Congrès anti-Jallaniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Congrès anti-Jallaniste

Message  Timothée Allëscquot le Dim 8 Mar - 14:52

Un congrès exceptionnel fut organisé à Micropolia à 10 h 00. Ce fut une riposte à la tentative propagandiste du Jallanisme et de son orateur principal, Joseph Macaron. Des personnes de tous bords politiques démocratiques furent invitées, la majorité d’entre elles étant soit des travailleurs inconnus, soit des chômeurs. L’exception fut la présence d’une personnalité politique, bien connu des francovars. Elle s’est retirée il n’y a pas longtemps de cela de la scène politique francovare, outrée par les évènements des élections législatives anticipées de février. Ce personnage qui vous l’aurez compris s’agit de Timothée Allëscquot, souhaitait réagir sur le jallanisme et sur la crise économique que la Francovie traverse actuellement. Son allocution fut la clôture de ce congrès, jugé réussi et convaincant par la foule qui y fut présente.
Francovares, Francovars,
Vous m’avez manquez !

Ovations de la foule.
Je ne vous cache pas que j’éprouve toujours de la frustration. Cette victoire des élections de Février 2015, que l’on tenait pourtant, nous a été volée de façon cruelle. Cependant, cette défaite m’a permis de me reconstruire, auprès de ma famille, et de prendre du recul. Aujourd’hui, ce n’est pas l’ancien Timothée qui se tient devant vous, c’est le Nouveau ! Prêt à se battre pour la cause nationale et citoyenne !
Acclamations.

Prêt à se battre particulièrement contre une pathologie touchant le cœur de notre politique nationale. Cette idéologie nauséabonde, qui a causé auparavant les plus grands tourments de notre Nation démocratique, a malheureusement ressurgit, à cause de l’inactivité de notre pays touché de pleins fouets par la flémingite. Son principal porte-parole, Joseph Macaron…
Huées violents de la foule !
Oui, chers Francovars ! Son principal porte-parole, Joseph Macaron, ose affirmer que la mauvaise conjoncture de notre pays serait causée par la Classe politique actuelle. Quelle incompétence, quelle lâcheté, et quelle ignorance. Voulez-vous vraiment élire une personne qui entremêle absurdités et mensonges, qui tient une langue de vipère, et qui (par-dessus tout !) pointe du doigt des gens qui selon lui seraient responsables de la flémingite, pathologie récurrente en Francovie, causée principalement par un climat hivernal rude ?? Ne trouvez-vous donc pas que cette argument de la maladie, de l’épidémie ressemble fortement à celui qui fut bradé par les fanatiques et réactionnaires qui autrefois condamnaient au bûché les personnes qui selon eux étaient hérétiques ou infidèles ?

La foule acclamait Timothée qui résumait assez-bien les paradoxes des discours de Joseph Macaron.
Ce personnage dit, ce personnage affirme, ce personnage promet. Mais sur quels fondements ? Sur quelles preuves ? Et surtout, sur quelle crédibilité ? Peut-il encore concilier, alors que le chef qui a émané l’idéologie jallaniste — qu’il préconise tant ! — fut un violent, horrible, odieux dictateur, criminel, manipulateur et réactionnaire.
Chères Francovares, Chers Francovares, ne donnez point raison à ce nouveau manipulateur qu’est Joseph Macaron. Vous avez déjà tant soufferts ! Et puis, souvenez-vous, vous vous êtes bravement battus pour vous libérer des contraintes que constituait le Régime de Jallan. Alors, ne rendez pas ce magnifique combat vain, inutile.

Cris de la foule : « Timothée Président ! A bas Jallan ! A bas Macaron ! » ; Timothée rigola.
Moi, Président ? Mais comment pourrais-je vous être utile ?

La foule le recommanda : « parlez Chômage, parlez Crise ! »
Mes Chers amis, mon beau Peuple Francovar, n’ayez crainte.
Pour ce qui est de la Crise, relancer l’économie francovare en relançant la production des entreprises, et plus particulièrement des industries est essentiel pour faire baisser le chômage et retrouver une dynamique que nous avions perdu antan ! Lorsque nous aurons atteint cet objectif, il nous faudra remédier au manque d’entreprises de notre Pays. Les autres Nations du Micromonde ont déjà mis en place des succursales innovantes du tertiaire : des compagnies aériennes, des fournisseurs d’accès Internet, etc. Nous devrons à notre tour nous lancer dans cette dynamique-là, afin de moderniser, de diversifier notre Économie et de lui donner de la vitalité. Car, sans innovation et sans échanges économiques, notre machine économique ne pourra plus fonctionner. Puis, lorsque toutes les structures économiques essentielles seront mises en place et fonctionneront, nous pourrons alors nous lancer dans une politique d’abaissement des disparités inéquitables qui existent entre les Clans francovares, pour un développement durable, équitable et juste.

La foule cria : « Merci Timothée ! Toi, Président ! »
Mes Chers amis, mon beau Peuple Francovar, n’ayez crainte. Le Jallanisme ne passera jamais ! Car oui, je me présente aux élections présidentielles.
Je serai votre défenseur : le défenseur des libertés et de la démocratie, de l’entente et du débat ! Je serai vôtre !

Ensemble pour une démocratie radieuse !
Ultimes ovations de la foule, visiblement en liesse. Timothée était lui aussi fou de joie, mais tout de même inquiet par la propagation du Jallanisme.
avatar
Timothée Allëscquot

Messages : 2362
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum