Allocutions du Président de la République

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Mar 16 Juin - 15:37

La presse avait été convoquée dans la salle des fêtes du Palais Présidentiel ou le Président du Conseil allait prendre la parole. 
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Mar 16 Juin - 15:55

Le Président du Conseil s'assis aux micros qui lui étaient destinées, l'air sévère. Il attendit un moment que le silence se fasse puis pris le parole.








_Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Suite au bombardement de Talamanca par les forces Eridanaises, je veux dire toute la colère de la Francovie face a cet acte barbare et manifestement destinée a détruire les efforts de paix Micromondiale qui sont fait chaque jours a l'ONA. Barbare car bombarder des bâtiment et lancer un gaz mortel ne cache pas la volonté de tuer de l'Eridan qui s'est conduit a l’égard des membres de l'ONA comme le dernier des terroriste. 


La Francovie a pris des engagements vis a vis de l'ONA et du Micromonde, elle est prête a les tenir.


Dors et déjà, a été ordonné l'envoie d’hélicoptères pour apporter une aie humanitaire aux victimes sur place, pour aider a soigner, pour apporter des vivres et évacuer le personnel que l'on pourra faire partir. La décision a été prise aussi d'envoyer notre Porte-Avion sur place pour assurer une protection en cas d'une nouvelle agression. Ainsi que plusieurs navires. 


Je regrette que le message d'appel a l'aide du Secrétaire Général nous soit arrivé en retard, nous aurions alors pu changer la donne. Erian a violé la paix que nous essayions de préserver, aussi la Francovie réclamera-elle des sanctions fortes et espérons qu'elle sera soutenu dans sa démarche. Nous réclamons a l'encontre d'Erian les mesures suivantes:


-Embargo économique, humain et militaire total avec l'Eridan.
-L'exclusion des appareils Eridanais de notre espace aérien et de notre zone maritime.
-Lancement d'un mandat d'arrêt Francovar à l'encontre des membres du gouvernement et de l'Etat-Major Eridanais pour "crime de guerre et crime contre l'humanité".



J'ai également entendu parler d'un "état de guerre ouverte". Je veux qu'il soit clair que la Francovie est prête a apporter toute l'aide qui sera nécessaire mais qu'elle n'entrera seule en guerre contre personne. Si riposte il doit y avoir, la Francovie demandera la constitution d'une coalition des Etats Membres de l'ONA qui ont été victimes de cette attaque, mais n'ira pas en guerre seule.  

Je veux présenter mes sincères condoléances aux Etats qui ont perdu des citoyens sur place lors de cette attaque et réaffirmer nos liens étroits d'amitié et d'alliance. La Francovie, toujours, sera là pour apporter toute l'aide possible et sera présente si une coalition de riposte devait se crée.


Je vous remercie. 


Le Président attendit pour voir si les journalistes avaient des questions....
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 24 Aoû - 20:40

En Direct de la Bibliothèque des Louvrières.


Charles de Mère, Président du Conseil Clanique:

Francovares, Francovars,
Mes chers concitoyens,

Pour les deux prochains mois, le Conseil des Clans a décidé de me faire confiance pour assumer les rênes de la destinée de la nation. Il s'agit d'un honneur pour moi que d'accéder à une telle fonction. Mais je ne le cache pas: C'est aussi une épreuve.

La dernière épidémie de flemmingite a été grave. Et à cette heure, je ne suis pas capable de dire si notre nation survivra à cette épidémie. Mais il nous faut tout tenter pour ne pas sombrer, pour ne pas décliner et mourir dans les limbes des micronations mortes.

La Francovie a quelque chose de spécial, un sentiment patriotique fort mais serein coule dans ses veines et dans le corps de chacun de ses enfants. Ce sentiment, je l'éprouve comme chacun de vous, comme chacun des membres du Conseil. C'est pourquoi nous devons nous unir, chacun dans nos différences, sociales, claniques, religieuses. Vous remarquerez d'ailleurs que sur le perron du Palais de la Présidence, j'ai ordonné qu'autour du drapeau national soit levés les drapeaux des clans. Pas par régionalisme, mais pour signifier notre union sacrée.

Nous diviser, c'est mourir.

Pour éviter cela, il nous faut un projet et y travailler sans relâche. Je vous le dit, je ne suis pas un homme politique. Je n'ai pas de promesses à offrir, de discours à vendre, de politique à négocier: Je n'ai à offrir que du sang, de la sueur et des larmes.

C'est avec cela que nous allons rebâtir notre pays. Et il y a urgence: Il ne reste qu'une semaine d'exercice économique. Il va falloir prendre des mesures économiques immédiates pour éviter la déroute. C'est pourquoi, avant même la nomination du Conseil Elargi, j'ai décidé d'élever Marie-Hélène Denièvre Chatelain au rang de Grand Argentier. Il va falloir agri vite et efficacement.

La BCF va émettre en urgence 100.000 R$ pour recapitaliser la GEF et organiser un rachat massif des matières premières en abondance. Les entreprises ont produit, il faut à présent les aider à écouler les stocks. Cela libérera les entreprises d'un poids. La GEF sera aussi réformée pour devenir un marché des matières premières avec le monopôle du commerce intérieur et de la fixation des prix, en accord avec les branches concernées. Un projet de Loi sera proposé dès demain.

Le FSIF sera liquidé pour libérer les énergies de l'investissement qu'il monopolise. Une Agence Publique des Participations et des Financements Stratégique verra le jour afin que l'Etat devienne un investisseur de l'avenir.

La BCF prendra le contrôle provisoire, pour 10 jours, des entreprises sans directeur actif mais aussi des entreprises de secteur stratégique: Mines, Agriculture, Armement. Cela pour sécuriser la production et le ravitaillement.

Après ces dix jours, je lancerais trois grands chantier:

-Le Chantier de la simplification: Hormis les lois sur l'économie, un ménage des lois inutiles sera organisé.
-La Chantier de la défense de demain: La Francovie doit se doter d'un appareil de défense militaire capable d'assurer sa défense pacifique dans un monde de plus en plus instable.
-Le chantier de la modernisation: Un plan d'investissement colossal dans la modernisation du pays avec une force de frappe, sur deux mois, de 500.000 R$

Notre pays est un grand pays. Ensemble, nous trouverons à atteindre le rang qui est celui de notre nation.

Vive la République! Vive la Francovie
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 10 Jan - 10:23


Charles de Mère, Président de la République:

Francovares, Francovars, Mes chers concitoyens,

Alors que les périls nous menaçaient, que ce soit le sécessionnisme impérialiste ou la maladie, la République a su résister et reprendre la main. A l'heure où je vous parle, la paix est revenue en Francovie et l'unité nationale a été sauvegardé. Toutefois, il m'est apparut clair que le système confédéral avait échoué. J'en assume les conséquences puisque j'ai soutenu ce système, je l'ai dirigé avec de nombreux échecs.

Mes chers concitoyens, je me doit d'avoir avec vous un minimum d’honnêteté: Je ne pensais pas que nous arriverions aussi bas. Aussi, les trois chantiers de mon mandat n'ont pu être réalisés. Il appartiendra à mon prédécesseur de s'y atteler avec urgence et force. Je le dit encore et toujours, ces chantiers sont les clefs de la renaissance nationale.

Afin de garantir la continuité et la sécurité, j'ai décidé de réunir le Conseil des Clans. Une nouvelle constitution a été rédigée, je vous demande à présent de l'approuver. En effet, son rejet aurait de graves conséquences et délégitimerais l'action du Conseil des Clans. Ce serais alors la porte ouverte à toutes les folies humaines, les ambitions de pouvoir. Je vous demande même plus: Adoptez la Constitution avec la majorité la plus large. Car plus large sera la majorité, plus grande sera la légitimité de la nouvelle République. C'est en cette légitimité qu'elle tirera sa force naturelle contre les factieux.

Mes chers concitoyens, le temps du changement est venu. Une nouvelle élection présidentielle va avoir lieu et bien que je n'en n'ai pas le pouvoir, j'estime nécessaire un renouvellement de la classe politique. Aussi je demande aux partis de présenter des candidats qui auront été aux affaires à partir seulement de la République Confédérale. C'est mon souhait, ce que j'espère vivement car notre pays a bien besoin de renouvellement politique.

C'est d'ailleurs pourquoi j'ai décider de faire toute confiance à Horacio Kaine, nouveau président de la Cour Suprême. C'est pourquoi j'ai décidé de lui remettre dès ce soir mon mandat présidentiel afin que je puisse, en prime exemple, me retirer de la vie politique et de donner tous les moyens à Me Kaine d'assurer la bonne marche de l'élection.

Mes chers compatriotes, l'heure est venue de se relever, de se mettre debout! Car, comme le dit naguère Jean Coty: C'est debout que l'on écrit l'Histoire!

Vive la République! Vive la Francovie!
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Lun 11 Jan - 13:29

Allocution de Monsieur Horacio Kain, Président de la Cour Supreme et Président de la République par intérim




Mes chers compatriotes , la Francovie est en train de sortir de sa léthargie et les clans se sont réunis pour écrire une nouvelle constitution.
Cette constitution de la VIe République sera proposée par référendum dès aujourd'hui.

Cependant nous nous trouvons dans une situation inédite toute république confondue. 
Un seul homme, moi, va disposer des trois pouvoirs en meme temps : executif, législatif et judiciaire.
Nous avions déja connu des situations similaires mais cette pratique des trois pouvoirs étaient communes à l'ensemble des clans, ici je suis le seul à avoir les trois pouvoir. Il faut mettre fin le plus rapidement possible à cette situation.

Aussi si la Constitution est adoptée, je nommerais un Conseil Legislatif composé de technocrate à qui je déléguerais le pouvoir legislatif en attendant l'election de l'Assemblée Nationale. Ce Conseil legislatif aura des pouvoirs bridés. Il ne pourra voter que des lois sans les proposer.

Ne disposant plus du pouvoir législatif, il me faudra en tant que Président de la Cour Supreme organiser assez vite l'election présidentielle afin de lui déléguer définitivement le pouvoir executif.

Le calendrier electoral est encore à discuter mais je pense que l'election présidentielle aura lieu le 24 Janvier. 
J'invite donc les partis politiques à effectuer leur primaires d'ici le 17.

Francovars, la Francovie est de retour et cela c'est grace à vous.

Pour le peuple, la Patrie et la Nation.
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6493
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Mar 12 Jan - 21:02

Allocution de Monsieur Horacio Kain, Président de la Cour Supreme et Président de la République par intérim




Mes chers compatriotes,

Vous avez accepté à une large majorité la nouvelle Constitution.

Conformément à son article 24, le prochain Président du Haut Conseil des Clans deviendra Président de la République de plein droit.
Je rendrais ainsi le pouvoir executif.
Concernant le pouvoir législatif, l'election de l'Assemblée Nationale se déroulera le Dimanche 24 Janvier. Les candidatures devant être annoncées avant le dimanche précédant. 
En attendant cette election, j'ai décidé que se serait le Haut Conseil des Clans qui disposera de ce pouvoir. 

L’election présidentielle elle se déroulera le 14 Fevrier.
Les campagnes d'investitures se dérouleront du 25 Janvier au 6 Fevrier. 

Les lois organiques et electorales nécessaires à ces elections seront publiées par la Cour Supreme et auront valeur de loi constitutionnelle.

Etant donnée la situation économique de la Francovie, les investissements ne seront pas acceptés par la Cour Supreme durant l'election législative mais devrait l'etre pour l'election présidentielle.
Je laisse le prochain Président de la République qui disposera d'un interim d'un mois, mettre en place le nouveau système économique permettant la relance économique de notre pays.

La relance politique elle est bien présente et je suis très fier d'y avoir participé.

Pour le Peuple, la Patrie et la Nation. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6493
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Dim 24 Jan - 23:26

Allocution du Président de la République
Monsieur Édouard Maréchal



Édouard Maréchal, Président de la République :

Francovares, Francovars,
Mes chers compatriotes,

Aujourd'hui je m'adresse à la Nation pour saluer un jour historique. Pas historique à cause de l'écrasante victoire conservatrice, mais historique car cette élection marque le retour de la République de Francovie. Cette élection marque le retour de notre démocratie partout sur le territoire, et le retour aux urnes massif des citoyens de notre pays. Aujourd'hui, suite aux efforts de tous et chacun, la République a remporté ces élections.

Évidemment, j'ai suivi avec attention ces élections. Le résultat de ce soir est d'une importance capitale. Je ne jugerai pas votre choix, ce n'est pas mon rôle. Mon rôle est de diriger la Francovie avec le Parlement et le gouvernement. Il est donc pour moi évident, de tenir compte de ces résultats.

Et ces résultats sont clairs, massifs, et on peut le dire, impressionnants. Les conservateurs ont remporté une victoire historique, je m'engage donc à en tenir compte dans un futur remaniement gouvernemental.

Dans les prochains jours, j'annoncerai un remaniement gouvernemental. Je tiens à vous affirmer ce soir, que je ne changerai pas de cap. Mon cap est clair : relancer l'économie, assurer la sécurité de tous, redresser notre éducation, et refaire rayonner la Francovie à l'international. Et je suis convaincu que le Parti Conservateur saura m'aider avec succès dans cette mission.

Mes chers compatriotes, vous avez tous accompli votre devoir de citoyen et je vous en félicite. Maintenant, soyons solides, forts, pour mener à bien le redressement national.

Vive la République
Vive la Francovie
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Lun 8 Fév - 22:07

Allocution du Président de la République
Monsieur Édouard Maréchal


Le Président de la République était au four et au moulin ces dernières heures et jours. Les crises frappaient de façon successives le pays. Il a donc fait le choix de s'adresser à la Nation ce soir pour expliquer de façon claire la situation et les mesures prises avec le gouvernement.

C'est un Président à l'air grave, ferme et sévère qui s'adresse à la Francovie.



Édouard Maréchal, Président de la République :

Mes chers compatriotes,

Depuis quelques heures et jours, la Francovie est secoué par de nombreux évènements graves. Je ferai en sorte d'être le plus clair possible et d'exprimer précisément ma pensée.

Tout d'abord, il y a eu une attaque à l'hélicoptère de combat à Almara. Les motifs et commendataires de cet attentat restent flous. Les forces de sécurité y travaillent. Il y a eu quelques blessés, mais les dégâts ne semblent pas être si désastreux. Mais la question se pose clairement : Comment la République a t-elle pu reculé à ce point durant ces derniers mois ? Comment mes prédécesseurs ont-ils pu se laisser développer au coeur même de la Francovie des organisations terroristes, prêtent à mener des actions de type militaires au sein même du territoire national ? C'est absolument intolérable et inacceptable. La République ne doit plus reculer, et doit restaurer l'ordre partout, sur chaque centimètre de terre francovare. Une vaste chasse à ces organisations doit être mené par l'Etat. C'est pourquoi l'armée a été mobilisée à Almara pour aider les forces de police, c'est pourquoi j'ai relevé le niveau DIF à Micropolia et au Comtat. Mon obsession et de rétablir l'autorité de la République et de détruire ces organisations. Nous mettrons les moyens nécessaire pour y parvenir.

Ensuite, a eu lieu hier, un séisme d'une grande violence en Elvéotie, provoquant de nombreux décès et blessés. L'Etat se mobilise, j'ai décrété l'Etat d'Urgence en Elvéotie pour 5 jours : l'armée se mobilise pour aider les forces de secours, et assurer l'ordre et éviter tout mouvement de panique. C'est une catastrophe historique et la Francovie n'a pas les reins assez solides pour la gérer seule rapidement. C'est pourquoi je demande officiellement le soutien de nos alliés du micromonde, en leur demandant un soutien humanitaire. La Francovie a toujours aidé ses alliés, notamment lors de la catastrophe à Armara. Nous espérons que cela sera réciproque.

Pour enchaîner, des soulèvements ont eu lieu dans la région de Brindas, en opposition au Code de l'Economie porté par Jean-Christophe Mariani. Ces soulèvements et émeutes ne peuvent être tolérés. Des manifestations pacifiques pour exprimer un mécontentement sont tout à fait normales, mais ce mécontentement ne peut dégénérer en violence et en contestation de l'autorité de la République. J'annonce donc que le niveau DIF est relevé au niveau Orange dans cette région. Bien évidemment, pour palier à toutes ses opérations, nous devrons donner davantage de moyens à la police et l'armée, mais nos forces de sécurité ont les reins solides.

Enfin, pour finir sur une touche plus politique, j'ai demandé à Jean-Christophe Mariani de démissionner de son poste ministériel, étant donné l'adoption du Code de l'Economie et de sa candidature à une élection. Il a accepté, et je tiens à le remercier pour son travail au gouvernement. En remplacement, j'ai décidé de nommer Jules Carignon, Ministre des Affaires Economiques.

Francovares, Francovars, je me mobilise de toutes mes forces, en débit du comportement parfois ahurissant de la classe politique, pour préserver la Francovie et faire respecter son autorité pour vous protéger. Soyons certains de ma détermination totale.

Vive la République
Vive la Francovie
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Sam 12 Mar - 20:30

Allocution du Président de la République
Monsieur Raphaël Villeneuve



Raphaël Villeneuve, Président de la République :

Mes chers compatriotes,

Depuis le début du mois de Mars, la Francovie subit de plein fouet une recrudescence de la flémingite. Ce fléau, que notre pays a déjà affronté de nombreuses fois durant son histoire, refait son apparition aujourd'hui.

J'ai demandé à l’Institut Fillin, un bulletin sur la situation sanitaire en Francovie et plus globalement dans le micromonde. Les conclusions sont claires, une grande partie du micromonde est touchée, ainsi qu'une bonne partie de la Francovie, même si certaines régions comme Fux, Almara et Picabie résistent. Il faut savoir, que cette flémigite n'est pas mortelle et ne se transmet pas dû à une certaine forme génétique, cela nous laisse donc l'espoir de voir la situation s'améliorer dans un futur, même si on ne pas tout prévoir.

Quoi qu'il en soit, ce retour de la flémingite en Francovie met notre pays dans une grande difficulté. Cela brise et compromet tous les efforts pour redresser le pays qui a une nouvelle priorité aujourd'hui : celle de résister face à ce fléau. Il faut bien comprendre, que cela remet en cause les perspectives que nous aurions pu avoir concernant ce redressement, cela modifie nos priorités, cela affecte les moyens à notre dispositions.

Cette flémingite infecte tous nos territoires, tous nos secteurs économiques, nos administrations. Cette épidémie freine considérablement l'effort de redressement. La Francovie est plongée dans la crise. Mais je suis Président de la République, j'ai la responsabilité de la Nation et le soutien populaire, je ne me déroberai pas. Je ne lâcherai rien et je n'abandonnerai pas notre pays. Soyez certains, que je mettrai en œuvre toute mon énergie, tous les pouvoirs que me confère notre Constitution, avec le Vice-Président Stroegler, avec tous mes ministres, avec le parlement, pour combattre ce fléau, et redresser notre pays autant que possible, malgré la flémingite.

Le Ministère de l'Economie et des Finances étant touché, je nommerai dès ce soir un nouveau Ministre. Nous allons prendre des décisions urgentes pour relancer la production, et la consommation avec un effort considérable de l'Etat. Chaque jour, chaque minute, chaque seconde, je tenterai tout ce qui est possible pour mener à bien le redressement de la Francovie, c'est mon devoir, et rien ne me fera fléchir, car c'est ma conviction, c'est mon caractère, c'est ma vision du rôle du Président de la République.

J'ai bien conscience que le micromonde nous observe avec inquiétude. Une inquiétude légitime, devant la situation d'une grande puissance comme la Francovie, et je m'adresse aussi ce soir, au micromonde. La Francovie a officiellement adopté la Charte de la LEM, et marque ainsi un retour sur la scène micromondiale. Notre pays va donc, dès le mois d'Avril, assurer la présidence tournante de la LEM et accueillir un sommet à Micropolia des Chefs d'Etats de l'organisation. Je veux affirmer ce soir à tous nos partenaires, que malgré la crise sanitaire, la Francovie est tout apte à assurer sa présidence tournante et à abriter le sommet trimestriel à Micropolia. Notre présidence sera même une présidence dynamique, riche en proposition pour donner un nouveau souffle à la LEM.

La Francovie enverra également son Ministre de l'Economie et des Finances au Krassland pour un sommet de la Zone EcoMicro. Je l'espère, cela sera l'occasion d'aborder certaines ouvertures économiques vers nos plus anciens partenaires, comme le Krassland et Armara.

Mes chers compatriotes, la Francovie est en difficulté, c'est pourquoi je demande, solennellement, devant la Nation toute entière, l'unité. Je demande à toutes les forces vives de ce pays, de se mettre au service de la République et de la Nation. Il n'y a pas de place pour des querelles stériles, tous nos efforts doivent être rassemblés, et nous ne devons avoir qu'un seul objectif quelque soit nos opinions, quelque soit notre bord politique : celui de redresser la Nation. Jamais, un Président de la République n'a eu autant besoin du peuple et de la Nation à ses côtés : J'ai besoin de vous.

Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République,
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Sam 19 Mar - 17:12

Allocution du Président par Interim
Monsieur Pierre Stroegler










Mes chers compatriotes,


La flémingite nous touche de plein fouet. Tout comme dans plusieurs centaines de milliers de foyers de notre pays, cette maladie a touché le palais des Louvrières et le Président de la République Raphael Villeneuve n'est plus en mesure provisoirement d'assumer ses fonctions.


Si cette situation est loin d'etre idéal, je peux vous assurer que je suis le nouveau Président de la République, par interim et que je ne compte pas voir le gouvernement tomber dans l'inactivité. Aussi j'ai demandé à la ministre de l'interieur de préparer une réforme du Code pénal afin qu'il soit moins laxiste et beaucoup plus efficace.


Mieux encore je veux dynamiser l'économie de notre pays et cela rapidement, je veux que Mars soit le mois de la relance. Aussi je proposerais par ordonnance une subvention de 100 000 R$ dans l'Economie donc le but sera aux entreprises étatiques d'acheter tout ce qui leur sera nécessaire pour augmenter leur capacité de production. Je subventionnerais les médias conformément au système de redevance média et je proposerais une subvention exceptionnelle de 5000 R$ par clan actuellement actif qu'ils devront dépenser dans l'Economie afin de la relance tout en rétablissant leur propre compte.


De meme pour la LEM je proposerais une ordonnance organique afin de permettre l'election d'ici la semaine prochaine des députés du ParLEMent.


Notre gouvernement est au travail et la Francovie restera active.


Nous sommes la plus grande des micronations ! Soyez fier et n'ayez pas peur, je suis là pour vous sauver. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6493
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Archimède Parmentier le Jeu 21 Avr - 22:59

                                                             Allocution du Président par Interim


Monsieur Pierre Stroegler









Mes chers compatriotes,


Sachez que j'entends les revendications de chacun.

Notre pays est pourtant en train de se relancer. Oui c'est difficile, oui c'est lent mais nous allons y arriver.

J'ai eu l'honneur de présider la première partie du sommet de la LEM qui s'est organisé à Micropolia. Nous allons de nouveau accueillir la LEM et son ParLEMent afin que la Francovie puisse retrouver la place qui est la sienne, celle de leader du Micromonde, de Phare du Micromonde.
Oui, parmi les décisions prises , il y a eu celle d'un rapprochement avec le Krassland. Ce pays a reconnu ses erreurs passées envers la Francovie, erreurs qui j'en conviens sont inexcusables mais le peuple francovar n'a pas besoin d'etre rancunié car il est le plus grand de tous les peuples et il n'a pas à se tracasser dans des problèmes qui peuvent se régler, quelque soit leur importance. 
Ce soutien de la Francovie à la LEM va permettre à la LEM de se relancer mais attention il n'est en rien un cheque en blanc. Si nous faisons confiance à nos partenaires c'est à eux à présent de prouver leur valeur en jouant franc-jeu avec la Francovie que ce soit au niveau économique, que militaire et culturel.


Au niveau économique, je veux que notre pays soit relancé dès Avril pour pouvoir etre présent dans les échanges commerciaux en Mai. Aussi je veux, une nouvelle fois utiliser le mécanisme de l'ordonnance pour faire adopter un budget d'envergure. Je veux que notre pays dès la fin du mois investisse dans les secteurs de production afin que nos usines tournent à plein régime et je veux également que nous investissions dès maintenant dans notre grande armée façe aux défis du Micromonde.
Je proposerais des ordonnances en conséquence.


Notre pays doit se mettre au travail et nous devons maintenir l'ordre. Je ne tolérerais jamais que quelques merksistes prennent en otage la liberté des francovars afin de mettre en place leyr système archaïque et passéiste. 


Pour respecter ces objectifs je vous annoncerais dès ce soir la composition de mon nouveau gouvernement.


Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République, Vive la Francovie. 
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6493
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Edouard Maréchal le Dim 1 Mai - 22:10

Allocution du Président de la République
Monsieur Raphaël Villeneuve



Mes chers compatriotes,

Durant la présidence par intérim de Pierre Stroegler, la Francovie et le Krassland ont négocié ensemble un nouveau traité commercial. Ce traité, implique l'ouverture réciproque de nos marchés. Après de longs mois de tensions diplomatiques, de ruptures d'échanges commerciaux, un nouvel espoir est né concernant les relations krasslando-fracovares.

Ce traité, qui est actuellement en débat à l'Assemblée Nationale, a provoqué un sentiment de colère, un sentiment de peur et de méfiance au sein d'une partie des francovars. Cette réaction, je peux la trouver légitime, compte tenu du passé tumultueux entre nos deux pays, et des erreurs de part et d'autre. Certains responsables politiques, de tous bords, ont lancé une pétition souhaitant provoquer un référendum sur le traité, qui rencontre un certain succès.

En tant que Président de la République, je me dois de répondre face à ces inquiétudes, ces interrogations. Mais mon rôle n'est pas de m’immiscer dans le débat politicien et de distribuer les points. La fonction que vous m'avait confié n'est pas une fonction politique, c'est une fonction historique, et je me dois d'être à la hauteur. Certains de nos compatriotes, ont ressenti ce traité comme une traitrise, ou tout simplement comme une grave erreur pour notre économie causée par ce traité soit-disant ultra-libéral.

Je respecte chaque opinion, mais je veux leur dire que ce traité n'est pas ultra-libéral. ce traité ne dépossèdent pas les Etats de toute leur souveraineté. Ce traité, est une opportunité pour la Francovie, une opportunité économique et diplomatique, tout en pouvant mettre des limites à ces échanges commerciaux. C'est ma responsabilité, je me dois d'être mesuré, je me dois de trouver le meilleure compromis possible dans l'intérêt général du pays, au delà des clivages et des joutes politiciennes.

Si ce traité est adopté par l'Assemblée Nationale, je ne compte pas ouvrir en grand nos marchés et nos frontières économiques. Je mènerais avec le gouvernement une politique qui ne sera que dans l'intérêt de la Francovie, où nous mettrons en place des taxes douanières visant à avantager les produits francovars, notamment dans le domaine agricole où je tiendrai ma promesse en taxant très fortement les produits agricoles étrangers afin de favoriser la consommation de produits agricoles francovars. Nous attriburons en priorité les marchés publics aux entreprises francovars, afin de redynamiser notre économie, recréer des emplois, relancer la croissance. Alors oui, même avec ce traité, je défendrai les intérêts et la souveraineté de la Francovie.

Mais nous avons besoin de ce traité, notre économie va être en plein essor ce mois-ci, nous allons relancer la production et la consommation, nous aurons besoin d'importer, c'est pourquoi nous aurons besoin du Krassland pour alimenter notre reprise économique, et en plus, recréer un lien avec notre plus vieil allié.

Il n'y aura donc pas de référendum, ma position est claire. Je respecte la conviction de chacun quelque soit sa couleur politique, mais mon devoir est d'agir dans l'intérêt général du pays, pas de céder face à des pressions politiciennes. Ce traité est donc une chance pour notre pays, mais à condition d'être vigilent et de mener une politique protégeant nos intérêts : c'est la politique que nous menons avec le gouvernement.

Mes chers compatriotes, être aux responsabilités du pays implique un pragmatisme nécessaire : ce pragmatisme nous l'appliquerons, pour que la Francovie retrouve le chemin de la prospérité, de la sécurité, et sa place forte au sein du micromonde, en étant volontaire mais lucide.

Vive la République
Vive la Francovie.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Eléonore de Jullanis le Mar 21 Juin - 0:31


Marie Rochet, Présidente par Intérim:

Francovares, Francovars,

La situation exceptionnelle de nos institutions, l'incapacité de la Présidence régulière, de la Vice-Présidence, de l'Assemblée Nationale et de la Cour Suprême exige le recours à des mesures d'exceptions. La première d'entre elle, c'est ma nomination comme Présidente Intérimaire par la Constitution.

Ma mission est claire et je ne déborderais pas de celle-ci: Rétablir le fonctionnement de nos institutions. Je commencerais donc par la nomination d'un gouvernement d'exception, composé de façon paritaire, égalitaire et représentative. 50% d'homme et 50% de femmes, 50% de gauche et 50% de droite, des ministres issus des clans et de la société nationale. L'objectif est d'assurer la continuité de l'Etat de droit.

Des réformes seront menées. Déjà la réforme budgétaire, qui nous libère de la contrainte mensuelle du budget écrit et voté, nous offrant plus de souplesse. La réforme d'exception des élections afin de permettre des élections légitimes en temps de crise institutionnelles. Une réforme de la décentralisation afin d'établir concrètement les pouvoirs des régions.

Ces réformes seront passées par ordonnance puis validées ou non par une assemblée élue. Une fois la réforme électorale passée, nous procéderons au plus vite à une élection législative et l'élection d'un Président.

Mes chers concitoyens, vous connaissez ma feuille de route. La ligne pour le rétablissement de l'Etat est tracée, je ne m'en éloignerais pas et j'assurerais continuité et stabilité à notre pays.

Vive la République et Vive la Francovie!
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 4 Juil - 12:25


Marie Rochet:

Francovars, Francovares,
Mes chers concitoyen,

Le Congrès étant clos, nous pouvons tirer le bilan des propositions qui ont été faites. J'ai écouté chaque partie, chaque participant. L'idée d'une nouvelle constitution semble faire consensus, la forme de cette nouvelle république semble faire aussi consensus.

Il est donc à présent de mon devoir de prendre certaines décisions pour le bon déroulement de la transition. Tout d'abord, il n'y aura pas d'élection législative tant que la nouvelle constitution ne sera pas votée. L'Assemblée actuelle reste en place.

Pour la rédaction de la constitution, une Constituante, formée des chefs de Parti politique, des Présidents d'Assemblées et des Clans, va être formée pour rédiger le texte constitutionnel.

Concernant les réformes et la légitimité de ce gouvernement, la légitimité est entière car constitutionnelle. Je n'ai pas l'intention d'entreprendre des réformes au-délà du nécessaire mais reste qu'il y a certaines défaillances dans le domaine économique qui ne peuvent souffrir d'attente. Je continuerais les réformes nécessaire par ordonnance. Toutefois, elles feront l'objet de référendum individuels lors de la votation de la nouvelle constitution pour en garantir la validité constitutionnelle.

Enfin, certaines voix se sont levées à propos du statut de Présidente Intérimaire. Oui, je ne suis pas Présidente, mais Présidente du Haut Conseil des Clans et j'applique le mandat qui m'est octroyé par les clans et la constitution. Je n'en sortirais pas en polémiquant pendant des heures sur ma candidature éventuelle à la Présidentielle. Je ne souhaite pas m'avancer pour le moment sur le sujet car ce n'est tout simplement pas le moment d'en parler. J'ai un mandat, je le répète, je l'appliquerais et le moment venu j'aviserais selon la situation.

Le travail que nous avons à réaliser est assez important et lourd. Je demande donc une mise en oeuvre rapide de la Constituante et d'éviter les vaines polémiques.

Pour le Peuple, la Patrie et la Nation,
Vive la République,
Vive la Francovie.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Mer 27 Juil - 7:37

Allocution Présidentielle


Monsieur Jacques Dubois






Mes chers compatriotes ,

récemment, vous l'avez vu, des évènements d'un importance gravissime se sont passé dans notre pays. Les blocages perpétuels institutionnels et politiques, l'abandon du pouvoir par nos dirigeants, le ralentissement de notre économie, la Flemmingite qui gagne toujours plus de terrain, tout ceci avait conduit le Haut Conseil des Clans a nommer Madame Marie Rochet comme Présidente de la République par intérim avec une mission très précise, rédiger une nouvelle constitution, plus simple qui permettrait l'instauration d'un nouveau régime politique enfin adapté aux défis que la Francovie a a relever en ces temps difficiles.

J'ai regret a le constater, mais Madame Rochet, avec tout le respect que j'avait a son endroit car je fut son Vice-Président, a échouée. La Constituante qui devait réunir les Clans et les élus Républicains autour d'une table pour rédiger cette nouvelle constitution a échoué. Le Haut Conseil a donc décidé qu'il fallait en changer et nommer un nouveau Président de la République qui ferait réellement avancer les choses. D'aucun dira "Cop d'Etat", "Viol de la Démocratie", "Mort de la République", je réponds que non seulement la constitution autorise le Haut Conseil a prendre les reines du pays lors que les institutions de l'Etat n'en sont plus capables mais qu'en plus si nous ne faisons rien maintenant la démocratie et la République mourrons réellement! L'heure n'en est donc plus a tergiverser mais a agir rapidement!

C'est pourquoi j'ai dors et déjà formé un Gouvernement de transition qui aura la tâche de m'aider a rétablir l'ordre et a faire enfin bouger les lignes quant a la formation d'un nouveau Régime politique fort. J'ai nommé, a la tête du Conseil de la Défense Nationale Monsieur Aethelred de Saint-Auteuil qui aura la tâche primordiale de rétablir l'ordre dans le pays en proie a certaines violences provoquées par quelques groupuscules extrémistes qui voudraient voir l'anarchie régner sur notre sol. Madame Eléonore de Jullanis Garde des Sceaux, Ministre  de la Justice a qui je confie la tâche primordiale de rédiger la Loi de transition vers une nouvelle république. Malory d'Aubert devient Ministre auprès du Président de la République chargé des relations avec le Parlement. Cette dernière nomination servira a me permettre d'avoir un lien permanant avec les Députés de l'Assemblée Nationale que j'entend recevoir très bientôt, l'ensemble des chefs de Groupes seront reçus au Palais Présidentiel pour un entretient affin que notre situation politique soit clarifiée.

D'autre nominations peuvent encore être faites et l'ensemble final du Gouvernement sera annoncé par le Secrétaire Général Nathan Boncoeur.


Je rencontrerais également les représentent du patronat et des travailleurs, nous devront ajuster notre économie a la situation transitoire qui est désormais la notre. Je recevrait également tous les Chefs de Clans ainsi bien sur que le Président du Haut Conseil. Mais dans l'immédiat c'est  Robert de Soignon que je vais recevoir. Les résultat du référendum local au Comptat Francovin appelle a ce que l'Etat reprenne le dialogue avec cette Région, je me refuse a me renfermer et a laisser penser que l'Etat Francovar pourrait vouloir abandonner ou se retourner contre l'un de ces Clan. J'entend donc discuter avec les représentants du Comptat, ils ont des revendication et je les entendrait puis nous parlerons comme on le fait dans toutes les bonnes démocratie.

Je veux également rassurer nos alliés Micromondiaux. De loin notre situation peut paraître inquiétante mais j'assure que la Francovie va poursuivre dans la continuité de ce qui se faisait jusqu'alors sa politique internationale mais aussi que vous n'avez pas a craindre pour le personnel de vos ambassades, que je recevrais avec plaisir si il est nécessaire de rassurer vos représentants en Francovie quant a la situation politique de cette dernière.


Mes chers concitoyens, cette période de transition et d'incertitude crée des peurs, des tensions, dont certains voudraient profiter pour semer la zizanie et le chaos. J'en appelle a votre sang froid! Nous vous laissez pas dominer par la panique. La Francovie est forte, elle est stable, elle surmontera ces difficultés et nous trouverons a nouveau le point d'équilibre qui nous a déjà permis par le passé d'être l'une des micronation les plus active et affirmée du Micromonde.

Vive la République et Vive la Francovie!
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Jacques Dubois le Lun 1 Aoû - 9:28

Conférence de presse du Chef de l'Etat - Salle des fêtes du Palais des Louvrières


1er Août 2016 -





_Mesdames et Messieurs les Journalistes,

Vous l'avez appris la situation de notre pays est en pleine évolution.

Les temps changent, la Francovie change. Et avec mon Gouvernement je souhaite faire en sorte que cette transition se fasse en douceur et sens heurt. La violence pourrait facilement embraser le pays, mais je ne permettrait jamais au chaos de s'installer dans notre démocratie, dans notre état de droit!

C'est une des raisons qui m'ont poussé a recevoir Robert de Soignon le Ministre-Président du Comptat Francovin en priorité. J'ai voulu instaurer avec lui un dialogue constructif et une négociation qui permettrait a nos deux parties de se retrouver dans un accord commun. Ma priorité était d'éviter un conflit qui n'aurait pas manqué d'éclater si nous avions échouer a dialoguer.

Qu'en est-il ressorti? Eh bien désormais le Comptat Francovin devient une principauté autonome. Il fait toujours partie de la Francovie, nous partageons des tâches communes sur la fiscalité, la défense, les frontières, le commerce et  la diplomatie, mais il jouis désormais d'une grande autonomie notamment au niveau politique. Un texte est dors et déjà prêt et nous le feront ratifier dans les plus brefs délais.

Il ne s'agit pas d'une scission. Le Comptat reste partie intégrante de notre nation.

Mais je veux aller plus loin. Notre pays subit crise sur crise et lors que plusieurs Régions se retrouvent paralysées comme c'est le cas aujourd'hui c'est l'ensemble du pays qui se retrouve paralysé. Et les rares Régions encore actives s'en trouvent pénalisés. C'est ce qui a poussé le Comptat a vouloir réclamer son autonomie.

Ce que je propose ne va pas plaire a tout le monde, lors que l'ancien Président de la République Pierre Kikojiro en avait bâti le projet nul n'en a voulu pourtant nous nous retrouvons aujourd'hui dans une situation qu'il avait prédit. Mais nous devons fonder une Fédération Francovare dans l'Union Francovare qui va naître de cet accord avec le Comptat. Il faut que chaque Région de Francovie puisse jouir d'une grande autonomie. Que sur les grands sujets elles restent rattachés a l'Etat Francovar mais que pour le reste elles soient autonomes a l'image du Comptat-Francovin. C'est le seul moyen pour qu'en cas de grandes paralysie les Régions actives ne soient pas pénalisés par l'atonie des autres.

Je vais lancer une grande consultation. D'abord je rencontrerais tous les Chefs de Clans ou Présidents de Régions, je les rencontrerait lors d'un Sommet du Haut Conseil des Clans puis si ils sont d'accord, un grand Référendum National sera organisé et le peuple Francovar actif pourra décider si oui ou non sa Région doit être autonome. Nous resterions unies mais ne subiront plus les absences et les atonies des Régions les moins actives.

Telle est ma proposition. Tel est mon objectif a long terme pour sortir la Francovie du bourbier dans lequel nos plus récents dirigeants nous ont laissés.

je vous remercies.
avatar
Jacques Dubois

Messages : 5903
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions du Président de la République

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum