Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Mer 19 Mar - 14:04

Le cortège arriva au Palais Présidentiel. Comme lors de leur dernière rencontre dans ce Palais, le Président de la République avait veillé à ce que l'élite de l'Armée Francovare soit présente dans la cour du Palais pour saluer au garde à vous, l'Empereur Armaréen. Raphaël Vinago savait que son ami Chef d'Etat appréciait la discipline des soldats francovars. Des journalistes étaient également présents, ils prirent des photos puis les deux Chefs d'Etats rentrèrent dans le Palais en direction du Bureau Présidentiel, où le ministre des Affaires Etrangères et de la Défense attendait.

Raphaël Vinago :

Monsieur Horton, je vous présente Christophe Demarchet, mon ministre des Affaires Etrangères et de la Défense.

Les deux hommes se saluèrent.

Bien, nous avons beaucoup de choses à aborder. Je pense que la priorité vu l'actualité, est la tension sur le Contient Nord. Vous revenez d'ailleurs si j'ai bien compris, du Sommet en Vladisky. Comment s'est passé ce sommet ? Cela a t-il permit d'apaiser la situation ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Mer 19 Mar - 14:43

Le Président reçu un coup de fil, il venait d'être averti de l'arrivée d'une diplomate albaconienne. Il donna alors des instruction à Demarchet.

Raphaël Vinago :

Christophe, allez donc vous occuper de cette diplomate, dites-lui que je suis indisponible. Il est hors de question qu'Auberly marche sur mes plates bandes.

Le ministre approuva, salua l'Empereur Horton et se dirigea à l'aéroport de Micropolia. Le Président se retourna vers Horton, pour continuer la discussion.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 19 Mar - 17:58

Horton observa les militaires comme s'il s'était agi de son armée, avec une grande attention et une certaine discipline. Bientôt l'armée armaréenne allait bénéficier d'une grande réforme qui la moderniserait. Il fut particulièrement satisfait de voir tous ces hommes s'afficher ainsi, sans qu'aucun reproche quelconque ne puisse leur être fait. La perfection. Les deux hommes entrèrent ensuite dans le palais où Horton fit la connaissance de Demarchet. Après un salut tout ce qu'il y avait de plus militaire et de plus officiel, Raphaël engagea la conversation, avant de s'interrompre pour répondre au téléphone. Visiblement, Abalecon envoyait aussi une diplomate. Parfait, peut-être que la Francovie et Armara tireraient à l'avenir un bénéfice à s'entendre avec cette nation, proche, géographiquement de la Laurasie. Alors que le Ministre était envoyé en accueil, l'Empereur d'Armara prit la parole :

- Comme je vous l'ai dit tout à l'heure, ce sommet a été particulièrement long et soporifique. Deux sujets ont été abordés en particulier. D'abord les relations conflictuelles entre le Krassland et Edoran, où les gestes de l'un apparaissent comme des provocations aux yeux de l'autre. Edoran n'a semble-t-il pas marqué de visée impérialiste ou menaçante vis à vis du Krassland, Ströterbeker semble vouloir s'engager pour le maintien de la paix. J'envisage de normaliser nos relations avec ce pays, sur lequel nous avons pu compter autrefois. Vous le savez peut-être, mais nos rapports avec le Krassland sont semblables au climat scanthélois. Et elles le resteront sauf initiative contraire de leur part. Nul ne peut se moquer ouvertement et impunément d'un de nos représentants, encore moins quand celle-ci est Présidente. Le Krassland a eu l'opportunité d'effacer son opposition au référendum légitime en Syldavie du Sud. Il ne l'a pas saisie et est allé plus loin, j'en prends note. Cependant, je n'envisage pas de prendre position en ce qui concerne les griefs avec ses voisins. Armara conservera sa neutralité sur ce dossier.

Il marqua un temps d'arrêt puis reprit :

- En ce qui concerne la Russlavie, je n'ai pas manqué de pointer du doigt les ingérences auxquelles s'adonnent certains pays. Il est aisé de se plaindre de l'anarchie, de la montée des violences lorsque l'on monte les populations les unes contre les autres pour gagner en influence et en intérêts géo-stratégiques. J'ai insisté lourdement sur la nécessité d'arrêter ces manipulations malveillantes et égoïstes et de se concentrer sur les populations en danger afin de les ravitailler, d'assurer leur sécurité. Je suis favorable à l'envoi de troupes coalisées pour maintenir la paix et permettre au peuple russlave de décider de son avenir par lui-même. Il faut mettre les différents camps autour d'une table et les obliger à se mettre d'accord pour préserver l'unité du pays et la liberté du peuple. Hélas, je crains de n'être guère suivi et entendu. Je doute que les ingérences cessent. Dans mon pays, certains me reprochent d'être un militaire, et non un politicien. En réalité, c'est un avantage. Quand vous avez servi sous les ordres d'hommes politiques ayant les yeux plus gros que le ventre, vous comprenez rapidement que la plupart des guerres sont provoquées pour des motifs belliqueux même si elles sont présentées comme l'exact contraire. Ce sommet m'a au moins permis de comprendre que le continent nord s'éloignait de plus en plus de la paix.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Mer 19 Mar - 18:23

Raphaël Vinago écouta attentivement Horton.

Raphaël Vinago :

Je vois. Je me doutais malheureusement que ce sommet se passerait ainsi. Derrière la volonté affichée de préserver la paix, tout le monde protège petits intérêts.

La position de la Francovie sur ces deux sujets est plutôt simple. Je réaffirme et réaffirmerai encore la détermination de la Francovie à preserver la paix micromondiale. Seulement, il est vrai que je suis plutôt rester discret sur les récentes tensions, la Francovie étant au Sud, je me voyais mal donner des leçons sur des conflits, qui ne nous touchent pas directement. Mais, il s'agit tout de même de la paix micromondiale.

Sur le conflit Edoran/Krassland, je souhaite évidemment que cela ne débouche pas sur un conflit ouvert, et sur l'engrenage des alliances. Tout doit être fait pour éviter un conflit. La Francovie soutiendrai tout de même le Krassland, premier (chronologiquement) allié de la Francovie, nos deux nations sont liées depuis longtemps. Nous sommes engagés à nous entraider. Concernant vos relations avec le Krassland, je comprend votre décision, mais cela n'est pas bien parti pour changer, le Président Bösemann, que je souhaite d'ailleurs rencontrer prochainement, pense que c'est à Armara de faire le premier pas.

Concernant la Russlavie, je suis tout à faire d'accord avec vous ! Il y a beaucoup trop d'ingérences de puissances étrangères voulant préserver leurs intérêts dans ce pays. C'est au peuple russlave de décider de son destin. Seulement, nous ne pouvons fermer les yeux sur la situation sur le terrain. L'envoi de troupes coalisées et une idée que j'approuve, qui pourrait être à l'initiative de nos deux pays, étant neutres sur le sujet.

Je trouve que le choix du pays hôte du sommet est très mal choisit. Pour préserver la paix, je pense que des pays neutres doivent organiser un vrai débat, et agir pour protéger les populations. Encore une fois, peut être qu'une initiative Franco-Armaréenne serait bénéfique pour protéger la paix.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 19 Mar - 20:56

- La paix n'est pas une simple affaire de continent. Ce qu'il se passe au nord peut malheureusement affecter le sud et provoquer des réactions en chaîne. La Francovie a le droit de s'exprimer clairement sur le sujet. Elle fait partie des grandes nations du micromonde.

Dean écouta attentivement Vinago au sujet du conflit entre la Krassland et Edoran. Il se contenta de répondre, impassible et inflexible :

- Le Président Bösemann pourra attendre longtemps que nous rampions à ses pieds. Lorsque nous avions besoin de soutien, le Krassland a fait le choix de nous tourner le dos, alors même que ce sont les Sud-Syldaves qui avaient demandé leur rattachement à Armara. Rattachement que nous avons obtenu par la voie démocratique et qui s'est très bien passé. Quand il a été question du territoire krasslandais litigieux nous aurions pu prendre parti en faveur d'Edoran, et nous ne l'avons pas fait, parce que nous souhaitions être neutres. Cette neutralité nous a été reprochée. Lorsque nous avons relancé la machine diplomatique pour tenter un rapprochement et faire table rase du passé, on nous a presque jeté en pleine figure le traité de reconnaissance mutuelle pour qu'il soit adopté rapidement sous peine de coupure définitive des relations. Mais la goutte d'eau pour les armaréens ça été les propos scandaleux qui ont été rapportés par le Chancelier Clayton, et qui ont été tenus par un représentant krasslandais lors d'une fête en Francovie. Le Krassland n'a même pas eu la décence d'apporter des excuses publiques à ces injures, ou de faire ça ailleurs. Aussi, je vous l'affirme, nous ne ferons aucun pas vers ce pays. Pour moi comme pour mon peuple, le Krassland est classé au même rang que Nôddia ou la Laurasie. Ce n'est pas demain la veille que j'y enverrais un ambassadeur. Nous ne sommes pas une paillasse.

Horton ne changerait pas d'avis sur la question, sauf si évidemment le Krassland faisait des efforts de son côté. Pour l'heure, la décision ne changerait pas.

- Cela étant, je ne remets nullement en cause votre amitié avec le Krassland. Elle ne me pose aucun problème particulier. J'envierais même presque votre pays d'avoir eu la chance d'être aussi bien soutenu et considéré.

Plus paisible, il enchaîna :

- L'initiative du Valdisky était intéressante, mais effectivement, le sommet aurait du se dérouler en territoire neutre, dans un pays non concerné. Je crains qu'une alliance franco-armaréenne ne soit pas suffisante pour contenir le problème ni pour le résoudre. Nous ne pourrons faire face à l'activisme des grandes puissances voisines qui cautionnent la guerre civile. L'effort doit venir de tout le monde. Vous savez, il y a un petit moment que j'ai en tête cette idée mais je suis réaliste, je ne m'aventure pas dans des théories utopistes. Je me dis que créer une alliance qui réunirait toutes les micronations pour protéger la paix et les populations, notamment par l'envoi de forces coalisés, de tous les pays pour assurer l'aide humanitaire et la protection des civils, serait judicieuse. Mais quels pays accepteront de renoncer au bellicisme ?
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Mer 19 Mar - 21:20

Raphaël comprit que la réconciliation entre le Krassland et Armara n'est pas gagnée. Il ne répondit pas sur ce sujet.

Raphaël Vinago :


J'y ai également penser de nombreuses fois. Une alliance comme ceci serait judicieuse. Malheureusement, je ne vois pas en effet qui renoncerait à ses intérêts... Peut être auront-il un sursaut responsable ? Dans tous les cas, même seules, nos deux nations ont les moyens d'assurer un maximum la sécurité des populations et d'apporter de l'aide humanitaire. Etes-vous favorable à l'envoi de troupes coalisées franco-armaréenne, pour protéger les populations et apporter le soutien humanitaire ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 19 Mar - 22:11

Horton acquiesça fermement de la tête.

- Plus que jamais, oui, j'y suis favorable. J'aurais aimé que nous soyons rejoints pas d'autres puissances. Mais laissons la porte ouverte. Certains reviendront peut-être à la raison. Je suis prêt à mobiliser les forces armées dès la semaine prochaine, le temps de préparer celles-ci et d'acter la réforme que j'envisage. Actons-nous cela par un traité ? Un décret me parait plus judicieux.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Mer 19 Mar - 22:22

Raphaël Vinago :

Malheureusement, je ne peux engager militaire la Francovie sans l'accord du Sénat, qui sera élu Samedi. Je ferai en sorte que le vote se tienne Dimanche, l'intervention sera surement approuvée. Après, je ne sais pas si vous avez le droit vous en Armara de faire un simple décret. De plus, je dois nommer un Etat-Major. Une intervention début de semaine prochaine me semble donc judicieuse. Maintenant, nous devons définir les effectifs, moyens et métériaux à mobiliser et les objectifs de cette intervention. Je vous laisse la parole, vous vous y connaissez bien mieux que moi dans ce domaine.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Mer 19 Mar - 23:03

La stratégie, un domaine dans lequel Horton avait toujours fait ses preuves, que ça soit lors de la guerre contre l'Umujo, ou encore lors de démantèlements de groupes terroristes. Il profita d'une table presque vide et d'un claquement de doigt, il fit venir un de ses assistants. Celui-ci lui donna une carte qu'il étala sur la table et examina.

- D'après les dernières nouvelles connues de mes agents de renseignements, les provinces qui posent problèmes sont celles d'Orient et une partie de la Sibérie, en gros l'est et le quart sud-est. Il semble que le reste du pays soit resté fidèle à l'Empire, même s'il est difficile d'établir avec certitude qui gouverne et si le gouvernement actuel ne se dirige pas vers des exactions répétées contre une frange de la population. Si nous devons agir, c'est avant tout dans cette zone. Il faut cependant que les autorités russlaves, acceptent nos forces coalisées pour protéger les populations. Nous devrions prendre contact avec son dirigeant et envisager une coopération avec lui, de préférence avant l'arrivée des troupes, pour éviter toute déconvenue. Je peux m'y rendre d'ici à dimanche, ou contacter son dirigeant auprès de l'Archipel. Nous pourrions faire une demande commune pour montrer notre alliance sur ce dossier.

Il posa son doigt sur la carte :

- Même s'il serait plus rapide de faire débarquer nos forces par la Mer du Nord, nous ne pouvons être certains à 100% qu'elles y seront en sécurité et qu'elles pourront établir des campements sûrs. Il reste deux options. Soit nous débarquons par la Mer des Glaces mais dans ce cas, il faudra trouver un moyen de pilonner les glaciers pour pouvoir progresser. Soit, nous passons par le couloir neutre entre le Belondor et Edoran.

Il poursuivit, l'air songeur :

- Des soldats seront nécessaires, des véhicules blindés. L'effectif est à déterminer avec les autorités russlaves. Nos forces navales peuvent se positionner en Mer du Nord et intervenir si nécessaire. Nous devons prioriser l'aide humanitaire, envoyer des médecins volontaires, des hôpitaux mobiles. Et il faut également procéder au largage d'approvisionnement. Dans l'idéal, la Russlavie peut autoriser le survol des avions-cargos armaréens et francovares pour procéder aux livraisons. Si le Krassland peut vous aider, vous auriez davantage de facilités.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Jeu 20 Mar - 18:43

Raphaël Vinago :

Je serai plus favorable à un débarquement en Mer du Nord.
Je propose que vous rédigiez un texte de demande d'autorisation aux autorités russlave, que nous signerons tous les deux.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 12:05

?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 14:24

- Très bien.

Il fit signe à un de ses conseillers de s'occuper de cette tâche. En attendant, il enchaîna :

- Sur le point de vue économique, j'ai lu le traité que vous m'avez fait parvenir. C'est très intéressant. Vous savez que j'ai toujours défendu l'indépendance économique de mon pays et un protectionnisme modéré. Cela ne serait pas incompatible avec la normalisation des échanges entre Armara, Prya et la Francovie. J'exclus d'emblée le Krassland de l'équation de mon côté, même si rien ne vous empêche de commercer avec eux.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 14:29

Raphaël Vinago :

Nous comptons aussi nous rapprocher économiquement de Prya. Souhaitez-vous que nous prenions comme base le traité que je vous avez envoyé, celui avec le Krassland ? Souhaitez-vous y apporter des modifications ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 14:49

- Cela me parait être une bonne idée. Permettez que je...

Il allait faire un nouveau signe à un de ses conseillers pour qu'on apporte le document où il avait annoté ses modifications lorsque l'homme qu'il avait chargé de rédiger le document adressé à la Russlavie revint à la hâte.

- Grand Dieu, déjà ?

- Sir, vu la situation, j'ai jugé opportun de faire très vite, j'avais anticipé votre demande il y a quelques minutes.

Horton siffla d'admiration et prit le document. L'écriture était léchée, lisible et fine.

- Si tout le monde pouvait être comme vous, je n'aurais même plus besoin d'ordonner. Je me contenterais de disposer. Merci.


L'homme se retira poliment de quelques pas. Dean lut le document à voix haute :

Dean Kyle HORTON
Empereur d'Armara

&

Raphaël VINAGO
Président de la Francovie

à

Son Altesse Princière
Fedor Vassilievitch POJARSKI
Vicaire Impérial du Tsar


Excellence,

Soucieux par la situation qui frappe actuellement votre pays et afin de préserver la paix sur le Continent Nord, l'Empire d'Armara et la République de Francovie vous propose un soutien militaire et humanitaire pour calmer la situation dans les zones touchées par la rébellion.

Bien que nos pays n'aient jamais véritablement établi de liens entre eux, notamment par l'échange d'ambassadeurs, nous tenons à vous faire part de notre soutien, à l'heure où des entités extérieures tentent de mettre en péril la souveraineté de votre Nation.

Ces ingérences tacticiennes sont indignes et ne sauraient rester impunies. Néanmoins, nous estimons que les exactions commises par ces terroristes mettent en péril des civils innocents, sujets de votre Altesse. C'est pourquoi, nous vous demandons, d'une même voix, amicale et bienveillante, votre accord pour l'envoi de troupes franco-armaréennes coalisées en territoire russlave.

Ces troupes travailleront main dans la main avec vos autorités. Elles se composeront des militaires nécessaires au maintien de la sécurité et de la paix intérieure de votre pays et de personnel médical. Nous vous ferons également parvenir du ravitaillement et des moyens logistiques dont nous disposons pour vous aider du mieux possible, dans le rétablissement du calme.

Gagez que nous proposons ce soutien sans condescendance ou prétention, mais dans l'unique but de nous montrer solidaire de votre Altesse et de contester les actions engagées par des puissances extérieures à votre endroit et à l'unité de votre pays.

Acceptez, Excellence, l'expression de toute notre bienveillance et de notre amitié.

Fait à Micropolia,
Le 22 mars 2014.

Dean K. Horton, Empereur d'Armara.
Raphaël Vinago, Président de la Francovie.

- Verdict ?
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Admin le Sam 22 Mar - 14:52

Raphaël Vinago :

Parfait !

Le Président Vinago était soucieux, les dépouillements des élections législatives et sénatoriales avaient commencées..

Admin
Admin

Messages : 661
Date d'inscription : 28/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://francovie.desforums.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 15:16

Horton sortit un stylo de sa poche et parapha le texte. Il laissa soin à son homologue d'en faire de même. Il profita de ce moment là pour qu'on lui apporte le fameux traité de marché commun.

- Depuis votre victoire, j'en ai profité pour corriger et adapter ce traité entre nos deux pays. Tenez, je vous laisse en prendre connaissance. Comment se déroulent vos législatives ? Vous avez des chances de l'emporter ?

Traité de marché commun entre la Francovie et Armara


Préambule : Le présent traité porte à ouverture des marchés économiques de la Francovie et Armara.


Titre I - Ouverture Commerciale

Article 101. -
La Francovie s'engage à ouvrir l'accès à ses marchés à Armara sur EcoMicro.

Article 102. -
Armara s'engage à ouvrir l'accès à ses marchés à la Francovie sur EcoMicro.

Article 103. -
Le marché commun porte sur le secteur primaire et le secteur secondaire.

Article 104. -
Chacun des Etats peut rompre le présent traité à tout moment ou le suspendre, totalement ou partiellement. Il doit en prévenir l'autre partie au moins 48 heures à l'avance afin que l'information soit relayée.

Article 105. -

Ce présent traité n'engage ni ne permet aucun abandon de souveraineté de la part des deux parties.

Article 106. -
Chacune des parties peut demander une révision du présent traité.


Titre II - Des taux de change

Article 201. -
La Francovie et Armara s'engagent à maintenir une parité entre leurs monnaies de sorte qu'un Ron soit égal à un Amaryl. Cet engagement est valable tant que les deux Etats maintiennent leur masse monétaire respective en dessous du seuil de 2 millions de Rons ou d'Amaryls.

Article 202. -
Dans le cas où l'un des deux Etats signataires franchirait le seuil de 2 millions de masse monétaire, le taux de change est révisé et fixé en fonction du rapport de leurs masses monétaires (masse monétaire du pays A / masse monétaire du pays B), à moins qu'un autre taux ait été mutuellement convenu par les ministres de l'économie des deux pays.


Titre III - Des douanes

Article 301. -
Ce traité n'est pas un traité de libre-échange. Il est donc possible de prélever, pour les Etats, des droits de douanes.

Article 302. -
Les Etats peuvent librement fixer des droits de douanes jusqu’à un taux de 80%.


Titre IV - Des règles bancaires

Article 401. -
Nul armaréen ne peut ouvrir un compte dans une banque francovare.

Article 402. -
Nul francovare ne peut ouvrir un compte dans une banque armaréenne.


Titre V - Investissements étrangers

Article 501. -
Les prises de participation des entreprises et citoyens d'un Etat dans le capital d'une entreprise de l'autre Etat ne peuvent dépasser au total 25% du capital de l'entreprise, l'Etat destinataire de l'investissement disposant d'un droit de veto sur ces prises de participation.

Article 502. -
Les citoyens et entreprises d'un Etat peuvent créer une nouvelle entreprise dans l'autre Etat, à condition d'avoir l'accord de l'Etat destinataire de l'investissement. Dans ce cas, la limitation définie à l'article 501 ne s'applique pas et les capitaux étrangers peuvent atteindre jusqu'à 100% des capitaux de l'entreprise.


Titre VI - Exceptions

Article 601. -
Est exclu de ce traité le domaine des services.

Article 602. -
Est exclu de ce traité le domaine des PDéchets.

Article 603. -
Est exclu de ce traité le domaine de l'immobilier.

Article 604. -
Sont exclus de ce traité les brevets nationaux de chaque pays. Ces brevets nécessitent une autorisation du pays détenteur pour être utilisés avec ou sans condition par l'autre partie.


Titre VII - De la règle de calcul des prix des biens

Article 701. -
Les prix et les biens sont calculés selon la grille de Schweinwald.

Article 702. -
Une exception peut être accordée selon la législation des deux parties.

avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 15:40

Raphaël Vinago :

Ce traité me convient parfaitement.

Il signa le traité.

Il semblerait que je sois proche d'avoir une majorité au Sénat, ce qui est une bonne chose pour nous.
Pour l'Assemblée Nationale, rien n'est encore joué.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 15:42

- Croisons les doigts pour que ça soit le cas. J'imagine que l'une des vos deux Chambres a le dernier mot ?

Horton signa à son tour. Anton vint chercher les documents pour les transmettre aux bureaux concernés rapidement.
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 15:44

Raphaël Vinago :

En fait, le Sénat s'occupe seulement des Affaires Etrangères et de la Défense, et l'AN de tout le reste. Il est donc important pour le président d'avoir le Sénat..
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 16:55

Le Président reçu un coup de téléphone. Son visage s'illumina d'un seul coup.

Raphaël Vinago :


Dean, j'ai une majorité au Sénat, et à l'Assemblée Nationale ! J'ai toutes les cartes en mains désormais.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 18:30

Raphaël Vinago :

Bien, y a t-il un autre sujet que vous souhaitiez aborder ? A propos de l'opération en Russlavie, nous nous tiendrons au courant par téléphone tout le long de l'intervention. D'ailleurs, avez-vous un "nom" pour cette opération ?
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 19:31

Dean fut étonné de ce mode de fonctionnement, mais chaque pays avait sa particularité. Armara n'était-elle pas le premier Empire à reposer sur une démocratie directe ? Il laissa son homologue répondre au téléphone. Et quand il vit son visage réjoui, il comprit d'emblée qu'il avait gagné les législatives. Il lui adressa un sourire et se permit même une légère accolade de félicitations. Il ne fallait pas pousser non plus et s'attendre à une explosion de joie. Ce ne faisait pas partie du personnage.

- Mes félicitations. C'est la preuve que le peuple francovare vous fait pleinement confiance pour le relever. Je n'ai pas d'autre sujet à aborder pour le moment. Vu le travail considérable qui vous attend, je ne vais pas abuser de votre temps précieux. Nous nous tiendrons informé de l'opération par téléphone. Et puisqu'il convient de la baptiser, elle se nommera Cerbère. Elle sera gardienne de la paix.

Il le salua mais avant de s'éclipser, il demanda :

- Voulez-vous que nous fassions une conférence presse commune ?
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 19:34

Raphaël Vinago :

Juste nos déclarations alors, pas de questions des journalistes ! (rires)

Les deux Chefs d'Etats allèrent donc à la salle des fêtes du Palais, pour faire leur déclaration. Il laissa l'Empereur parler en premier.
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Edouard Maréchal le Sam 22 Mar - 19:50

En chemin, le Président demanda à son homologue : "Cerbère, c'est pas le gardien des enfers ?"
avatar
Edouard Maréchal

Messages : 4969
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Diplomatie Armaréenne le Sam 22 Mar - 22:00

Enigmatique, Horton répondit, se fendant d'un rare sourire :

- Oui. Le Gardien des Enfers, du Royaume des Morts selon certains Païens barbares. C'est grâce à Cerbère que nul ne sème la pagaille aux Enfers. La Russlavie en a bien besoin.

Ils arrivèrent dans la salle des fêtes. A peine eurent-ils franchi les murs que le visage de Dean changea, perdant humanité et chaleur. Il toisa les quelques journalistes présents, avança jusqu'au pupitre d'où il allait pouvoir s'exprimer. Il prit la parole, improvisant son discours comme il avait l'habitude de le faire :

Chers francovares,
Chers patriotes,

J'ai été particulièrement ravi de revoir Sir Vinago à l'occasion de cette rencontre très riche en enseignement et très importante pour nos deux Nations. Je profite de l'occasion pour le féliciter publiquement lui et son parti pour avoir remporté les dernières élections législatives. La Francovie a désormais toutes les cartes en main pour renouer avec le dynamisme et la prospérité. Un nouveau système politique, de nouveaux dirigeants, de nouveaux horizons, les choix se sont multipliés et vous avez trouvé l'homme qu'il vous fallait. En faisant confiance à Raphaël Vinago, vous avez fait, je le pense, un bon choix. Expérimenté, attentif, respectueux, ses compétences ne sauraient se compter. Je le remercie, d'ailleurs, pour l'accueil qu'il m'a réservé. Nous avons pu discuter, sereinement, sérieusement, de nombreux sujets.

Je viens ici, en ami. L'Histoire de nos deux pays se souviendra que nous avons toujours été proches. La loyauté, que nous nous vouons, la solidarité dont nos concitoyens font preuve est un fondement de notre relation. Grâce à notre dialogue, nous avons fait un point crucial et nécessaire sur la situation du Continent Nord. Il n'existe pas de mot assez fort pour condamner les ingérences extérieures perpétrées en Russlavie. Sir Vinago et moi-même avons lancé un appel à ce pays, en lui proposant de l'aide, militaire et humanitaire. Nous considérons qu'aucune Nation ne devrait avoir à subir les actions malveillantes de terroristes. Aucun innocent ne devrait avoir à mourir pour servir les intérêts belliqueux ou stratégiques de voyous.

Fort de cette vision commune, nous nous tenons prêts à envoyer des troupes et des médecins en Russlavie dans les jours à venir, si les autorités locales nous le permettent, dans le but de garantir la cohésion nationale de ce grand pays. Ces hommes et ces femmes travailleront main dans la main avec les russlaves. Cette initiative est une première, elle est nécessaire, plus que jamais. Et elle nous rapproche encore davantage.

Je connais le désir qu'éprouvent les armaréens et peut-être, je l'imagine, les francovares. Je n'ai pas peur de parler de peuples frères. Dans cette optique, nous avons également pris la décision de créer un marché commun entre nos deux pays. D'ici quelques semaines, le temps que le traité soit adopté, francovares et armaréens pourront échanger des biens, les acheter, les utiliser, chose qui à ce jour n'était pas permise. Après un protectionnisme rapproché sur son économie, mon pays est prêt à s'ouvrir économiquement aux investisseurs étrangers et à permettre à nos citoyens d'investir ailleurs qu'en Armara.

Cette nouvelle collaboration sera peut-être suivie d'une autre. Armara organise une course de régates, ouverte aux navigateurs de tous les pays. Nous serions ravis d'y voir la Francovie. Je vais charger notre ambassadeur de communiquer rapidement les démarches à remplir pour y participer.

Comme vous l'aurez remarqué, de séjour a été à la fois constructif et enrichissant. Je remercie la Francovie pour l'accueil qu'elle m'a réservé. Je ne doute pas de sa réussite future dans les chantiers qui l'attendent, ni de la force et de l'audace de ses habitants !

Vive la Francovie,
Vive Armara,
Vive l'amitié entre nos deux peuples !
avatar
Diplomatie Armaréenne

Messages : 115
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://federation-armara.forums-rpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre Raphaël Vinago / Dean K. Horton

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum