner. Je vous en remercie, tout comme je vous remercie d'avoir voté, quelque soit votre choix, nous sommes tous patriotes, tous citoyens, tous francovars.

Et bien, pendant trois mois, je m’efforcerai de recontruire la Francovie, avec le soutien du peuple, pour que nous donnions, ensemble, toute la Nation, le sursaut que la Francovie mérite.

Pour le Peuple, la Patrie, et la Nation,

Vive la République, Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Ven 4 Avr - 22:19

Allocution du Président de la République
Monsieur Raphaël Vinago



Raphaël Vinago, Président de la République :

Francovares, Francovars,

Mes chers compatriotes,

Depuis plusieurs jours, de vives tensions secouent notre voisin, le Bangana. Suite à l'absence très longue de gouvernement, le pays est instable. De nombreuses milices indépendantes, assoiffées de sang, d'argent et de pouvoir, mettent le Bangana à feu et à sang.

De nombreux pillages de villages, de commerces, de villes, ont lieu depuis ces derniers jours. Des exactions, d'une extrême violence, sont commises envers les populations civiles.

Des combats entre milices et militaires officiels ont lieux. Une base militaire banganaise, a été prise par des rebelles, à seulement quelques dizaines de kilomètres de nos frontières.

Plus d'une centaine de réfugiés banganais sont arrivés en Francovie, chassés par la guerre, la misère, la violence, la mort.

La Francovie est directement concernée. Je n'accepterai pas, que la sécurité nationale soit menacée si directement. Je ne peux accepter de fermer les yeux, devant tant de violences, tant de peur.

C'est pourquoi, j'ai confié la tâche au Ministre de l'Intérieur et de l'Immigration, de renforcer la sécurité policère dans les régions directement concernées, comme le Comtat-Francovin, ou Evrain.
Je lui ai également chargéde mettre en place un dispositif pour accueillir les réfugiés. Je m'engage, à ce qu'ils soit bien traités, hébergés, nourris et soignés.

Je le réaffirme une nouvelle fois aujourd'hui, la Francovie sera toujours du côtés des opprimés du micromonde. Ne voyons pas ces réfugiés comme des ennemies, comme des intrus, mais comme des être humains, victimes de la guerre et de la misère, et notre devoir est de les aider, de les protéger.

Je n'accepterai pas non plus, que des combats aient lieu si près de nous, et que des exactions, des massacres, soient commis à nos portes, sans que personne ne réagissent.

C'est pourquoi, j'ai décidé d'intervenir, militairement, et de façon humanitaire, au Bangana. La Francovie enverra une force de pacification, pour mettre un terme aux violences, aux combats, aux massacres, et à la misère.

Mes chers compatriotes, j'engage devant vous la responsabilité de la Francovie. Mais, la Francovie s'engage pour une noble cause, la protection de la paix, des peuples, et pour rétablir l'ordre, et la stabilité dans notre Continent.

La paix triomphera.

Vive la République, Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Ven 16 Mai - 20:22

Allocution du Président de la République
Monsieur Raphaël Vinago



Raphaël Vinago, Président de la République :

Mes très chers compatriotes,

Aujourd'hui, je me dois de m'adresser devant vous. J'ai le devoir de vous parler, de vous regarder, droit dans les yeux. Je fais faire une annonce qui n'en est pas une. Il est de notoriété publique, que j'ai décidé, de ne pas me représenter à l'élection présidentielle. Il est temps pour moi, de me retirer de la vie politique de notre pays. Je ne suis pas candidat, d'abord, parce que j'en n'éprouve pas la force, ni l'envie. Je vous avoue, que la politique avec petit p m'a usé, et je me suis forgé la conviction, que ce n'est pas le vide politique qui est à craindre, mais plutôt le trop plein.

Oui, mes chers concitoyens, je me sens plus capable d’exercer un nouveau mandat à la tête de l'Etat, et j'estime qu'il est temps, peut être trop tard, qu'une nouvelle génération politique doit prendre place, doit agir, doit se présenter devant vous. Je quitterais cette fonction, avec un amour de la Francovie plus grand encore, avec une admiration pour le peuple francovar. Bien sûr, j'ai des regrets, et j'assume pleinement certains échecs. Bien sûr, j'aurai dû agir plus vite, plus tôt, et plus fort. Je suis conscients, d'une certaine déception que vous ressentez.

Mais, soyez certains, que j'ai fait le nécessaire pour assumer pleinement la fonction présidentielle, en restant toujours impartial, en ayant d'autres obsessions que celle de vous protéger. Ma tâche ne fut pas facile, surtout avec des contextes politiciens compliqués, avec des ambitions qui ont secoué l'Etat. J'aurai dû faire plus, je le sais, mes chers compatriotes. Mais, il serait caricatural de dire que nous n'avons rien fait. Nous avons rétablit la stabilité de la Francovie, l'ordre. Nous avons lancé la relance du pays, nous avons lancé les grands chantiers, que mon successeur devra poursuivre.

Et bien mes chers compatriotes, malgré le fait que j'ai décidé de ne pas me représenter en Juin, j'assumerai jusqu'à la dernière minute la fonction que vous m'avez confié, notamment encore, avec le Sommet sur la création d'une organisation sur le commerce micromondial.

Je n'oublierai jamais, l'honneur que vous m'avez fait. Je ne pourrai jamais assez vous remercier. Alors, je veux vous dire, que pour être fort dans l'avenir, dans les épreuves que nous rencontrerons, la Francovie doit être rassemblée, soudée, unie, fière de ses valeurs, fière d'elle même et de son peuple.

Je vous dis, avec une extrême émotion, une dernière fois ces mots, ici, au Palais des Louvrières :

Vive la République,
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Paul Mezzanines le Sam 14 Juin - 7:08

Allocution du Président de la République
Monsieur Eric Franchet



Eric Franchet, Président de la République :

Chers compatriotes,

Hier c'est produit un bug général à la bourse de Kaora, à Prya. Celui-co s'est répercuté dans toute la zone Ecomicro, causant d'autres bugs dans les bourse de Micropolia, Neu Krassburg ou encore Mallington.

Ce phénomène a provoqué un effondrement des données bancaires dans toute la zone économique Ecomicro, non encore évalué.
C'est une terrible catastrophe pour les économies francovares mais aussi pryannes, krasslandais, armaréennes et valdiskes. Cela coupe la reprise économique amorcée depuis l'avénement de la IVe République.

Néanmoins la BCF et monsieur de Prat ont la situation en mains. Si vous avez une ou bien des question(s), contactez la BCF.

La Francovie annonce tout soutient aux autres pays et à Prya, qui est affectée et voie ses communications avec le Micromonde coupées temporairement et périodiquement.

Le pays se reconstruira économiquement, j'en suis sûr. Ceci n'est qu'une pause sur le bord de la route vers la prospérité économique.

Vive la République,
Vive la Francovie.

avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1853
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Dim 31 Aoû - 17:58



Allocution du Président de la République par intérim Monsieur Robert Auberly




Francovares, Francovars, mes chers compatriotes.


Vous le savez, en vertu de l'Article 8 de la Constitution la Cours Suprême, la plus haute juridiction de notre pays, a déclaré la Vacance du Pouvoir et l'Assemblée Nationale m'a désigné pour assuré la continuité de l'Etat et des institutions.


Ce qui a conduit nos "Sages" a cette décision c'est l'incapacité du Président Franchet, gravement touché par la Flemmingite, a achever sa mandature. Je souhaite qu'il parvienne a se soigner et guérisse très vite. En attendent, le pays dois continuer de fonctionner. Le Gouvernement de François Peillon va poursuivre son travail et continuer les Réformes lancées en fin de semaine pour lutter contre la crise économique, enrichir le Code Pénal d'un important dispositif sur les statuts et les droits de chacun au cours d'une enquête judiciaire et poursuivre l'ouverture de nos relations avec le Vladisky.


De mon coté, mon rôle sera d'assurer la continuité de l'Etat et le bon fonctionnement des institutions, ainsi aucun changement ne surviendra dans le calendrier de la campagne Présidentielle et d'ici quinze jours, vous élirez comme prévu le nouveau Chef de l'Etat a qui je laisserais la place légitime a celui qui est élu du peuple. Je me contenterais de garder la maison en attendent sa venue et de lui restaurer le pays en bon état de fonctionnement.


Mes chers compatriotes je tiens surtout ce soir a vous rassurer. La situation difficile que nous traversons n'est que temporaire, très vite les choses rentrerons dans l'ordre et la Francovie n'en sera que plus forte. J'engagerais toutes mes forces pour que cela vous passe sens trop de souffrances, vous qui n'avez déjà que trop souffert par le passé.


Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République et Vive la Francovie!
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Ven 5 Sep - 19:06


Allocution du Président de la République par intérim Monsieur Robert Auberly




Mes chers compatriotes,


Ce soir vous allez élire le nouveau Président de la République. Une nouvelle ère s'ouvre, un nouveau Trimestre.


J'espère avoir su assumer mon intérim avec sérieux et compétence et vous promet de continuer a servir notre pays en tant que Président du Sénat.


Au nouveau Président qui va être élu, quel qu'il soit, je souhaite bonne chance. 


Vive la République et Vive la Francovie. 
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Dim 21 Sep - 16:36

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mes très chers compatriotes,

Aujourd'hui, vous vous êtes fais entendre. Vous avez décidé, de part les élections législatives, qui se sont déroulées parfaitement, de l'avenir de la Francovie. Vous avez tranché, et avez confié, à la droite, une majorité absolue à l'Assemblée Nationale, après lui avoir donné la majorité au Sénat, au mois d'Août dernier.

Je suis bien entendu, très heureux de ce choix, et de cette nouvelle majorité, me permettant d'avoir tous les leviers en main, pour mener la mission que vous m'avez confiée : Celle, de redresser la Nation, en construisant une Francovie plus forte.

L'UD-IV est arrivé en tête de ces élections. Je prend donc note de votre souhait, de voir cette formation politique jouer un rôle important dans le redressement national à mes côtés. C'est donc, un choix logique, que de nommer un membre de l'UD-IV au poste de Premier Ministre. Mais le nom du Premier Ministre ne m'a pas été imposé. Je n'ai pas été prisonnier de mes amis, ou de mes alliés. C'est pourquoi, en plus d'être un choix logique voulu par le peuple, c'est un choix judicieux, que j'ai fais.

J'ai décidé, de nommer Monsieur Robert Auberly au poste de Premier Ministre. Ce choix, je l'assume complètement, et je vais m'en expliquer devant vous. Cette nomination, j'ai conscience qu'elle en surprenne plus d'un parmi vous, mais j'estime que cela est la bonne décision.

Je ne pouvais pas me permmettre, de nommer Premier Ministre, une personne, empétrée dans des querelles politiciennes, dans des querelles de personnes, d'égos et non pas de projets. Des querelles qui aurait néfaste pour l'action du gouvernement, dont tous les membres, à commencer par le Président de la République et son Premier Ministre, doivent être concentrés, uniquement, à la tâche que le peuple francovar nous a confié, celui de mener le redressement.

J'ai donc estimé, que Robert Auberly était pleinement légitime à occuper ce poste. Fort de son expérience, ayant démontré son sens des responsabilités en gérant de manière exemplaire la transition après la avance du pouvoir, il saura grandement m'aider dans la politique que nous mènerons.

Cette politique du redressement national, je le mènerai avec le Premier Ministre, avec le gouvernement, avec le Parlement, avec le Peuple francovar. Je le mènerai avec fermeté, courage, et volonté. Telles seront les maîtres mots de mon mandat, et de l'action du gouvernement de Robert Auberly.

Cette politique du redressement national, elle est indispensable. La Francovie est plongé dans un marasme économique sans précédent depuis la Libération de Décembre 2012. La présidence Franchet a affaiblie considérablement la Francovie. Mon devoir et de constuire une Francovie plus forte.

Je souhaite sortir la présidence de la République de l'immobilisme dans lequel elle est depuis plusieurs mois. Je suis Président de la République par la volonté du peuple, il est normalque je mène avec le Premier Ministre et le gouvernement, la politique de la Nation. Je serai un président différent, un président qui s'engage, qui prend ses responsabilités, qui ne se cache pas derrière le chef du gouvernement, sous seul prétexte qu'il doit être « au dessus ».

Je veux être un président qui parle aux francovars. Je m'adresserai plus régulièrement les francovars que mes prédécesseurs. J'irai plus souvent à leur rencontre. Le Président de la République ne doit pas être coupé de la réalité de la situation, de la réalité de la vie quotidienne des francovars.

C'est pourquoi, dès le début de la semaine prochaine, j'entamerai un tournée nationale, où j'irai rencontré les francovars, à différents endroits, sur différents thèmes, pour expliquer clairement ce que nous ferons pour redresser le pays.

J'adresse également ce soir, un message au Micromonde. La Francovie est effacée de la scène micromondiale depuis plusieurs semaines. Cela changera avec ma présidence. Le micromonde doit être rassuré, la Francovie va redevenir un partenaire économique fiable, la Francovie sera de retour, forte et grande.

Mes très chers compatriotes, aujourd'hui vous avez pris vos responsabilités, vous avez tranché et décidé de l'avenir de la République. Je serai digne de votre confiance, et nous ferons tout pour que ce mandat voulu par le peuple, soit une pleine réussite pour chaque citoyens et pour toute la Nation.

Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République !
Vive la Francovie !
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Lun 22 Sep - 20:51

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mes très chers compatriotes,

Le décès d'une personne est toujours un moment douloureux. Cela est d'autant plus douloureux lorsqu'il est de notre responsabilité de l'annoncer à la Francovie toute entière, et qu'il s'agit d'un ancien Président de la République.

Francovares, francovares, c'est avec une grande tristesse que je vous annonce le décès du Président Jean Coty. Il s'est éteint aujourd'hui, suite à une crise cardiaque.

Le Président Jean Coty, qui a marqué la République et la vie politique de notre pays. Sulfureux, ne laissant personne le faire taire, Jean Coty était un homme politique unique. Fidèles à ses convictions liées à un Etat souverainiste, laic, et social. Les avis divergent autour de son action, autour de sa démission en Décembre 2013. Aujourd'hui n'est pas l'heure de tirer un bilan politique, aujourd'hui est le moment de rendre hommage à l'homme, qui s'est toujours dévoué pour défendre ses idées, et les intérêts de la Nation.

Une journée de deuil national aura lieu demain, où chaque francovars qui le souhaitent, pourra rendre au Président Coty, l"hommage qu'il mérite.

Mes chers compatriotes, en ces périodes difficiles pour notre pays, cette triste nouvelle doit nous convaincre une nouvelle fois, de la nécéssité de nous rassembler pour faire face aux épreuves.

Au revoir, Monsieur le Président.

Vive la République, Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Mer 1 Oct - 16:26

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier

Vœux pour le mois d'Octobre 2014



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mes chers compatriotes, aujourd'hui, j'ouvre une nouvelle page de la tradition républicaine. Durant mon mandat, a chaque fin de mois, je m'adresserai à vous, afin de dresser le bilan du mois écoulé, et pour tracer les perspectives de celui qui arrive.

Ces vœux mensuels que j'ai décidé, sont cohérents avec le souhait que j'ai formulé, de voir un Président de la République plus présent, qui s'adresse plus souvent aux francovars.

Le 5 Septembre 2014, vous m'avez donner la mission de redresser la Nation. Depuis de longues semaines, la Francovie était à l'arrêt, sans aucun cap, sans aucune force de volonté, sans aucun courage. Vous m'avez élu, pour que je change cela.

Mais aujourd'hui c'est un fait, la Francovie sort de la récession, la Francovie sort de la torpeur ! La Nation se relève petit à petit. La BCF l'a annoncé, la croissance au mois de Septembre est d'environ 14%. C'est un excellent chiffre, sachant que le mois d'Août, frappait la Francovie d'une recession de – 7,5%.

Les efforts de chacun portent leur fruits. Tout d'abord, vos efforts. Vous avez su montrer votre vaillance, votre ténacité, et vous avez travailler, pour qu'aujourd'hui notre pays aille mieux.

Je tiens à rendre hommage à l'intégralité du gouvernement Peillon. Ce fut ce gouvernement, qui lança le grand chantier du redressement, et ses efforts ont payé. Le gouvernement Auberly, est bien décidé a amplifier cette relance économique, et à confirmer pour les mois à venir, le retour de la croissance, et de la prospérité.

Le mois de Septembre a marqué la première étape du redressement national. Nous avons sauver Kold.Industrie de la faillite, et ainsi, sauvegarder des milliers d'emplois. Mais, je pense, que le plus important à noter pour ce mois de Septembre, c'est le retour de la confiance. La confiance, c'est un des moteur de notre économie. On l'a vu, sous la présidence Franchet, la confiance s'est effondrée avec l'économie. Aujourd'hui, la confiance est de retour.

Nous avons également réactiver notre diplomatie, après des semaines d'inactivités. Nous allons ratifier un traité de reconnaissance avec le Valdisky, et ouvrir notre économie à ce pays. S'agissant de ce dernier point, je tiens à saluer le travail du Sénateur De Prat. Il y a, et je l'assume, des erreurs dans ce traité, mais le gouvernement soutiendra les amendements que nous jugeons bénéfiques à rajouter au traité.

Le mois d'Octobre qui s'ouvre devant nous, est capital ! Il doit confirmer la sortie de la crise, qui est pour l'instant précaire. Dire que nous sommes déjà sauvés, serait une énormité. C'est pourquoi je suis déterminé, avec le Premier Ministre et le gouvernement, à amplifier la relance. Nous lancerons le plan dans l'armement de 130,000 R$ sur trois mois. 43,000 R$ seront investis dès ce mois-ci dans l'armement. Dans le même temps, nous procéderons à la reconversion de Kold.Industrie, où nous créerons une nouvelle entreprise de Pmachines d'armement de pointe.

Nous devons également pensez à terminer les privatisations des entreprises non-stratégiques, comme Bric et Broc, ou Lagonda. Des entreprises en bonne santé, qui pourront de part leur privatisation totale, financer la relance de l'économie.

Mais, pour financer la relance de l'économie, j'aurai également besoin de vos efforts. Nous devrons augmenter la TVAU, de un ou deux points.

Pour ce mois d'Octobre, nous nous attaquerons également à la Sécurité et à la Justice. Nous mènerons ce mois-ci, la réforme du Code Pénal, ou encore la loi organique sur le déroulement des procès. La libéralisation des déchets, ou encore une Réforme du Code de l'Economie. La création d'un Code civil, ou l'investissement dans des logements sociaux.

Les objectifs de travail ne manquent pas. Et je suis, avec le gouvernement de Robert Auberly, déterminé à mener à bien le redressement nation que vous m'avez confié, et qui, petit à petit, se concrétise !

Je souhaite à chacun d'entre-vous, mes vœux de bonheur et de réussite pour ce mois d'Octobre 2014 . Qu'il soit profitable pour le peuple francovar, et pour la nationale francovare.

Vive la République, Vive la Francovie !
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Mar 14 Oct - 19:32

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Francovares, Francovars,
Mes très chers compatriotes,

Depuis la dernière fois que je vous ai parlé, de nombreuses choses se sont déroulées. Je me dois de reprendre aujourd'hui la parole, afin de faire un bilan, et de tracer les perspectives pour l'avenir.

Tout d'abord, il y eu l'AMRCE. Nous avons voulu relancer ce projet. Malheuresement, de nombreux événements entre les pays invités, et des erreurs dans l'organisation, ont amené a un échec de ce Sommet. Chacun doit assumer ses responsabilités, moi le premier. Mais, l'échec de ce sommet ne signifie en rien l'échec du projet, qui reste bon et réalisable. Cet épisode ne doit en rien, troubler l’amitié qui nous lie avec nos partenaires micromondiaux.

Je profite d'ailleurs de cette allocution, pour témoigner à Armara, les profondes et sincères condoléances de la Francovie, suite à la disparition de l'Empereur Horton. Ce fut un grand homme, pour son pays mais aussi pour le micromonde.

Mais, mes chers patriotes, si je m'adresse aujourd'hui à vous, c'est surtout, pour parler de politique intérieure. Depuis le 1er Octobre, nous avons agit. Nous avons reconvertit Kold.Industrie, nous avons racheter des actions dans Delta, nous procéder à des privatisations nécessaires pour financer la relance économique nationale, nous avons relancer le sport, et l'économie et la production repartent, ce qui sera renforcé par nos appels d'offres pour la constructions de logements sociaux, et le plan d'investissement trimestriel dans l'armement, de 130,000 R$.

Toutes ces mesures, nous les avons menées avec courage et volonté, et nous continuerons ainsi tout au long de mon mandat, car nous devons toujours, mener avec force le redressement de la Nation.

Puis, il y a eu la loi sur la récidive. Cette loi, son objectif est simple, assurer la sécurité des francovars en les protégeant des récidivistes. Le doublement des peines aurait eu un effet dissuasif sur les délinquants. Mais, il y a eu des erreurs dans le texte, c'est un fait. Ce débat qui a eu lieu autour de cette loi par les forces politiques du pays doit être entendu, et nous pousser à améliorer cette loi.

Malheureusement, comme le veut le débat parlementaire, un amendement à réussi à supprimer le crime d'inceste. Suite à cela, et rendant le texte impossible à voter pour eux, les députés UDR de la majorité ont décidaient de rejeter le texte, alors que le gouvernement Auberly avait mit sa responsabilité dans la balance. Robert Auberly a donc logiquement prit ses responsabilités en démissionnant.

Je tiens à le remercier de l'action qui l'a mené à la tête du gouvernement. Je le remercie de m'avoir épauler durant presque un mois. Mais, dorénavant, il est temps d’enclencher cet acte II du mandat que vous m'avez confié.

C'est pourquoi, j'ai décidé de nommer Jacques Dubois Premier Ministre. Cet homme, je l'ai combattu, tout le monde le sait. Nous avons été tous les deux candidats en Juin. Mais, cela n'enlève en rien ses qualités et son expérience. Je lui fais confiance, et lui demande de former un gouvernement. Sa mission, je lui donne. Elle est simple et claire : Accélérer le rythme des réforme, et enclencher les réformes d'envergures nécessaires.

Mes chers compatriotes, il est de mon devoir de remettre les points sur les i, et de barrer la route à tout doute. Cela n'est en aucun cas un aveu de faiblesse de la majorité. Monsieur Auberly n'ayant plus les moyens de gouverner a décidé de démissionner. Je l'accepte, et nous devons dès le lendemain, nous remettre dans une perspective de travail, de courage et d'effort afin de continuer le redressement du pays, et le combat que nous menons pour réformer le pays.

Le gouvernement de Monsiuer Dubois a une lourde tâche devant lui, je veillerai à ce qu'il l'a mène avec succès et ténacité. Le redressement de la nation est un combat de tous les instants, et je ne me déroberai pas à la tâche confiée par le peuple francovar.

Vive la République
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Ven 31 Oct - 23:25

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier

Vœux pour le mois de Novembre 2014



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mes très chers compatriotes,

En ce jour où je vous adresse mes vœux pour le mois de Novembre, la situation est difficile pour notre pays, et pour le micromonde. Et, cette allocution est d'une importance capitale.

Les résultats économiques du mois d'Octobre ont été annoncés par la BCF, et il apparaît une chute importante de notre croissance économique. Nous tombons à 0,75% de croissance. Plusieurs raisons expliquent cette situation : Une faible activité de certaines entreprises francovares. Certains, pas toute. Des entreprises ont parfaitement fait leur devoir en produisant tous les stocks possibles, et ont fait des bénéfices, mais la faible activité de certaines entreprises a cassé notre relance économique, ou nos appels d'offres du mois d'Octobre n'ont eu aucune réponse.

Certains veulent mettre sur le dos du gouvernement l'entière responsabilité de ce ralentissement économique. C'est une manœuvre politicienne et qui est erronée comparé à la réalité des choses. Car ce ralentissement économique était en réalité inévitable, à cause de manœuvre boursières de grands conglomérats. L'Etat a voulu investir plus de 60,000 R$. Les entreprises francovars n'ont pas été au rendez-vous. Nous le payons ce mois-ci. J'assume mes responsabilités, mais je réfute fermement l'idée que tout est de la faute du gouvernement.

Mais, je pense, que le plus important dans l'actualité, et qui inquiète à juste titre nombre de nos concitoyens, c'est la situation diplomatique avec le Krassland. Oui, de vives tensions ébranlent les relations entre nos deux pays. Que ce soit à cause de l'affaire sur les grilles économiques, ou sur les plaintes contre l'Etat. Concernant ces dernières, je ne porterai pas de jugements. La Cour Suprême est indépendante et rendra son verdict. Verdict, que je respecterai bien évidemment, et auquel l'Etat se pliera. Laissons la justice faire son travail sereinement.

Concernant les grilles économiques, il est temps que cette histoire soit réglée une bonne fois pour toute. Il y a eu trop d'approximations dans cette histoire. La Francovie défendra uniquement ses intérêts, et ne restera pas prisonnière d'un système inadapté. Ma solution est donc simple : Je soumettrai aux francovars par référendum une question simple : Voulez-vous sortir de la grille de Scwheinwald ? J'ai la légitimité pour prendre cette décision, mais elle est tellement importante et capitale, que selon moi, seul le peuple francovar peut décidé de la destinée de la Nation. C'est à lui seul, de trancher souverainement cette question. Et nul ne pourra contester ce choix, et certainement pas les gouvernements étrangers.

Je me rendrai d'ailleurs dès la semaine prochaine au Krassland afin de rencontrer la Présidente Uberkrass ou son Chancelier, afin de discuter clairement de ce sujet. Je vous défendrai, je défendrai le pays et la Nation. Je n'accepte pas de voir attaqué la souveraineté de la Francovie. J'en ai assez, de voir la Francovie rabaissée en permanence, j'en ait assez de recevoir de leçons d'étrangers qui ne savent en rien ce qui est nécessaire pour notre pays. La Francovie compte bien se défendre, sans pour autant casser tout dialogue. Nous nous devons de continuer le dialogue, mais si nos échanges ne sont pas sincères, faut -il réellement continuer comme cela ?

Enfin, en cette période de mi-mandat, et au vu de la situation nationale difficile, et au vu de la situation internationale explosive, je pense nécessaire, une exerce de confiance. Nous avons des mandats de 3 mois. Des mandats longs et lourds. Je crois plus que jamais, qu'ils est temps de retourner au peuple, au delà de simples élections locales. Il faut que les francovars s'expriment, prennent la parole et disent ce qu'ils veulent pour l'avenir du pays. C'est pourquoi j'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale. Ce choix, je l'ai pris avec courage. Il est difficile mais selon moi nécessaire. Ce n'est en aucun cas, un aveu de faiblesse. Au contraire, c'est la preuve de ma confiance à votre égard. Car je sais que votre choix sera le bon car vous êtes le peuple francovar qui décide souverainement du destin du pays.

Je tiens, avec sincérité, remercie chaleureusement le Premier Ministre Jacques Dubois. Je le dis : Il est un très bon Premier Ministre, et je le remercie pour sa loyauté, et sa détermination à agir pour le pays. Je salue son action et son efficacité comme celle de l'ensemble du gouvernement. Soyons fier de ce nous avons fait jusqu'à présent. Mais aujourd'hui, il est temps que les francovars s'expriement sur l'avenir du pays. Nous pouvons d'ailleurs nous intérroger sur le durée du mandat parlementaire. Avec des mandats présidentiels de 3 mois, ne serait-il pas préférable d'avoir des mandats de députés de 45 jours ? J’émets cette proposition.

Mes chers compatriotes, aujourd'hui j'assume mes responsabilités de Président de la République. Et je remet au Peuple, la responsabilité de décidé du destin de la Nation.

Vive la République !
Vive la Francovie !
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Jeu 20 Nov - 21:45

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier



Antoine de Carpentier, Président de la République :

Mes très chers compatriotes,
Francovares, francovars,

La Francovie a ce soir fait un choix. Un choix souverain, incontestable. Par décision du peuple francovar, la Francovie sort de la grille de Schweinwald. Je me réjouis et me félicite de votre décision. Vous avez repris le destin de la Nation entre vos mains. Une page se tourne. Il nous faut écrire la nouvelle. En faire une page pleine d'espoir, pleine de progrès. Votre décision impose aujourd'hui, à l'ensemble des responsables politiques, de la responsabilité, et du devoir. Nous devons dès à présent, nous atteler à construire un nouveau système économique. C'est pourquoi, je propose dès à présent la création d'un commission mixte réunissant l'ensemble des forces politiques du pays, mais aussi des syndicats, à se mettre autour de la table pour créer cette nouvelle grille francovare.

Ce choix populaire, rend caduque, de fait, les différents traités économiques, qui seront très probablement cassés par la Cour Suprême. Ce choix du peuple francovar ne doit pas remettre en jeux l'alliance et l'amitié qui nous lie avec les Nations du Krassland, d'Armara ou du Valdisky. L'amitié avec ces nations est forte, et elle perdurera.

Ce choix populaire, à également fait démissionner le gouvernement de Monsieur Bordemer. Sa décision lui revient, j'ai donc accepté. Je ne commenterai pas aujourd'hui cette décision. Je suis Président de la République, je me dois de me focaliser sur la stabilité de l'Etat et des Institutions. C'est pourquoi, j'ai décidé la formation d'un gouvernement d'Union Nationale. Et pour diriger ce gouvernement, j'ai choisie une personnalité d'expérience et de compétence : Brigitte Bregen.

Brigitte Bregen est nommé Premier Ministre. Elle a la tâche de former un gouvernement d'Union Nationale, afin d'assurer la continuité du pouvoir malgré la démission du gouvernement Bordemer. Je place en elle toute ma confiance, car sa capacité à diriger un gouvernement n'est plus à démontrer. Je compte sur elle pour faire en sorte qu'il dure plus longtemps que le précédent, et que les dossiers urgents en cours soient gérés avec succès.

Mes chers compatriotes, enfin, félicitons nous de cet exercice de démocratie pleinement réussi. Notre démocratie se porte bien, et vous avez démontré une nouvelle fois qu'il faut toujours gouverner avec le Peuple.

Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République,
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Ven 5 Déc - 21:19

Allocution du Président de la République
Monsieur Antoine de Carpentier



Antoine de Carpentier, Président de la République :


Mes très chers compatriotes,

A l'heure où je vous parle, le micromonde est en pleine ébullition. Le Président de Prya, Arthur Duvalon, a été la cible d'une tentative d'assassinat par l'ambassadrice d'Armara. Je condamne cet acte, et j'espère qu'elle sera jugée. Quelque soit la nationalité, la justice doit s'appliquer à tous. Nous avons des différents avec le Président Duvalon, mais un tel acte est inadmissible, et intolérable. Cela étant dit, nous ne sommes pas en capacité de connaître la vérité absolue de cette affaire. L'ambassadrice a pu agir seule comme le dit Armara, ou peut être est-ce une opération préparée comme l'insinuent d'autre. La Francovie ne s'enferme pas dans une des deux possibilités. La Francovie, grande puissance souveraine, agira en fonction de ses intérêts, pour garantir sa sécurité.

Le Krassland a répondu favorablement à la demande d'appui militaire de Prya. Nous voulons croire à une simple opération défensive. Mais défensive contre quoi ? A ma connaissance, Armara ne prévoit pas de débarquement militaire à Kaora. Devant cela, et étant dans l'incapacité de savoir les intentions exactes du Krassland, la Francovie s'organise pour assurer la défense de son territoire. Deux chasseurs survolent nos cieux, et j'annonce de nouvelles mesures prises pour assurer la défense nationale : Deux navires de guerre, le navire côtier Speed Rabbit, et le destroyeur D1, seront déployé dans les mers au Nord de la Francovie, afin de servir de bouclier défensif.

Ces mesures prises sont uniquement pour assurer la défense nationale, et pour être prêt à agir contre toute situation. J'affirme aujourd'hui, de façon evidente, que la Francovie ne prépare en aucun cas une opération offensive contre Kaora. Ce sont des mesures, indispensables et normales, qui sont prises en temps de tensions militaires à nos frontières. Le dessein de la Francovie est clair, préserver la paix sur le Continent Sud et dans le micromonde. Mais, une présence militaire krasslandaise sur le Continent Sud, est selon nous une mauvaise nouvelle pour l'indépendance du Continent.

Face à toutes ses tensions, nous devons garder notre sang-froid et agir avec responsabilité, pour éviter une escalade de tensions. Chaque nation prend des mesures pour se défendre, cela est normal, mais nous devons agir pour retrouver une situation normale. Le dialogue doit rependre. C'est pourquoi, je propose, aux pryans, krasslandais et armaréens, de se réunir en Francovie autour de la table pour trouver une solution viable pour l'avenir. La Francovie ne s'enferme pas la logique des blocs, nous voulons assurer la paix, et nous pensons pouvoir jouer un rôle de médiateur. Notre main est tendue, notre proposition est lancée.

Nous en appelons au sens de la responsabilités des dirigents de ce monde, car le micromonde nous regarde avec inquiétude : A nous de tout faire pour préserver la paix, dans le bien de tous.

Mes chers compatriotes, soyez certains de ma détermination à agir pour le bien de notre nation, mais aussi à agir pour arriver à renouer un dialogue entre les grandes puissances de ce monde. La paix et la guerre sont des sujets tellements important, que nous devons mettre nos rencoeurs de côté, pour se mettre autour de la table. Les décisions prochaines des différentes nations auront des répercusions d'une grand importance pour l'avenir de notre monde.

Mais, laissons nous ce soir avec un message d'optimisme, la paix sera préservée, et défendue.

Vive la Paix,
Vive la République,
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Eléonore de Jullanis le Sam 13 Déc - 0:11

En Direct de la Base Militaire de Rémipolis:



Francovares, Francovars,
Mes chers concitoyens,

La République est, ce soir, en danger. En danger de division, en danger d'explosion, en danger de mort. Ce danger ne vient pas du fait de cette question de crise avec le Comtat et le Mézenien.

Cette crise est en nous-même. Cette crise n'est que l'expression paroxystique des ferments de division que nous portons en nous-même et l'explosion des sentiments de rejets de l'autre. J'entend ce soir que le Comtat veut faire sécession. A ma connaissance, ce n'est pas le cas. C'est pourquoi j'aimerais en appeler à la responsabilité de tous, de mesurer chacun la portée de nos propos.

La parole est une arme dangereuse. Je le vois ce soir.

Je ne vais pas vous faire un énième discours martial car cela ne ferais qu'empirer la tension. Mais mon ton n'en n'est pas moins ferme. La République se doit d'être unie et nous nous devons de trouver une solution.

Madame d'auteuil a décidé de ne pas reconnaître la Cour Suprême. Cela est pure folie. Le Mézenien décide de faire un référendum illégal et truqué. Cela est une autre expression de la folie possible des hommes.

Mais à la folie de l'humanité, nous devons répondre par la raison. Je donne 24 heure à Madame Sandrine d'Auteuil, Jean Peyranne, Léna Séborova et Emile Bogendorfer pour se rendre dans un bureau de police et se constituer prisonnier. L'Etat engage des poursuites contre ces quatre personnes, quelles que soient les décisions d'instances intermédiaires relavant de l'autorité gouvernementale. Je ne tolérerais, moi et mon gouvernement, aucune atteinte à la République et à l'intégrité de la Nation.

Si ces quatre personnes se rendent, la clémence, au nom de la concorde nationale, pourra leur être octroyée. Dans le cas contraire, je me devrait de prendre mes responsabilités comme chef de la nation et gardien de l'intégrité du territoire et de la République.

Vive la République et vive la Francovie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Sam 17 Jan - 15:35





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier



Archimède Parmentier se trouvait debout , sans pupitre pour s'adresser aux francovars.



Mes chers compatriotes ,

Il y a quelques jours , l'Assemblée Nationale m'a confié la responsabilité de notre nation.
Cet honneur reste avant tout une responsabilité et je salue l'esprit républicain qui anime nos députés de la majorité comme de l'opposition.

C'est dans cet esprit républicain et de responsabilité que j'ai décidé de faire une profonde réforme de la Constitution et des differentes lois annexes qui la complete.

C'est une réforme nécessaire et qui ne pouvait plus etre reportée.
Notre pays commencait à remettre en cause l'esprit meme d'un Etat de droit. Nous n'arretons pas de mettre en place des réformes sans respecter la Constitution. Le procureur par exemple est issus d'un decret du Président de la République alors que rien dans la loi ou dans la Constitution ne prévoit un tel role. Pire encore , nous avions prit l'habitude de voir les membres de la Cour Supreme etre nommé par les présidents de chambre du Parlement alors que la Constitution ne le prévoyait pas.

Nous avions donc , comme sous le moyen age , developpé une sorte de droit coutumier , un droit improvisé et un tel droit met en danger la démocratie de notre pays.
Cette réforme met à un terme à ce droit coutumier en mettant en place dans la Constitution les principes que nous avons mis en place ensemble ses derniers mois.

Cette réforme est également un retour incontestable des clans. Ce retour est nécessaire à notre pays , à notre démocratie locale qui a démontré ses limites ses dernières semaines en absence des clans avec ses crises indépendantistes.

Cette réforme je l'a fait voté directement par le peuple car j'estimais que en tant que Président par Interim , une telle décision ne pouvait etre validé que par celui qui détient la souveraineté c'est à dire le Peuple.

Je vous invite donc à voter OUI Lundi pour que notre démocratie et notre pays soit au service du peuple de la Patrie et de la Nation !

Vive la République , vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Mer 21 Jan - 0:26





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier



Archimède Parmentier avait un large sourire pour s'adresser aux francovars. Néanmoins on sentait la fatigue du sommet de Talamanca sur son visage.



Mes chers compatriotes ,

Vous avez ce soir soutenu ma réforme de la Constitution.

Je ne peux que vous remercier de cette confiance mais également saluer votre clairvoyance.
Cette nouvelle version de notre Constitution nous apportera beaucoup plus de démocratie locale avec un pouvoir accrue des régions mais également le retour des clans.
Ce retour était inévitable , les clans sont la colonne vertébrale de notre pays , ils ont grandement participé à la structuration de la resistance lors de la libération mais plus encore ils sont la Francovie , ils sont présent depuis la fondation de notre Patrie et font intégralement partie de notre Nation.

Notre Parlement également est renforcé que se soit au niveau du Sénat qui aujourd'hui va avoir plus de pouvoir avec une election elle aussi plus interessante pour notre démocratie en perte de vitesse mais le Parlement est aussi renforcé via la création du Congrès qui se réunira dans des cas exceptionnels au Palais du Gouverneur de Micropolia.

Nous avons mis fin ensemble à ce droit coutumier qui s'était mis en place dans notre république.

Mieux nous avons simplifié et clarifié notre système judiciaire tout en l'améliorant en supprimant par exemple la participation du Président de la République à la Cour Supreme sur les questions de constitutionnalité qui était un héritage inadmissible de la monarchie , ce qui n'est ni acceptable dans une République ni meme dans une démocratie.

Aujourd'hui grace à cette réforme notre démocratie est exemplaire.

D'autre défi nous attendes , nous allons relancer le sport avec les Jeux Inter Claniques qui seront organisés début Fevrier mais nous allons également relancer l'Economie avec le grand paquet économique qui sera engagé à l'Assemblée Nationale avant fin Janvier.

Par ailleurs , je suis toujours présent à Talamanca où je defends avec hargne la création d'une organisation micromondiale de premier plan , qui je l'espere sera historique. Si les négociations sont difficiles , elles avancent et la Francovie à toute sa place pour aider l'Archipel à se doter d'institution permettant la paix et amenant la prospérité et la démocratie sur les terres du nord comme du Sud de notre micromonde.

Tout cela , je le fais grace à votre confiance.
Mon interim ne sera pas la politique de l'inauguration des chrysanthème , se sera au contraire la réforme ,  l'efficacité et le renouveau tel que je vous l'ai promis.

Soyons fier de notre pays , de notre Peuple , de notre Patrie et de notre Nation.

Vive la République , vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Mer 4 Fév - 22:30

Le Président de la République fetait en quelque sorte son grand retour en Francovie après des semaines à Talamanca. Il fetait aussi ses diverses victoires successives mais cela n'était pas vraiment l'objet du discours.
Il apparu sur la plupart des chaines de télévision.
Il était une nouvelle fois dans une tenus peu politique , peu présidentiable lorsqu'il prononca son discours :




Mes chers compatriotes ,

Je m'adresse devant vous ce soir pour faire une sorte de bilan de ce début d'interim que l'Assemblée Nationale m'a confiée pour sauver le pays.
Je suis de retour de Talamanca , une ville sur l'ile de Nautia où s'est tenu certainement la conférence la plus importante de l'histoire micromondiale.
Tous les pays , je dis bien tous les pays du Micromonde en activité ont signé une charte commune sur la mise en place d'une organisation micromondiale pronant la paix.
Cette nouvelle organisation est un grand pas dans ce que défend la diplomatie francovare depuis des années.
Ce traité ne va peut etre pas suffisamment loin pour certaines personnes , je le conçois mais je pense que c'est un premier pas important et croyez moi il risque d'y en avoir beaucoup d'autre si j'en crois mes discussions avec mes homologues etrangers.

Face à ce moment historique j'ai décidé que je convoquerais un réferendum pour statuer sur cette charte. J'espère que le peuple francovar décidera de faire de la Francovie un des Etats fondateurs de cette organisation inédite de par sa généralité au sein du Micromonde.

Peu avant ce déplacement à Talamanca je me suis rendu à Prya pour rencontrer Monsieur Duvalon. J'ai eu une conversation decomplexé avec lui et j'ai cassé les barrières que la diplomatie avait mit en Prya et nous. Je peux vous assurer que suite à cette discussion , j'ai pu concevoir un homme d'Etat de talent qui n'a aucune discrimination envers la Francovie mais qui a le seul défaut de ne pas avoir sa langue dans sa poche , est-ce qu'on peut repprocher cela à un politicien ? Je ne le pense pas. Comme il me l'a expliqué le fait de dire tout haut , quitte à ne pas etre diplomatique , des mots durs est une sorte de tradition pryanne. De la meme manière que nous demandons le respect de notre souveraineté , chose que le Président Duvalon m'a assuré , j'en reviendrais sur ce sujet , nous nous devons de respecter la souveraineté des autres , chose que la Francovie a fait , fait aujourd'hui et continuera de faire.

Dans le cadre de cette nouvelle diplomatie j'ai décidé de proposer le plus rapidement possible une motion au Senat pour demander l'appaisement diplomatique totale avec Prya avec notamment l'ouverture , la réouverture des ambassades chose ardument demandé par nos compatriotes à Kaora lorsque je les ai rencontrés.

Suite à cette rencontre et prouvant que le Président Duvalon respecte notre souveraineté il m'a proposé un traité économique qui respecte notre grille. Ce traité ne permettra que le commerce des produits mais il démontre un premier pas dans l'acceptation de la souveraineté francovare et permettra ainsi le commerce entre nos deux nations.

Toujours sur la diplomatie j'ai également rencontré les autorités Skotinecs où nous ne sommes pas aller de main morte puisque nous avons signés pas moins de 3 traités : un traité de reconnaissance , 1 traité de défense qui permettra la collaboration entre nos armées sans pour autant devoir s'engager dans les conflits armées de l'autre mais également un traité économique qui permettra le commerce des matières premières. Le régime skotinec parrait ouvert à la mise en place d'un commerce total mais pas pour tout de suite.

Au niveau national à présent , j'ai pu réussir à remettre en place l'ordre dans notre pays et bonne nouvelle le Comtat-Francovin n'est plus touchée par la flémingite , il était temps et cela démontre que la quarantaine était inutile. La Réforme constitutionnelle que je vous ai proposé permet d'hors et déja de mettre en place un pouvoir régional fort mais un pouvoir régional en parfait adéquation avec la Francovie , signe de la réussite de cette réforme la charte francovine qui annonce belle et bien l'attachement du Clan Francovin a etre membre de la Francovie chose qui n'était pas forcément le cas il y a quelques mois rappelons le ce qui démontre bien que la Réforme était nécessaire.

Cette réforme a été votée rapidement mais elle est particulièrement efficace et permet dès maintenant de faire enormement de changement , un nombre de changement très superieur par exemple à une législature normal.

D'un point de vue sportif , se sera un très grand honneur pour moi d'ouvrir les premiers jeux Inter Clanique à Micropolia , j'espère que vous serez nombreux a regarder l'elite sportive francovare avant qu'elle se lance je l'espère sur les podiums des jeux Microlympiques de Superkrassberg au Krassland.

D'un point de vue économique enfin , je vous annonce que la nouvelle equipe qui compose la Banque Centrale Francovare va mettre en place les Francostats qui vont permettre au peuple francovar de connaitre précisément et publiquement l'ensemble des statistiques économiques nationales. Par le passé je n'ai jamais apprécié ses annonces chiffrées secretes où les gouvernements n'hesitait pas à se glorifier de chiffre que l'on savait tous faux. 

Ces statistiques publiques seront mensuelles et obligatoire et cela je compte le mettre dans une loi.
D'ailleurs pour les lois , je compte rencontrer les dirigeants des partis politiques pour voir avec eux si il est possible de mettre en place le choc législatif voulu dans le domaine économique qui s'est enormement compléxifié. 
Pour cela je compte leur demander si il sera possible , dans certains domaines , d'utiliser le pouvoir d'ordonnance prévu par la réforme de la Constitution que je vous ai proposé il y a quelques semaines.
Si ils me donnent leur accord nous pourrons totalement , je dis bien totalement changer notre législation en la simplifiant enormement en supprimant toutes les lois inutiles et en fussionnant les lois importantes.
Pour cela j'ai demandé au gouvernement de présenter son projet économique avant Dimanche à l'Assemblée Nationale pour que le débat puisse d'hors et déja commencé sur les thèmes clefs afin de retrouver la croissance et l'emploie avant la fin du mois c'est l'objectif que je me suis fixé.

Je voulais enfin vous remercier de votre confiance , la confirmation de la majorité présidentielle d'un point de vue local et au niveau national est un avantage incontestable et une marque honorofique sans égal pour moi.
Cependant , je tiens à rappeler que je considère encore et toujours que la meilleur des façons de gouverner sera de m'adresser à l'opposition qui a elle aussi des idées à faire elever dans le débat.
Je tiens donc à en profiter pour vous assurer que l'Etat francovar fait déja avec beaucoup de réussite , tout en oeuvre pour l'interet national et cela vous l'avez j'en suis sur très bien compris.

Je vous remercie de votre confiance ,

Pour le Peuple , la Patrie et la Nation,
Vive la République , Vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Lun 16 Fév - 0:19





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier






Le Président de la République avait l'air serieux , c'était assez rare pour le signaler. Son allocution était importante.





Mes chers compatriotes ,


Aujourd'hui c'est joué une des elections les plus importantes pour notre pays. Importante parce qu'elle met à l'epreuve notre démocratie et notre République.
Aujourd'hui la Cour Supreme a décidé d'invalider les elections législatives suite à une triche grave dans la circonscription de Rémipolis.
Cette triche aurait globalement profité à la Ligue Populaire du Nord mais la Cour Supreme n'étant pas sur de cela , chose normal avec le secret du vote , elle a été dans l'obligation d'invalider totalement le scrutin.
Cette décision est logique , imaginez une seule seconde que l'erreur à Rémipolis ai profité aux jallanistes , est-ce que nous aurions accepter que la Cour Supreme valide le scrutin avec 40 députés jallanistes à l'assemblée ? Certainement pas. De la meme manière elle ne pouvait pas accepter que le scrutin soit validé pour profiter à la Ligue Populaire du Nord tout comme elle ne l'aurait pas fait avec un autre parti.


Elle a prononcé de nouvelle election immédiatement et cela a provoqué des changements importants qui dépassent l'annulation des votes à Rémipolis.
Certaines personnes ont profités de cela pour attaquer violemment le gouvernement qui pourtant n'est pas intervenu dans le processus de décision.
Des paroles insensées ont été prononcés. 
Des manifestations ont eu lieu.


Je ne peux pas tolérer cela , nous ne pouvons pas dans une démocratie exemplaire remettre en cause les décisions indépendantes des juges.
Néanmoins , considérant que la décision de la Cour Supreme bien que légitime et tout à fait correcte n'était pas la meilleure solution j'ai décidé de prendre une résolution simple afin de laisser nos partis politiques avoir la réelle influence , celle que le peuple veux leur donner , à l'assemblée Nationale.


Cette résolution c'est la dissolution immédiate de la nouvelle Assemblée Nationale.
Nous allons relancer la campagne electorale pendant 1 semaine afin de laisser le peuple choisir et cela sans triche et sans une election rapide baclée. 
Le Week end prochain vous allez donc pouvoir choisir réellement vos députés , sans triche , sans sanction , sans bâclage. 
L'Assemblée Nationale sera donc parfaitement légitime et incontestable.


Alors que les jallanistes profitent de la situation , j'invite tous les partis républicains à rejeter leur idée et à rester dans la sphère de le démocratie en refusant de lancer des accusations sur les autres partis , en refusant de prononcer des propos racistes à certains clans.
Ainsi je demande à tous les protagonistes de retirer toutes leur plainte qui sont apparues ce soir uniquement par soucis de déstruction de notre démocratie.


Pardonnons nous tous , nous n'avons strictement rien à gagner à nous chamailler comme des chiens cherchant un os.
Nous n'avons rien à perdre non plus puisque grace à la dissolution les partis seront représentés dignement et réellement à l'Assemblée Nationale.


Je vous invite tous à réfléchir calmement et de n'avoir qu'un seul ennemi : le jallanisme.


Avec 7 députés les francovars ont dit qu'une seule chose aux politiques de tout bord : stop aux insultes stop aux disputes , place au débat du fond.
C'est ce que je fais depuis 1 mois maintenant et ce que je continuerais à faire.
Relancons notre économie , soyons présent à l'international , baissons la délinquance , voila mes objectifs , voila nos objectifs.


Pour le Peuple , la Patrie et la Nation ,
Vive la République , Vive la Francovie !

avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Jeu 2 Avr - 21:24





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier







Mes chers compatriotes ,

Pour la première fois depuis le retour réel des statistiques et certainement depuis la première depuis au moins un semestre le chomage est en baisse. Cette baisse , certes minime est tout de meme réel. C'est l'une des conséquences des grandes réformes que nous entretenons ensemble depuis deux mois. 
Nous devons cependant ensemble aller plus loin , bien plus loin , toujours plus loin. 

Le Micromonde connait une période dangereuse de flémingite. La Francovie ne fait pas exception à la règle. Cependant là aussi nous pouvons nous réjouir de la fin de la crise dans le Comtat. Nous pouvons féliciter tous les bénévoles qui ont travaillé pour mettre fin à cette maladie dans cette région très touché.

Nous devons permettre une relance de notre pays par les territoires. Quoi de mieux que les clans pour cette relance des territoires ? Ce soir s'est déroulée une election clanique concernant le parlement  consultatif comtadin. Le premier tour donne une victoire franche des chartistes. En tant que Président de la République je me dois d'assurer que l'Etat central n'influence pas les clans. Chaque institutions , le gouvernement , les régions , les clans ont chacune leur prérogatives. Néanmoins cette victoire des chartistes au premier tour rappelons le est le symbole d'une Francovie qui est apaisée et qui continuera de l'etre grace aux clans. Nous francovars , que nous soyons de Micropolia , du Comtat , de Mezenas , de Rémipolis , de Fux , de Almara , de Evrain , de Chatillon ou de Picabie , nous voulons que notre pays se developpe et soit actif grace et avec tous ses clans sans aucune exception.
L'esprit de la Charte Comtadine est le respect total et sans concession de la présence d'un clan libre dans une région totalement membre de notre pays.

C'est grace à cet esprit que nous avons retrouvé le calme et c'est grace à cet esprit que nous retrouverons le developpement national.

En cette période de crise , il était important d'etre présent et d'etre visible sur la scène internationale. Je reviens du sommet trimestriel de la Ligue des Etats Modernes qui s'est déroulé à Kaora à Prya. Au cours de ce sommet j'ai déposé le dossier de candidature de la Francovie pour etre membre de cette institution. Celle-ci fut acceptée avec joie sans que la Francovie n'est du faire de concession quel qu’elle soit y compris sur son système économique. Nous allons pouvoir et devoir également car cela reste un devoir accueillir le siège de l'Agence Culturelle de l'organisation. Accueillir cette agence est une chance de faire participer la culture au développement national.
Cette adhésion est une chance à la fois pour la Francovie qui pourra se developper dans la LEM mais aussi pour la LEM qui pourra profiter j'en suis sur du renouveau d'activité de la Francovie.

Grace à la LEM nous allons pouvoir participer plus facilement et plus efficacement aux discussions économiques , aux projets sportifs , aux evenements culturels ou encore à la mise en place des programmes humanitaire. Bref , nous serons une Francovie encore plus ouverte qu'elle ne l'est actuellement et elle l'est pourtant déja beaucoup avec le Micromonde. C'est dans cet esprit que je déposerais la demande de ratification du traité au Sénat pour son adoption la plus rapide possible. 

C'est grace à nos territoires et grace au micromonde que nous parviendrons à retrouver notre Francovie historique , celle que nous connaissons tous , la Grande Francovie , la Francovie du Peuple , de la Patrie et de la Nation !

Vive la République , vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Mer 8 Avr - 0:00





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier







Mes chers compatriotes ,

Aujourd'hui Nicolas Mandragore m'a remis sa démission et celle de son gouvernement pour raison de santé.
Le Premier Ministre est touchée tout comme une parti de ses ministres et comme une parti des almariens par la flémingite.

Cette maladie continue de faire des ravages dans notre beau pays mais nous tenons bon tout comme nous tiendrons bon.

La Francovie est active et elle le restera , nous continuerons de combattre cette virulente maladie qui touche chaque jour des victimes innocentes.
Si aujourd'hui cette maladie marque une victoire à Almara , elle subit aussi une défaite à Fux où la population sort d'une torpeur de plusieurs semaines.

Je tenais à ce titre à saluer la patience et le courage des fuxéens qui se sont battu avec honneur contre cette maladie. J'en suis admiratif et je suis certains que c'est le cas aussi de tous les francovars.
Aujourd'hui c'est aux almariens d'etre courageux et d'etre patient et surtout de savoir que l'Etat francovar ne les abandonnera pas tout comme nous n'avons pas abandonné les comtadins et les fuxéens par le passé.

Afin de ne surtout pas tomber dans la flémingite nationale et de continuer la relance économique tout en combattant le danger jallaniste , il faut un gouvernement puissant et stable. Cette stabilité que j'avais annoncé lorsque j'étais devenu Premier Ministre est très importante et elle est présente depuis de nombreux mois.

Ce remaniement nécessaire aujourd'hui , j'ai décidé de le confier à Philomène Heinfurer. Je crois beaucoup en cette francovare compétente et acharnée et je suis certains qu'elle est la plus apte à pouvoir mettre en place le gouvernement au service de notre nation.

Sachez mes chers compatriotes que la Francovie est présente , qu'elle est active et qu'elle est dynamique.

Pour le Peuple , la Patrie et la Nation ,
Vive la République , Vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Lun 20 Avr - 21:26





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier











Mes chers compatriotes ,


Aujourd'hui comme en 1953 , la Francovie subit un coup d'Etat orchestré par les jallanistes.
En effet le coup d'Etat régional de Louis de Saint Auteuil contre son père Andrew a été organisé avec l'aide de force jallaniste.


Les jallanistes comme en 1953 essayent de détruire la Francovie en créant un climat de tension à la fois économique et sécuritaire.
Le meurtre du mari du Chef de Clan de l'Elvéotie , les evenements à Almara , le coup d'Etat au Comtat , la discrimination envers la Picabanie et le Vernier , tous les clans sont touchés.


Pendant que certains hommes et femmes politiques remettent en cause le pouvoir central abaissant la possibilité de la République de se défendre face aux putchistes , des centaines de policiers , de gendarme et de militaire sont décédés. Oui pendant que certains representant du peuple discutent et sanctionnent sans connaitre les dossiers , se rendant complice de fait des jallanistes , des hommes et des femmes , des heros de la Francovie , les memes qui nous ont libéré en 2012 meurt. 


En tant que Président de la République , élu dès le premier tour par la très grande majorité des francovars , je ne tolérerais aucune complicité envers les putchistes. A ce titre j'ai accepté la démission des ministres cotyistes du gouvernement.


Afin de défendre la République , la Démocratie et la Francovie j'ai décidé de prendre des décisions fortes et nécessaire. J'ai demandé l'arrestation préventive des jallanistes. Je prononcerais dès ce soir l'application de l'article 16 de la Constitution ainsi que le DIF rouge sur la totalité du territoire. Conformement à la Constitution je demanderais à ce que la Cour Supreme valide la totalité de la procédure. 


Je peux vous assurer que la IVe République tiendra. Je ne serais pas comme ceux qui se rende complice des jallanistes. J'utiliserais la totalité de la fonction que vous , francovars , amis de la démocratie m'avait donné.


Je demanderais l'aide du Gouvernement et de l'opposition républicaine et démocrate dans ce travail acharné.


Sachez mes chers compatriotes que je n'ai aucun doute sur le fait que la République tiendra.


La Francovie est forte et elle le démontrera.


Restons uni , restons solidaire face à cette epreuve.


Pour le Peuple , la Patrie et la Nation.
Vive la République , Vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Mer 22 Avr - 0:59





Allocution du Président de la République
Monsieur Archimède Parmentier













Mes chers compatriotes ,


Ce soir en fin de journée , la rébellion jallaniste s'est terminée.
Louis de Saint Auteuil est en fuite et les rebelles de l'ile du Phare se sont rendus aux forces de police.
Les rebelles présent dans la ville du Comtat Francovin eux ont refuser de se rendre , nous sommes intervenu et nous avons libéré la ville.


Au final c'est près de 1626 gendarmes et policiers , 1626 héros qui sont mort pour leur patrie.


Ce coup d'Etat des jallanistes était orchestré depuis de nombreux mois. Ils étaient prévu pas uniquement dans le Comtat mais aussi à Almara où un attentat terroriste de grande ampleurs a été empéché. En effet les jallanistes menés par Russell Kold revenu d'entre les tombes avaient prévu de lancer une épidémie de flemingite rouge à Almara causant le décès de plusieurs dizaines de milliers de victime. Russel Kold est mort et la machine avec le virus ont été retrouvé par la police. 


A Evrain également selon les premiers elements de l'enquete , les jallanistes seraient derrière l'assassinat du mari de Timothée Allescquot , le Président de la Région et du Clan. Cet assassinat pour motif politique et homophobe était également l'un des plans des jallanistes pour provoquer les tensions dans nos régions et faire tomber le gouvernement francovar.


Face à ces tentatives de sécession , d'attentat , de meurtre , de trahison j'ai pris des décisions fortes et des décisions nécessaires.
Oui sans le DIF rouge et sans les pouvoirs exceptionnels , se serait un jallaniste qui vous parlerez depuis les Louvrières en ce moment.


Je peux comprendre que certains ai eux peur que j'utilises ces pouvoirs pour faire moi meme un coup d'Etat.
Ce sentiment me parait injustifié après tout ce que j'ai fait pour notre pays et après la réforme constitutionnelle qui a justement permis l'echec de ce coup d'Etat puisqu'elle a permis de légitimer mon pouvoir présidentielle par l'indépendance totale du procureur d'instruction et de la Cour Supreme.
Imaginez si hier je serais allé à la Cour Supreme pour sieger sur la question de la légitimité de mes pouvoirs exceptionnels , ce qui était prévu par l'ancienne version de la Constitution , là je pense que tout le monde aurait cru et à bon droit , que j'avais fait un coup d'Etat et que je profitais de mon poste pour le faire valider par la plus grande institution constitutionnelle du pays.
Heureusement pour nous la réforme est passée par là. A ces personnes qui ont remis en doute ma légitimité et faillit faire chuter le gouvernement tombant dans le piège tissé par les jallanistes je leur dis que je les pardonne.


Pourquoi ?


Parce que je suis moi meme tombé dedans. Oui moi aussi j'ai été manipulé par les jallanistes. J'avais une confiance pas aveugle mais importante envers François Bogendorfer. Il a pu profiter de son aura , de sa carrière , de ma confiance et de celle de son parti pour faciliter le coup d'Etat.


De la meme manière que nous avons pardonné en decembre 2012 , je demande au peuple francovar de pardonner ceux qui sont tombé dans le piège des jallanistes et des sécessionnistes.


D'ailleurs il faudra également pardonner les sécessionnistes eux meme qui de la meme façon ont eux aussi été manipulé par les jallanistes. Je ne peux pas croire que les membres du clan du Comtat ai soutenu volontairement les jallanistes. Se sont deux forces qui sont totalement contradictoire. A ces sécessionnistes , je leur dit qu'il faudra quand meme payer la dette à la société car des policiers sont mort au cour des opérations , des familles entières ont été brisées et en tant que Président de tous les francovars je ne peux pas tolérer une telle rebellion. Mais quand ils auront payer leur dette , il faudra leur pardonner pour se reconstruire.


C'est ce que nous avons fait en 2012 et cela a fonctionné.


Autant je suis pret à pardonner autant je demande à tous ceux qui sont allés trop loin dans la discrimination envers certains clans , notamment ceux du Vernier et de Picabanie à s'excuser publiquement. Prendre en otage l'assemblée nationale en discriminant les membres d'un clan quel qu’il soit est une habitude jallaniste mais que cela vienne d'un parti se disant républicain et démocratique qui a eu la confiance du peuple et du Président de la République cela est intolérable. Là encore ceux-ci sont tombés dans le piège jallaniste et nous serons pret à vous pardonner mais avant il faut vous excuser. 


Je tenais également à saluer au cours de cette intervention certaines personnes qui ont participé à l'echec de ce coup d'Etat. Outre les policiers et les gendarmes et certains almariens dont je tairais le nom pour l'instant pour question de sécurité , la participation de Georgette Malainbar la Présidente de la Région du Comtat qui a révélé le coup d'Etat ainsi que de Andrew de Saint Auteuil le Grand Duc du Comtat qui l'a aidé dans cette oeuvre tout en combattant directement les jallanistes ont été tout simplement exceptionnel. Nous avons connu des traitres ses derniers jours mais en voila des héros , des véritables héros et la Francovie fait bien plus de héros que de traitre d'où la victoire de la démocratie aujourd'hui.


Face au retour au calme , si celui-ci se confirme conformément à la Constitution je rendrais les pouvoirs exceptionnels et j'abaisserais le niveau du DIF.
Sachez d'hors et déja que l'ensemble des arrestations arbitraires sont confiées au procureur d'instruction.
Ainsi meme avec les pouvoirs exceptionnels , l'equilibre constitutionnel reste maintenu. 




Enfin pour terminer cette intervention , je souhaitais également remercier nos partenaires du Conseil Permanent de l'ONA qui ont dès les premières heures du conflit saisit le dossier francovar pour savoir ce qu'il se passait. Si des accusations ont en effet été porté à mon encontre , là aussi je les pardonne parce qu'elles l'ont été par des partenaires , des alliés et des amis qui avaient peur pour le peuple francovar. 

C'est dans cet esprit d'amitié que la Francovie prospérera de nouveau dans les prochaines semaines.

Pour le Peuple , la Patrie et la Nation ,
Vive la République , Vive la Francovie !
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6689
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Mer 10 Juin - 22:59


Allocution du Président du Conseil


MONSIEUR Alifred Stenford







Francovares, Francovars, mes chers compatriotes,


Vous l'avez constaté, peut-être avec inquiétude, ces derniers jours ont été mouvementé pour notre pays. Des forces Jallanistes ont infiltrés Cabinets Ministériels et Etat-Major de l'armée avec l'objectif de perpétré un Coup d'Etat et prendre par la force armée le pouvoir. Face a cette situation, le précédent Gouvernement n'a su réagir, piégé qu'il était par le lourdeur administrative et la paralysie bureaucratique. Le Président de la République était absent, quant au Premier Ministre elle n'eut d'autre choix au dernier moment pour préservé notre nation du fléau Jallaniste que de donner a l'Etat-Major un sérieux coup de balais en nomment diverses personnalités issu des Clans pour démasquer et arrêter les comploteurs Jallanistes. 


Dans l'heure qui a suivi, un Congrès extraordinaire a été réunis au Parlement ou Députés et Sénateurs ont voté unanimement une résolution extraordinaire signé du Premier Ministre, devenue Présidente par intérim, donnent la gouvernance de la Francovie a un Conseil des Clan regroupent les représentants des Clans. Les Clans qui ont toujours été la colonne vertébrale de notre nation et que vous avez souhaité voir retrouver toute leur importance d'antan en approuvant l'actuelle Constitution. Désormais les Clans ont dors et déjà retrouvé de l'importance et c'est pas eux que la stabilité de la nation et la paix seront maintenu.


Concernant le Président Parmantier, malade et dans le coma il n'était plus en état d'assurer sa fonction. Rose-Marie Debré devait assurer un court intérim avant que le Conseil que je préside désormais ne prenne la gouvernance conformément a la résolution. 


Je tient a rendre hommage a Rose-Marie Debré. Vous l'apprendrez demain dans les médias mais j'ai le triste devoir de vous annoncé son décès pas suicide....Rose-Marie Debré était une vrai Républicaine et une grande femme d'Etat, deux fois Premier Ministre, hier soir en agissent vite et avec courage elle a empêché les Jallanistes de s'emparer par la force du pouvoir et a donc empêché que nous ne retombions dans des heures sombres. Son suicide, dans un acte désespéré, dois nous interpellé et nous amener a réfléchir sur ce que nous voulons pour notre pays, le chaos jallaniste? Ou un système démocratique axé sur la parole de chacun représentés par les Clans les légitimes porte-voix du peuple Francovar?


A n'en pas douter le choix ne fait aucun doute. Pour moi votre parole, relayé par les Clans, sera la force légitime de gouvernance du Conseil.


Dès demain je demanderais a un homme éminemment compétant, Hubert de Prat, que j'ai l'honneur d'avoir nommé Ambassadeur auprès du Micromonde, d'informer nos alliés de notre nouvelle situation, de leur dire que si notre façon de gouverner et d'envisager notre avenir est différent nos alliances et nos liens fraternels de changent pas et que les accords d’hier seront toujours valables demain. 


Je demanderais a un homme non moins compétant, Charles de Mère, nommé Ministre d'Etat, sens portefeuille, de rédiger, avec l'avis des Chefs de Clans et de moi-même, une nouvelle Constitution qui sera proposée le plus rapidement possible par Référendum. Si vous votez le moment venu en sa faveur vous permettrez non seulement de stabilisé, sécurisé notre pays, nos institutions, mais vous voterez en faveur d'un mode de gouvernance plus démocratique, ou c'est par la voix des Clans auxquels nous sommes tous profondément attachés que le Conseil gouvernera. Nous aurons a définir les modalités de l'élection du Président du Conseil de la façon la plus démocratique possible et alors, je m'y engage, je remettrait mon siège en jeu.


Je demanderais également au Ministre de l'Intérieur de poursuivre une surveillance accrue dans les villes, Régions et points sensibles dans tous le pays. Les jallanistes sont toujours là et c'est avec leur violence coutumière qu'ils pourraient être tenté de répliquer après leur éviction. Je n'entend pas les laisser répandre la violence et tous sera fait pour maintenir ordre et paix.


Mes chers compatriotes, nous entrons dans une nouvelle aire, une nouvelle aventure, une nouvelle page de notre histoire commune. Un travail considérable nous attend pour réussir cette transition et vous allez devoir y prendre toute votre part. 


Rassurez-vous, tout sera fait pour que la transition ne soit pas trop brutale et que chacun puisse s'y faire. 


Pour le Peuple, la Patrie et la Nation
Vive la Francovie!
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Ven 12 Juin - 20:58


Allocution du Président du Conseil


MONSIEUR Alifred Stenford







Mes chers compatriotes, 


la transition est en marche.


Soucieux d'en finir avec une République décadente tout en conservant un régime démocratique adapté au rôle important que devront a nouveau assumer les Clans dans la stabilité de notre pays, j'ai décidé, vous le savez, de demander au Ministre d'Etat Charles de Mère de rédiger une nouvelle Constitution qui serait le nouveau socle qui ouvrira une nouvelle ère dans l'histoire de notre pays. Il l'a fait avec une rapidité et un efficacité qui me permettent aujourd'hui de m'adresser si rapidement a vous. 


Ce nouveau texte a été approuvé par l'ensemble du Conseil des Clans et je l'ai moi-même validé. Mais a présent c'est a vous et a vous seul de donner votre opinion comme vous l'avez toujours fait. Un Référendum a été convoqué, il sera organisé par la Cours Suprême du Lundi 15 au Mardi 16 Juin au cours desquels vous aurez a vous prononcer pour ou contre cette nouvelle constitution. Ce texte qui vous sera proposé sera fort et embrassera les valeurs d'humanisme et de démocratie clanique qui sont inhérente a l'histoire de notre nation, il mettre en place de façon officielle le nouveau Gouvernement et rendra au Clans leur rôle historique de colonne vertébrale de la nation. 


Si vous approuvez ce texte, mon siège sera naturellement remis en jeu et un Président du Conseil officiel sera élu. 


D'ici là, je continuerais d'assurer la continuité de l'Etat. 


Mais dès demain, c'est un autre Référendum qui vous attend. Vous aurez a pour prononcer en faveur ou en défaveur de la proposition de placer au panthéon quatre grandes figures de notre pays, les anciens Présidents de la République Jean Coty et Raphaël Vinago, l'ancienne Premier Ministre Rose-Marie Debré et l'économiste Maurice Portalys.  Si vous vous prononcez en faveur de leur panthéonisation, une grande cérémonie aura lieu Lundi au cours de laquelle ils entrerons parmi les grand noms de notre histoire commune. Ce sera alors l'occasion d'un moment de grande unité nationale, une unité nécessaire pour affronter l'avenir et pour poursuivre le changement. Quoi qu'il advienne lors de cette consultation, je remettrait tout de même Lundi a ces quatre personnalité une récompense a titre posthume pour Service rendu a la Nation. 


Je tient a ce que l'unité et le rassemblement caractérise notre transition aux yeux du monde, qu'il soit prouvé qu'en dépit de tous les bouleversements la Francovie sait s'adapter dans le calme et la sérénité. Je suis heureux de constater que jusqu'ici tout s'est passé pour le mieux. 


Mes chers compatriotes, la nation rassemblée, la nation forte, la nation pacifiée, tel devra être notre but a terme. Aucune nation ne s'élève dans le trouble la plus monstrueux ou l'atonie la plus totale, le changement en cours devra permettre un second "Réveil Francovar" et c'est a vous d'en décider! Je sais que vous ferez le bon choix.


Pour le Peuple, la Patrie et la Nation
VIVE LA FRANCOVIE
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum