Campagne Electorale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 24 Nov - 0:19

C'est partiiiii!


avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 24 Nov - 0:32

avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 24 Nov - 21:00

"Le pouvoir au peuple" d'Adam de Fratelli


I)PLUS DE SALAIRES ET DE POUVOIR D'ACHAT POUR PLUS D'EMPLOIS

-Hausse du SMIF à 1.200 R$
-Création d'un Revenu Minimal de vie à 700 R$
-Création d'une retraite unique à 120% du SMIF
-Limitation des haut-salaires à 5 fois le SMIF.
-Suppression de la TVAU normale
-Gratuité totale des soins médicaux
-Mise en place des 37 heures.

II)UN PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET SOCIAL

-Investissement de 35.000 R$ dans le logement social.
-Investissement de 20.000 R$ dans l'énergie propre.
-Construction d'une université par région.
-Arrêt immédiat des privatisation: Utilisation du véto de l'Etat.
-Création d'un bouclier social: exonération d'impôt, aides au logement.

III) L'ARGENT POUR L'EMPLOI ET LE PROGRÈS SOCIAL, HUMAIN

-Interdiction de délocalisation des entreprises et de la production.
-Nationalisation intégrale de l'économie puis relégation équitable de ces entreprises aux régions.
-Suppression des impôts régionaux et nationaux: Les recettes des régions seront financées par les entreprises nationalisées et une part transférée à l'Etat.
-Création d'un mécanisme d'épargne pour l'investissement productif.

IV)UNE RÉPUBLIQUE CITOYENNE, TRANSPARENTE, HONNÊTE

-Suppression de l'Assemblée Nationale et passage à une démocratie directe.
-Réforme du Sénat: Composé seulement des présidents de région, il vote la guerre et la paix, amende les textes de loi avant le vote populaire.
-Création du scrutin d’initiative populaire.
-Faire adopter les décisions des Présidents de Région par référendum local.
-Création de deux super-région reconnues comme "Pays d'exception": Comtat-Francovin et Elvéotie, connues pour leur exception culturelle.


avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Lun 24 Nov - 21:18


Aujourd'hui, Adam de Fratelli a visité une école pour orphelin de Picabie.

Adam de Fratelli:

Ces enfants, comme tous les enfants du pays, sont notre avenir et doivent tous être traités de façon égale. Ce sont nos enfants, les enfants de la Nation.

Il a distribué des livres d'histoire lors de sa visite.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Paul Mezzanines le Mar 25 Nov - 7:34

Voir le discours de Ferdinand Hautelier à Cheusnon, au congrès du PSR :

http://francovie.desforums.net/t630p30-congres-de-cheusnon-psr#17305
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1830
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 26 Nov - 11:43

Almara:


Jacques Chauvin-Dermos:

Francovares, Francovars,
Mes chers amis,

Dures sont les heures actuelles, mais grande est la mission qui nous incombe. Le peuple, que certains contestent encore, a décidé de façon souveraine de quitter la grille de Schweinwald. C'est le choix du peuple, nous devons nous y soumettre.

Pourtant, j'entend encore certains débattre du sujet, hurler à l'irresponsabilité des hommes politiques qui ont défendu le oui... Mais le peuple n'a t'il pas décidé? Le peuple n'est-il pas maître de son destin? En s'attaquant à cette décision de quitter la grille, la gauche, une certaine gauche, vient contester le choix fait par le référendum.

Mais c'est grave! Entre contester le choix fait par référendum et porter atteinte au principe d'auto-détermination des peuples, de la souveraineté populaire détenant seule son destin, il n'y a qu'un pas!

Applaudissments

Qui est le plus irresponsable? Celui qui défend la position du peuple en tentant d'appliquer sa décision dans la loi ou ceux qui passent leur temps à critiquer tous les gestes du gouvernement d'Union Nationale?

Qui est le plus responsable? Le Président de la République qui nomme un gouvernement d'Union Nationale pour rassembler les forces de la Francovie dans ce défi commun ou ceux qui démissionnent face à la difficulté et qui rejettent l'Union de tous les Francovars?

Oui! J'accuse le PPF et le PCF de jouer sur la division de la Nation, de ne jouer que sur la stratégie politicienne quand les francovars attendent notre unité! Peut-on encore contester ce dessein de cette gauche irresponsable quand ils viennent jeter le trouble sur l'honneur du Premier Ministre Brigitte Bregen?!

Jamais! Jamais! Jamais un Premier Ministre n'avait été insulté de cette façon au sein de l'Assemblée du Peuple! C'est dire leur respect de la République!

Applaudissements

Mes chers amis, alors que la gauche, sans programme, sans leader, enfermée dans sa tour d'ivoire et dans son incohérence, il est un homme qui s'est placé au-dessus et qui chaque jour prend conseil du gouvernement. Qui chaque jour prend des décisions et presse le gouvernement d'agir. Cet homme est celui qui nous a rendu notre fierté, c'est l'homme tant critiqué... Critiqué pour quoi? Pour avoir tenté d'améliorer le commerce micromondial? Pour avoir toujours, en tout moment et en tout lieu réclamé le retour au peuple?

Cet homme est Antoine de Carpentier, Président de tous les francovars élu par tous les francovars!

Applaudissements

Avec lui, en lui renouvelant son mandat, nous aurons les moyens de terminer les réformes de notre pays: La sécurité sociale, qui, je rappelle, n'était pas dans le programme de la gauche et du gouvernement Bordemer!

La réforme de l'Enseignement Supérieur, là où la gauche veut réutiliser les vieilles recettes qui ont échoué.

Une réforme constitutionnelle afin de simplifier le système juridique. Les politiciens jugés comme le peuple! Le droit du peuple au référendum d'initiative populaire! Un nouveau partage des pouvoirs entre le Président et le gouvernement! Un Sénat rénové!

Et cela sans oublier les investissements publics qui doivent être relancés. Nous pouvons et devons réussir! Nous devons gagner sinon où irions nous? La coalition PPF-PCF ne propose rien... Le PSR recycle les recettes de Eric Franchet... Oui, cela veut dire rien non plus.

Rires

Et un troisième... Car selon les sondages, la gauche parlementaire, la gauche incompétente, la gauche molle serait battue. Oui, on ne peut pas contester la voix du peuple et venir concourir à son suffrage sans être sanctionnés.

Mais le troisième homme, d'extrême-gauche est pire que les deux autres. On dit qu'il pourrait arriver second, voire en tête du scrutin. Un homme qui veut créer une république du peuple... Comme au Valdisky. Un homme qui veut tout nationaliser comme Odile Desmoulins, on a vu le résultat.

Un homme qui sera incapable de gouverner avec une majorité... Bref, un homme qui ne peut pas monter au pouvoir sans mettre la République en péril extrême.

C'est pourquoi il nous faut nous rassembler dès le premier tour: PACE, UDR, RSP et Justicialistes derrière Antoine de Carpentier.

Car devant l'incompétence, l'orgueil et le danger, il n'y a qu'un candidat qui puisse diriger.

Pour que Vive la République et que Vive la Francovie!


Standing Ovation
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Edouard Maréchal le Mer 26 Nov - 17:35

MEETING DU PRÉSIDENT DE CARPENTIER, CANDIDAT DE LA DROITE REPUBLICAINE, A REMIPOLIS



Le Président de la République, Antoine de Carpentier, lança sa campagne à Rémipolis. Il est organisé un grand meeting, ou environ 20,000 personnes attendent le discours du candidat. En arrivant, il salua, serra des mains, et répondit à des questions de journalistes juste avant le meeting.



Il savait que ce premier meeting serait compliqué. Il n'avait plus l'habitude de cet exercice, celui de soulever des foules. Après trois mois à la présidence, il avait prit l'habitude de faire des discours posés, calmes, à la Nation dans son ensemble. Mais, il allait tout faire pour recréer la magie de Septembre.

Il entra dans la salle, et parcouru un chemin, compressé par des militants survoltés, serrant de nouvelles mains, des mains, et encore des mains. Il arriva après un long périple au pupitre, sous les acclamations. Pour l'instant, tout se passe bien, pensa t-il.

Il commença enfin son discours.



Antoine de Carpentier :


MES CHERS PATRIOTES !

Acclamations !

Mes chers amis, francovars, francovares, si vous saviez comme je suis heureux d'être ici ! Heureux, de reprendre la parole, heureux de pouvoir exposer ma vision de notre Nation ! Heureux, de pouvoir... oui, répondre aux nombreuses attaques ! Mais c'est surtout le devoir qui m'amène ici aujourd'hui, face au peuple francovar.

Notre pays, traverse une période trouble et compliqué depuis quelques heures. Le peuple a prit une décision claire et incontestable. Il n'y a pas a donner des leçons au peuple, car lui seul à la maitrise du destin de la Nation, et lui seul dirige dans notre pays !

Applaudissements !

Oui, nous sortirons de la grille de Schweinwald. Cette décision est une bonne nouvelle. Si certains se sont empressés de faire culpabiliser le peuple, je lui réaffirme aujourd'hui ma détermination à faire appliquer son choix. Mais dans l'ordre et la discipline. Je soutien l’initiative du gouvernement, concernant le maintien à titre transitoire de cette grille. Ce changement capital pour l'avenir de notre pays, doit se faire dans le respect des choses, et dans la sérénité. Tout sera mit en place pour que cette transition se déroule parfaitement, avec nos amis du micromonde.

Alors, rentrons dans le vif du sujet... Vous avez remarqué, on me critique beaucoup sur mon "souverainisme exacerbé" ces temps-ci...

Huées !


Et oui, on me reproche d'isoler jusqu'à un point de non-retour notre pays. On m'accuse de rompre tout dialogue, toute négociations. On m'accuse d'être irresponsable. Bon bon, très bien. Mais, vous voyez, j'ai tellement vu d'erreurs dans ces critiques, tellement d'inexactitudes de personnes qui ne maîtrisent pas le sujet...

"Honte à Hautelier !"

Vous avez donc compris ? Il est temps de rétablir la vérité. Cette sortie de la grille ne condamne en rien les échanges commerciaux. On m'accuse de ne pas avoir négocié, de ne ps vouloir renégocier les traités... Bon, j'ai proposé, les yeux dans les yeux à la présidente Uberkrass, un maintien des relations économiques, en excluent les produits finis. J'ai proposé, j'ai négocié, j'ai défendu un consensus. Résultat ? Un refus net et catégorique de la part de la présidente du dialogue...

Huées !


Face à cela, je n'avais d'autres choix que de partir. Mais qu'on ne m'accuse pas de ne pas avoir négocier ! Qu'on ne m'accuse pas d'avoir refuser tout compromis ! Je leur dit, étudiez les dossiers avant de porter des jugements ! Surtout si vous êtes candidat à la présidentielle !

Applaudissements !

Tout cela m'amène à parler de l'Union Nationale que j'ai voulu. Avant toute chose, je réaffirme aujourd'hui toute ma confiance, et tout mon soutien au Premier Ministre dans sa tâche, difficile pour maintenir la cohésion nationale, et pour lutter contre l’incompétence, l'arrogance, et l’irresponsabilité de certains. Cette Union Nationale a une mission cruciale. Une mission, qui devrait résoner dans les oreilles de tout patriote comme l'appel du devoir, impossible à rejeter, impossible à nier ! Oui, je condamne la non-participation du PCF et du PPF à ce gouvernement ! Union Nationale, provoquée par l'irrespnsabilité, surement dû au manque d'expérience, d'Antoine Bordemer, qui a abandonné sa mission !

Applaudissements !

Oui mes chers amis, il est temps de dire les choses telles quelles sont ! Il est temps de faire éclater la vérité ! C'est le rôle de cette campagne présidentielle ! Mais, justement, dans cette campagne, ce qui me surprend le plus, c'est le manque total d'expérience des candidats de cette gauche divisée ! Vous avez d'un côté, un fusible parce qu'aucun des dirigeants des deux partis de la gauche de la gauche n'ont eu le courage de se présenter, un candidat qui exerce le rôle de député depuis même pas un mois, dont on ne connait rien... Puis, vous avez, là un président de parti... Mais snas expérience non-plus, un président d'un parti rongé par les accords d'appareils et les négociations de basse politique ! Et enfin... un candidat d'extrême, prônant le retour des nationalisations dont on a vu leur effet.

Huées !


Face à cela, cette gauche sans leader, divisée, sans expérience, je me devais de revenir devant le peuple francovar ! Je me devais de prendre mes responsabilités ! Mais dans cette tâche pour protéger notre pays, j'ai besoin de vous ! J'ai besoin du peuple de Francovie ! J'ai besoin du rassemblement de notre grande famille ! Des centristes jusqu'aux souverainistes ! Oui, rassemblons-nous ! Rassemblons-nous, pour le salut de la Nation, et pour l'avenir de la Patrie !

Vive la République !
Vive la Francovie !


Ovation et standing-ovation des militants présents ! Le Président était satisfait de son discours, il serra ensuite encore des mais, jusqu'à l'extérieur de la salle, avant de retour au Palais des Louvières.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Mer 26 Nov - 18:56

Picabie:


Adam de Fratelli:

Camarades!!!

Applaudissements massifs

Camarades!

L'heure est venue! Le temps de la Révolution populaire!

Applaudissements

Il y a deux ans, nous renversions dans une vague populaire le régime de Jallan!

Il y a dix mois, nous renversions le régime monarchique instauré par les faux républicains!

L'heure est arrivée! Une heure nouvelle, celle du peuple! Du peuple libre et maître de son destin. Deux révolutions et deux destins identiques: Un peuple, des peuples, une nation qui se soulève mais le pouvoir revient aux oligarques de Micropolia.

Il faut arrêter, il faut que nous arrêtions de nous laisser faire! Il est temps de mener la Troisième Révolution: La Révolution des Urnes!

Applaudissements

Il faut jeter à bas cette République bourgeoise! Il faut changer ce système qui ne marche pas, qui fait que l'Etat est inefficace et coupé des réalités! C'est pourquoi je veut supprimer l'Assemblée Nationale: Pas pour instaurer une dictature personnelle, mais pour rendre la décision au peuple en faisant voter par référendum tous les textes de lois. Certains factieux appellent ça la dictature du peuple... Oui, c'est possible si on estime que la décision de 100 personnes élues sur des listes proportionnelles sont plus légitime que le corps électoral!

Je souhaite cependant conserver le Sénat. Mais un Sénat des Présidents de Région afin d'avoir un système de représentation des collectivités régionales et des "Pays d'Exception" de Picabie, d'Elvéotie et du Comtat! Un Sénat qui amendera les textes de loi avant vote populaire, qui vote la paix et la guerre... Bref qui co-décide avec le Président.

Il faut rendre le pouvoir au peuple!

Applaudissement


Mais cela ne saurait intervenir sans une réforme profonde de la société. Et pour cela, il faut réformer l'économie.

Il faut nationaliser le système économique. Cela permettra de gommer les inégalités de salaire, de protéger notre économie et de supprimer l'impôt. C'est cela le système de la collectivité: Du travail pour tous, de la richesse pour tous.

L'économie a en effet atteint un point où deux entreprises détiennent 50% de l'économie! Il faut détruire le système oligarchique!


La Révolution du Peuple ne fait que commencer! De grandes forces sont mises en mouvement! Nous pouvons vaincre par les urnes, les dés ne sont plus pipés car le peuple s'est levé!

A Micropolia! Pour le Peuple, la Nation et la République pour tous!

A LA BATAILLE!!!

Standing ovation
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Tyrana Seborovska le Mer 26 Nov - 20:00








Carlo Lorenzo, candidat soutenu par le PCF et par le PPF.





Ma lettre à tous les Francovars.

Tenir un langage de vérité.







Très chers amis, si je vous écris, ce n’est pas de gaîté de coeur, mais parce que ce que vous appelez la démocratie m’y oblige. Contrairement à mes concurrents, j’ai décidé de cesser l’hypocrisie qui règne dans ce pays et je vais vous tenir un langage de vérité.

Alors voilà : si je me présente à vos suffrages ce n’est ni parce que je crois pouvoir améliorer votre sort (de toutes les manières ce n’est pas moi qui décide), ni parce que j’ai des convictions à défendre (je connais assez la politique pour ne plus en avoir), mais tout simplement pour gagner plus d’argent et plus de pouvoir.

Vous savez tous que le monde est individualiste et que la crise est profonde : il ne faut donc pas attendre de miracle de ma part ; mais j’ai une carrière à mener, et elle passe par l’élection.

En me mettant à la tête du pays, vous ne serez donc ni plus riches ni plus heureux qu'en élisant un de mes adversaires, mais vous ne serez pas non plus ni moins riches ni moins heureux ! Seulement il vous faut bien en choisir un, alors autant que ce soit moi !

Maintenant, il me faut vous présenter mon programme : ce n’est pas que j’ai une quelconque intention de tenir mes engagements (je serais bien le seul et de toutes les manières je n’en ai pas les moyens ni la volonté d’ailleurs) et le fait est qu’une fois élu vous ne pourrez pas me foutre dehors ; mais je sais aussi que cela vous rassure de pouvoir rêver encore un peu. Eh bien alors allons-y ; mais là-aussi je me fais un honneur de vous parler vrai.

Une fois en place, déjà je ne dissoudrai pas le Parlement. Ça fait au moins une centaine de personnes qui seront contents que je devienne Président et vous n'aurez pas à vous taper une autre élection.

J’augmenterai les impôts de manière discrète et injuste sans que cela ne vous ruine complètement.

Je placerai ma famille et mes amis pour assurer leurs situations, et aussi mes arrières (on ne sait jamais).

Je profiterai de tous les avantages liés à ma fonction mais sans vous le dire, pour ne pas vous offenser. Par exemple, je m'offrirai de super vacances, à vos frais.

Je trafiquerai les chiffres pour vous faire croire que tout va bien, et je me mettrai un maximum de pognon dans les poches, tandis que je vous répéterai que vous devez faire des efforts.

Je ferai semblant de détester mes adversaires politiques lors des débats publics alors qu'il m'arrive souvent de bien me marrer avec eux, et je renierai tout ce que j’ai pu dire avant lorsque cela arrangera mes propres intérêts.

Que vous dire de plus maintenant ? Vous pouvez regarder ailleurs, Carpentier, Fratelli, Hautelier, ils font tous comme moi ! Vous me trouvez cynique, et vous avez raison, mais que voulez-vous… Vous devriez profiter de cet instant de grâce que je vous offre en vous disant une fois la vérité, contrairement à tous les autres. Et cela ne les empêche pas de dormir. Pourquoi devrais-je faire autrement ? Vous n’avez qu’à vous présenter vous aussi, le job n’est pas si compliqué.

En réalité vous êtes comme moi, ou je suis comme vous si vous préférez. J’ai une famille à nourrir, et je ne vais pas régler tous les problèmes tout seul ! Alors que si vous me faites l’honneur de me choisir à ces prochaines élections, j’aurai l’occasion de mettre à l’abri tous ceux qui me sont chers, rien que de bien normal en fait. En plus, peut-être l’Histoire retiendra mon nom, quelque part entre deux autres noms connus. Je rencontrerai des gens importants, et si je mène bien ma barque je pourrai peut-être même m’offrir un petit compte au Krassland ou ailleurs, et être protégé par une immunité judiciaire sur mesure. Que rêver de plus ? Cela n'est-il pas réussir sa vie, ne suis-je donc pas un exemple à suivre ?

Si vous voulez je peux vous promettre d’augmenter les impôts des riches ou de les supprimer, de lancer un grand chantier ici ou là, de donner plus de crédits à l’Éducation Nationale ou au sport peu importe puisque je gagnerai sur tous les tableaux. Et sans risque encore, puisque tout ce qui se fait dans un mandat est défait dans le suivant, il n’y a qu’à attendre ; et si vous n’êtes pas contents, vous changerez alors de crémerie.

Mes chers amis, j’ai déjà perdu trop de temps avec vous et de toutes façons vous ne le méritez pas ; élisez-moi, et vous ne serez pas déçus : je ferai comme tous les autres. Ni plus ni moins. Et remerciez-moi, car une fois élu, je pourrais tout vous prendre et pourtant je ne le ferai pas. Soyez donc heureux qu’on m’oblige encore à devoir faire ce genre de spectacle inutile et improductif qu’on appelle démocratie, et qu’on vous offre encore le droit de rêver, car cela ne durera pas.

Vive la République et vive la Francovie !


avatar
Tyrana Seborovska

Messages : 1977
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Archimède Parmentier le Mer 26 Nov - 21:30



Luc Heliaud , chef de fil des sénateurs (sont que deux) PSR était à Evrain pour participer à la campagne de Hautelier à la présidence. Le Président du Conseil Régional de Picabanie et Vice-Patriarche aux affaires sportives et culturelles du clan Picaban était aussi là pour discuter de d'autres affaires avec quelques tenors locaux.
Pour autant il n'hesita pas à discuter avec les elveotes dans les marchés de Evrain.

Sa principale cible était le Président en place.
Heliaud était un Pro-Maurier , un souverainiste de gauche qui n'hesitait pas à taper sur la droite.


"Carpentier c'est le mandat du néant , qu'à t-il fait en trois mois de présidence ? Rien. Le gars il a tous les pouvoirs pendant trois mois , la présidence , l'assemblée , le sénat , les régions , les villes , les machins et il n'a pas réussit à réformer."

"Il rejetait la crise économique sur Franchet n'ayant pas conscience que la crise était plus grave , forcément elle s'est agravée sous son mandat , l'une des pires de notre histoire."

"Son mandat fut la fin des statistiques sur la délinquance mais aussi sur le chomage et tous les indices statistiques , vous pensez bien que les chiffres ont explosés et que cela ne plaisait pas à Monsieur le Président bien assis sur son fauteuil en or massif"

Ce qui a enervé Heliaud c'est les résultats de l'election législative.

"Carpentier a crée une instabilité politique inégalée en Francovie , c'est à cause de lui que le gouvernement Bordemer est tombé vite. Quand on fait 2% aux législatives on démissionne."

"Bien sur que cela va lui rendre service pour l'election , il a un malus très bas mais justement il serait le premier président à se faire elire en trichant , en faisant ce genre de manipulation , si Carpentier est rééllu , il ne rentrera pas dans l'histoire comme étant le Premier Président à se faire réelire mais comme étant celui qui s'est fait élire en trichant. D'ailleurs pour lui je lui souhaite de gagner car si meme en trichant il perd se serrait un véritable fiasco , une honte pour lui. Je lui souhaite donc de gagner et pour la Francovie je prefererais qu'il perde."

"Il n'a aucun leadership , il accuse la gauche d'etre dans les tactiques mais qui à offert la gouvernance de la banque centrale à l'un de ses ennemis comme cadeaux pour l'enlever de la route de la victoire ? La Banque Centrale comme cadeau secondaire politique , on aura tout vu !"

Il fut interrogé sur le référendum

"Oui heureusement qu'il a fait le référendum , cela sera le seul point positif de son mandat. Ce qui fait qui restera le Pire Président depuis la libération mais pas le pire président depuis la République , c'est déja ça vous me direz".

S'adressant à un elvéote.

"Qu'à t-il fait pour nos régions ? Rien. Il est contre les clans mais ne fait rien pour les régions et les villes. Il n'y a pas plus centralisateur que lui , c'est un souveraniste de droite donc je ne lui en voudrait pas c'est son idéologie mais elle est mauvaise et il ne respecte pas ses promesses."

"A quand la mise en place réelle de possibilités pour nos régions et nos clans d'avoir des préjogatives règlementaires ? Pouvoir fonder non pas un état fédéral mais au moins une communauté autonome capable de pouvoir se gouverner elle meme sur plusieurs points important en matière culturel et économique notamment ? On a déja des lois dessus mais elles ne vont pas assez loin et ne sont pas appliquées. Avec le PSR se sera le retour des clans et des régions fortes ! Vous pouvez faire confiance à ceux qui défendent les clans , les clans sont les principaux acteurs régionaux , je suis certain qu'ici , à Evrain , le clan qui se refonderait se developperait rapidement et pourrait avoir des préjogatives pour sa langue , sa culture , son organisation , son environnement. "

"Pour cela votez Hautelier !" conclut t-il devant des centaines de personnes avant de partir voir quelques tenors locaux pour parler économie. Pas un mot sur les autres candidats
avatar
Archimède Parmentier

Messages : 6493
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 30 Nov - 22:37


Adam de Fratelli:

Camarades!!!!

Nous allons au second tour!!!!

Acclamations

La gauche parlementaire a été vaincue et notre projet à rassemblé plus du tiers de la nation! Mais la route vers le triomphe est encore longue... Antoine de Carpentier, manipulant à sa guise le code électoral, est arrivé très haut à cette élection.

C'est pourquoi il nous faut faire l'union... Pas l'union de la gauche! Qu'est-ce que la gauche sinon une famille désunie? Moi, je veux rassembler la Nation! Je veux tendre la mains aux communistes, aux socialistes, mais aussi aux amoureux de nos pays locaux! La droite n'a été que trop contrainte à suivre les errements d'un Président qui gouverne dans le vague... Un Président à Micropolia qui n'ose sortir de sa tour parce qu'il sait que dehors, le peuple lui jeterais des pierres!

Ce soir, il n'est pas victorieux! Il n'a gagné que la résignation d'une obéissante droite! Monsieur Chauvin-Dermos, je m'adresse à vous! Vous, bien que différent des opinions que je porte, êtes beaucoup trop talentueux pour suivre un chef qui n'a eu de réussite que de battre chaque jour sa médiocrité d'hier!

Je vous le dit! L'espoir n'est pas perdu! Nous pouvons entrer dans 2015 avec une nouvelle ère! Celle du peuple! Du Peuple souverain!

D'un peuple composant une nouvelle société. Une société forte, tolérante, plurielle et fraternelle!
D'un peuple composant un nouveau mode de produire. Un peuple qui détient les leviers de l'investissement, du travail et de la consommation!
D'un peuple composant un nouveau moyen de vivre le territoire. Un peuple qui vit dans la République mais qui peut s'attacher à ses racines profondes!

Que la gauche et la droite s'unisse! Que le peuple se soulève! Nous faisons quelque chose de grand, parce que nous voulons quelque chose de grand pour notre Nation! Parce que nous ne voulons plus revivre la médiocrité de cette année 2014!

Parce que nous voulons être la Francovie! Oui!

Marchons ensemble vers les Louvrières!

Standing Ovation
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Paul Mezzanines le Lun 1 Déc - 18:37



Malgré le score peu glorieux du PSR à ces élections, Ferdinand Hautelier monte sur scène sous les applaudissements des militants déçus.

Ferdinand Hautelier :

Merci, merci.

Cette campagne n'a pas été une réussite, nous en convenons tous. Nous avons tout fait pour réussir et triompher mais visiblement nos idéaux et la division de la gauche parlementaire a déçu les Francovars. C'est, en effet, une sanction de la part des Francovars qui voulaient voir une gauche unie pour ces élections. Le Parti social-républicain, lui-même naît d'une union, a voulu tendre la main à la gauche, mais elle n'en a pas voulue.

Je voudrais remercier les militants sociaux-républicains qui se sont mobilisés pour permettre la diffusion de nos idéaux socialistes, parmentieristes et portalystes.
Nous croyons en ses idéaux et nous les défendrons jusqu'au bout. C'est pour cela que je me suis engagé dans la campagne présidentielle, et je porte la responsabilité de cet échec.

Aujourd'hui, vous vous demandez maintenant vers qui vous devez vous tourner. Il y a divers sensibilité au sein d'un parti comme le PSR, qui veut réunir la gauche, et ainsi je ne donne aucune consigne de vote, mais j'appelle ceux qui ont fait confiance aux socialistes à voter. Voter, c'est exprimer son avis, c'est participer au processus démocratique pour élire ses représentants, et c'est donc important.

Votez donc, pour un candidat, ou voter blanc - car c'est aussi l'expression d'un avis, mais votez !

(Applaudissements polis à la fin du discours. Si Hautelier ne donne pas consigne de vote, il préfère encore Fratelli dont les idéaux se rapprochent grandement de ceux du PSR, même s'il est plus "révolutionnaire", à Carpentier.)
avatar
Paul Mezzanines

Messages : 1830
Date d'inscription : 06/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Eléonore de Jullanis le Dim 7 Déc - 20:13

59%. C'était un choc absolu pour la gauche et la droite: Un candidat indépendant, sans parti, sans soutien triomphait. C'était le triomphe du peuple sur le système. Dès l'annonce des résultats, des milliers de francovars sortirent faire la fête dans les rues. Au Comtat-Francovin, Sandrine d'Auteuil, bien qu'a l'UDR, dut se résoudre à sortir saluer la victoire d'un "gars du pays". Dans les banlieues difficiles, on pouvait entendre les klaxons et les cris de joie. Dans les bars, tous étaient réunis au son de l'hymne francovar et de l'hymne de l'Internationale.

De Fratelli était victorieux. La droite était détruite et sans chef, la gauche serait contrainte à suivre qui avait fait l'un des meilleurs scores à une présidentielle, celui qui avait achevé la droite et obtenu une large légitimité populaire.

Sur la place de la République, à Micropolia, avait été construite une estrade et des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes étaient venues faire la fête sur cette place et dans les rues alentours. De Fratelli arriva devant la foule en voiture, ne pouvant aller plus loin, il en sortit et entra dans cette immense foule.

Le passage était dur mais le peuple en liesse lui réchauffait le coeur. Il arriva enfin sur l'estrade et une fanfare se mit à jouer et le peuple à chanter.




Une fois fini, il s’approcha du micro et prit la parole.



(Mettez le sous-titrage français)

Il salua la foule, ses partisans puis se retourna vers une autre voiture qui devrait l'amener plus loin, au Palais des Louvrières.
avatar
Eléonore de Jullanis

Messages : 11141
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Quelque part entre Micropolia et Comtat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Edouard Maréchal le Dim 7 Déc - 20:37


Antoine de Carpentier :

Mes chers amis...

Applaudissents !

Oui, aujourd'hui, la République a subit une défaite, avec l'élection de monsieur de Fratelli.

Huées !

Malgré cela, montrons qui sont les républicains, malgré cela, je félicite Monsieur Fratelli pour sa victoire. Le Peuple a tranché, le peuple a décidé. Nous nous devons de respecter ce choix. Mais respecter ce choix, cela ne veut pas dire se taire, cela ne veut pas dire se soumettre.

J'appelle au rassemblement de toutes les forces républicaines, afin de former une opposition forte et vigilante face au nouveau Président. Chacun doit prendre les armes des idées et de l'engagement, pour défendre nos valeurs et notre république.

Cette opposition, ce n'est pas moi qui la mènerai. Les francovars ont fait aujourd'hui un choix, et je ne suis pas le plus légitime pour mener cette opposition. Mon retrait ne signifiera évidemment pas un renoncement de mon intérêt pour la Francovie et sur la politique qui sera menée.

Mes chers amis, nous n'avons pas à rougir de ce que nous avons accompli ensemble. Nous avons rendu à la Francovie sa fierté, et sa souveraineté. Nous avons fait du souverainisme, le centre du débat politique francovar. Mais comme je l'ai dit, aujourd'hui est une défaite que nous devons reconnaitre.

Merci à tous, merci de la force que vous m'avez donnée, merci de votre engagement sans faille. Sachez que, de là où je serai, je continuerai d'être avec vous, et je vous soutiendrai dans vos combats à venir.

Vive la IVe République
Vive la Francovie
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Edouard Maréchal le Dim 7 Déc - 21:44

Nathan Boncoeur a décidé de tenir une conférence de presse, sans questions de journalistes, dans une salle réservée exprès pour l'évènement.


Nathan Boncoeur :

Mesdames, messieurs,

Aujourd'hui le pays connait un jour capital pour son avenir. Une élection présidentielle est toujours un évènement capital pour une nation, mais celle de Monsieur Fratelli aujourd'hui aura de très lourdes conséquences. Malgré le fait, qu'une décision du peuple est toujours incontestable, cela ne m'empêche pas de regretter fortement ce choix. Aujourd'hui, c'est l'arrivée de l'extrême-gauche à la tête de l'Etat, aujourd'hui, c'est l'arrivée à la tête de l'Etat d'un homme sans aucune expérience politique.

Chacun doit assumer ses responsabilités. Antoine de Carpentier a été battu, il a assumer ses responsabilités. Mais d'autres doivent le faire ! Oui ! J'accuse la gauche républicaine d'avoir aidé Monsieur Fratelli a être élu ! J'accuse la gauche républicaine de ne pas avoir fait barrage contre ces idées d'un autre temps ! Et oui, la gauche de notre pays retombe dans ses travers, ses travers qui ont causé la perte de notre pays, je pense notamment aux nationalisations proposées par le président élu.

Il est évident, comme l'à dit Antoine de Carpentier, que la Francovie a un devoir impérieux d'avoir une opposition forte et vigilante pour les 3 mois qui arrivent. On sait désormais que le président ne dissoudra pas l'assemblée nationale, mais une quarantaine de sièges vont être soumis des législatives partielles. Ce sera l'occasion, pour le peuple de Francovie, de batir une opposition forte et crédible à l'Assemblée Nationale.

Nous participerons à cette bataille ! Nous participerons au premier acte de la résistance et de la reconquête nationale !

Mais, forcé de constater que notre famille politique, la droite libérale, se délite, et est menacée. Il est temps aujourd'hui, de nous unir pour former un grand rassemblement de la droite libérale ! Il est temps de batir une grand formation politique qui défende nos valeurs, qui défendent la liberté ! Mais pour construire ce parti, j'ai besoin de tout ceux qui croient au libéralisme, de tout ceux qui veulent participer à la construction de l'opposition républicaine.

Mesdames, messieurs, aujourd'hui est un jour difficile pour notre pays, mais nous n'avons pas le droit de céder au fatalisme, à nous de nous battre pour entamer la reconquête nationale.

Vive la République !
Vive la Francovie !
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne Electorale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum